AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Candidature.[accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arch Ref
Invité



MessageSujet: Candidature.[accepté]   Dim 18 Oct 2009 - 18:01

Préambule


Les soleils tapaient bien fort en ce début d’après midi. L’air était devenu presque irrespirable dans ce petit grenier, mélange de miasmes provenant du tofulallier et d’odeurs d’alcool renforcées par cette intense chaleur. Les murs n’avaient plus leur couleur d’origine, repeints de sang et de saletés. Même un moskito porteur de la peste ne serait pas rentré dans ce lieu insalubre. La pièce avait semble-t-il été nettoyé dans la nuit puisque les corps de ceux qui avaient été vaincus et qui gisaient aux cotés de leur bourreau, avaient disparut, surement dévorés par une bande de kolérats qui passaient par là et qui avaient la « dalle aux dents ».
Refresh, sacrieur de cercle 149, était endormi au milieu de la pièce. Il avait surement passé sa nuit à boire et à se battre. Ses cheveux rougeoyants trainaient dans une espèce de mixture faite de sang et de rhum et sa coiffe avait apparemment été la cible de ces vils kolérats. Les cornes de sa coiffe, qui furent jadis accrochées à la tête d’un meulou, avaient été rongées.
Un cadavre de bouteille de Glouto-rhum roula le long de la pièce pour se heurter à la tête de Refresh, le réveillant.
« Eh b’in, c’est qu’y fait pas vraiment bon vivre dans ct’endroit là ! Aller, faut s’bouger ! Un pied devant l’autre et hop ! On commence la journée ! »


1er jour.


A peine avait-il posé un pied en dehors de cet infâme taudis, qu’il se sentait agressé par la présence de tant de monde. Quelle idée d’avoir construit un zaap dans un endroit pareil ! Fatigué par tant de vacarme, Refresh se mit en quête d’une place plus paisible pour y faire une sieste. Après avoir rejoint les cotes d’amakna, il embarqua pour l’île de moon, une île de sable et de paix. Marchant sur cette vieille coque de noix, il se demanda si ce gros morceau de bois flottant pourrait réellement le mener sur l’île de moon. Ce petit bateau, dont la structure semblait faite de chêne, prenait l’eau de tout les cotés. Pourtant, après quelques heures de voyage, les plages de moon étaient en vu.
Enfin arrivé sur ce petit paradis, Refresh se posa en bord de mer, en dessous d’un kokokotier et scruta l’horizon. Le sable chaud était plus agréable qu’un lit de plumes, il se laissa s’enfoncer doucement, comme aspiré par la douceur et la tranquillité de cette plage. Ici, la quiétude était reine. Enfin, sentant la douce odeur des noix de kokoko lui chatouiller les narines et l’air marin glisser le long de son visage, il se laissa emporter par le sommeil.



2ème jour.


Il faisait encore nuit lorsqu’un bruit vînt troubler le sommeil de Refresh. En ouvrant un œil, il s’aperçu que la lune qui le surplombait était aujourd’hui teinté de sang, ce qui n’était pas bon signe. Se réveillant péniblement, il se mit en marche vers l’endroit d’où provenait tout ce bruit. Une fois à proximité, il pouvait entrevoir dans cette obscurité un tas de cadavres jonchés sur le sol, disposés comme de vulgaires sacs de patates. Tous étaient des anges, pas très courageux à première vu, puisqu’ils se baladaient à 5. Ils avaient été corrigés, et pas n’importe comment ! Tous décapités, lacérés ou amputés d’un membre, aucun n’avait survit. Bien qu’il était encore très tôt, les sens de Refresh s’exaltèrent, son sang bouillonnait. Qui avait bien pu faire un tel carnage, d’où venait-il ? Mais en regardant de plus près, il vit un morceau de tissu sur le sol. L’assaillant avait du se le faire arraché pendant le combat, dans un moment d’inadvertance face à ses adversaires.
Sur cet artefact, comme tombé du ciel, était dessiné un blason. D’une couleur rouge sanguin, même cet emblème semblait attiser la nature belliqueuse de Refresh. Mais comment retrouver le détenteur de ce morceau de tissu. Il s’agissait sans nul doute de du blason de ce qu’on appelait une « guilde », mais laquelle ? Il y aurait surement quelqu'un à même de le renseigner sur les terres d’Amakna.
Après être sorti de ses pensées, il se rendit compte qu’il faisait déjà jour, l’air frais avait été remplacé par une douce et agréable brise et on entendait les gargouillis du Moon qui sonnaient l’heure du petit déjeuné. Quelques grappes de trukikol et un jus de noix de kokoko plus tard, il se remit en chemin, embarquant sur le Directe-Sufokia. Ce bateau là était bien plus important et plus rapide que l’autre. Mais après tout, c’était un bateau qui venait de Sufokia, la ville des pêcheurs, et malgré le fait que cette ville était presque inhabité, elle était très riche.
Arrivé au petit port de Sufokia, il se dirigea en direction de la taverne Ripate, petite gargote où toutes sortes de marins y faisaient la fête tous les soirs.
Les soleils commençaient déjà à décliner lorsqu’il franchit la porte de la taverne. A cette heure-ci, la salle était encore presque vide, seul une petite bande de pirates, pas tout à fait saoul, pas tout à fait sobre, se racontaient leurs exploits au fond de la pièce. Le tavernier quant à lui, se tenait derrière le bar, essuyant ses verres, sans un bruit, écoutant ce qu’il se disait dans la salle. Refresh s’avança calmement jusqu’au bar, se posa sur une de ces chaises hautes qu’il affectionnait tant, et le regard dans la vague, il s’adressa au tavernier.

« Tavernier, servez moi donc une bonne bière ! »
« Tout d’suite m’sieur, V’là m’sieur »
« Excusez moi, vous qui voyez passer tant de voyageurs dans votre établissement, je me demandais si vous n’auriez pas entendu parler d’une certaine guilde appelée « Primum Nocere » ? »
« Ev’demment m’sieur, qui n’en n’a pas entendu parler ?! Paraitrait-il que s’t’une guilde de fou sanguinaires ! Des monstres de la pire espèce ! Et si j’puis me permettre je… »
« Oui oui, évitez moi les banalités et les rumeurs, je voudrais juste savoir ou je peux joindre un de leur membre ? »
« J’ai toujours entendu dire, m’sieur, qu’leurs membres agissent dans l’ombre, m’sieur, et que c’est presque impossible d’en trouver un quand on le cherche. »
« Vindieu ! Ils ont bien un endroit où ils se rejoignent, c’est une guilde, tout de même, ils doivent avoir un repère. »
« Certains disent qu’ils n’en n’ont pas, d’aut’ qu’ils agissent indépendamment d’leurs guildes, mais vous devriez aller voir à Brakmar, ‘parait que c’est la bas qu’faut aller pour les rencontrer. Mais vous ne devriez pas, c’est vraiment trop dangereux »
« Qui vivra verra ! Merci mon ami, vous m’avez été d’une grande aide ! A bientôt peut être ! »
« Pas si vous les trouvez. » dit-il dans sa barbe.

En sortant de la taverne, il vit que la lune était déjà haut dans le ciel, il avait passé plus de temps à boire qu’a discuter et il ne se sentait pas d’humeur à voyager, il alla donc s’asseoir au bord du bassin à pîchons, l’eau était fraiche, et l’air marin était doux, il ne tarda pas à s’endormir.



3ème jour.



Un vieux pêcheur de pîchon passant par là vit Refresh écroulé sur le rebord su bassin, il était encore très tôt et la petite brise était très agréable. Ce bon pêcheur avait l’air de bien bonne humeur, et très calme, comme tout bon pêcheur d’ailleurs. Il bouscula à plusieurs reprises ce sacrieur bien costaud, mais rien n’y fit. Perdant son sang froid, il s’écria
« Hey gamin ! Lèves toi, c’est pas un endroit pour dormir ! »
Réveillé par le pêcheur, Refresh s’assit doucement, encore entouré des douces brumes de son sommeil. Le pêcheur avait retrouvé son air serein.
« Fiouuuu, mais quelle heure il est ? »
« Déjà bien trop tard pour te lever gamin, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt » Dit-il brandissant son bras vers le ciel.
« Wow, eh bah vous, vous êtes pas comme tout le monde ! Et qu’est ce que vous venez faire ici à cette heure là ? »
« Mais quoi ?! Que ?! Qu’est-ce ?! Je viens ici pour participer au plus grand évènement de l’année, le concours de pêche de pîchons ! »
« Eh bien c’est vraiment passionnant hein, je vais vous laisser alors, vous avez surement besoin de calme. »
Sur ce, son voyage repris, cette fois ci en direction de Brakmar, la « petite sœur des enfers ».
Il sorti donc de Sufokia pour entrer dans la forêt d’Amakna. Il y faisait bon vivre dans cette forêt, les arbres cachaient les rayons du soleil, l’air frais faisait bruisser les feuilles des arbres et l’herbe était aussi douce qu’un tapis de soie. La traversée lui prit bien une demi-journée. Une fois à proximité du campement des bworks, il chercha le passage qui menait directement aux landes de sidimotes. Il ne se souvenait plus exactement ou ce tunnel se trouvait, et il n’avait pas vraiment le sens de l’orientation. Il marchait par ci, par là, ne trouvant rien. Affamé, il se mit à rechercher un bon morceau de viande, mais dans cet endroit éloigné de toute civilisation, il lui faudrait bien une autre demi-journée pour trouver une taverne ou un restaurant. Il se décida donc à chasser, après tout, ce n’était pas la viande qui manquait dans cette forêt ! Après quelques minutes, il croisa un petit groupe de sanglier, qu’il réussi à tuer sans trop d’effort, mais un problème se posait, où faire cuire la viande ? On ne pouvait pas vraiment allumer de feu dans la forêt, surtout en cette époque, ça aurait été bien trop dangereux, il ne restait plus qu’une seule alternative, aller s’établir dans le campement des bworks, créatures réputés pour leurs nonchalance et leur stupidité.
C’est ainsi que deux sangliers sous les bras, il entra dans leur campement, et alluma un feu, non loin de l’entrée, au cas où. A peine le feu fut-il allumer que les premier habitants de ce campement se montrèrent.
Une bonne dizaine de Bworks, l’air sauvage et pas très vif, firent front à Refresh, le plus imposant, qui semblait aussi être leur chef, s’avança et s’exprima en ces termes :
« Zog Zog à toâ »
« Zog Zog à toi aussi »
« Bworkidais être paxifik »
*Eh bien, ça pour une surprise !*
« Que dirais-tu de festoyer avec moi, j’ai assez de viande pour nourrir un régiment ! »
« D’axord étranglé ! Nous festoyer avec toâ et nous proteger toâ des gobelins ! »
C’est ainsi que Refresh passa la nuit à boire et manger avec un groupe de bworks, qui ce sont avéré être de très bon vivant et de bon compagnons. Après cette folle soirée, alors qu’il était allongé là, sur le sol, entouré de bworks, il admirait les étoiles.
Est-ce qu’il trouverait un jour l’antre des Nocere ? Et s’il la trouvait, que ferait-il ? Pourquoi la recherchait-il ? En réfléchissant à toutes ces questions, il s’endormi.


4ème jour.



« Réveilles toi étranglé ! »
« Mangeons-le ! »
« Volons-le puis mangeons le ! »
« Regardez, il se lève ! »
Refresh ouvrit difficilement les yeux, réveillé par tout ce bruit. Il jeta un rapide coup d’œil à gauche, puis à droite. Les bworks s’en étaient allé et avaient laissé place à une bande de pillards gobelins. Une vrai bande d’andouilles, tous plus ou moins bleu. Ils n’avaient pas vraiment l’air menaçant. Dans ces contrées, les gobelins sont connus pour manger tout ce qu’ils trouvent sur leur chemin, y compris les voyageurs endormi, ou pas d’ailleurs. Ils parlaient tous en même temps, de ce fait Refresh ne comprenait pas tout ce qu’ils disaient, ce qui l’énerva rapidement.
« Oh les imbéciles, vous allez vous taire oui ! Retournez donc dans votre grotte ! »
« Toi être ami avec Bworks idiots, nous voler toi et manger toi »
« Si c’est ce que vous souhaitez, alors venez. »
Et ils se ruèrent sur lui.

Lorsque Refresh sorti du campement, il avait déjà faim, heureusement il avait pu voler quelques provisions à ces gobelins avant de s’en aller, et en fouillant son sac il s’aperçu même qu’il lui restait quelques bières de bworks, au moins de quoi tenir jusqu'à la nuit. Il avait même récupéré une espèce de clef en forme de Bworkette, assez moche mais qu’il pourrait surement revendre plus tard ou troquer contre un bon repas. Et pendant qu’il marchait en pensant à son prochain repas, comme par magie, il se retrouva en face du tunnel qu’il avait passé tant de temps à chercher.
« Eh bah c’est pas trop tôt, j’suis pourtant sûre d’être passé par là hier ! »
Et à mesure qu’il s’engouffrait dans ce tunnel, il se demandait ce qu’il y trouverait, et surtout si sa traversée durerait longtemps. Il y rencontra quelques bandits plutôt faiblards ainsi que quelques boulangers, forgerons et mineurs qui, à force de travailler comme des forçats, tombèrent du coté obscure de la force. Mais aucun de ceux-ci ne lui posèrent de problèmes, la plupart d’ailleurs d’écartais du chemin.
Au bout du tunnel, point de lumière. Une terre sèche, abimée, craquelée, un vent chaud désagréable. Des dizaines de trous de kolérats parsemaient le sol et on entendait les hurlements des ouginaks résonner. C’est ainsi que Refresh fit ses premiers pas dans les Landes Sidimotes. Il ne distinguait pas vraiment s’il faisait jour ou nuit à cause de toute cette fumée qui cachait le ciel. Ici ce tenait une belle dragodinde d’une couleur qui n’était pas commune, en effet, une dragodinde bleu claire et blanche, apparemment pas sauvage. Il s’approcha puis la caressa doucement.
« Hep misérable, pas touche à ma Kolibrie ! »
« Votre quoi ? »
« Ma Kolibrie, c’est le nom de ma dragodinde. Que fais-tu par ici ? »
« Moi ? Eh bien je suis en route pour Brakmar, je suis en faite à la recherche d’une certaine guilde dont on dit que certains membres se cacheraient à Brakmar. »
« Tu veux que je t’emmène à Brakmar ? Ce n’est pas une citée faite pour les pleutres, elle a été bâtie sur un ancien champ de bataille et… »
« Oui euh merci pour tant de renseignements mais je crois que je vais me débrouiller tout seul »
Et il s’en alla avant que ce bon garde Brakmarien nommé Thanos ne reprenne sont discours sur Brakmar. De plus, sa dragodinde n’était vraiment pas assorti à ses couleurs !
Il entamait enfin la traversée des Landes, supposant qu’il faisait déjà nuit, il s’installa une bonne heure plus tard dans une espèce de grotte minière. Il y faisait plus chaud qu’en enfer, même la roche semblait fondre sous cette intense chaleur. Refresh, pouvant à peine respirer, s’évanouit à l’entrée de la grotte.


5ème jour.



Un réveil difficile, une espèce de brume causée par la chaleur et la fumée, des bruits de pioches par ci par là. Vraiment, cela n’annonçait rien de bon en ce début de journée, enfin, en ce supposé début de journée. Refresh se leva, aussi fatigué que lorsqu’il s’était endormi, puis repris son chemin. Il était déjà arrivé dans ce qu’on appelait la « façade de Brakmar ». Sa traversée fut pénible mais courte et à peine plus de deux heures après son réveil, il était déjà arrivé dans cette grande citée qu’est Brakmar.
Décidemment, il n’aimait pas du tout cette ville, bien qu’il était Brakmarien depuis toujours. Il y régnait une ambiance malsaine, la vie y était chère et il y faisait beaucoup trop chaud, tant de choses qui avaient le don de l’exaspérer.
Pendant qu’il traversait le pont principal de la citée, il se demandait où pourrait-il trouver des informations sur l’antre des Nocere. Et comme d’habitude, le meilleur endroit reste et restera la taverne ! Mais par laquelle commencer ? Ayant sympathisé avec les Bworks, il décida de se rendre dans la taverne du bwork.
Dans cette drôle de taverne, il n’y avait que des bworks, des archers, des guerriers, des mages, tous en train de faire la fête. Refresh s’approcha de celui qui semblait être le tavernier, un certain Kro Burk.
« Kro, dites moi, vous ne connaitriez pas une guilde nommée Primum Nocere ? »
« Moi connaître, vous les chercher ? »
« Euh, oui, plus ou moins, mais dites moi, sauriez vous où est leur antre ? »
« Pour sûre ! Suffit de passer par là, puis là et là, vous tournez à gauche et z’y êtes. »
« Serais-ce possible de passer la nuit dans votre établissement ? Il semble qu’il soit trop tard pou que je m’y rende aujourd’hui. »
« Nous accepter que Bworks, pas autres créatures. »
« Attendez, je dois avoir de quoi vous payer »
Refresh fouilla son sac, mais sa bourse de kamas était incroyablement petite, il ne pourrait certainement pas se payer une nuit à l’auberge ! En farfouillant, il fit tomber la clef qu’il avait subtilisée aux gobelins deux jours plus tôt.
« Hey, où toi avoir eu ça ? »
« Je l’ai volé à une bande de gobelins qui m’ont attaqué il y a deux jours »
« Toi les avoir tous tués ? »
« Evidemment ! »
« Si toi donner clef alors toi pouvoir passer la nuit dans chambre de la taverne »
« Soit, tenez. »
Kro Burk le conduisit dans une grande pièce, très luxueuse, ce qui étonna Refresh, il ne s’attendait pas à ce qu’une taverne bwork soit si bien tenue et si propre. Deux salles de bain, un lit deux places, un mini bar rempli de bières bwork, un tapis en fourrure de meulou, le grand luxe !
Avant de sortir de la chambre, Kro se retourna et prononça cette simple phrase :
« Grande et belle chambre pour ami à nous »
Il se faisait vraiment tard, le temps d’une douche et hop, Refesh était au lit. Il ne se souvenait plus depuis combien de temps il n’avait pas dormi dans un lit. Il avait bien sa petite maison de pêcheur à Sufokia mais il n’y dormait que très rarement et le prix d’une chambre dans une taverne était excessivement élevé. Ce confort le poussa à réfléchir. Demain il serait enfin dans l’antre des Nocere, que fera-t-il alors ? Bof, il improviserait surement, comme à son habitude. En regardant les décorations de la chambre, d’un bon goût incroyable pour des bworks, il ferma doucement les yeux et s’endormi.


6ème jour.



« M’sieur, m’sieur »
« Hmm, appelez moi Refresh »
« Euh m’sieur Refesh, c’est l’heure du p’tit dèj’ »
« Hmmmm, déjà ? Je descend dans deux minutes »
*Enfin un réveil digne de ce nom, qui aurait cru que ce serait dans une taverne tenue par des bworks*
Il se leva doucement, se dirigeant lentement vers la salle de bain, il hésita un court instant, se demandant dans laquelle des deux il allait entrée, et il finit par choisir celle de droite, reflétant bien mieux ses idées politiques. Il se passa un coup d’eau sur la figure, revêtit sa cape et sa coiffe, accrocha son épée à sa ceinture, se rasa et le voilà enfin prêt à affronter les Nocere.
Descendant doucement les escaliers, il sentait les douces effluves émanent des cuisines de la taverne. Il s’assit à la grande table et discuta tranquillement de ses turbulentes aventures avec d’autres pensionnaires bworks, le temps que le cuisinier finisse de préparer ses plats.
Enfin le cuisinier apporta son plat avec un large sourire et s’exclama « Bon Appétit ! » ça, il ne fallait pas le répéter deux fois à Refresh, il se jeta sur le plat sans même se demander s’il allait aimer, et il eu bien raison puisque c’était vraiment délicieux.
« Euh cuistot ! Dites, qu’est ce que vous nous avez préparé ce matin, c’était drôlement bon ! »
« De la brioche à la viande de gobelin, spécialité de la taverne bwork plus un assortiment de shigekax »
« Eh bah félicitation, vous êtes un sacré bon cuistôt »
Après un tel repas, Refresh se sentait prêt à affronter les Nocere, enfaite il se sentait prêt à affronter tout et n’importe quoi, surement à cause des produits dopants contenus dans les shigekax.
Ayant adressé ses plus sincères remerciements à Kro Burk pour un tel accueil, il sorti de la taverne et suivi l’itinéraire que Kro lui avait laissé.
Le voilà enfin arrivé devant cette énorme bâtisse qu’est l’Antre des Nocere. Il poussa violemment la porte et entra. Il se retrouva dans une pièce incroyablement sombre mais surtout très petite, ce qui était étonnant vu la taille imposante du bâtiment. Il y avait surement beaucoup d’autres pièces, pourtant aucune porte aux murs. Il s’avança et se retrouva nez à nez avec un registre. La pièce avait une atmosphère dérangeante. Il ne voyait presque rien, pourtant il savait pertinemment qu’il était observé. Un Stylo était posé près du registre, le registre lui-même semblait suspect, il était rempli d’un tas d’inscriptions, en lisant, il se rendit compte que c’était probablement des candidatures des personnes étant passées ici avant lui. Après tout, maintenant qu’il était là, ça lui semblait claire, il devait rejoindre les rangs de la Primum Nocere, c’est pour ça qu’il les avait recherché, qu’il s’était mit en quête de leur Antre. Ma recherche de celui qui avait fait ce carnage sur moon n’était qu’un prétexte. Dès le premier jour il avait comprit que c’était la guilde dans laquelle il pourrait faire éclore et cultiver son potentiel jusqu'à son paroxysme. Il resta là, pensant, pendant plusieurs heures. Il sentait que déjà plus de la moitié de ceux qui le regardaient dans l’ombre s’en était allé, surement par ennui ou par obligation. Il n’aurait même pas pu dire s’il était encore plus de deux mais il avait prit sa décision, il allait les rejoindre. Il avança sa main, saisi le stylo, se pencha sur le registre, puis lâcha le stylo. Après tout, puisqu’ils étaient autour de lui, à quoi bon leur écrire.

« Bonjour à vous très chère Primigènes, je suis Arch-Refresh, votre humble serviteur. Je suis ici car je souhaiterais vous rejoindre, vous, les successeurs de l’esprit de Brakmar, ceux qui font vivre la tradition des démons à travers leurs actes. Je suis, vous vous en doutez, un sacrieur de cercle 149, je voue, comme vous, ma vie à Brakmar, au mal et au chaos. Je ne me présente pas à vous en tant qu’individus, mais en tant que future partie de votre groupe. Je vous pris donc de considérer ma candidature et de réfléchir quant à mon intégration à votre guilde. »

Laissez moi me présenter, vous serez conquis.
Revenir en haut Aller en bas
Mina

avatar

Nombre de messages : 184
Age : 25
Elément : Un peu de tout
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Candidature.[accepté]   Dim 18 Oct 2009 - 18:50

Depuis que l'intrus avait pénétré dans la demeure, Mina avait eu le temps de lisser son pelage, chasser une dizaine de sousouris grises, les faire rôtir, les manger, scalper une bonne trentaine de Bontariens, dormir un peu, boire du lailait, redormir un peu, faire une centaine de potions de rappel....Et la liste s'étendait encore et encore...Lorsqu'elle revint au repère le soir, le disciple Sacrieur se trouvait dans la position exactement identique au matin quand elle était partie, l'air hébété tel un Iop.
La minette se tapie une fois de plus dans la pénombre et entrepris une nouvelle toilette.
[...]
Mina fut réveillée en sursaut ! son poil se hérissa et ses membres se tendirent, prêts à sauter sur la première chose qui bougerait. Voyant que ce n'était que l'intrus qui s'était enfin décidé à parler, elle se calma un peu mais ne pouvait s'empêcher d'haleter.


"Malvenue à toi étranger ! Viens donc boire un peu de Lailait" s'enquit la jeune ecatte profitant d'être la première à rencontrer cet aventurier et sachant pertinemment qu'elle serait flagellée et lapidée si un des membres de Primum venait à apprendre qu'elle avait proposé du lailait et non de l'alcool à ce sacrieur.

Déposant un bol remplit de lailait tiède devant l'étranger, la jeune minette l'observa. Il avait tout de même l'air d'un très vilain Brakmarien. Sûrement digne de la guilde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Candidature.[accepté]   Dim 18 Oct 2009 - 18:59

Dropit observait l'attitude du nouveau venu. Il semblait fière de lui, un peu trop serein même. Il était propre, sain, aucune goutte de sang ne lui accrochait la peau. Il était même en train de boire le lait qu'avait déposé Mina. Il décida d'entamer la conversation. Il retira sa sombre cape pour y laisser vue sur lui. Il avança vers le registre ou Refresh venait d'y apposer sa prose.

<< Malvenue à toi, bizut. Assis toi sur cette chaise et je te dirais ou se terminera ton aventure. >>

Le Grand Trésorier prit le registre en main et commença la lecture. Ses sourcils se fronçaient, ses yeux s'écarquillaient de temps à autre. Il chercha dans sa poche son couteau fait pour tailler les arcs et le lança. La lame fine alla se planter à quelques centimètres de la tête du novice.


<< Et bien, tu ne manque pas de culot devenir t'introduire ici. Sache que nous ne sommes pas une potion qui quintuple les forces de quelqu'un. Et j'ai bien l'impression que tu nous en fait part. Tes ailes sont blanches, ta pureté est conservé, que fais-tu ici avec ces défauts ? Tu me pose querelle, et tu mériterais qu'on te déplume tes ailes, qu'on t'égorge sur le champ ! >>

Dropit, retira son chapeau, repris son souffle et serra son poing gauche.

<< Veineux sois-tu, je vais te laisser une seconde chance d'expliquer ton intrusion. Ne fait pas d'erreurs ou se sera la torture. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch Ref
Invité



MessageSujet: Re: Candidature.[accepté]   Dim 18 Oct 2009 - 19:37

Refresh se leva brusquement de la chaise sur laquelle il s'était assis, renversant le bol de lailait que lui avait offert Mina. Offusqué, il répondit tout de même calmement.

"Je n'avait nullement l'intention de me faire comprendre en ces termes, je ne suis point là pour chercher à vous extorquer puissance et gloire, en aucun cas je ne compte utiliser la guilde et sa notoriété à des fins égoïstes. Je suis ici pour donner et non pour prendre. Quant à ma pureté, cela fait bien longtemps que je l'ai perdu. Mes ailes ne sont peut-être pas tachées de sang, mais elles en sont imprégnées. Vous qui vivez dans le chaos, vous qui côtoyez la mort et le mal, vous devriez être à même de vous en rendre compte."

Le sacrieur marcha en direction du Grand Trésorier, qui le regardait d'un air dédaigneux. Il s'arrêta en face de lui, les yeux rivés sur son regard froid et inexpressif, le défiant du regard, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Candidature.[accepté]   Dim 18 Oct 2009 - 19:49

L'expression du visage de l'Enutrof ne changea guère suite à la réponse du bizut. Mais tout de même, il avait entendu une partie de ce qu'il voulait.

<< Et le lailait, c'est la bonne qui va le nettoyer ? Mais bref, tes ailes sont peut-être imprégnées de sang Bontarien, mais cela ne nous explique pas d'où vient ta haine contre nos rivaux. Si tu combat à nos côtés, il en faudra, bien plus que tu ne l'imagine. Quand à ta puissance, je n'ai nul doute sur toi. Mais donc, pourquoi Brakmar, cette ville qui te déplait ? >>

Enfin un peu plus détendu, il déposa Coco, son bwak à terre et lui ordonna de lécher la substance non alcoolisé qu'il haïssait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch Ref
Invité



MessageSujet: Re: Candidature.[accepté]   Dim 18 Oct 2009 - 20:16

Sentant que l'atmosphère s'était détendue, Refresh retourna s'assoir puis commença son explication.

"Si je n'aime pas notre citée, j'ai le plus grand respect pour ce qu'elle représente et brandir les fières ailes de la citée est un honneur sans pareil. Être Brakmarien c'est être libre, libre de se laisser aller à ses passions, à ses envies, tuer qui bon nous semble sans se poser de questions morales.
Ces anges stupides sont enchaînés à leur morale qui n'a aucun sens. Ils ne vivent que pour polluer nos terres, embrigadant tout ceux qu'ils peuvent, répandant leur race dans toutes nos contrées. Ils grouillent tel d'infâmes vermisseaux, tel de la vermine et la vermine doit être éliminer. Un bon ange est un ange mort. La beauté vient du combat, du sang et des morts et tant qu'ils existeront, nous ne seront jamais tranquilles."


Une fois son discours terminé, il regarda Dropit. Mais que pouvait-il bien se passer dans sa tête?
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Candidature.[accepté]   Dim 18 Oct 2009 - 20:45

Les yeux de Dropit flambaient après ce parfait monologue de son hôte. Il sentaient enfin la haine faire surface et cela lui plaisait.

<< Nous sommes d'accord ! Et par accord j'entends que je te porterais soutien pour ton entrée. >>

Le Grand Trésorier rappela son Coco à l'orde, et disparut dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yopimarus
[meneur retraité] Nain Bleu
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29
Localisation : Paris ville lumière
Elément : le sixième
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Candidature.[accepté]   Lun 19 Oct 2009 - 22:07

Yopimarus se tenait un peu à l'écart, afin d'écouter les paroles du nouveau venu. Il avait senti un brin d'hésitation lorsqu'il était entré ici, mais c'était somme toute quelque chose de relativement courant. Il finit par s'avancer.

"-Ainsi, tu n'aimes pas vivre à Brâkmar hein... Bah, je ne doutes pas que tu t'y feras rapidement, après y avoir passé plus de temps. C'est une ville rude et âpre, mais elle possède son charme si on y prête plus d'attention. Elle possède tout de même bien plus de caractère que l'aseptisée Bonta. De plus, dans quelques mois, la cité retrouvera un nouveau souffle, des travaux sont en cours d'après ce que j'ai entendu dire.

Mais de toute façon, ce qui compte, c'est que tu as senti que ce qui importait n'était pas que nous étions Brâkmariens, mais bien des démonistes avant tout. Je devine que tu débutes encore dans cette voie, mais le fait que tu ai été attiré ici ne trompe pas: tu désire réellement te plonger dans cet univers. Reste à voir si tu pourras passer les dernières épreuves qui t'attendent avant de rentrer chez nous..."

Jetant un regard vers le lailait renversé, il le montra du doigt et reprit:

"A commencer par ça, par exemple! "
Et ricanant, il retourna dans son bureau pour reprendre ses lectures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch Ref
Invité



MessageSujet: Re: Candidature.[accepté]   Jeu 22 Oct 2009 - 22:00

Refresh écoutait attentivement le discours de de Yopimarus, le dévisageant. Il trouvait cet éniripsa très impressionnant, sous ses traits de pureté cachait un vrai monstre. Il parlait calmement, toujours sur le même ton, doux et sympathique, mais ses paroles et son regard trahissaient sa vrai personnalité. Son aura était emplie de cruauté, et ses yeux, affublés d'un regard plus perçant que celui d'un aigle, faisaient transparaitre des envies de haine presque irreprécible.
Tandis qu'il finissait son discours, le lailait que lui avait offert Mina commençait à lui peser sur l'estomac. A vrai dire, Refresh ne tenait pas bien les boissons non alcoolisées, et c'était plus par politesse qu'il avait bu ce que lui avait offert cette belle et jeune écatte. Tout en se concentrant pour ne pas offenser ses hôtes en rendant son lailait, Refresh se demandait si tout les membres de la Nocere étaient comme lui. Une chose était sûre, l'avenir semblait mouvementé.

"A commencer par ça, par exemple! "


Il semblait que Yopimarus avait fini son discours, toujours aussi calme et détendu, il commençait à s'en retourner dans l'ombre. Avant qu'il soit hors de vue, Refresh se leva et dit tout en le saluant bien bas.

"Je m'habituerais surement un jour à Brakmar, cette ville de pavés noirs assemblés par nos ancêtres démons, érigée dans le but de nuire à sa citée rivale, Bonta. J'ai quand même quelques craintes quant aux travaux qui y sont en cours, car comme le dit si bien ce proverbe, "On sait toujours ce que l'on perd, jamais ce que l'on gagne".
En ce qui concerne ces "Epreuves" dont vous avez fait allusion, je suis prêt à les affronter, j'ai même fermement de les passer avec brio. Je ne suis pas effrayer par les obstacles qui se dresseront deva,t moi et je suis prêt à tous les abattre."


Les yeux brulants de fougue, le jeune sacrieur, levé, resta là, à attendre. Le noir de la pièce dans laquelle il se trouvait le rendait parfois somnolent, il faut dire qu'il avait la capacité de concentration d'un pîchon-mouche. Regardant par si, par là, il se demandait si d'autres intervenants viendraient à sa rencontre!
Revenir en haut Aller en bas
 
Candidature.[accepté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: