AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Recrutement d'Allo-Docteur [close]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le fidèl
Invité



MessageSujet: Recrutement d''Allo-Docteur [close]   Lun 16 Mar 2009 - 13:47

J'étais là, je pensais ... Comment faire ? Comment le retrouver ? ... et la foudre qui tapait si violemment, qui me rappelait cette journée si terrible où mon père s'était fait enlevé sans raison.
Il fallait que je le retrouve, lui, mon père, qui avait fait tant pour la grande cité qu'est Brâkmar.
Il s'était dévoué, prenait du temps libre pour enseigner l'art du combat à des jeunes apprentis voulant s'unir à Djaul.

Pourquoi s’est-il fait enlever ? Parce qu’il formait les apprentis tellement bien que ça commençait à représenter une menace pour Bonta, ils l'ont donc enlevé pour stopper cela, mais les apprentis avaient déjà un bon niveau de puissance…
Il avait un don, celui de communiquer les informations aux autres, telles qu'elles lui étaient transmises. Il utilisait cela pour former des jeunes combattants, au service de la Cité Sombre. Il leur apprenait a réfléchir avant d'agir, à se contrôler. Les habitants aux ailes de plumes n'apprécièrent guère, ils sentaient que cela pouvait devenir une réelle menace pour leur citer.

C'est à plusieurs qu'ils s'y sont mis ... ils l’ont emprisonné, mais ses apprentis avaient déjà acquis un niveau de puissance assez élevé pour pouvoir se battre.

Terrible, il venait de m'annoncer la pire nouvelle de ma vie, le messager de mon père, qui a tant fait le chemin Brâkmar-Bonta ... ce qui pouvait arriver de pire était arrivé ... mon père s’était fait emprisonner.
Il fallait absolument que je trouve une idée pour le sortir de ce pétrin, malgré le fait qu'il va certainement réussir à se défendre, j'ai le pressentiment qu'il va avoir besoin d'aide.

Besoin d'aide ... il devait appeler à l'aide au fond de lui, il devait tellement souffrir.
C'était des combattants courageux qu'il avait formés. Ce genre d'apprentis qui n'oublient pas leur maître. Ils m'aideraient sans hésiter à retrouver mon père et prendraient cela très à coeur. Les minutes passaient, et plus je réfléchissait plus l'espoir revint, des idées me parurent, mais rien de concret n'avait encore été commencé, seul moi avait été mis au courant de ce terrible enlèvement.

Un a un, je les ai appelé à me rejoindre, leur ai expliqué dans quelles circonstances nous allions partir retrouver mon père.
Et c'est sans aucun refus que je réussis à réunir la douzaine de guerriers. Ils avaient chacun commencé a faire parler d'eux, ils commençaient a être craints.
Nous nous sommes lancé dans un entraînement ardu, avons peiné mais étions arrivés à un point de courage éblouissant.

Nous étions redoutés partout où nous allions, semions parfois la zizanie là où nous voulions nous entraîner.
On avait construit un petit camp de repos dans les landes de sidimote, pas loin du repère du Bworker, qui nous accueillait amicalement dans son antre.
C'est avec gentillesse qu'il a accepté de se mutiler à notre demande, il nous a gentiment refilé quelques bouts de sa peau, et nous avions commencé à former nos équipements, notre matériel de combat.
Il nous faisait également partager son sens aigu de la cruauté au profit d'une grande acquisition d'expérience au combat.

Et cela dura plus de 4 ans, nous ne pouvions nous mettre en route sans préparation.
Mais ce jour, ce jour là, ce fut comme une révélation, une force monstrueusement démoniaque, une aura surpuissante se déploya de mon corps et une envie excitante de combattre m'envahit.

Les occasions ne manquaient pas, mais jamais nous nous sommes lancés, par crainte de ne pas être au niveau, d'avoir des problèmes. Chaque jour nous avions la possibilité de lancer un assaut contre Bonta, mais nous nous réservions, afin que leur souffrance ne soit que plus grande lorsque nous serions prêts.

Des messages provenaient de Bonta, nous menaçant en cas d'attaque : une énième guerre serait déclarée, mais cette fois ci, ils enverraient tous leurs mercenaires. C'est sans grande crainte, mais avec une hargne débordante que nous nous entraînions, encore et toujours. Il nous fallait ne leur laisser aucune chance, à ces bontariens, être sûr de vaincre !
Nous sentions le moment approcher, et c'est avec tout ce que nous avions appris que nous partions vers la Cité Ennemie, que nous commençons le dangereux et long chemin, à travers les Landes de Sidimotes, les Plaines de Cania.

Ce n'est que lorsque nous arrivâmes devant les gardes bontariens, au passage de la façade de la ville, que notre traversée allait se faire plus délicate. Il ne fallait en aucun cas faire déclencher l'alerte, nous devions pénétrer dans la ville sans déclencher la curiosité des habitants. Ne pas provoquer la panique totale, mon père risquerait gros dans ce cas.

Nous nous dirigions vers la place marchande pour voir ce qui se vendait, histoire de faire le plein de ressource d'énergie. Nos cerveaux surchauffaient d'angoisse, aussi impatients que nous sommes, nous, les brâkmariens, avions réussi à tenir sans engendrer le combat avec ces enfoirés. Il ne fallait pas craquer maintenant. On discutait doucement entre nous, la voix tremblante.
On avançait, suivant notre instinct. On faisait comme un état des lieux, pour pouvoir agir dans un endroit non inconnu. Il nous fallait aussi trouver une sortie, pour partir sans être poursuivis. Il faisait relativement froid, une mauvaise journée en gros. Nous sommes passés par une taverne où les clients affluent pour ne pas attirer les regards.

Hop, une bière chacun pour nous revitaliser et nous étions repartis. La Tour des Ordres, quelle bâtisse impressionnante. Nous n'y sommes pas rentrés, nous aurions été repérés, tous les habitants y sont recensés. Nous avons donc rebroussé chemin pour aller vers un Hôtel de Vente, afin de voir comment cela se passe ici. Durant toute cette après-midi où nous marchions dans Bonta, nous prenions peu à peu conscience de la difficulté qui nous attend.

Le danger était présent, il en était certain. De plus, le huitième guerrier du bataillon avait appris, de par mon père, à lire dans les étoiles. Et c'est lorsqu'il nous sortit un petit "Un mauvais présage..." que nous commencions à paniquer intérieurement. La rage n'en était que plus grande contre nos Eternels ennemis. L'un de nous suggéra une idée qui parut bonne :

Disperser trois-quatre combattants dans la ville, qui nous libèrerons le passage lors de notre retour vers Brâkmar. C'était chose faite, j'avais choisi judicieusement les guerriers qui resteront dans la ville, à des endroits précis. Ateliers, Zaap, Banque étaient maintenant sous surveillance.

Enfin je l'espère, mais j'avais confiance en ces guerriers, ils avaient été formés par mon père après tout. On continuait à marcher, le vent nous sifflait dans les oreilles. Un bruit sourd nous frappait les tympans, nos pas résonnaient sur le sol de cet endroit où personne n'était présent. La Milice. Je sentais la présence de mon père, mais celle-ci était faible, très faible, nous approchions. *

Cette présence ne s'intensifiait aucunement, elle était presque imperceptible. Nous avancions dans la Milice, empruntant les nombreux escaliers, pour enfin arriver dans un petit tunnel. Ca sentait fort, il faisait sombre, on pouvait à peine distinguer nos silhouettes. Un sentiment bizarre m'envahit. Une atmosphère glauque régnait, l'endroit était lugubre, macabre.

Nous n'avions d'autres choix que d'avancer droit devant nous. Nous étions dans la prison c'était sûr ! Mon père était donc proche, du moins c'était ce que nous pensions ... Mon père, par terre, affalé, était là !! Ils l'avaient laissé mourir dans ce trou. Ils allaient en voir de toutes les couleurs ! Le retour à Brâkmar n'allait pas se faire aussi rapidement qu'il le devait.

Ca allait être un pur carnage.


20 jours plus tard.

Beaucoup d'entre nous avaient été lourdement blessés, mais nous nous remettions de nos blessures, notamment grâce à moi, ou plutôt grâce aux dons que m'avait autrefois transmis ma mère, Eniripsa respectée de tous. Je lui ressemblais bien plus qu'à mon père, même si c'est de ce dernier que j'ai hérité d'une certaine résistance et protection.
Nos Ennemis avaient pris lourd durant cet assaut. Et ça, c'était notre plus grande fierté à tous.

1 an plus tard.

Les apprentis de mon père, qui étaient désormais des guerriers qualifiés, avaient fait la demande collective de voir les cours de combat de mon père continuer, mais avec moi comme maître. Acceptée, cette demande me tenait très à coeur et je ne voulais point les décevoir.

Aussi, j'apprenais également beaucoup dans l'art du combat en leur enseignant ce que je savais. Et c'est lorsque l'un des disciples me prit à part pour me dire qu'il m'appréciait grandement, que je commence à comprendre ce qu'il allait me proposer. Il admirait chez moi ma hargne et la soif de vengeance. Mon père était toujours dans ma conscience, et cela se voyait.
Près d'un an et demi après la mort de mon père, j’enseignais toujours avec la même vivacité. Plus il me parlait, plus je le découvrait, lui qui avait été avec moi lors de l'assaut à Bonta. Ce n'est qu'en l'espace d'une conversation que j'en découvris plus sur lui qu'en un an et demi.
Il se dévoilait :
-"Quelque chose me ferait grandement honneur. Tu ne le sais pas encore, mais je suis membre du clan qui a eu la chance d'avoir la protection du grand Djaul en premier, la divine Primum Nocere. C'est donc maintenant que tu comprends pourquoi je tenais tant à voir ce que tu serais capable de faire en tant que maître.
- Bien, répondis-je un peu secoué par cette nouvelle.
- Tu as gardé ton père dans ta mémoire, et donc Brâkmar avec. Tu as l'air de suivre nos principes, et c'est pour cela que je t'invite à rejoindre nos rangs. Seul un refus de ta part peut interrompre la procédure d'intégration. Il se fait tard, je serai présent au prochain cours, et vous donnerai les avis de mes confrères.
- Je serai digne, et surtout fidèle à la maison du mal, la grande Brâkmar."
Revenir en haut Aller en bas
Yopimarus
[meneur retraité] Nain Bleu
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29
Localisation : Paris ville lumière
Elément : le sixième
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Jeu 19 Mar 2009 - 4:49

Yopimarus ouvrit la porte, et repéra instantanément qui était le maître des lieux. Celui-ci était en train d'enseigner à ses disciples les articulations magiques à effectuer pour prononcer avec justesse des mots salvateurs... ou destructeurs. Plutôt intéressé par cela, l'eniripsa bleuté s'assit discrètement au fond de la salle. Une fois le cours terminé, il s'avança, et s'adressa au jeune maître.

"-Maljour à toi, confrère. Un fanatique de notre guilde m'a reporté votre conversation. Il a commis quelques erreurs: en effet, ce n'est pas à nous d'aller vers toi, mais à toi d'aller vers nous. Si tu veux nous rejoindre, tu devras te rendre à l'antre des Primum Nocere, et ici nos membres pourront discuter avec toi et te jauger. Quand au fait que seul ton refus peut interrompre le processus d'intégration, certes il le peut, mais le nôtre également. Ta maîtrise de disciple Eniripsa est certes remarquable, mais elle n'est pas forcément suffisante pour nous intégrer, d'autres critères rentrent en jeu. Quoiqu'il en soit, libre à toi de rentrer dans notre antre, ou de rester ici. "

Et après ces quelques paroles, Yopimarus sortit, tout en espèrant que le disciple Eniripsa ne tarderait pas à paraître dans le hall Nocere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi-hop

avatar

Nombre de messages : 106
Age : 32
Localisation : la plus belle terre du monde
Elément : Beauté
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Jeu 19 Mar 2009 - 13:06

Mimi-hop qui avait également écouté la conversation du fanatique, cherchait désespérément le lieu où enseignait le jeune éni. Lors de ces recherches elle croisa Yopimarus qui lui indiqua le chemin et qui lui raconta la conversation qu’il avait eu avec lui. Et Mimi lui répondit :

« Tu m’ôtes les mots de la bouche c’est justement les remarques que j’allais lui faire.
Toutefois j’ai eu l’occasion hier, de découvrir avec lui un monde parallèle très ressemblant au notre mais ou nos pouvoirs étaient légèrement différent et les monstres plus intelligent. »

Lors de ce voyage la belle fécatte eu l’occasion de découvrir le jeune docteur et voir que son cercle de puissant était largement suffisant pour intégrer la grande Primum. Elle put également constater lors d’un combat contre le grand craqueleur légendaire (Mauvais choix d’ailleurs pour testé leurs nouveau pouvoirs car a 2 feu sur 60% de résistance ce fut quelques peu long^^^) que sa force au combat et ses pouvoirs soignant étant fort, malgré les modification de leurs nouveaux pouvoirs.

Apres cette histoire mimi salua Yopimarus et alla à la rencontre du disciple enirepsa après que yopi lui est indiqué le chemin.

Une fois sur les lieux Mimi vit le disciple enripsa qui vint à sa rencontre :

« Maljour Docteur j’étais venu pour te mettre un ou deux coup de bâton concernant quelques propos que tu a tenu mais yopi ta déjà fait ces remarques donc je t’épargnerais cette douleurs. Je viens également te dire que j’avais apprécié notre excursion d’hier et t’encourage à me suivre pour te soumettre au jugement des autres membres. »

Lors de leur arrivé dans l’antre des nocérés Mimi invita le petit soigneur à s’asseoir se qu’il fit mais Mimi retira la chaise au dernier moment et le jeune eni se cogna violemment.

« Je n’avait pas encore fait ma Mauvaise Action de jour… »

Et elle alla s’asseoir sur l’un des fauteuil du grand salon rigolant de son acte (un peu douteux je vous l’accord).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allo-Doc
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Jeu 19 Mar 2009 - 20:16

Après son entraînement, Allo-Docteur se dirigea directement vers le hall de la Primum Nocere.
Il aperçut tous ces démons avec des yeux rouges, confondus dans la pénombre, il salua toute la salle et s’assit à côté de Yopimarus, lui commanda une bière, et lui dit :
-Malsoir à toi confrère, comme tu le souhaitais, j’ai fais de mon possible pour ne pas m’attarder et venir au hall de la grande Primum Nocere au plus vite.
Quant au fait que votre refus aussi pourrait interrompre le processus de mon integration, cela est clair, c’est vous les grands maîtres après tout.
Tous les bons à rien vous craignent, et cela donc me motive encore plus d’essayer de devenir un des votre, et à donner mon maximum pour vous aider et à vous apporter tout le mal que j’ai appris et pulvériser les ennemis.
Allo-Docteur se figurait donc que certains membres du clan écoutaient la conversation.
Et donc sa motivation se fit entendre.
Il commanda une deuxième bière à Yopi qui semblait assoiffé, et alla donner à ses disciples, leurs cours de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Mimi-hop

avatar

Nombre de messages : 106
Age : 32
Localisation : la plus belle terre du monde
Elément : Beauté
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Ven 20 Mar 2009 - 18:11

GGGGGGRRRRRRRRRRR

C'est le cri que poussa mimi quand elle vit que que le nain l'avait complètement ignorer. Pour ne plus qu'elle l'oublie ni ne l'ignore Mimi brisa tout les os de l'eniripsa un par un, brula chaque partit de son corps avec son flamiche pour qu'il ressent la plus grande douleur qu'il n'est jamais connu.

Mimi ne l'acheva pas, elle lui laissa une once de vie pour qu'il puisse se soigner et implorer son pardon.

La belle fecatte attendait devant le corps du petit soigneur qui agonisait devant elle et jouissait de le voir souffrir ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allo-Doc
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Ven 20 Mar 2009 - 20:40

Allo avait subi tellement de coups de flamiche que son corps commença à lui faire mal.
Il a eu la chance de soigner ses blessures, et demanda pardon à mimi, qui était juste devant, entrain de déguster ce que subissait le petit Eniripsa.
Mimi accepta le pardon et retourna vers son grand fauteuil, et à sa sortie, Allo commande des bières pour tous les présents.
Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Salamèche
avatar

Nombre de messages : 563
Age : 25
Localisation : Entre là-bas et l'autre là-bas ...
Elément : Incendiaire
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Mer 25 Mar 2009 - 15:32

Flamme qui était là plus comme une gargouille qu’autre chose sortit de ses rêveries et approcha du petit disciple d’Enirispa pour le toucher a la seule brûlure qu’il avait oublié de soigner…

Il pris alors parole en redressant son chapeaux rouge, ce qui réveilla l’écureuil qui y sommeillait.


« J’ai eu beau t’entendre discuter avec yopimmonde, hum hum … marus mais je n’y voit que très peu de motivation … pour une cause pas tout a fait suffisante à mon goût !

Il est vrai que les Bontariens nous craignent mais n’est-ce pas normal qu’un peuple inférieur craint ce qui lui est supérieur ?

A part cette raison stupide, qu’est-ce qui te pousse à nous rejoindre ? »

Après ces mots on entendis « tssss tsss tsss », l’écureuil maintenant debout sur le chapeaux de son maître avait l’air de rigoler …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allo-Doc
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Sam 28 Mar 2009 - 10:55

Après son long voyage, le petit Eniripsa revient au hall des Primum' et répondit à Flamme :
- Maljour confrère : Rien n'est plus clair que le fait qu'un peuple faible devrait craindre un autre supérieur, mais à part ça je crois que nos idées sont compatibles et nos buts sont les mêmes, et avec tout le mal et l'entraide et que votre guilde porte, cela me pousse vraiment à faire l'impossible à vous rejoindre.
Allo-Docteur un peu assoiffé commanda quelques bières pour lui et pour les présents, bu son coup et sortit donner son cours de matinée.
Revenir en haut Aller en bas
Wang
[Artisan] hein hein
avatar

Nombre de messages : 3742
Localisation : dans sa tête
Elément : opti
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Sam 28 Mar 2009 - 14:58

Un sceau 'apte à la magie noire' apparu sur le front d'Allo-Docteur.

La télékinésie invisible était enfin opérationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.networkanime.com/index-cat-kaos.html
Allo-Doc
Invité



MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Dim 29 Mar 2009 - 13:00

AIE
Un vieux qui maitrise la science oubliée??!
Revenir en haut Aller en bas
Yopimarus
[meneur retraité] Nain Bleu
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29
Localisation : Paris ville lumière
Elément : le sixième
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Recrutement d'Allo-Docteur [close]   Jeu 9 Avr 2009 - 3:48

Salut,
après quelques discussions houleuses intra-guilde, on a décidé qu'on ne pouvait pas te prendre dans la guilde, désolé. Je me tiens à ta disposition en mp ig si tu veux des précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Recrutement d'Allo-Docteur [close]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recrutement d''Allo-Docteur [close]
» Allo docteur ?
» A fermer
» Recrutement paragon ... olol
» Message de présentation & de recrutement

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: