AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 L'Eveil [Accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwynbleidd
Invité



MessageSujet: L'Eveil [Accepté]   Dim 6 Déc 2015 - 18:53

L'Eveil



Ce noir, ce froid, cette obscurité impénétrable...

Soudain, une étincelle, un souvenir.

Une tour froide sombre, aux reflets bleutés, une pièce, peut être une salle d'arme, dans laquelle était fièrement disposé ornements et armures. Au centre de celle-ci une table.

Sous un draps et sur cette table, il gisait là, inerte, sans vie. Cet homme, figure paternelle à ses yeux qui avait fait de lui un disciple de la reine des martyrs. La vue de celui qui fut autrefois son maître, celui qui l'avait tiré de l'enfer dans lequel il se trouvait, lui déchira le cœur. Mais il ne laissa rien transparaître.

Et ce guerrier en armure rouge, visiblement âgé et avisé qui affichait une moue  grave.

-Alors tu nous quittes ? Demanda ce dernier.

-Il n'est plus là, plus rien ne me retient à vos cotés, je rentre chez moi. Répondit le sacrieur couvert d'une tenue d'un blanc immaculé.

-Et nos valeurs ? Celles de la cité pour laquelle tu as fait couler le sang durant toute ces années, les tiennes, celles de ton maître.

-Et voyez ou elles l'ont conduites, je ne ferais pas la même erreur. Répondit-il d'un ton amère, la gorge serrée avant d’enchaîner:

De plus ce que vous considérez comme des valeurs ne sont guère plus que des entraves à mes yeux. Je faisais fis de ces dernières car j'étais redevable envers cet homme, mais ca n'a plus aucun sens aujourd'hui...

-Soit, mais tu sais ce que cela implique. menaça le vieil homme, impassible.

-Je sais. Conclua le sacrieur en quittant la pièce.



Les ténèbres commencèrent à se dissiper, Gwynbleidd revint peu à peu a lui quittant cette transe, cet état second dans lequel il arrivait a se plonger depuis peu. Uniquement lorsque des flots d'émotions négatives et d'idées noires envahissent son esprit.

Il se tenait là, au coeur des landes de sidimottes, cette terre qu'il ne connaissait que trop bien, qui l'avait vu grandir et qui avait vue mourir une part de lui par la suite. Debout, stoïque et épuisé, les yeux injectés de sang. Il tentait de reprendre son souffle consumé par la rage et la douleur que provoquait cette transe et les souvenirs qui l'accompagnait.

Le sol sur lequel il se tenait était gorgé du sang des hommes qu'il venait d'abattre. Ces hommes qui, tous, arboraient les couleurs de la cité blanche.


Il leur lança un regard remplit de mépris puis arborant un sourire hautain tout en les comptants il pensa:

"Six hommes, c'est tout ce que je vaux à vos yeux vieil homme ? Soit".

Ses genoux lui firent défaut et il finit par s'allonger un moment au milieu des cadavres, il le savait cette noirceur et cette soif de sang qu'il avait réprimé si longtemps refaisaient surface et cette fois rien n'y personne n'allait l'émpecher d'être celui qu'il voulait, celui qu'il redoutait...

Il reprit finalement sa route et il fallu à peine quelques heures pour qu'il l'aperçoive enfin. Imposante, effrayante, malsaine. Brakmar la sombre.

Il la regarda un moment, un frisson lui parcouru l'échine, lorsque soudain il fut interrompu dans sa contemplation par une voix grave.

-Hâlte là !Un milicien Brakmarien, vestige d'une époque révolue ou la guerre entre Bonta et Brakmar était à son apogée se tenait devant lui, sa hallebarde près du corps, l'air autoritaire mais pas menaçant.

-Qui êtes vous, que fai... Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un coup de pied d'une force phénoménale vint lui écraser la gorge.

Gwynbleidd contempla son oeuvre arborant un sourire sadique. Le milicien qui s'étouffait dans son sang lui demanda difficilement:


-Qu.. pourquoi ?!

-Dans le monde dans lequel je compte vivre à présent, le plus fort fait ce qui lui plait. Répondit Gwynbleidd avant de détacher son regard du milicien agonisant.

Sa tenue autrefois d'un blanc sans défaut avait viré au rouge sombre, gorgée de sang, du siens (un peu), de celui de ses victimes (beaucoup) et seule sa chevelure avait gardé cette teinte blanche décolorée qui le caractérisait autrefois.

Il se tourna à nouveau vers la cité noire et avança vers ses portes en pensant à haute voix.

-Alors te voilà Brakmar la sombre, ne t'inquiètes pas tant que nos objectifs coïncideront je tolérerais que tu te dresses aussi fièrement devant moi et qui sait peut être qu'en ton sein, je trouverais ces gens "dignes" de mon éveil.


Il frémit à cette idée et un sourire malsain vint se dessiner sur son visage alors qu'il s'enfonçait dans la gueule de la cité. Cette dernière qui venait de dévorer son corps et peut être plus...




 ___________________________



HRP: Voilà donc mon premier récit, soyez indulgents (même si cette qualité manque sans doute à ceux qui suivent les précèptes de Djaul). En espérant que vous apprécierez, je me tiens à dispositions pour toute demande.

Gwynbleidd
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Dim 6 Déc 2015 - 20:09

L'insatiable appétit de Brakmar attirait chaque jours que les Démons font des âmes surement perdues, entre bien et mal, entre blanc et noir, entre Justice et Vengeance. Un repaire à brigands en fin de compte dont seul ses pavés tâtaient la solidité des plantes des pieds. Rarement une gorge de milicien. Ainsi Dropit se mit à suivre le vêtu de sang, sondant sa nuisance sans réels sondes parmi les ombres de la nuit sombre. Une bien sanglante histoire.

Toujours à ses trousses, il n'osera pas le provoquer, la jouer finement. Ou l'inviter boire une bière, la jouer normalement, après tout. Il se mit à sa hauteur, laissant en évidence le pourpre blason de sa cape, et d'un doigt lui montra la porte que l'on emprunte qu'une fois. Et c'est repartit pour un tour, direction l'anti-chambre pour un destin extraordinaire.


<< Patiente quelques instant ici, et n'arrête jamais de te repentir de tes actes passés car l’expérience de la vie nous conduit tous au même point. La perte d'un proche, le goût du sang... Et je l'espère l'art de boire ! >>

Une cuvée pétillante, pour un moment qui l'est tout autant, 2 chopes.

<< J'aimerais que tu réponde à une question, ensuite tu pourras dessécher ta gorge. Tu t'en doutes, tu nous connais, tu sais. Mais une fois la porte passé, tu n'es plus, et tu n'as jamais été, peut-être t’apprêtes tu à devenir. Mais justement, qu'espères tu voir grandir en toi hormis l'envie de frapper nos miliciens ? >>

L’éveil, ce moment où l'on se réveil, pleins de convictions et de projets, jusqu'à la prochaine nuit. Et Dropit n'avait pas sommeil.


_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwynbleidd
Invité



MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Dim 6 Déc 2015 - 21:28

Gwynbleidd, se sentant observer depuis un moment déjà fut surpris dans son errance par une âme téméraire et assurée. Déconcerté dans un premier temps par l'aplomb de celui qui lui proposait en des termes éloquents et plein de mystère d'étancher sa soif.

Méfiant il l'était à l'égard de l'étranger, et il le devint d'autant plus à la vue du blason que ce dernier portait fièrement, il espérait les trouver mais c'est eux qui étaient venu le chercher. Il comprit que ce présentait la une chance, sa chance et qu'il n'aurait pas le droit à l'erreur.

Celui que l'on nommait Dropit passa commande, mais avant même que les chopes aient touché table, il somma Gwynbleidd de clarifier ses intentions, comme si il savait, qu'a la vue de cet étranger aux guenilles ensanglantés il avait compris. Il répondit non sans crainte:


"Je cherche le blason Rouge que le monde redoute, celui dont l'influence prend naissance ici pour s'étendre sur tout ce qui est. Les guerriers de l'Aurore Pourpre dont la vilenie n'a égal que la réputation. Je cherche ce groupe qui m'a-t-on dit sait accueillir en son sein des âmes méritantes à même de servir ses desseins.

Je cherche ces gens qui sauront profiter de mes compétences sans les brider, qui sauront en tirer le meilleur parti. Je cherche un cadre qui n'en est pas un. Je cherche ceux qui guident les âmes décidées souhaitant oublier pour mieux devenir. Les ai-je trouvé ?"

Gwynbleidd pu enfin poser ses lèvres sur cette chope qui lui tendait les bras et d'une traite vida son contenu avant de s'exclamer:

"La même paire tavernier, je sens que la soirée va être interessante".
Revenir en haut Aller en bas
Narhuitlalashishtom
[Passeuse] TinkyWhisky
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 25
Elément : Terre, mon cher Watson.
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Dim 6 Déc 2015 - 22:53

Dans la salle bruyante, surchauffée et enfumée, nul ne prêta attention au chignon cendré qui se fraya un chemin entre les tables avant de piler net à proximité de celle qui accueillait les deux hommes.

La touffe de cheveux oscilla à mesure que la tête qu’elle surmontait se tournait de droite à gauche, puis de gauche à droite.


« Forcément… Toujours dans les mauvais coups. » lâcha sarcastiquement la propriétaire des cheveux, du chignon, des épingles fichées dans ce dernier et de la tête sur laquelle le tout était posé.

Il s’agissait d’une petite vieille, juchée sur de solides getas laqués et vêtue d’une tunique de lin fraise écrasée protégée par un tablier de cuir noir craquelé et surpiqué de soufre. Pas franchement impressionnante, plutôt inoffensive d’aspect. L’archétype de la vieille à Chacha qu’on détrousse en plein jour au coin d’une ruelle.

Zieutant dans les chopes après s’être hissée sur la pointe de ses petits pieds chaussés, la septuagénaire tira un tabouret lui permettant de poser son auguste fessier qui avait dû être aussi ferme que rebondi… quelques décennies plus tôt. Dévisageant le bien nommé Dropit, elle lui sourit et rouvrit son clapet :


« Dis donc, barbu de mon cœur… Tu te fais inviter par ce vilain petit tâcheron rouge ? A moins que ta réputation de soiffard n’ait suscité une énième vocation de Mulou Blanc dans l'art d'ingurgiter de la brune brâkmarienne ? »

L’ancien fit mine de maugréer dans sa barbe où fleurissaient, ici et là, quelques traces de mousse éthylique. Reportant son attention sur le compagnon de beuverie du beau croulant, le sourire de la vieillarde devint une vilaine moue :

« Tu ferais bien de surveiller tes arrières, cela dit. Il semblerait qu’un trublion débarqué d’on-ne-sait-quelle-rive se soit amusé à mettre à mal une sentinelle. Déjà qu’il est pénible d’avoir à gérer une équipe de bras cassés, si en plus on vient leur écraser la trachée, je ne réponds plus de rien... »

D’un coup de menton dans la direction de l’individu sanguinolent, la petite Narhuitlalashishtom termina :

« Ce charmant jeune homme doit avoir plein de choses à raconter au terme d’un si long voyage depuis l’attrayante cité de Bonta. C’est qu’il n’a pas une tête qu’on oublie… N’est-ce pas… »

Sans crier gare, elle disparut un instant sous la table, farfouillant dans un sac aux dimensions pour le moins incongrues et en émergea un rouleau parcheminé à la main qu'elle parcourut du regard avant de s'adresser de nouveau au disciple de la Mère des Douleurs :

« Gwynbleidd, le Boucher de…
- BLAVIKEN, hurla le gérant ! R'mène tes fesses par ici ou j’t’en décoche une à t’en faire bouger l’autre sans passer par le comptoir et à t'en dévider les tripes, nom de Djoule ! T’vois pas qu’y a des clients qui z'attendent leur commande ? »

Le commis surgit de derrière un pilier, l’air blasé et se dirigea en direction de la table où étaient réunis le serviteur de Sacrieur et les deux adeptes d’Enutrof.


Dernière édition par Narhuitlalashishtom le Lun 7 Déc 2015 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwynbleidd
Invité



MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Lun 7 Déc 2015 - 7:44

A peine Dropit et Gwynbleidd avaient ils entamés leur deuxième pinte qu'une mini tornade grise en la personne de Narhuitlalashishtom fit son apparition. Cette dernière semblant sortir de nulle part surpris le sacrieur... a bien des égards.

En effet bien que d'un age avancée cette dernière laissait deviner dans son regard une cataracte vivacité et une malice rarement vue chez un disciple d'Enutrof. Elle paraissait très suspicieuse et méfiante à l'égard du disciple de la Dame écarlate. Et pour cause, elle avait eu vent des exaction commises par ce dernier a peine arrivé au porte de la cité.

Elle ne se priva pas d'ailleurs d'en informer son comparse, visiblement absorbé par le contenue de sa chopine. Outre l'incindent avec le milicien, Narhuitlalashishtom semblait très bien (trop bien ?) informé sur le sacrieur et alors qu'elle s’apprêtait à rendre gloire aux faits d'armes de ce dernier, elle fut prise d'une violente colère à l'égard du commis de cuisine. Lui intimant à sa manière de bien vouloir s'activer dans le service.

Le pauvre commis accéda bien vite à la requête de la mégère et ce sans piper mot. Craignant sans doutes quelques représailles de sa part.

Surpris par ce qu'il venait d'entendre Gwynbleidd ne put s’empêcher de reprendre la vieille Enutrofette:

-Sidimote... Avant d’enchainer devant le regard insistant de cette dernière:

"Le boucher de Sidimote, c'est comme ça que l'on m'appelait."

Narhuitlalashishtom n'en démordait pas et elle attendait du sacrieur qu'il se dévoile un peu plus. Visiblement gêné ce dernier essaya tant bien que mal d'éviter le sujet.

"C'est une longue histoire qui remonte à bien avant que je ne porte le blanc (de bonta); je n'ai guère le cœur à en parler mais peut être que plus tard et dans d'autres circonstances..."

Il poursuivit:

"Mais pour en revenir à mes faits d'armes et bien disons que j'ai été ammené à parcourir le monde des 12 de long en large, terrassant au passage d'illustres créature allant du simple Bouftou Royal au très redouté Kralamour géant !"

Le disciple de sacrieur savait qu'il en faudrait plus pour impressionner ses interlocuteurs, aussi il enchaina:

"Au service de Bonta, j'ai parfois été amené à mener des battues et diverses traques à l'encontre de héros Brakmariens. Je me débrouillais bien a vrai dire, j'étais reconnus et doué dans ce que je faisais et je n'ai pas honte d'avouer que j'y prenais même un certains plaisir ! Quoi de plus excitant que de lire la peur dans le regard implorant d'un ennemi qui se jouait de vous un peu plus tôt n'est ce pas ?"

Question rhétorique il n'attendait évidemment pas de réponse la part des deux Enutrofs, qui bien que silencieux écoutaient attentivement le jeune sacrieur.

"Peu après avoir quitté la cité Blanche je me suis retiré dans les montagnes d'Amakna près du temple de ma Dame pour méditer, cherchant l'Eveil, une voie, un chemin à arpenter. Mais surtout pour tenter d'échapper à de vieux souvenirs douloureux. Ce faisant je me suis coupé du monde extérieur pendant presque 2 années. A mon retour le monde en était changé. Le contact avec Frigost que l'on croyait perdue avait été rétablis, quatre nouveaux cultes avaient fait leur apparition et pour finir les rapports entre les deux grandes cités n'ont jamais été aussi.. cordiaux"

Ce dernier ayant plus ou moins réussis à dérouler la frise chronologique de sa vie conclua:

"A peine étais-je revenu à la civilisation que les sbires d'Amayiro me tombait dessus, je sus alors que le meilleur moyen d'échapper à mon passé était encore de le combattre. De ce fait je me suis mis en quête la renommée Primum Nocere, cette guilde suivant les préceptes de Djaul et de tout les adorateurs du mal; tellement mauvaise que l'évocation de son nom suffit à rendre docile comme une Pandawa ivre le plus téméraires et courageux des guerriers bontariens. Mais il semblerait que vous m’ayez trouvé les premiers."

Gwynbleidd descendit une gorgée de son breuvage en attendant une réaction des deux forces de l'age, qui contre toute attente n'étaient pas tombées d'ennuis devant la longueur de son récit.
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Lun 7 Déc 2015 - 13:39

Alors que le repenti énumérait ses gloires passés, Dropit en profita pour passer une main sale contre la tempe de sa bien aimé Narhuit en guise de protection contre le vent, glissa ses lèvres non loin de cette dernière et se vit même à les entrouvrir, laissant la vapeur d'alcool libre de sa bouche.

<< Tu parles que j'suis dans les mauvais coups, Rhumaddict et TinkyWhisky à l'affut du moindre bidon, oses me dire que t'as pas entendu de l'eau couler sous un pont ! >>

Alors que Gwynbleidd leva le récipient pour se désaltérer, Dropit sentait qu'il n'y avait pas que la bière que l'aura de ce Sacrieur absorbait, il lui semblait qu'également les éléments de cette salle s'assimilait à lui.

<< Tu es à présent en de bien plus mauvaises mains que les miennes, et je ne doute pas un seul instant que d'autres fortes poignes viendront se joindre à notre discussion. Pour toi, comme il le fut jadis pour moi, notre Eveil nous révèle la voie. La vois-tu ? De quoi est-elle faite ? >>

Il remercia le cuistot lorsque celui ci entra avec des plats fumant de Dragodinde, ou de Crocodaille ? Quelle importance pour des papilles rongées.

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablo-x

avatar

Nombre de messages : 59
Elément : Aeris/Terra
Date d'inscription : 26/03/2015

MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Lun 7 Déc 2015 - 18:13

Non loin de la retentit un sons étrange de plus en plus espacé pour se stopper net.

*Cling* *Cling*    *Cling*         *Cling*

  Accoudé juste la sur le Bar le Vieux Sram faisait résonné sa chope avec l'une de ses phalanges décrépite.
 
 Etait-il là depuis le début ? Venait-il d'arrivé ? Le fait est que personne n'ait remarqué sa piètre présence. Sous sa capuche pourpre et dans un craquement épouvantable, il tourna sa tête vers les deux confrères laissant apparaitre ses yeux de feu en les clignant de façon tout à fait désynchroniser comme pour saluer les deux énutrofs.

 Ne sont-ils pas adorable ?

Un oeil fixe sur le vieux couple et l'autre d'un mouvement net et rapide se tournant vers le Sacrieur. deux champs de vision mais qu'une parole.

  L'odeur d'hémoglobine que tu dégage m'intéresse. "Le boucher de Sidimote" hein ? Sais-tu que tu prends un gros risque a venir étaler tes anciens exploits en ces lieux ... Cependant tes expressions qui t'amène au plaisir de faire face a la peur, la mort, démontre peut-être le fait que tu t'es sûrement tromper depuis le début en servant la cité blanche ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahwa
Enjoyphœnix ♡
avatar

Nombre de messages : 929
Localisation : au fin fond des abîmes de Rushu
Elément : Cauchemardesque
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Lun 7 Déc 2015 - 21:25

Alors que le ton montait dans la salle, le tapotement harmonieusement rythmique de petits pieds trottinants sur un parquet trop mal ciré se firent entendre. Enfin. A qui eu une oreille assez fine pour démêler cette mélodie endiablée du brouhaha retentissant.

*tap tap tap tap tap*

Une petite éniripsa à la coupe au carré se présenta devant ce rassemblement imbibé. D'un léger coup de nuque, elle dégagea la mèche qui encombrait son œil gauche, laissant apparaitre une large cicatrice balafrant son front jusqu'à sa joue.
Elle ne dit mot.
Ça sentait le poulet. Le poulet saignant. Pas assez cuit.
Dévisageant l’intrus un moment, elle fini par s'esclaffer :


"Culotté l'emplumé. On leur sert pas à boire d'habitude aux prisonniers. D'ailleurs... on ne fait pas de prisonniers, d'habitude.
Si tu es là, j'imagine que ton âme corrompue doit rêver à une noirceur certaine. Que crois-tu donc qu'on ai à gagner en enrôlant un possible espion ? Rêver à la noirceur c'est bien, mais les rêves se changent parfois en cauchemars, et l'Eveil n'est pas prêt d'arriver. La nuit est encore longue.
"

Détournant lentement la tête, Dahwa se mis à fixer la lune. Luisante, elle était pleine ce soir. Et elle n'était pas prête de se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwynbleidd
Invité



MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Lun 7 Déc 2015 - 21:29

Les yeux de Gwynbleidd s'écarquillèrent à la vue des plats qui arrivaient enfin. Ce dernier n'avait pas eu le temps de prendre un repas correct sur les routes qui l'avaient menés jusqu'ici.

Et bien que la provenance des victuailles avait l'air pour le moins douteuse; le fumet qu'elle dégageait paraissait d'ordre divin pour un affamé.

Le vieux Dropit tenta de questionner Gwynbleidd sur la voie. Qu'y voyait-il ? Mais avant même que celui-ci ai pu lui répondre de légers cliquetis détournèrent son attention du vieil Enutrof.

Une odeur de fumée, de souffre et de mort commençait à flotter dans l'air de la Taverne, pourtant chargé en vapeur d'alcool. Et il s'apperçut enfin de la présence d'un disciple de Sram accoudé sur le comptoir.


Gwynbleidd lança un regard interogateur a Dropit qui n'avait pas l'air inquiet ni même surpris. Aussi le disciple de la Mère fit glisser une pinte sur le comptoir en direction du Sram, et lui lança:

"Malsoir je suppose."

Le Sram portait son regard à la fois sur ses comparses Enutrof et à la fois sur Gwynbleidd ce qui troublait ce dernier.


Le Sram semblait intrigué par ce nouvel arrivant. Et Visiblement il était la depuis un moment déjà, dissimulant sa présence comme seuls ceux qui arpente la voie des ombres savent le faire. En effet ce dernier avait entendu l'étalage des faits d'armes de Gwynbleidd.



Et au vu de son récit le Sram semblait reconnaître que Gwynbleidd c'était égaré par le passé et qu'il s'en était finalement rendu compte.

"Mieux vaut tard que jamais n'est-ce pas." Acquiesça le sacrieur qui arborait un sourire mauvais.

Il se retourna alors vers Dropit et répondit finalement à sa question:

"Quant à savoir ce que je vois sur la voie; et bien une chance d'être qui je suis, de participer a quelque chose de grand. De pouvoir partager avec vous mes plus belles œuvres d'art: Toiles de sang, sculpture d'os" Avant de conclure avec une joie non feinte:

"La possibilité de laisser libre cours a mon esprit détraqué et d'y être encouragé."

A peine eu-t-il terminé sa phrase que le fumet dégagé par la viande sous son nez redevint son principal centre d’intérêt et invitant ses compagnons de beuveries a faire de même se jeta sur sur son assiete.

---------------

Dans le brouahaha de la taverne et captivé par l'appel de son assiette l'impolis n'avait pas prêté attention à la petite Eniripsa qui s'adressait pourtant à lui. Ce dernier s'en rendant compte et ne réalisant pas encore son erreur lui lança un bien hautain, et assuré:

"Pardonnez moi ma p'tite dame que puis-je faire pour vous ?" Avant de retourner à son assiette.
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Lun 7 Déc 2015 - 23:44

Et clap.. clap.. clap... le concerto se poursuivait par les mains de Dropit qui saluait la prestation de rhétorique du repenti affamé, désormais plus concentré sur son manger que par la belle Dahwa. Et ce grain d'humour quand à cette dernière lui tira les fossettes à son maximum. Pas de doutes, le toupet allait envenimer la soirée.

<< Avant que les choses se gâtent, tu feras une chose pour moi. Tu me diras si il y a eu baisé ou non à la fin de la soirée, car on sait aussi que la passion déchire, tout autant que l'alcool. >>

Même si le spectacle auquel il avait assisté l'avait convaincu, Dropit se dit que son œuvre était pour ainsi dire accompli. Il se retira près du Sans-Chair, imita sa façon de se couvrir la tête, trinqua.

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwynbleidd
Invité



MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Mar 8 Déc 2015 - 1:51

Gwynbleidd qui livrait bataille avec un morceau de viande des plus coriaces, s’arrêta net. Surpris et intrigué par l'étrange avertissement d'un Dropit amusé.

Et alors que ce dernier se retirait tout sourire, Gwynbleidd l'air joyeux et un peu idiot se tourna vers l'Eniripsa et sentit la tempête arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Dahwa
Enjoyphœnix ♡
avatar

Nombre de messages : 929
Localisation : au fin fond des abîmes de Rushu
Elément : Cauchemardesque
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Mar 8 Déc 2015 - 17:23

Après avoir craché son venin, Dahwa resta stoïque, le regard perdu dans la lueur poétique de la mère des crocs glands. Stoïque, mais pas absente. A mesure que l’attente de sa réponse se faisait grandissante face à la méprise du désormais malvenu sacrieur, ses yeux se fermèrent. Le sourire esquissé précédemment se transforma progressivement en un rire sordide laissant paraître les dents pointues du démon.
Détournant subitement ses yeux en direction de sa prochaine victime - qui heureusement pour elle avait depuis lâché son bout de viande, elle s’arrêta instantanément de rire.


« Ta souffrance n’aura d’égal que ton insolence, petit. »


Disparaissant subitement d’une agilité improbable, la petite silhouette réapparue derrière l’intrus avant même qu’il n’eu le temps de détourner le regard. D’un coup de paume parfaitement maîtrisé, elle claqua violemment sa tête rougeâtre dans l’assiette qu’il semblait tant chérir. La violence du choc brisa la table. Jetant un regard compatissant à ses collègues, la fée susurra quelques bribes d’incantations inaudibles qui fauchèrent instantanément les pieds de la chaise devant elle, laissant s’écrouler à ses pieds le sacrieur.

« Qui donc crois-tu être pour me manquer de respect sous mon propre toit, devant mes frères. Tu es faibles. Saches que si mes confrères attachent de l’importance aux belles paroles, ta suffisance ne me convaincra jamais. Nous sommes un lignée de puissants guerriers, nous n’avons pas besoin de clowns. Encore moins de clowns qui empestent la volaille. Si tu es venu te restaurer, tu aurais mieux fait de te rendre à la taverne du coin. »

Dahwa se tu un instant. Laissant l’occasion à tout le monde de réaliser ce qui s’était et ce qui allait se passer.

« Il n’est facile pour personne d’entrer en nos rangs. Il le sera plus difficile encore pour toi, si tant est que tu sois encore en vie d’ici quelques instants. Je n’ai pas encore décidé. Convaincs moi. Mais je te préviens, pèses tes mots, et ne fayotte pas pour autant. Si tu en dis trop, tu es mort. Si tu n’en dis pas assez, tu es mort. Et personne ici n’est en mesure de m’empêcher de rendre justice. Sache-le. »


Le bras droit de l’éniripsa se leva lentement jusqu’à s’arrêter, main ouverte, face au visage du prévenu. Sa tête le fixant d’un regard livide se pencha légèrement sur le côté. Il ne suffirait que d’un mot ; blessant ou interdit…
Le silence de mort qui régnait en ces lieux était désormais pesant. Et chacun savait qu’il n’avait pas à intervenir dans ce face à face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwynbleidd
Invité



MessageSujet: Re: L'Eveil [Accepté]   Mar 8 Déc 2015 - 18:38

Gwynbleidd resta assis là un moment sur les restes de ce qui fut un tabouret. Il était un peu groggy, l'alcool et le coup à la tête avaient fait leur oeuvre. Mais étonnament c'est une expression de plaisir malsain, un sourire maso qui ornait désormais son visage.

Il se releva difficilement en repensant à l'avertissement de Dropit. Ce qui venait de lui arriver paraissait à ses yeux plus exaltant et vivifiant que le plus fougueux des baisers. Il n'était décidément pas un disciple de la mère des douleurs pour rien.

Il approcha son visage à quelques centimetres de celui menaçant de l'Eniripsa tout en passant sa langue sur les récentes plaies de son visage. Il esperait sans doute qu'elle abatte sa main de plus belle, mais elle n'en fit visiblement rien sur le coup, pas impressionné pour un sous.


<< C'est qu'elle mord en plus de ça !>> Se réjouissa le Sacrieur avant d'aller chercher du pied le tabouret voisin et de rapidement poser ses fesses douloureuses dessus.

Il reprena non sans toujours arborer son sourire satisfait et dérangeant.

<< Allons bon sombre Dame, il y'a visiblement méprise et si je vous ai offenser je m'en excuse.>>

Le désormais Malvu accompagna ses paroles d'une demie-révérence nonchalante et poursuivit.

<< Je n'ai réaliser mon erreur que trop tard, mais ce qui en a découlé ne m'a pas déplut ni découragé bien au contraire...>>

Ce dernier s'empressa de conclure, même si la sanction de l'Eniripsa n'avait pas eu l'effet escompté il ne comptait pas la courroucé d'avantage...Pour l'instant.

<< Que puis-je faire pour me racheter et vous prouver ma malveillance ô papillon des enfers >>

Le sacrieur défia l'Eniripsa du regard bien décidé a se racheter et attenda sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Eveil [Accepté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche assaut gobelin et zone d'eveil
» Palier de l'eveil
» Pandapinpadaploume, l'art de l'alcool. [Accepté]
» [Accepté] [Guerrière Protection][PvP] Chärlotte .
» Présentation de l'Eveil 2008

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: