AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sesh.
Invité



MessageSujet: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Lun 11 Jan 2016 - 19:04

C’est par un mois de Fraouctor, en 623, que naquit Sesh, un Sacrieur dévoué à sa classe. C’est lors d’un de ses passages à l’arène de Bonta qu’il rencontra Kank, chef fondateur d’Ex-Nihilo et sa troupe, qui combattaient un Abraknyde Ancestral. Intrigué par le combat et ses protagonistes, c’est tout naturellement qu’il postula afin de faire partie de cette belle famille. Les années passèrent et il rencontra Majalas et Larcher (pour ne citer qu’eux) avec qui il se lia d’amitié, jusqu’à former une équipe de 8 trouble-fêtes, bien décidée à tout écraser sur leur passage.
Mais dans le même temps (en l’an 642), Ex-Nihilo tomba, déchu de ses membres les plus anciens.
C’est avec sa petite troupe, décimée par les nombreuses guerres, qu’il créa Seriously, une maison à l’accès très restreint.
Une fois de plus les années passèrent, et après un long sommeil interrompu par Majalas et consort le revoilà prêt à partir en guerre, prêt à prendre des coups pour ses compagnons, prêt à faire couler le sang pour la cité rouge.




Srambad, 10 javian 646

Des quêtes, toujours des quêtes, qu’est-ce qu’il faut pas faire pour un oeuf. J’le comprend Majalas quand il m’dit que ça le gonfle.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que Sesh arpentait la dimension divine Srambad à la recherche du dofus des nébuleux.
En effet, tout fraichement Psychopathe de l’ordre de l’Oeil Putride, il s’était lancé dans une nouvelle aventure, longue, certe, mais qui en valait la peine.


D’ailleurs où il est celui-là, j’parie qu’il est en train de dégommer du Bontarien. Va encore falloir que j’me débrouille tout seul.

Le Sacrieur cracha dans ses mains et s’engagea dans un ultime combat.
Une fois la bataille terminé, le Sram arriva, sorti de nulle part.


A bah t’es là toi, après la bataille, comme d’hab’ !

Tu rigoles, ça fait 3 jours que j’te cherche ! J’ai quelque chose à te proposer, suis-moi.

Une fois son épée nettoyée des morceaux de chaires du terristocrate qu’il venait d’achever, Sesh enjamba son fidèle Dragouf et s’en alla vers Brâkmar.
Les pas de son ami le guida devant une modeste demeure. Après un rapide coups d’oeil il remarqua le blason de la grande Primum Nocere et compris ce pourquoi il était là.


Cela fait maintenant 4 longues années depuis la chute d’Ex-Nihilo, il est temps pour toi de trouver une nouvelle famille. Pour ma part c’est sur Primum Nocere que j’ai jeté mon dévolu. Ils m’ont accueilli et je j’aimerai que tu y postules toi aussi.

Majalas s’en alla et laissa Sesh seul face à son destin.

Il a raison, je dois passer à autre chose maintenant. Bon, bah y’a plus qu’à espérer qu’ils ne mordent pas !

Il entra dans la sombre demeure et prononça ces mots

Malsoir, je viens vers vous afin de vous rejoindre dans votre quête de la destruction et de la propagation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Halibella
[Ancienne Passeuse] Reinette des neiges
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 24
Localisation : Somewhere over the rainbow
Elément : Baryum
Date d'inscription : 04/08/2014

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Lun 11 Jan 2016 - 20:01

[...]Plus qu'à rajouter les pattes de corbac et les crocs de rats et ce sera terminé pour les potions de percepteurs.

Halibella était entrain de finaliser quelques potions quand elle entendit les grandes portes grincer. Elle n'y porta pas plus attention que ça. De toute façon, ces derniers jours s'était une vrai cacophonie dans le grand Hall pourpre. Elle continua tranquillement ses potions quand le mots «rejoindre» siffla dans ses oreilles.

La sadidette essuya ses mains, enfila son magnifique foulard rouge puis suivant la voix inconnue, se rendit devant les grandes portes.



Tiens tiens, encore un que Majalas nous ramène!, s'exclama-t-elle

Comme ça, t'arrive de srambad? J'espère que tu as pu arraché quelques broderie à la reine, elle ne se laisse pas faire si facilement!!

Halibella s'approcha du sacrieur, le regarda d'haut en bas et continua:

Ce que je trouve le plus décevant, et pardonne moi si je me trompe, c'est que tu te pointes chez nous parce que ton poto te l'as demandé. Le sais-tu dans quoi tu t'embarques en venant frapper à notre porte? Connais-tu notre histoire, nos valeurs ? Il est bien facile de dire que tu as anéanti des bon'à'rien et de dire que tu es fidèle à Djaul. Un bon petit soldat d'Oto! En quoi toi, tu es mieux qu'un autre?

La gouverneur regarda autour d'elle, puis sourit.

Quand on entre ici, on n'y sort plus rajouta-t-elle en regardant Sesh dans les yeux.

Halibella resta là, devant lui en attendant de voir ce qu'il était pour lui fournir comme explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malm

avatar

Nombre de messages : 1932
Age : 25
Localisation : Dans une crêpe-party
Elément : blouge
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Lun 11 Jan 2016 - 21:06

Assis au comptoir, Malm écoutait les (lents) baragouinages de ses compères avec aXao et Xyo. Les phrases défilaient, malheureusement bien moins vite que la bière dans sa trachée. Le temps se faisait long quand quelque chose d'assez rare se produisit; dans le hall, se n'était plus deux, mais trois candidats qui se présentaient en même temps.

- Par Djaul, on avait dit pas plus d'un nouveau membre tous les six mois. Se disait Malm en observant l'entrée nonchalante du Sacrieur.

Le Feca, complètement agacé par l'attitude du Sacrieur ainsi que de quelques bières parlait à mi-voix fixant le sol :


- Sesh. Pas comme ma gorge, mais plutot ma bourse.. Ou un coups de bâton, sec. Ah non mince, brut cidre saké quoique sa y est. Aaaah. Ses yeux s'illuminaient. Mais oui Sesh ! A présent il regardait le sacrieur. Je te connais. Enfin de loin quoi.

Malm se leva pour parler avec Sesh autrement qu'à travers le grand hall mais en posant les deux pieds à terre il sentit son équilibre incertain. Après quelques pas difficiles, il se ravisa et rejoignit le haut tabouret le plus proche. C'est en se rasseyant qu'il vit sa choppe à moitié vide à l'autre bout du bar alors qu'il n'était lui même qu'à moitié plein. Il envisagea d'attirer sa bière mais finit par opter pour une téléportation à son point de départ, option bien plus dans ses capacités.

*Ziup !*

Une fesse sur le siège et une fesse dans le vide; ce fût bancal mais suffisant pour se réajuster et ne pas tomber. Ce n'est qu'une fois le manège finit qu'il songea à ce qu'allaient imaginer les autres devant sa prestation. Ne désirant pas s'infliger cette peine, le Feca continua sa tirade en la clamant haut et fort, presque théâtralement, pour le nouveau visiteur :


- Sesh, je vais essayer de te dire pourquoi tu as fais une erreur en entrant ici. D'abord parce que tu n'es pas ici pour nuire, tu es ici pour rejoindre tes amis. Tes amis ne sont pas tes amis, personne ne t'aime ici. Un noceriens ne reconnais que les siens. Ensuite tu es bon et avenant. Ai-je l'air avenant ? Non. Suis je un noceriens ? Oui. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Les yeux encrés dans les bleus, Malm répéta dans une imitation grossière les seuls mots que Sesh avait prononcé :

- « Malsoir, je viens vers vous afin de vous rejoindre dans votre quête de la destruction et de la propagation du mal. » Et moi je voudrais un bigmac et une grande frite. Rien qu'en t'entendant saluer en entrant je n'ai pas pu m'empêcher de t'imaginer dans pleins de situations où tu essaierais de répandre le mal en lançant à ton arrivée sur le lieu du massacre un jovial « Kikoo, c'est moi le méchant ^^ ». Alors oui Sesh en une phrase, en une poignée de secondes, tu as gagné la palme du candidat le moins crédible depuis la candidature de Mctoiine. Je suis absolument certains que tu n'as aucune idée de la profondeur de l'idéologie Nocererienne, de la finalité qu'elle représente, ni d'à quelle point je t'imagine parmi nous comme une petite couille dans un pâté de bouftou. Être des nôtres est un choix engageant pour le nouveau et pour la guilde. De plus être motivé ne suffit pas, il faut aussi être à la hauteur. Pourtant toi tu n'es ni motivé ni à la hauteur.


Malm se leva puis, surprit par la distance qui le séparait du sol ainsi que l’équilibre instable de ses guibolles, il se rassit aussitôt, reconcentrant son attention sur le candidat :

- Alors Sesh, dis moi, que fais tu ici ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1697
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Mar 12 Jan 2016 - 21:03

John ne savait quoi trop penser de la rhétorique acerbe de son camarade Malm. Il s'en amusait mais sa stature de Passeur l'empêchait de se joindre au jeu de massacre.

L'Enutrof s'avança à son tour, le disciple de Sacrieur allait encore devoir patienter pour répondre.


- Malsoir, Sesh. Mes camarades ne sont pas les plus accueillants ces temps-ci, mais nos portes s'ouvrent régulièrement depuis quelques lunes. Une accalmie singulière, et les Noceriens n'aiment pas que leurs habitudes soient troublées. Ils n'aiment pas non plus que cette Antre, si précieuse à leurs yeux, soit pénétrée par des êtres aussi peu convaincants, et convaincus, que toi.

Il s'approcha.

- Je vois en toi un certain potentiel. Mais tu n'as pas l'âge, tu n'as plus l'âge, de n'être qu'un potentiel. Il faut désormais être une conviction, une certitude. Une force indépendante et animée par un réel désir.

L'Enutrof s'installa sur un petit tabouret et prit place devant Sesh.

- Je me souviens quand je suis arrivé ici, c'était il y a quelques temps déjà, si j'avais eu l'audace de me présenter ici en pensant y trouver des amis, on m'aurait sans doute décapité. Mais, vois-tu, ma tête dirige encore mon corps. Ce que Malm dit, avec un ton certes abrupte, c'est qu'on ne devient pas Nocerien pour une banale histoire d'amitié. On devient Nocerien par conviction, par envie profonde, presque viscérale. Nous ne t'avons pas pris ton ami. Ton ami est venu à nous et nous l'avons accueilli, il est désormais un Nocerien. Mais ce n'est pas lui que tu peux rejoindre en venant ici, c'est nous. Nous les Noceriens. Nous la Primum Nocere.

John se leva et se dirigeait vers ses acolytes, tout en poursuivant :

- En fait Sesh, je crois qu'il serait préférable que tu médites sur ce que nous sommes en train de te dire. Personne n'est dupe, tu te présentes ici comme si ton seul intérêt venait du confort de notre maison et de la proximité avec ton ami Majalas. Et nous le voyons comme si c'était écrit en lettre de sang sur ton visage. Mais, allons. Nous pouvons être durs, mais nous ne sommes pas injustes. Tu as encore une chance de te rattraper.

Et l'Enutrof se tenait désormais aux côtés de ses camarades, dans l'attente d'une réponse du disciple de Sacrieur, qu'il espérait convaincante.


Dernière édition par John-Slater le Lun 25 Jan 2016 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Sesh.
Invité



MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Lun 25 Jan 2016 - 10:35

Sesh avait patiemment entendu ses interlocuteurs...
Nier que certains propos lui avaient fait sérrer les dents étaient mentir, mais il avait appris avec le temps à passer outre, il servait Sacrieur après tout, qu'était-ce pour lui la douleur.
Lorsqu'il reprit la parole, il semblait plus résolu.


Puisque certains de vos arguments se rejoignent permettez moi de vous faire l'insulte de vous répondre à tous les trois.

J'ai en effet dit que je venais ici rejoindre Majalas. Oui, je savais que ces propos pouvaient être interprétés de la sorte, j'ai aussi indiqué être venu chercher une nouvelle famille, je me doutais aussi que ce point serait éclipsé par le premier.

Si être un camarade loyal me définit à vos yeux comme un jeune innocent naïf et candide, soit. J'ai connu pires insultes.

'D'abord Nuire'... Je sais qui vous êtes. Je sais ce que la 'Primum Nocere' incarne. Je suis cependant souvent maladroit dans mes propos.

Je ne suis pas venu chercher quelquonque confort, je ne suis pas venu chercher la couleur d'un blason. Je ne suis pas venu pour plaire à Majalas.

Je me presente ici de ma propre volition, désireux de mettre mes forces et mon energie au service de quelque chose de nécéssairement plus grand que moi.Je suis venu ici, en cet antre, pour prêter un serment.

Celui de servir la Primum Nocere et Brâkmâr.Celui d'endurer les épreuves de votre apprentissage.

J'ai franchi cette porte pour ne plus faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1697
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Lun 25 Jan 2016 - 20:21

Alors qu'il pensait à toutes sortes de discours pour répondre à Sesh, John ne se contenta finalement que d'un flegmatique et expéditif :

- Intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Lun 22 Fév 2016 - 23:00

Dans le coin Sud Ouest de la salle, enveloppé d'une Mastralis, Dropit dormait. D'une terrible fatigue ! La bave commençait à s’échapper de la commissure de ses lèvres séchés, quand tout à coup, une machine à vapeur s'activa non loin de lui, à vrai dire, à son emplacement même. Entre son filet de bave et l’extrémité de sa bouche à moitié ouverte.

<< RRRRRRRRRRRRRRRR.....>>

Son nez ne libérait pas la brume chaude comme tout engin aurait du le faire, mais plutôt une bulle translucide de salive.

<< ....pshhhhhhhh... >>

Dans de rares occasion, l'homme s'apparentait avec son successeur, mais Dropit agissait par cycles. Le filet de bave, l'inspiration, la bulle, l'expiration. Seul un Steamer aurait retrouvé de l'art dans cette scène.

La vérité, c'est que depuis que le postulant avait parlé de ne plus faire demi-tour, le surplace était d'actualité.

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sesh.
Invité



MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Sam 4 Juin 2016 - 18:13

Bien des jours étaient passés depuis se dernière intervention, si bien que c'est sous un tout autre visage que Sesh s'avança dans la lumière de ce hall où boire et dormir semblaient être l'usage. Et c'est d'un air confiant qu'il s'élança.

Pardonnez mon silence, je viens de subir une transformation qui m'a quelque peu... secoué. J'ai eu besoin d'un peu de temps afin de tester toutes ces nouveautés et d'en savoir plus sur mon peuple.
Sachez que mon désir de faire couler le sang à vos côtés est toujours présent.

L'Eliotrope, à l'aide de deux de ses fabuleux portails, boucha le nez de Dropit afin de le réveiller et de cesser ces ronflements.

Il me tarde de vous faire part de mes nouvelles aptitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Narhuitlalashishtom
[Passeuse] TinkyWhisky
avatar

Nombre de messages : 1714
Age : 26
Elément : Terre, mon cher Watson.
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Sam 4 Juin 2016 - 19:33

L’apparition des deux portes dimensionnelles de poche illumina à deux reprises la pièce jusqu’alors plongée dans la pénombre.

Il n’en fallut pas plus pour que, des tréfonds de la bâtisse, retentisse le claquement sec et régulier de deux getas laquées sur le plancher grinçant. Un chignon grisâtre apparut, franchissant une porte donnant sur un couloir obscur et, bien vite, une petite tête aussi ridée qu’une pomme lui emboîta le pas.

A la vue d’une telle scène, la nouvelle venue – car il s’agissait d’une femme – écarquilla les yeux et haussa les sourcils.


« En voilà des manières ! »

Agitant les mains en direction des portails, la septuagénaire et petite Narhuitlalashishtom fit mine de chasser les deux ouvertures sur un ailleurs inconnu.
Son semblable à la barbe bien plus fournie, remua dans son sommeil, trop occupé à décuver pour avoir remarqué quoi que ce soit.

Rassérénée, la vieillarde se tourna vers le visiteur et plissa les yeux tout en le dévisageant.


« Où ai-je déjà vu cette frimousse ? Pas sur un avis de recherche, c’est cert… Oh ! »

Une lueur maligne passa dans le regard de la petite bonne femme et un sourire vint se planter au coin de ses lèvres :

« Ça alors ! Ne serait-ce pas cette gorge sèche de… Ah, je l’ai sur le bout de la langue ! »

Elle tentait de se remémorer le nom du visiteur, fouillant dans les replis de sa mémoire. N’y parvenant pas, elle balaya la question d’un revers de la main.

« Qu’importe ! Majalas est dans les parages ? »

A cette question, Narhuitlalashishtom jeta un coup d’œil derrière son interlocuteur, espérant repérer le compagnon de ce dernier, en vain.

« Bah, fit-elle en abandonnant ses recherches momentanées, il montrera bien sa cagoule à un moment ou à un autre… »

Puis elle reprit l’examen de celui qui lui faisait face, le détaillant sous toutes les coutures, allant même jusqu’à tâter certaines parties de son anatomie.

« Dans mes souvenirs, cette musculature était plus sèche… Et, oulalah… Cette peau n’était pas aussi pâle ! Un peu de soleil ne vous ferait pas de mal, jeune homme ! »

Alors qu’elle faisait signe à l’Eliotrope de mettre un genou en terre pour qu’elle ausculte le crâne qui se cachait sous son ample capuche, la vieillarde se ravisa et hoqueta de surprise :

« Sesh ! »

La surprise le disputait à l’incrédulité dans cette exclamation.

Narhuitlalashishtom, prudente, recula de quelques pas et tapa deux fois du pied contre le parquet. Aussitôt, la porte d’entrée fut barrée d’une triple rangée de loquets manifestement enchantés tandis que le déclic caractéristique de verrous multiples retentissait au même instant.


« Mon gaillard, s’il y a bien une chose que je n’apprécie guère, c’est de ne pas comprendre ce que je vois. Et, dans le cas présent, tu représentes un sacré point d’interrogation dans la phrase, somme toute monotone, qu’était ma journée. »

Toute retraite coupée, Sesh n’eut d’autre choix que d’expliquer les raisons de sa… « transformation ».
Narhuitlalashishtom l’écouta d’une oreille avide et, à la fin du récit de l’importun, elle s’approcha. Dévorée par la curiosité, elle s’empara des deux mains blafardes de l’étrange personnage et fit mine d’en détailler les paumes.


« Et tu dis que c’est par là que « sortent » tes espèces de… de portails ? »

Sesh opina du chef, manifestement troublé par le comportement de la petite vieille à son encontre.

« Mazette ! A quelle distance es-tu capable d’en projeter ? Ça va loin, ces choses ? On peut tout y faire entrer ?  Le diamètre est modulable ? Tu n’as jamais rien perdu dedans ? »

Prise d’une idée subite, Narhuitlalashishtom disparut derrière le comptoir d’acajou, farfouillant dans quelques tiroirs avant de revenir se camper devant son interlocuteur. Elle lui désigna un axe imaginaire reliant le plafond de la pièce au plancher.

« Fais apparaître deux de tes bidules, ici et là, gamin ! »

Sitôt le miracle accompli, le petit bout de femme sortit l’objet en provenance du comptoir. Il s’agissait d’un couteau de cuisine particulièrement aiguisé. Prudemment, l’ancienne s’approcha du portail le plus bas et y lâcha l’outil qui disparut... avant de jaillir du portail supérieur.

Et de disparaître à nouveau dans le portail inférieur.

A chaque trajet, le couteau prenait de plus en plus de vitesse dans une chute qui n’en finissait pas.
Son sourire s’élargit et ses iris prirent une couleur aurifère.


« Mon grand, remplace ce canif par une scie, amène-moi une stère de bon chêne et nous nous ferons des glouilles en or ! Tu n’as jamais songé à te lancer dans l’industrie du bois ? »

Les portails disparus, le couteau vint se ficher dans le bois du parquet.

Gauguenarde, Narhuitlalashishtom lança une bouteille en terre cuite barrée d’un triple X en direction de Sesh, qui s'en saisit de justesse, avant de désigner un Dropit avachi sur le comptoir.


« T’as déjà essayé avec un liquide ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwynbleidd

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : Derrière toi ! (Sinon à la taverne la plus proche)
Elément : Celui auquel tu t'attendras le moins.
Date d'inscription : 13/12/2015

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Dim 5 Juin 2016 - 18:43

Gwynbleidd du fond des cuisines, observait la scène et s'amusait devant la mine déconfite du nouvel arrivant. Conscient du plaisir malsain qu'éprouvait sa consœur a interroger, trifouiller, tripoter le dénommé Sesh, il abandonna le dépeçage du Meulou tué la veille pour se joindre à la fête.

Le boucher de sidimote arriva derrière le comptoir, les mains marquées de son labeur et lança à la vieille Enutrof avec un sourire mauvais:

« Eh bien ! Qu'avons nous là ? Tu apportes de la chair fraiche Narhuit ? Si c'est le cas cesse donc de jouer avec la nourriture ! »

L'Huppermage qui lui aussi était un ancien disciple de la mère des douleurs éprouvait une sensation familière à l'approche du désormais Eliotrope.

« Hmf encore un qui s'est détourné de Sacrieur... Bien soit, je ne serais pas celui qui te blâmera pour ça. »

Tout en s'essuyant les mains dans un torchon à la propreté plus que douteuse il lança à l'aspirant:

« Certains ici ont l'air de te connaitre, hors ce n'est pas mon cas et ça me dérange ! On a du te le dire, mais n'attend plus rien de tes connaissances en notre sein. A l'instant ou tu as franchis cette porte tu as renoncé à tout. Nous décideront si c'est par cette dernière que tu sortiras d'ici ou par l'une de nos fenêtres voir pire encore...»


Les yeux de Gwynbleidd s'écarquillaient du fait du nombre incroyable d'idées malsaines qui traversaient son esprit dérangé.

« M'enfin tu sais surement tout ça et si tu es aussi mauvais que nous ces perspectives ne devraient pas te boulverser outre mesure »

L'Huppermage lança un regard intéressé à la bouteille marqué "XXX" que l'Eliotrope venait de recevoir de la vieille Enutrof et conclu:


« Parle nous un peu de toi, que pourrais tu apporter à la Nocere ? Et par pitié fais quelque chose avec cette bouteille ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halibella
[Ancienne Passeuse] Reinette des neiges
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 24
Localisation : Somewhere over the rainbow
Elément : Baryum
Date d'inscription : 04/08/2014

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Dim 5 Juin 2016 - 22:13

Halibella était assise tranquille dans un coin et regardais la scène. Elle s'avança.

Beh dans ce cas, j'ai bien hâte de faire la connaissance de ce nouveau toi!

La sadida tourna les talons puis rigola en voyant le nez boucher de Dropit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1697
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Dim 5 Juin 2016 - 22:29

- Il était temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Sesh.
Invité



MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Mar 7 Juin 2016 - 21:45

La bouteille entre ses mains, Sesh ne pu s'empêcher de s'imaginer l'ingurgiter, mais à la vue des trois "X", il se ravisa et la reposa à sa place en utilisant ses portails.
Face à lui se trouvait Gwynbleidd, et bien qu'il sentait en lui quelque chose familier, sa silhouette lui était totalement inconnue.


Je suis bien conscient de l'importance de mon choix, et je ne suis pas ici par hasard, bien au contraire.

Sesh s'avança un peu plus, afin d'être sûr que tous ceux qui étaient présent dans la salle puissent l'entendre. Puis d'un ton plus imposant, il s'élança.

Je veux faire partie de ce que vous incarnez. Je veux faire partie de chaque guerre que vous menez ou que vous allez engager. Demandez moi d'abattre un ennemi, je dévasterai une armée. Vos passes-temps sont mes centres d'intérêts, mes passes temps serviront vos intérêts.

Puis, laissant aller son regard vers un coin sombre de la pièce, ou l'on distinguait vaguement une silhouette encapuchonnée dans l'ombre, Sesh ajouta, dans un souffle.

D'abord Nuire.
Revenir en haut Aller en bas
Malm

avatar

Nombre de messages : 1932
Age : 25
Localisation : Dans une crêpe-party
Elément : blouge
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Mer 8 Juin 2016 - 0:16

Malm s'agitait depuis bien 30 minutes dans sa loge où il tentait de choisir sa tenue. Il essayait diverses parures, bottines, capes et autres accessoire qui le sublimerait pour cette soirée. Finalement la Fecatte jeta son dévolu sur un pantalon vieux cuir chic assorti à ses bottes neuve achetées la semaine passée. Pour le haut, l'élu fut un pull haut de gamme flottant afin de cacher les bourrelets acquis lors des recettes fêtes printanières. Coté accessoires on misa sur la simplicité avec quelques bracelets discrets et une perle au cou.

Malm se regarda une dernière fois dans le miroir en pieds, s'assura que son look était au moins correcte pour ne pas faire tâche dans le tableau. Il prit les feuillets posés sur la table de chevet et alla rejoindre la petite troupe.

Malm attendit derrière le rideau coté cour quelques minutes puis, au signal, il entra dans la pièce. Il s'approcha de ses camarades et du « postulant », récita comme ses camarades les quelques lignes de dialogues faussement curieuses prévues par le scénario, et sorti de manière aussi distingué que possible avec le sentiment du devoir accompli.

L'intrigue continua et s'acheva comme elle avait été écrite, et rien d’inhabituelle ne se produisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   Jeu 9 Juin 2016 - 20:59

Alors que l'air expié ne trouvait plus de sortie, le cauchemar de Dropit s'accentuait dans la violence. Une Mama Bwork qui à l'aide de son postérieur se servait de la pauvre tête de l'Enutrof comme d'un siège. Gluant, atroce, et dans une dernière tentative désespérée, il fit le choix le plus judicieux. Celui d'ouvrir les yeux.

<< Bwrglmlmmm, bouge tes fesses ma vieille ! >>

Malheureusement, ce n'était plus la peau verte écrasante mais une fécatte prête pour la découche, se joignant à la mondanité et applaudissant délicatement quand elle le jugeait nécessaire. Une scène si ironique que Dropit en était ivre de joie. Lorsqu'elle commençait à s'ennuyer un peu plus, il lui fit un signe avant de nettoyer ses commissures pleines de bave pour lui susurrer quelques doux mots.

<< Tu me diras si c'était mieux avant, mais avant cela, penses aux diamants qui ne sont que charbon avant le polissage. Aux rhums blancs qui s'ambrent prêts pour la flambée. Aux guerriers sans nom à leurs apogée. Puis au final, tu t'y connais, miss mollets ronds. >>

Combien de temps avait-il dormit ? Sa mastralis n'avait pas plus noirci et la bouteille... Enfaite il ne savait pas quelle quantité il avait laissé. Mais le p'tit sanguinaire qui était là avant le naufrage mental semblait changé. Physiquement. Il n'était plus là pour juger du reste. Il suivait son regard fixé sur un coin de la pièce où trônait un rat dévorant les restes d'un globe oculaire.

<< Généralement, on garde notre devise quand l'honneur est en jeu. Tu nous reviens nouvelle et changée. Logique qu'on se pose des questions. Mais une chose m'épate avec vos nouveaux pouvoirs. Je suis persuadé qu'ils favoriseront nos intérêts. >>

Tout le monde le dévisagea dans la pièce. Du fond de la casbah pourpre remonta un petit écho - "C'est ce qu'il vient de dire abrutit de saoulard." Surement Souillon, ce satané pleutre !

<< Dans ce cas, il ne me reste plus qu'à allez retrouver Mama ! >>

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louée soit Sacrieur, la déesse aux mains liées ! [Assimilé]
» Sacrieur F - Déesse Sacrieur Krosmaga
» loue soit scylla serviteur de l'empereur dieu
» ici un mouveaux disiple de la déesse pandala
» l'équipe la plus chère qui soit

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: