AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aXao, le Cannibale
Invité



MessageSujet: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Dim 3 Jan 2016 - 22:44

La nuit arrive à peine, dans la vaste lande on peut voir Brakmar la sombre se dessiner, et grossir peu à peu. Dans cet environnement sombre et inquiétant pour certains, on peut entendre deux voix s'élever, deux personnes s’engageaient dans une discussion animée.
On distinguent leurs silhouettes, elles paraissent petites… mais leurs voix portent, et leurs ailes d’un rouge vif reconnaissable entre mille, montrent leur fière dévotion à leurs dieux. L’une d’elle a une autre paire d’aile dans le dos et la seconde est recouverte de bandelettes, nul doute ; il s’agit d’un disciple Eniripsa accompagné d’un Xélor.


Le disciple Eniripsa dit agacé à son camarade : Tu te fais vieux, hein !!
Le disciple Xélor : Hein ? Ne me dis pas que tu es encore sur cette histoire de test ?
Le disciple Eniripsa : Bien entendu, quand il s’agit de sablier, monsieur sait gérer le timing … mais quand je lui dis qu’on va louper une bataille à vouloir faire des test sur le Comte, Monsieur me rétorque qu’il va arranger ça … résultat pas de bataille ! Et je suis sur qu’il ne reste même pas un piètre bontarien à grignoter !
Le disciple Xelor : T’inquiètes pas, il en reste toujours quelque uns dans les douves de l’Alliance, et dans le pire des cas je suis sur qu’ils t’en ont gardé à la guilde… Et puis c’était l’occasion de voir ce que donner la momification avec la confusion horaire, on avait pas encore testé !
Le disciple Eniripsa : Oui … ben on a testé … tous momifié avec un Rollback spécial de l’équipe en plus, tu nous à fais repartir encore dans une de tes bulles temporelles … j’ai l’impression de me réveiller avec le mal de crâne de la dernière fois !

Les deux disciples arrivèrent à l’entrée de Brakmar, quelque chose leur semblaient différent… ils s'arrêtèrent tous deux, regardèrent autour d’eux … et reprirent leur routes.
Ils ne parlaient plus, scrutaient les environs, ils paraissaient intrigués.
La lumière de la Taverne de la Misère permis de les distinguer un peu plus, on peut désormais voir leurs ailes rouge, leurs tenues usées par les combats, et un petit médaillon accroché a leurs ceintures.


Le disciple Eniripsa se mit à prononcer quelques mots, et un sram invisible jusqu'alors apparu… aussitôt entouré par de nombreuses bandelettes qui vinrent l’étreindre.
Le Xélor venait de paralyser cet espion…
Espion qui arborait des ailes blanches hideuses.
Ils sortirent leur armes, avec un regard …. affamé !
Le disciple Xélor, lança à son camarade : Attends ! Je veux comprendre ce qui amène un piou blanc dans nos contrées, comment oses t’il…
Il s’adressa au sram : Que fais tu ici, à nous espionner, tu es donc suicidaire … déjà qu’en temps normal quand un Brakmarien se le permet il va voir le phoenix, alors un bontarien comme toi… quelle imprudence … d’autant plus devant mon camarade affamé !
L’espion ne dit rien, prit d'effroi, et scruta les médaillons présent sur les ceintures; sur l’un deux on peut y voir marqué : Sénateur Arieta Maj’Hor, sur l’autre Tribun SEB…
Il se demanda : mais qu’est ce donc ? Cela ressemblerait à de vieilles légendes qui parlaient des Héritiers Pourpres … mais cela ne se peut guère… les Héritiers ne sont plus là… enfin …. ils ne l’étaient plus ? Ce pourrait il qu’il s’agisse d’eux ?

Le disciple Xélor agaçait par le mutisme de l’espion, le relâcha et lança à son camarade: Vas- y … après tout, je commences à fatiguer !
Le disciple Eniripsa fondit alors sur ce dernier…mordit sa jugulaire avec vigueur, et lui enfonça ses dagues dans le torse, elle s'enfoncèrent délicieusement dans l’espion. Il ressorti ses dagues et perfora ses bras, ses jambes… tout son corps fut perforé, il se redressa et en quelques mots mis le feu au reste du corps.
Puis il se retourna vers son camarade et lui dit : Mwais, pas très goutu !

Les deux se regardèrent en souriant, et reprirent leur route, ils s'arrêtèrent alors devant une maison à l’abandon, à moitié détruite. Ils restèrent là quelques minutes sans se dire un mot … La maison arborait le blason aXao, elle était abandonnée et  abîmée par le temps
.

Mais que s’est il encore passé ….

Un diciple sram arriva prêt de nos compagnons :
aXao?  Xyo ? Mais non de Djaul … vous êtes revenus ?
aXao (notre disciple Eniripsa) : Euh .. oui, enfin non, enfin comment ça revenu… on sort à peine d’une expérience de Xyo ( notre disciple Xélor)... qu’est ce qui se passe Majalas ?
Majalas : Il y  a quelques années que vous êtes partis… on vous a cherché mais point trouvé … il y a tant de choses qui se sont passés depuis, venez dans ma demeure je vais vous expliquer tout cela.

Majalas leur expliqua ce qu’il était advenu pendant leur absence, la décadence de leur famille, et ce par quoi leurs alliés étaient passé...
Puis il leur demanda : Mais qu’est ce que vous voulez faire ?

aXao et Xyo se regardèrent leur choix était simple, remonter leur famille ne leur présentait que peu d’intérêt à ce stade, mais rejoindre leurs plus vieux allié leur paraissait bien plus stimulant, il y avait tant de vieux camarades, tant de souvenirs, tant de batailles… Ils demandèrent à Majalas si leur maison avait changé d’emplacement. Et se mirent en route.

Arrivé devant l’Antre de la Nocere, Majalas leur adressa un signe de la tête, et il entra dans la pièce. aXao et Xyo lui emboîtèrent le pas. Majalas s'asseya autour du Bar.
Les regards se tournèrent ainsi vers les deux compagnons restaient sur le pas de la porte.

aXao prit la parole : Malsoir chers compagnons, une longue histoire nous a amener ici, mais nous sommes ici afin de postuler, et devenir l’un des vôtres. Nous connaissons vos règles et les acceptons en totalité… Nous souhaitons mettre à votre disposition nos forces. Si vous avez besoin de soutien pour quoi que ce soit nous serons présent, toutefois nous ne vous demandons pas de traitement de faveur, et souhaitons faire nos preuves comme vous tous avant nous. J’aurais une question à vous soumettre également, elle concernent l’ordre des Héritiers, mais cela peut bien attendre un peu.
Xyo rajouta : Je serais moins présent, mais ma fille se joindra au cotés d’aXao, il n’a pas su suivre les enseignements du temps mais l’utilisation des bombes lui sont très familières, peut être un reste d’une autre expérience …
Revenir en haut Aller en bas
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1671
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Lun 4 Jan 2016 - 0:21

John se tenait dans l'assemblée qui s'était constituée à l'annonce de l'arrivée des meneurs d'aXao. Dans un temps plus lointain, le disciple d'Enutrof avait occupé leur rang. Il avait combattu aux côtés de ses membres et avait tenté de redorer le blason de la guilde avec ses confrères, sans grand succès. La guilde aXao avait connu des temps glorieux, et le plus glorieux d'entre eux demeurait celui des Héritiers Pourpres.

L'Enutrof s'approcha des compères, muni de sa canne, mais il le fit avec plus de respect et d'égard qu'à l'accoutumé. Il se souvint avoir été à leur service et se remémore ses serments d'alors. Il eut une pensée pour le traitement exemplaire que les membres d'aXao avait eu pour lui dans sa jeunesse, dans un temps où sa puissance était faible et sa gloire fébrile.

Le braconnier Nocerien se confronta à ses ainés. Il n'eut pas la chance de les avoir pour meneur, ce fut Taranis, mais leur légende était déjà faite et leur retour attendu. L'Aurore Pourpre leur fit gagner davantage de respect et la dévotion des Brâkmariens n'en fut que plus grande pour leur dessein.

Mais le temps eut des effets néfastes sur aXao, la guilde. Et John Slater se décida à aborder ce sujet en premier lieu :


- Je suis le premier désolé pour ce qui a pu arriver. Bien que ma connaissance de cette sombre affaire demeure floue, mon âge avancé et mes occupations diverses sur les mondes parallèles m'empêchent d'y voir claires, je sais l'ignominie. Et vous voilà, orphelins de votre propre demeure, votre propre famille, bâtie et fondée jadis de vos mains. Nulle famille ne veut souffrir pareille offense.

John fit quelques pas, prenant davantage appui sur sa canne.

- aXao fut un allié précieux dans les guerres d'alliance. Un allié précieux des Héritiers Pourpres. Nous avons d'ores et déjà accueilli plusieurs des vôtres. Si c'est ainsi que notre collaboration peut perdurer et se renforcer, c'est que Djaul l'a voulu.

- Rien ne se décide ici de la voix d'un seul homme. Mais vous avez la mienne. Votre sagesse et votre expérience sont les malvenues ici. Et nous en aurons besoin. Mais j'ai une question à vous poser : vous, les meneurs historiques d'une guilde historique de notre monde, serez-vous aptes à repartir de zéro ici ? Il n'est pas question de traitement de faveur de notre part, non. Vous méritez certains égards mais votre travail pour devenir de vrais Noceriens sera long et âpre. En avez-vous conscience ?

Le braconnier se tint prés des compères, dans l'attente...

_________________
#BackInBusiness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
aXao, le Cannibale
Invité



MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Lun 4 Jan 2016 - 3:06

aXao regarda ce vieil ami appuyé sur sa canne, il sourit à sa vue en repensant à ces moments. Même si ils n'étaient pas physiquement présent ils avaient pu assister et participer à son passage dans notre demeure. Il se retourna vers son comparse et frère de toujours, qui lui adressa un signe de la tête d'approbation, se retourna vers John et prit la parole.

Content de vous revoir, j’avais un vieux souvenir de vous en adepte de l’ombre également. Nous aurons le loisir de nous rappeler ces souvenirs autour d’une de vos mixtures je l’espères un jour. Pour ce qui concerne notre ancienne famille, il est vrai que notre absence ne fut pas bénéfique, nous l’avons relevé par deux fois, et remonté a sa place, nous avions à ce moment participé à vos cotés à la création et à l'essor de notre alliance, mais aujourd’hui nous ne l’avons plus, c’est certes triste mais si Djaul en a décidé ainsi, qu’il en soit ainsi.

Comme vous avez pu le souligner nous avons toujours avancé dans la même direction, ce sont nos collaboration et nos amitiés qui nous poussent à venir à vous aujourd’hui,nous aurions pu refonder notre famille, mais il y a une forme d’évidence pour nous, une évidence qui fait que nous savons que notre place est chez vous aujourd’hui, et nous vous remercions de votre soutien.

Alors oui nous repartons de zéro, nous avons un long chemin à parcourir pour devenir vraiment des vôtres, mais notre choix est fait, et nous en sommes conscient.
Nous sommes prêts à vous aider dans quelques tâches que ce soit, nos ambitions ne se limitent pas seulement à vous rejoindre, pour nous il s’agit aussi d’aller plus loin…. la question de l’ordre des Héritiers nous intéresse aussi. Nous accepterons la place que vous nous donnerait et ceux qui nous connaissent savent que quand nous nous investissons nous ne le faisons pas à moitié, c’est dans cette idée que nous sommes à vos portes.

Il tourna la tête vers XyO est ajouta


Si les expériences parfois hasardeuse de mon compagnon de toujours ne nous ont jamais empêché d’affronter le temps et de nous relever, soyez sûr que nous relèverons les défis.
Revenir en haut Aller en bas
-xyo-



Nombre de messages : 5
Elément : Le temps bien sûr
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Mar 5 Jan 2016 - 0:51

Le vieillard était resté en retrait pour le moment.
Attentif à cet échange, il hocha de la tête envers son compère de toujours.

Malgré son grand âge il se souvenait de ces compagnons d'armes avec lesquels ils avaient mené les opérations de l'aurore pourpre.
Il prit un temps pour regarder ces démons qui le dévisageait.

Ému par l'intervention de Jonh il prit la parole.

Malsoir Nocerien,
Votre compassion me touche, notre famille était très importante à nos yeux comme vous le savez.
Cependant je penses que c'est maintenant une opportunité pour nous.
Nous vous connaissons depuis quelques années maintenant de par nos activités.
Nous respectons votre groupe depuis longtemps!
Une confrérie Brâkmarienne n'est pas chose facile à faire vivre et cela fait maintenant plus de 9 ans que vous parcourez les terres du gardien de l'Ordre du Cœur vaillant que mon maître a nommé en son temps.
L'alliance de l'Aurore Pourpre nous a permis de tisser des liens encore plus fort avec certains d'entre vous et l'excitation de revivre ces combats épiques me frisent les bandelettes !

En tant qu'ancien chef de famille, je ne peux que promouvoir votre philosophie. Nous ne voulons aucun passe-droit, aucune faveur pour devenir des Noceriens.

Notre seule volonté est de servir Djaul auprès de vous.


[color=black] Je suis désolé pour le temps de réponse particulièrement long de ma part. Je ne peux hélas plus consulter le forum dans la journée.[vous pouvez continuer à lire][/color=black]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malm

avatar

Nombre de messages : 1924
Age : 25
Localisation : Dans une crêpe-party
Elément : blouge
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Mar 5 Jan 2016 - 4:33

Une nouvelle journée commence, une nouvelle occasion de me démarquer.. J'y suis presque, je le sens, les combats ne se jouent à rien.. Un équipement un poil meilleur, un dofus de qualité supérieur, un coups du destin.. De toute façon je suis le seul à me battre, le seul disciple de Feca !

- Salut Emma, un avis de recherche pour moi ?
Lança Malm arrivant de bon matin à la milice.

Emma Sacre distribue chaque jour des parchemins de traque à toute une foule qui veut en découdre, se faire un nom ou un peu d'argent. Je fais partis de cette foule, et je suis là pour le nom.


- Ma proie se trouve près du village d'amakna, un osamodas.. Encore.. Mais je peux le battre si je joue assez habilement.


Je passais par le zaap où la cour des grands glandait, de magnifiques auras de puissance, des équipements hors de prix, des ailes imposantes. Un jour j'atteindrais leur niveau et leur renom et je pourrais alors les rejoindre, porter le même blason qu'eux et les côtoyer chaque jour ! Ces noms qui font rêver, Hell-raiser, biboule-family, Unlimited, Astron, Mercenaires... Et surtout l'intouchable guilde d'aXao.

Malm était plongé dans ses pensées, entre souvenirs et réflexion ...

- C'était mon quotidien il y 5 ans, j'ai finalement trouvé une guilde avec une identité forte qui a su traverser les âges contrairement à la plupart des grandes guildes de l'époque. Je m'y suis fait une place et un cercle d'amis et aujourd'hui c'est aXao lui même qui vient frapper à notre porte au même titre que moi du haut de mon cercle de puissance pitoyable de l'époque. Et gratin sur la tartiflette, j'ai mon mot à dire sur sa candidature !
Se disait Malm, pensant à voix haute dans les couloirs de l'autre..

Malm rejoignit le hall où se trouvait aXao, xyo et JS. La vie est faite d'étranges situations et celle d'aujourd'hui en est une.

Malm salua les individus et s'exprima, essayant d'assumer sa position de Nocerien face aux anciens meneurs d'une grande guilde :


- Et bien, indéniablement, étant des personnes que j'aurais aimé côtoyer durant mes jeunes années, avec qui j'ai finalement combattu sous le même emblème et avec qui nous avons amené la plus grande alliance brakmarienne à son apogée, je ne peux que me réjouir de votre venu ici. De plus si votre implication est variable selon les périodes vous trouverez votre bonheur ici.


Avec un ton à peine changé le feca continua sur une mise en garde :

- Néanmoins si vous venez à nous rejoindre faites bien attention car vous prendrez une place que vous n'avez pas du souvent connaître; celle de membres qui n'ont aucun pouvoir de décision et qui, même s'ils ne sont pas d'accord, devront constamment se plier aux directives des passeurs. Fermer sa gueule n'est pas toujours facile, croyez moi !

Il continua sur un petit détail :

- Quant à la fille de xyo, il parait que c'est une bombe.


Sur cette blague disons.. atomique, Malm se retira vers le bar, restant attentif à l'évolution de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halibella
[Passeuse] Reinette des neiges
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 24
Localisation : Somewhere over the rainbow
Elément : Baryum
Date d'inscription : 04/08/2014

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Mar 5 Jan 2016 - 18:47

Les grandes portes de l'antre firent entendre leur grincements.

Tien tien, elles s'ouvrent souvent en ce moment, pensa-t-elle.

La sadidette s'approcha tranquillement du grand hall et écouta attentivement l'intervention de ses frères. Elle prit alors la parole à son tour:


À les écouter parler, ils vous font complètement confiance. C'est bien. Cependant, moi, je ne vous connais pas. Du moins, que de nom. Vous êtes qui vous? Vous savez, pour nous, qui ne vous ont pas trop côtoyé. C'est bien de connaître les gens ici, mais ça ne vous fera pas de passe droit avec moi.

Halibella regarda le petit foulard pourpre qui volait autour de son cou, puis rajouta:


Certains en ont chier, trembler, travailler, pour venir ici, pour se rendre où ils sont. Jusqu'où serez-vous prêt à aller ? Les histoires touchantes et les belles paroles ne me suffisent pas.

La jeune sadidette resta debout, devant les deux postulants, en attente d'une réponse satisfaisante, une réponses qui pour elle, serait assez pour donner sa confiance. Confiance qu'elle n'accorde pas très facilement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aXao, le Cannibale
Invité



MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Jeu 7 Jan 2016 - 1:13

aXao salua Malm qui commandait un breuvage et lui dit :
“Ravis de te revoir aussi fringuante, je vois que les années n’ont pas de pouvoir sur toi, un enchantement que nous devrions aussi apprendre. Merci pour ces paroles.
Quand à notre rang, nous prendrons la place que l’on nous donnera, et suivrons les directives que l’on nous donnera, nous y sommes prêts.”

Puis il ajouta :
“Je ne peux m’exprimer sur elle, tu sais … “

( il jeta un coup d’oeil sur XyO, prononça un mot de silence et se pencha vers Malm pour lui chuchoter )
Impressionnant, elle me rappelle Physalia !

aXao se tourna alors vers la jeune sadidette, avec un petit sourire coquin.

“Enchanté Nocérienne, nous aurons alors le plaisir de nous connaître.
Qui nous sommes ? De simples Brakmariens qui ont été au bout de leurs ambitions dans le passé et se sont fait connaître aussi pour cela. Des Brakmariens qui n’ont pas eu peur de se salir les mains quand il le fallait.
Nous connaissons certains de tes frères depuis très longtemps, quand nous n’étions encore de tout jeunes aventuriers, à cette époque nous appartenions à notre famille, la famille aXao, nous étions déjà proche de vous.
Certaines amitiés s’étaient d’ailleurs liées, car nous avions un point commun : Brakmar et notre adoration pour Djaul.
Quelques années après nous avons participé à la création des Héritiers et nous avons contribué à leur reconnaissance; que de raids sur ces pious nous avons pu mettre en place, et que de beaux combats !
S’en suivit une période de creux … une expérience malheureuse.
Quand nous avons repris connaissance, nous avons reconquis ce qui nous appartenait : notre rang, notre famille, notre puissance, et nous avons participé, à vos côtés, à la création et l'essore de l’alliance de L’Aurore Pourpre, et de fait à la défaite cuisante de nos ennemis, le souvenir de cette carte teintée de rouge quand les ‘Cor Unum’ pensaient que nous n’étions que des petites guildes à l’agonie, fatiguée, ce fut magnifique.
En résumé, nous sommes des Brakmariens, dévoués et fidèles.

Pour ce qui est de savoir jusqu'où nous irons, s’il s'agit de nettoyer une protection de Bwork avec ma petite baguette nous le ferons, s’il s'agit de préparer des raids sur les percepteurs de vos ennemies ne prenez pas la peine de nous donner l’épreuve ça sera un plaisir … S’il s’agit de partager la fille de XyO … je lui laisse le plaisir de répondre ! “

Les bandelettes du vieux commençaient à tournoyer autour de lui.
Le maître soigneur repris calmement en changeant de sujet.


Plus sérieusement, je ne vais pas vous compter les monstres ou bonariens que nous avons tués et ceux dont nous sommes prêts à occire pour vous, cela ne rimerait à rien, nous en avons tués, vous comme nous, suffisamment pour savoir que ça ne caractérise pas notre motivation.
Comme nous l’avons indiqué, nous souhaitons devenir de vrais Nocériens, nous sommes donc prêts à nous investir et faire ce qui sera demandé.

L’eniripsa prit une grande inspiration et reprit.

Il est vrai que ce n’est pas forcément facile de se dire que l’on perdra tout “pouvoir”, toutes “distinctions” à travers le rang de sa famille, si on le fait c’est pour vous, parce qu’on souhaite vous rejoindre. Si ce n’était pas la Nocere, nous ne le ferions pas.
Il aurait été bien plus facile pour nous de recréer notre guilde, mais nous ne le voulions pas. Nous voulons devenir des vôtres.

Il prit quelques instants et ajouta.

La Nocere n’est pas, à nos yeux, qu’un blason que l’on apposerait sur nos équipements elle signifie bien plus que cela. Il s’agit de la famille auquel nous voulons appartenir, des amis que nous voulons rejoindre.
La philosophie de votre famille est en adéquation avec la nôtre : penser à la famille avant tout, la famille est tout, et elle passe avant tout.
Nous ne nous présentons pas devant vous, dans l’attente de faire revivre notre famille, nous nous présentons devant vous pour être des vôtres et cela dans l’éternité que Djaul nous accordera.

[color=black] Je (Xyo) ne serais pas disponible pendant au minimum une semaine pour des raisons professionnelles. Je suivrais bien entendu la candidature à distance au travers de mon frère.[vous pouvez continuer à lire][/color=black]


Revenir en haut Aller en bas
Halibella
[Passeuse] Reinette des neiges
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 24
Localisation : Somewhere over the rainbow
Elément : Baryum
Date d'inscription : 04/08/2014

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Jeu 7 Jan 2016 - 21:26

Halibella esquissa un sourire satisfait. Elle s'approcha d'aXao puis ajouta:


Je sens qu'on va bien s'entendre, petit elfe! J'aime ta façon de penser!

Elle regarda alors ses frères puis renchéri:

Et puis, s'ils te font confiance, c'est qu'il y a une bonne raison à ça. Tu as la miennes volontiers.


La jeune sadidette alla s'assoir dans le grand Hall en attendant la suite des choses...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom
[Passeuse] TinkyWhisky
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 26
Elément : Terre, mon cher Watson.
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Ven 8 Jan 2016 - 18:08

La lourde porte de Tremble de l’antre pivota sur ses gonds, charriant un courant d’air des plus malvenus… ainsi qu’un petit bout de bonne femme juché sur une paire de getas.

« Dites donc… Vous connaissez la dernière ? Les p’tits mulous de la milice auraient « aperçu » deux anciennes têtes mises à prix dont vous avez certainement déjà entendu parler. »

Suspendant machinalement sa cotte laineuse à une patère, gardant sa gibecière contre elle, la nouvelle venue s’était adressée à l’assemblée sans prêter attention à ceux qui la constituaient.

« Deux souvenirs ramenés à la vie, vous ne devinerez jamais ! Allez, dites un nom, pour v… Oh. »

Coupée dans son élan, la septuagénaire leva un sourcil et son front se couvrit de quelques rides supplémentaires.

«  En fait, non, pas la peine. »

Après avoir pris le temps de déposer son bagage sur l’un des fauteuils de cuir craquelé qui jouxtaient l’âtre, la vieillarde s’enquit des raisons de la présence des deux visiteurs venus tout droit des limbes. Les personnes présentes agrémentèrent le récit des deux personnages de quelques impressions personnelles, ce qui permit à la vieille Narhuitlalashishtom de se faire une idée générale de la chose.

La petite bonne femme détailla le disciple de la Maîtresse des Compresses des pieds à la tête, après avoir jeté un rapide coup d’œil à l’adorateur du Seigneur des Heures.


« Autant les bandelettes de la momie mouvante que voici me sont familières, autant je suis au regret de ne pas pouvoir dire la même chose de celui qui l’accompagne. Fut un temps où le nom de XyO résonnait régulièrement à mes oreilles, mais ce n’est absolument pas votre cas à vous… aXao. »

Le regard scrutateur, Narhuitlalashishtom poursuivit tout en se rapprochant du fauteuil où gisait son large sac :

« Je ne dis pas que votre nom m’est inconnu. Qui ne connaît pas aXao… la guilde ? Mais en ce qui concerne le personnage, l’occasion ne nous a pas été donnée de nous présenter par le passé. Aussi ne sais-je de vous que ce que j’ai pu glaner, ici et là. »

Sur ces mots, la vieillarde extirpa un carnet corné de son bagage et en fit tourner les pages.

« A… A… aXao… « Le cannibale »… Héritiers PourpresRushu, gnagnagna... L'Aurore Pourpre, blablabla... Mmh… Brâkmar, moui… Ah, ça… Hum… frère de l'autre, là… »

L’ancienne referma l’ouvrage sèchement et le remisa dans la sacoche pansue.

« Dites voir… Ce surnom de « cannibale », là… Je ne doute pas qu’il soit mérité, hein. Mais il m’intrigue… Comment en êtes-vous arrivé à un tel régime alimentaire ? Ça m’intéresse. Ah, tant qu’on y est : une question contre une autre. Il paraît que vous vouliez en poser une au sujet de ce qui était la faction des... Héritiers Pourpres. Répondez à mon interrogation et nous verrons bien ce qu’on fera de la vôtre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aXao, le Cannibale
Invité



MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Ven 8 Jan 2016 - 23:01

aXao écouta attentivement Halibella, et ajouta.

Je ne vois pas de raison qu’il en soit autrement, merci de votre soutien également.

Il tourna la tête vers le petit bout de femme et lui dit.

Enchanté, nous nous étions déjà croisé dans le passé mais il est vrai que mon compagnon s’était plus que moi exprimé lors de ces moments, et que je n’ai eu le plaisir de m’entretenir d’avantage avec vous.
De même il est vrai que l’on associait plus facilement ce nom à notre ancienne famille qu’a ma personne,et cela me convenait parfaitement. La diplomatie n’est pas ma disciple favorite, je préfères rester dans l’ombre jusqu’au moment opportun.

Il prit quelques instants et poursuivis.

Ce surnom me vient des Héritiers Pourpres, j’ai une vision … disons … radicale de ce que doit être un Brakmarien,et à cette époque comme au précédentes certains membres de notre cité étaient moins regardant.
Les différentes réactions de ma part m’ont valu ce surnom, n’hésitant à m’attaquer aux Brakmariens étant trop proche de Bonta, et à me sustenter de ces derniers.
La mise en garde pour certains fut efficace, et le repas n’était pas mauvais.

Il passa sa langue sur ses lèvres en souvenir de ces fringales passés, et repris.

Mon interrogation concerne le devenir de l’ordre, mon compagnon comme moi-même y avons et y sommes attachés, nous aimerions participer à sa “renaissance”... si toutefois cela vous convient et intéresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Narhuitlalashishtom
[Passeuse] TinkyWhisky
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 26
Elément : Terre, mon cher Watson.
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Ven 8 Jan 2016 - 23:27

Son éternel sourire vissé au visage, la petite Narhuitlalashishtom s'esclaffa :

« Une histoire de conviction politique devenue alimentaire ? Que c'est cocasse ! »

De goguenarde, la septuagénaire redevint pourtant sérieuse et croisa ses petits bras contre son tablier de cuir surpiqué de soufre :

« Le sénateur d'Arieta Maj'hor... lorgnerait-il sur une place au Triumvirat ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aXao, le Cannibale
Invité



MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Sam 9 Jan 2016 - 9:17

aXao se raidit et plongea son regard dans celui de Narhuitlalashishtom. Il reprit la parole, mais sa voie était plus grave que d'accoutumer.

Mon régime alimentaire vous a vraisemblablement perturbé, ma place me convient parfaitement. Vous conviendrez aisément que le sénateur, que je suis, a besoin de personnes à ses côtés afin d’avancer. Vous avez en vos rangs deux membres du Triumvirat, et c’est à leur volonté que je fais appel, afin de savoir ce qu’ils souhaitent. Si quelqu’un doit rentrer au Trimvirat cela sera de leurs choix, je doutes que l’on demande une place à cette table, on y est convié.
Je ne veux pas de cette responsabilité, je vous l’ai indiqué ma place est dans l’ombre. D’autres sont bien plus aptes à avoir leur place en ce lieu.
C'était mon avis il y a 7 ans, il reste inchangé.

Il se relâcha un peu, esquissa un sourire, et ajouta.

J’ai une nature gourmande et mon régime alimentaire est exigeant, ma position est idéale pour cela…
Revenir en haut Aller en bas
Narhuitlalashishtom
[Passeuse] TinkyWhisky
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 26
Elément : Terre, mon cher Watson.
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Sam 9 Jan 2016 - 10:36

La vieillarde agita la main nonchalamment :

« Vous vous offusquez pour si peu ! »

Levant les yeux au plafond, elle se reprit à sourire :

« Baste ! Parlons plutôt « cuisine »... Vos habitudes alimentaires ont piqué ma curiosité et il ne sera pas dit que j’aurai loupé une occasion de parfaire mon éducation culinaire. »

D’un geste, elle désigna au nabot anthropophage deux confortables places jouxtant la cheminée.
Une fois les deux personnages verticalement contrariés installés non loin d’Halibella, Narhuitlalashishtom, munie d’un énième carnet et d’un nécessaire à écrire, se pencha vers l’adorateur d’Eniripsa :


« Au niveau des quantités, disons pour… Une personne, mettons. Elles sont de… ? »

Son acolyte plongé dans sa conversation avec la septuagénaire, le disciple de Xélor aux bandelettes mouvantes était désormais seul face au reste des habitants des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshird
[Passeur] 3ème Zone
avatar

Nombre de messages : 1632
Age : 25
Localisation : Dans le Chud !
Elément : Foudre
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]   Sam 9 Jan 2016 - 12:19

Yoshird se matérialisa en plein milieu de la salle dans un tourbillon de sable et de poussière temporelle. Brandissant une clepsydre en direction des deux intrus, il s'exprima d'un ton lugubre :

« Visiteurs, soit votre tocante est fêlée, soit vous n'avez cure du devenir des Grands de ce Monde... Yopimarus le Bleu s'est retiré des affaires du monde en 642 et Wang le Waître a désigné Shatia la Châtieuse pour prendre sa succession en fraouctor dernier. L'on aurait pu penser que vous vous seriez renseignés plus en... profondeur avant d'oser franchir le seuil de notre antre. »

Un index docte levé, le Chrono'Maître poursuivit :

« Le Triumvirat n'est plus. Longue vie au Triumvirat. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Malsoir les amis, nous tapons à votre porte.... [Enrôlés]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Un ange frappe à votre porte xD* [Acceptés]
» Profil - Rubrique Amis
» [IRL] Das Boot racheté par Big Point
» Petite brute à votre porte...
» Les amis nous tiennent chauds. [feat Ritchy] Terminé

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: