AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Les déboires de Yopi [Accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yopimaru
Invité



MessageSujet: Les déboires de Yopi [Accepté]   Dim 3 Fév 2008 - 21:13

Amakna, 5/7, 3 Flovor 638.

Discussion autour du frêne sacré, entre un eniripsa et un enutrof.

- « Bon, cyberloleur, Tu reste ici comater un moment, j’ai à faire. »
- « Grchmpf azfxvbn lmpjk »
- « Ouaip, ouaip, tu m’en diras tant. T’en fais pas, j’t’oublierai pas, si petit que tu sois. »
- « Ghbnv jklmp fvxcn »
- « … »
- « Gbnjk ? »
- « Bon, ferme la un peu. »

Sur ces mots, l’eniripsa bleuté sortit son casque du craqueleur, le souleva péniblement de ses bras maigres, et le lâcha sur la tête de l’enutrof baveux. Celui-ci s’effondra sous le poids, de sorte que le casque recouvra toute la masse de son corps.

-« Voilà, en mode caillou, y a pas à dire, t’es sexy. J’viendrai te délivrer un peu plus tard. »
-« mmmmm mmm mmmmm !»

Sans répondre, Yopimarus, car c’est ainsi que l’eniripsa se nommait, s’éloigna en sautillant vers sa dinde, Shatia. Il l’enfourcha, et la mordit sauvagement. La dinde glouglouta un bruit immonde, et fonça vers le zaap. Après avoir piétiné la masse d’énergumènes qui stagnait devant, elle traversa le zaap. Le maître et la bête se retrouvèrent dans les landes de Sidimote.

-« Aaaah, toujours aussi laid par ici. J’comprendrai jamais comment ces ouginaks arrivent à y survivre. »
L’eniripsa mordit une nouvelle fois sa dinde, qui après avoir poussé un glougloutement de douleur pathétique, partit à grandes enjambées vers le sud.

Une heure plus tard, Yopimarus se retrouva face aux portes de la cité de Brakmar. Il descendit de sa dinde, et l’attacha à un oliviolet qui se tenait près de l’entrée. Nonchalamment, il se présenta devant les gardes, les dépassa, s’élança sur le pont, eut le vertige, faillit glisser et tomber dans la lave, mais finalement parvint à franchir l’immense porte de la ville. Ce n’est qu’à cet instant que les gardes, légèrement endormis, prirent conscience de sa présence, et se précipitèrent pour le contrôler. L’eniripsa qui s’était arrêté un moment, sursauta en les entendant arriver.

-« Tssss, toujours aussi pénibles ces choses. Enfin, je m’y attendais un peu, il faut croire qu’un bontarien ne peut pas rentrer dans la cité comme dans un moulin. » maugréa-t-il.

Yopimarus commença à agiter ses ailes, décolla légèrement, s’éloigna du sol et de la porte de quelques mètres, avant de s’écraser pitoyablement au sol.

-« … »

Il se releva promptement, se retourna, regarda les gardes, se retourna à nouveau, et se mit à courir. N’étant guère endurant, les gardes le rattrapèrent très vite. L’eniripsa haussa les épaules, et s’arrêta. Lentement, il se retourna, et regarda les trois gardes qui l’avaient pourchassé. Alors que le chef de patrouille s’approchait pour l’arrêter, l’enirispa changea soudain de visage. Du moins, celui-ci se transforma d’une façon terrible. Ses cernes se creusèrent, son teint bleuté devint cadavérique, ses cheveux rouges flamboyants prirent du volume, et sa bouche s’ouvrit béatement, laissant échapper un filet de bave.
-« Mot de frayeur ! » beugla-t-il.
Les gardes, aussi valeureux qu’ils soient, ne purent supporter cette horreur, et bondirent en arrière. L’affreux Yopimarus en profita pour prendre une ruelle, grimpa à une fenêtre qui était ouverte, et se laissa tomber dans une maison.

-« Pfiou, fatiguant… mais les affronter l’aurait été encore davantage. » dit-il d’une voix essoufflée.
Une voix féminine retentit alors :
-« Qui est là ? »
L’eniripsa sursauta, et lorsqu’il vit apparaître dans l’ombre une femelle osadomas couverte de peaux de kitsous, il lâcha un cri terrible. De même, celle-ci en voyant le visage encore déformé de l’eniripsa, tomba à la renverse. Quand ils se furent calmés l’un et l’autre, Yopimarus lui déclara qu’il allait prendre congé. Alors qu’il s’éloignait vers la porte, l’osamodas lui sauta dessus, et l’empêcha de s’en aller.
-« Lâche moi, femme ! Je sais que je suis divinement beau, mais c’est loin d’être ton cas. » dit-il tout en donnant des petits coups sur les cornes de la femme.
-« On ne quitte pas ma boutique sans avoir acheté quelque chose. » dit elle obstinément.

L’eniripsa soupira, et, lassé de devoir constamment prendre la fuite, lui demanda si elle vendait du chanvre. L’osamodas eut un sourire ravi, et lui présenta trois boutures de la plante, affirmant qu’il ne trouverait pas de meilleure qualité dans tout brakmar. L’eniripsa fouilla les poches de sa xenature, et y trouva une centaine de kamas. L’échange fut effectué, et Yopimarus sortit de la boutique, quelque peu blasé. Il plaça les plantes au sol, lança un mot vampirique dessus, et inspira fébrilement toute la fumée qui se formait. Quelques minutes plus tard, il reprit sa route, partiellement drogué mais entièrement remis de ses émotions.

-« Aaaaaaah, y a pas à dire, Brakmar possède au moins cet avantage par rapport à Bonta, cette tolérance vis-à-vis des drogues est vraiment formidable. »

D’un pas hasardeux, il zigzagua jusqu’à se retrouver devant une immense bâtisse, le repaire des Primum Nocere. Tout sourire, il frappa à la porte. N’ayant pas de réponse, il poussa le battant, franchit le porche, et se tint dans le grand hall. Observant les décorations sanglantes de la salle, il se rendit compte que ces brakmariens avaient indéniablement un goût exécrable en matière d’art. Puis, il inspira profondément, et cria :

-« Réveillez vous bande de larves perverses, j’ai à vous parler ! »

[HRP} Bon, comme vous le voyez, je mentionne ni mon level ni mes métiers, fin toussa. Jprefere le faire une fois que vous aurez répondu x) De même, notez bien que chui encore bontarien xD Plutot que de faire un monologue expliquant tout cela, jprefere attendre d'avoir des interlocuteurs. Vala vala [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Lokendil
[Passeur] Mytho du ghetto.
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 26
Localisation : Dans ma piscine.
Elément : Résine.
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les déboires de Yopi [Accepté]   Dim 3 Fév 2008 - 21:34

Mr-Fashion se trouvait face au Chêne Mou, il attrapa sa pelle Rhon bien aiguisée, et sauta sur l'arbre gigantesque et le tua. Il fouilla a son interieur pour chercher des pierres précieuse quand il tomba sur le Dofus Turquoise. Il était fiere de sa découverte. Mais d'un coup, la pierre changa d'apparance en conservan sa couleur original, pris la forme d'un shtroumph, et enfin, constata qu'il sagissait de Yopimarus.

"Enfoiré hey, je rêvait, qu'est-ce que tu fous là ? Dégage !"

Voyant que l'éniripsa ne décampait pas, il compris qu'il n'avais aucune autorité sur lui.

"C'est ton côté démoniste ca ! Allez, je t'invite a fumé le pavot !"

Commencant a sortir les feuilles de Kokokos, les herbes folles et le pavot, il remaqua que Yopimarus avait déjà les yeux rouges, raide défoncé. Alors il fit son crevard, ne tirant que par petite lattes sur son join bien aimé.

"Vasy patiente un peu, les dignitaires sont pas loin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valyara
Maîtresse Nocere
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Derrière le miroir
Elément : Tsunami Incandescent
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Les déboires de Yopi [Accepté]   Dim 3 Fév 2008 - 22:03

Le temps sembla se figer, une xélorette se dressait là où il n'y avait rien l'instant d'avant. Deux silhouettes se tenaient derrière dans l'ombre, l'une ailée, l'autre plus grande arborait de dos une cape noire où se profilait un tofu. Tous trois les ailes déployées, émanant une aura négative puissante, ils semblaient prêts à fondre sur l'importun pour offrir son âme à Djaul. La démonne avança face à l'eni.

Yopi, j'apprécie beaucoup nos rencontres sur les terres d'Amakna mais tu n'es pas le bienvenu ici. De plus, je n'apprécie guère que tu viennes nous insulter dans notre demeure. Un murmure lugubre parvint de la petite silhouette ailée. Je ne peux que te conseiller de nous exposer prestement les raisons de ta visite, notre patience n'est que très limitée envers les angelots.

_________________
-- Dulce et decorum est pro Nocere mori. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aschlan
[Bras droit] Xelor Relou
avatar

Nombre de messages : 915
Elément : Tempo Fugit
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Les déboires de Yopi [Accepté]   Dim 3 Fév 2008 - 22:11

Aschlan sentit une étrange et familière odeur se répandre dans l'antre nocerienne....

"Que Rushu m'emporte!! Ca sent le bontarien!!" pensa-t-il.

Il saisit aussitôt son mawoque et accouru dans l'entrée, son bébé Pandawa le suivait tant bien que mal. Sa hâte à démolir des ailes blanches était ardente. Tout ses membres étaient en exaltation et sa soif d'écorcher vif le téméraire ne cessait de croître au fur et à mesure que l'odeur de plumes se faisait de plus en plus virulante.

Lorsqu'il fut arrivé face au mécréant, il lacha brusquement son marteau et s'arrêta net, le souffle comme happé. Son famillier, devant ce brusque changement d'allure, n'eut point le temps de ralentir sa course et trébucha dans ses jambes.

"
"Yo...Yopi... Qu'est-ce que tu viens faire ici? Aschlan ne savait point quoi penser.

_________________
Primum Nocere Ad Vitam Aeternam
Dolendo novit mortalis vitam
Dolendo discit mori mortalis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yopi
Invité



MessageSujet: Tadaaam   Dim 3 Fév 2008 - 22:22

Voyant la xelorette et le xelor, l’eniripsa esquissa un sourire, et après une révérence obséquieuse, prit la parole d’un ton sarcastique :

« Toujours aussi menaçante, très chère Valyara, cela fait plaisir à voir ! Soit, oui je suis bontarien, et je désirerai rentrer dans votre secte, aussi absurde que cela puisse paraître. Avant que vous m’étripiez sur place, je tiens à m’expliquer.

Il me semble qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre bontairiens : anges gentils oeuvrant pour le bien de la société dofusienne, et brakmariens : démons ne souhaitant que détruire le monde dans son ensemble. Le nom de votre guilde est bien Primum Nocere ? C'est-à-dire, nuire avant tout ? Eh bien ! C’est ce qui m’a attiré avant toute chose. En effet, si je suis bontarien, ce n’est que par confort égoïste. Bonta offre en effet divers avantages, et je préfère me complaire dans une société corrompue et plus riche que celle de Brakmar, pour mieux en profiter. En aucun cas je suis un être désirant apporter la paix et le calme dans le monde. En aucun cas j’aime donner de l’argent aux plus pauvres, en aucun cas je ne travaille bénévolement, en aucun cas j’aime les peluches. Quoique, les peluches de la foire du troll sont parfois incroyablement excitantes. Bref.
Je suis un ange, fourbe, vicieux, déloyal, sournois, hypocrite. Ce n’est pas pour rien que je reçois régulièrement des cartes de brakmariens intéressés par mes talents d’assassinats : Rimaraf fut empoisonné par mes soins. Paradoxalement, je suis d’un grade élevé dans cette société bontarienne stupide : j’ai gagné leur confiance en effectuant diverses tâches, pour ainsi jouir d’une tranquillité à toute épreuve. Certes, j’ai tapé (et me suis fait tapé par) quelques brakmariens, parfois même des primum. Par amusement, pas par conviction.

Après tout, être bestial, sauvage, avoir le goût du sang, j’aime pas trop c’est vrai. Je préfère être un parasite, optant toujours pour la solution la plus lâche et facile possible. L’honneur ? Je hais ce terme, et encore c’est un euphémisme. Soyons mesquins, soyons égocentriques, soyons vétilleux. Je ne souhaite pas abandonner mon statut de bontarien, il me permet de mieux nuire.
Après tout ma guilde précédente, désormais décédée, était entièrement démoniaque. Le fait d’être bontarien me permettait, et leur permettait également, divers avantages. Espionner les mouvements des anges, ou d’un point de vue plus commercial, comparer certains prix de ressources particulièrement rares. Certes, lors de combats en arène, ils doivent parfois patienter quelques minutes le temps que je m’infiltre dans cette cité, les gardes étant particulièrement bornés. Mais c’est à peu près l’unique problème que pose ce statut.
Soyons logiques, soyons pragmatiques. Quel problème y a-t-il à avoir un eniripsa relativement performant du haut de ses 160 niveaux, entièrement dévoué à une philosophie médisante, ne désirant que nuire au monde dofusien pour sa propre commodité, et logiquement celle de sa guilde ?
Maintenant, pourquoi Primum ? Pour la simple raison que de nos jours, trouver des personnes relativement puissantes qui ne soient pas des abrutis en puissance relève de l’impossible. Certes, il y a quelques abrutis chez Primum. Notamment cette chose » dit-il en désignant Mr-Fashion qui se roulait par terre en poussant des petits cris plaintifs, ayant semble-t-il légèrement trop abusé de pavots.

« Mais objectivement, connaissant la plupart d’entre vous, il s’agit de personnes possédant un cerveau et un langage audible. Ma précédente guilde étant détruite (la plupart des membres sont partis en exil dans un monde pathétique appelé La Terre), il me fallait retrouver une guilde possédant à la fois charisme, puissance et volonté de nuire.
A présent, si réellement le fait d’avoir un ange dans votre guilde, même complètement corrompu et plus perfide que beaucoup de brakmariens, vous dérange à ce point, je me retirerai et devrait renoncer à tous les avantages de ma position, afin de me fondre dans la masse et arborer piteusement ces ailes esthétiquement si laides. J’ose espérer que cela ne sera pas le cas. »
L’eniripsa se rassit, arracha le joint en feuilles de Kokoko des mains de l’enutrof, et commença à fumer en observant le phénomène curieux d’un vieux en transe devant les dalles du sol.

[HRP] Vaaaalaaa vous savez tout x) J'avoue qu'abandonner le statut de bontarien m'embête un peu, étant donné que cela coute cher, et que cela représente tout de même pas mal d'heures de jeu les 40 quêtes xD Bon maintenant, le fait de rentrer chez primum me motive tout de même suffisament pour que je puisse abandonner tout ça, mais bon, jvoulais essayer pour voir si vraiment y aurait pas moyen que ça passe xD Qui ne tente rien n'a rien.[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Lokendil
[Passeur] Mytho du ghetto.
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 26
Localisation : Dans ma piscine.
Elément : Résine.
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les déboires de Yopi [Accepté]   Dim 3 Fév 2008 - 22:51

L'Enutrof en trans bavait sur le sol, ne réagissait plus. Mais lorsque il vu Yopimarus lui arraché le join des mains, il se ressaisit et devena agressif. Sa main tremblait, sa tête tournait.

"Bwaaaaaaaaaaaaaaaaa, mon pote, hey mais t'es le Kouloss toi ? T'es qui ? AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH"

Il essaya de rearraché l'infâme bédo des mains bleues mais il trébucha, se pris le coin de la table sur la tempe. Qui ne tente rien n'a rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valyara
Maîtresse Nocere
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Derrière le miroir
Elément : Tsunami Incandescent
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Les déboires de Yopi [Accepté]   Lun 4 Fév 2008 - 19:07

La Maîtresse Nocere écouta attentivement le récit de la demi-portion face à elle. Hochant la tête, esquissant un sourire ou haussant un sourcil, elle apprécia ces propos, n'en attendant pas moins de cet angelot qu'elle connaissait depuis deja de nombreuses lunes. Lorsqu'il finit elle arborait une légère moue contrariée.

Tes intentions me convainquent, Yopi, ta volonté semble forte et ton désir ardent. Je te verrais sans soucis arborer le blason de notre Caste, cependant... et oui il y a un "mais", il est contre nos règles d'accepter un ange parmis nous, pour quelques raisons que ce soit. Même si c'était par trahison envers les siens pour servir d'espion, Djaul aurait tôt fait de me faire souffrir milles supplices bien pire que la mort si je m'alliais à un angelot.

Et nos règles immuables sont comme les dix commandements d'une croyance ancienne, ils n'ont pu, ne peuvent et ne pourront être modifiés et encore moins contournés. Si tu veux donc espérer pouvoir nous rejoindre, il te faudra obligatoirement arborer les ailes de cuirs.
Je sais que cela t'en coûtera à plusieurs égard, car nombreux sont les angelots repentis qui ont rejoints Brâkmar pour nous suivre. Mais c'est là un sacrifice bien peu cher payé pour intégrer la plus maléfique des guildes, qui plus est la seule bénie par Djaul en personne.

Laissant l'eniripsa réfléchir murement à son choix elle alla se rassoeir.

_________________
-- Dulce et decorum est pro Nocere mori. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yopi
Invité



MessageSujet: Re: Les déboires de Yopi [Accepté]   Mar 5 Fév 2008 - 1:06

Yopimarus fixa avec des yeux vides la xelorette. Trop tard, les drogues avaient déjà fait leur effet : il avait certes entendu le discours, mais n’en avait pas compris un mot, ceux-ci se mélangeaient dans un chaos sans nom en sa tête bourdonnante. Il tituba, s’effondra sur une masse informe qui s’avérait être le corps du viel enutrof. Celui-ci poussa un gémissement qui ressemblait curieusement à celui d’un orgasme, et se releva nerveusement. Il attrapa une des ailes de l’eniripsa, et le traina vers la sortie en lâchant des vagues incohérentes de phrases, ces phrases incompréhensibles mais si poétiques, propres à l’énutrof bourré :

-« Crénom ! Tva milic vnir te montervir ! Mmmmmraou ! Gneuh ! Gneuh ! Dagues marvailles et gogogogo brak ! »

L’eniripsa ne réagissait plus, et n’était plus qu’un éctoplasme sans cervelle. La tirade qu’il venait de prononcer avait été son dernier effort, à présent tout son cerveau s’était contracté pour ne former qu’une minuscule masse incapable. Les deux xelors les regardèrent s’en aller dans la cité. Les deux loques parvinrent à la milice, ou l’eniripsa prêta vaguement serment à la cité brakmarienne sans qu’il ne comprenne ce qui se passait. Il fut ensuite jeté dehors sur le pavé, où il demeura un moment dans un semi-coma éthylique.

[HRP] Ayé, chui brak, spa faute d'avoir tenté Sad M'en vais me taper les 40 quêtes d'ali et ensuite sparti pour prismer. Sinon pour "cyberloleur" que jmentionnais au début du texte, stun enutrof tout moisi level 87 que j'abonne de temps à autre quand il me reste du forfait, l'es démon aussi, mais bon jme fiche un peu qu'il soit dans primum ou non, sta vous de voir.[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les déboires de Yopi [Accepté]   Mar 5 Fév 2008 - 16:12

Il suffit, Mister rends moi ça, c'est à moi, Tu vas me le payer...


Qui est là? à qui appartient cette petite silhouette à peine plus haut que mon bwak?
-Valyara c'est bien toi?
-Pas de réponse mais un bon coup de marteau, ça devais être ça la réponse...
-mais qui est-ce?
C'est vrai que ca peut pas être valyara, cette chose est bien plus grande.
-Yopi? (j'avoue, on me la souffler)
-hé bien quel bon vent t'amène?
le vent de Brakmar au moin? Mwahaha!

profitant de la distraction du vieux rabougrit plein de rhumatisme, il lui colla une flèche du droit suivit d'une rhon de l'autre, souffre vieux...Je vais t'exploser même si...du regard c'est déjà fait...
Revenir en haut Aller en bas
Wang
[Artisan] hein hein
avatar

Nombre de messages : 3742
Localisation : dans sa tête
Elément : opti
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Les déboires de Yopi [Accepté]   Mar 5 Fév 2008 - 19:17

Y.. Yopi... Yopimarus ???

Le sac à dos du vieillard en tombait. Une vieille, très vielle connaissance avait franchit les portes de notre antre. Le vieillard connaissait les ailes du jeunes eniripsa, elles étaient blanches, depuis toujours... et aujourd'hui... elles avaient une autre teinte. Une teinte plus familière.

Wang eut un rictus de satisfaction et après quelques secondes marmonna.


mmh, bien.

Il attrapa la vieille liste que dame Valyara rangeait dans les tiroirs de l'antre, saisit un os pointu, planta le pandawa de compagnie du jeune Aschlan pour récupérer quelqu'encre et raya le nom de "Yopimarus".

Nous t'apprendrons les mystères de notre cité, ta dernière.

L'enutrof envoya une bière de notre divinité Djaul au petit Yopi en guise de malvenue dans l'antre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.networkanime.com/index-cat-kaos.html
 
Les déboires de Yopi [Accepté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les déboires de Yopi [Accepté]
» Pandapinpadaploume, l'art de l'alcool. [Accepté]
» [Accepté] [Guerrière Protection][PvP] Chärlotte .
» Etiquette - Drood heal - Acceptée
» Mais... c'est quoi ce truc gluant ?! [Accepté]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: