AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation : La requête de Djaul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roue'
Tout roux!
avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Derriere les platines
Elément : Trompeur
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Présentation : La requête de Djaul.   Ven 13 Mar 2009 - 22:48

Sombre était la nuit qui tombait sur la Tour de Gisgoul en ce soir.
D'une sombre clarté était le rayon de lune qui baignait le visage du viel enutrof, transformant les ses rides déjà profondes en plein jours, en de véritables petites fosses, particulièrement concentrées autour de l'expression de rage de sa bouche édentée, dont l'accumulation de causes eût fini par anhiler sa volonté de se souvenir pourquoi.

Pourquoi cette haine, pourquoi cette rage ? Simplement parce qu'il est vieux et aigri, incompris ? Il devait y avoir une explication. Il s'assit sur l'autel, dans la salle cachée de la tour de Gisgoul. Roue' affectionnait particulièrement cet endroit. Outre le repaire ou les éminents membres de la Nocere l'avaient enrôlé, il affectionnait aussi cet endroit pour le calme l'invitation à la réflexion qu'il inspirait à Roue'. Le sang désséché sur l'autel, réhydraté périodiquement par le sang des sacrifiés à la cause de la science de la rhétorique, discipline dont une maîtrise sans défaut était exigée dans l'antichambre Nocere. Des sacrifiés à la cause de la rhétorique, à la cause de la puissance, sur lequels les membres de la guilde avaient déversé toute leur colère, l'enmagazinant spécialement pour ce type d'occasion.
Cet autel était le témoin de la colère des Noceres, et le réceptacle du sang impur des guerriers incompatibles avec la Nocere.

Roue' entamma sa réflexion, s'aidant parfois à voix haute. Personne n'était là pour l'entendre.

Il capta un détail dans la statue de Djaul qui trônait au milieu du mur du fond. Les yeux de Djaul, habituellement d'une couleur grise antharcite, s'étaient allumés d'une vacillante lumière rouge. Etait-ce l'effet du cigare de Kaliptus que Roue' s'était allumé ? Il en doutait fort. Djaul, l'entendant penser, réagit. La statue prenait donc ses aises, ses ailes bougeant à nouveau pour se dégourdir de ses quelques milliers d'années de repos forcé.

Djaul déclama donc à Roue' :


Te sens tu seul et incompris ?
De sentiments contradictoires épris ?
Rejoins donc cette faction Brâkmarienne,
Pour anhiler Bonta, immonde chienne,
Tu te sentiras compris et aimé...
Tes intérêts enfin représentés,
L'ire de ton être enfin exprimée,
Dans ce mouvement pourra s'émanciper.



Sur ces mots Roue' demeura interloqué.
Il attendait un signe depuis des années.
Djaul lui-même le-lui a envoyé.
Il ne lui restait plus qu'a accepter.
Il clama donc ces mots au démon,
Pour que jamais plus l'on ignore son nom :


Djaul, tes mots m'ont simplement subjugué,
Ta présence en ces lieux ne fait que confirmer
Ce signe que depuis longtemps j'attendais.
J'accepte volontiers ta requête,
Pour, de renom, completer ma quête,
De sang impur satisfaire mon désir,
De réputation lustrer mon blazon,
Réaliser mes plus fous délires,
C'est pour cela que des Héritiers je rejoinds la garnison.
L'on m'a dit que le cadavre d'un ennemi sent toujours bon...


Roue' courut donc faire une présentation chez les Héritiers Pourpres. Entre temps, il reçut un message d'Hyrkul en rêve. Celui qu'il avait crû bon de citer dans sa candidature. Roue' est donc néanmoins revenu sur cette courte scène afin d'éclaircir d'éventuels doutes -et surtout, il faut bien le dire, car il était sacrément grisé du souvenir de cette scène qu'il brûlait de raconter aux Héritiers-.

Cette histoire est nommée Présentation. Peut être est elle mal nommée ? À ce moment il ne restait plus qu'à renommer ce parchemin. Néanmoins, ledit parchemin représente quand même une scène capitale dans l'histoire du viel Enutrof pourri par les démons du jeu et de l'argent facile.
Cette histoire vous réserve encore moult surprises. Faisant fi des commentaires, je continuerais à raconter mon histoire.
Si l'on ne connaît pas la véritable histoire de l'Enutrof, elle s'en raprochera en tout cas. D'autres parchemins suivront, patience à tous..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation : La requête de Djaul.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation : La requête de Djaul.
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Cercle d'Ivoire :: Discours de Salon. *-
Sauter vers: