AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ RP solo ] L'Ombre d'un Sram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Necrophobia
Necropedia


Nombre de messages : 613
Elément : Obscur
Date d'inscription : 12/09/2012

MessageSujet: [ RP solo ] L'Ombre d'un Sram   Sam 5 Sep 2015 - 12:14















PROLOGUE






La dague enfonçait dans la poitrine, le sang encore chaud ruisselant sur la lame. Necrophobia, à l'image de Goultard, surplombait une montagne de cadavres. Immobile, le visage ferme et un regard macabre. Le disciple de Sram attendait. L'alerte avait été donné, ce n'était qu'une question de temps avant que l'alliance ne vienne porter secours à cette petite guilde. Les heures défilaient, personnes n'avait prit la peine de se déplacer, abandonné à leur triste sort. Necrophobia sortit un tissu imbibé de sang puis s'en servit pour essuyer sa dague.

Les Srams étaient des assassins, voleurs et maître dans l'art de l'invisibilité. Un héritage qui aurait fait frémir le plus courageux des Iops. Seulement, dans un monde en prise à l'évolution, être un Sram à ce jour n'était plus aussi terrifiant.

La lutte éternelle qui opposait Bonta à Brakmar s'essoufflait lentement. Les guerres de guilde devenues inexistante, il ne restait que le Kolizeum et les Percepteurs pour un combattant tel que Necrophobia. C'était bien entendu sans compter sur le phénomène Goultarminator. L'apogée de tous guerriers.

Le démon, de retour à son zaap, s'était confortablement installé au pied d'un arbre. Songeur, il se demanda à quand remontait sa dernière aventure, son dernier frisson. Le souvenir était si loin que seul des flashs lui apparurent. La conquête d'un monde, une force battit sur une décennie.


" Qui suis-je ? Où vais-je ? Quel est ma destinée ? "


Il lui était facile de répondre à la première question. Brakmarien depuis son plus jeune âge, Un guerrier ancestral qui avait connu l'ancien monde. Disciple de Sram, fidèle à Djaul, membre de la plus cruelle des guildes. Primum Nocere. Après des débuts difficiles, Necrophobia avait su s'intégrer. Bien que l'assassin était reconnu pour son fort caractère, ses propos durs et choquants ainsi que son don pour s'attirer les foudre de la hiérarchie. Le démon ne répondait qu'à une seule règle : La sienne.

Concernant la deuxième question, cela faisait quelques temps que le Sram avait ce sentiment de ne plus évoluer. Ni mauvais, ni excellent. Le tas d'os était nostalgique de sa gloire passée. " Je préfère disparaître avant de n'être qu'un inconnu, un Sram parmi tant d'autre." Sans le savoir, cette crainte l'avait déjà rattrapé. Pour l'élite, Necrophobia n'était pas synonyme de " Maître de l'Ombre. "


" Quel choix s'offre à moi pour devenir le symbole des Srams "


Pour ce qui était de sa troisième question, Necrophobia était de ceux qui n'avaient pas encore trouvé le but de leur vie. Il lui faudra vivre longtemps pour connaître sa raison de vivre. Mais combien de temps ?

En pleine méditation sur lui même, il prit sa décision. Surement l'une des plus importantes. Un choix qui allait bouleverser son existence. Il rejoignit ses quartiers dans la demeure Nocere, il y laissa une note à l'attention de ses confrère puis s'enferma dans sa cellule. Il transcenda son esprit et son âme au delà des astres.

Déterminé, il se réincarna dans un nouveau corps. Il sentit son âme lui échapper, le quitter pour aller se loger dans son nouveau réceptacle. Les ténèbres l'entouraient, l'esprit d'un puissant guerrier allait naître dans un nouveau né. Lorsque les ténèbres se dissipèrent, Necrophobia pu ouvrir les yeux et contempler sa nouvelle forme.




" Réecrivons l'histoire "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Necrophobia
Necropedia


Nombre de messages : 613
Elément : Obscur
Date d'inscription : 12/09/2012

MessageSujet: Re: [ RP solo ] L'Ombre d'un Sram   Mar 8 Sep 2015 - 11:06

CHAPITRE 1 : Premier pas










Le réveil fut quelque peu troublant. Le Sram devait s'habituer à ce nouveau corps. Réveillé dans le temple Céleste, il fut accueillit par une drôle de créature. Répondant au nom de Joris, il considéra Necrophobia comme un héro. Bien que cela avait flatté son ego, l'ancien démon savait que ce petit être avait la même considération pour toutes nouvelles âmes.

Démuni de tous pouvoirs, le Sram allait devoir réapprendre à maîtriser ses sorts. Tout avait disparu, sa force, sa rapidité, ses vêtements, il était aussi insignifiant qu'une larve. Seule sa soif de combats et de sangs ne s'était pas terni. L'appel à la cité pourpre se faisait ressentir. Mais Necrophobia savait qu'il n'était pas encore prêt pour rencontrer Oto-Mustam, le chef de la milice Brakmarienne.

Lorsqu'il sortit du temple, il ne put que constater les changements d'Incarnam. Il était décidé de partir à l'aventure et de reconquérir le monde des XII. Être un aventurier n'était pas une route facile. La mort pouvait surgir de nulle part, caché derrière le plus petit des monstres. Necrophobia avait perdu cette notion il y'a fort longtemps. Lui qui était capable de terrasser n'importe quel monstre jusqu'au Gloursceleste. Il allait une fois de plus devoir apprivoiser la mort et ainsi regagner son nom.

Afin de se familiariser avec son environnement, il rendu service à quelques habitants de l'île volante. Bon nombres lui parlèrent des œufs de dragons, les Dofus, et de leur pouvoir. Cela l'amusé car, de son passé, il en possédait quatre. Malgré cela, l'ancien démon était gourmand d'histoire et de légende, il écouta attentivement chaque individu.

Les habitants de l'île était satisfait de son dévouement, ils l'envoyèrent voir le capitaine des Kérubims, où il serait de meilleure utilité. Le capitane avait un rôle bien particulier, maintenir l'ordre, veiller sur les âmes égarées et protéger Incarnam. Le Sram lui proposa ses services et après une multitude de test, il lui confia sa première mission périlleuse. L'Osamodas Kruella Freuz sèmerait la terreur en s'en prenant aux jeunes aventuriers. Necrophobia accepta de l’arrêter et partit à sa rencontre.

Situé plus au sud de la foret, elle montra une certaine résistance, le combat était inévitable.




Le combat ne fut pas aussi simple que prévu. Kruella invoqua un bouftou qui n'avait de cesse de poursuivre le Sram. Il devait éviter les charges de l'animal tout en attaquant l'Osamodas. Dés lors qu'il était en danger, l'ancien démon usait de son invisibilité pour tromper leur vigilance et ainsi apparaître plus loin.

Lorsque Necrophobia rapporta sa victoire au capitaine, celui ci fut surpris. Sans plus attendre, il lui donna les instruction suivante.




Le cimetière, voila donc le lieu de prédilection pour un Sram. Comme convenu, il se rendit au tombeau et élimina le chafer.


Fatigué par sa journée, le Sram décida de prendre du repos à la taverne. Il commanda une chope de bière. Ce breuvage lui rappela ce bon vieux Dropit. Un vieux saoulard qui ne refusait jamais de boire quelque soit l'occasion. Profitant de ce liquide rafraîchissant, un groupe de jeunes aventuriers pénétra dans la pièce. Observé par l'ancien démon, il écouta toute la conversation. Un de leur camarade n'était jamais revenu du cimetière. Par inquiétude, sa sœur était partit inspecter la crypte de Kardorim sans y'être revenu également. Ce discours intrigua le Sram, il n'en fallait pas plus pour raviver la flamme dans ses yeux. des disparus, un commandant chafer, une forte probabilité de mourir.

Necrophobia englouti sa boisson puis sortit de la taverne. En direction de la crypte, le Sram rencontra un personnage qui le prévint. Kardorim contrôlait une armée de chafer et posséderait une grande force. Imperturbable, Necrophobia était habitué aux mises en gardes, parfois exagéré.

Le Sram traversa toutes les salles de la crypte, tuant les morts vivants qui hantaient la zone. Il se trouva face à face contre ce premier adversaire de taille.



Imposant dans son immense armure, il invoqua un Kardorib, son chien squelette. Malgré sa lourde armure, Kardorim avança avec une rapidité déconcertante. Le sram savait qu'il ne pourrait lui échapper, ainsi avec l'aide de ses pièges, il décida de lui bloquer le passage. Ce qui l'obligea à contourner le cercueil. Necrophobia sut tirer un avantage en le bombardant de sournoiserie. Rapidement à terre, le Sram en apprit davantage sur lui. C'était un ancien capitaine victime d'une malédiction. Il révéla également la présence d'une créature redoutable, caché quelque part parmi les cryptes.

Après une fouille rapide des lieux, le Sram trouva la dite créature.



Le combat fut bref, satisfait, il retourna voir une habitante de l'île.



Prêt à quitter Incarnam, le Sram avait conscience que ce qui l'attendait en bas n'allait pas être aussi simple. Déterminé, il partit voir le Maître Anemo.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Necrophobia
Necropedia


Nombre de messages : 613
Elément : Obscur
Date d'inscription : 12/09/2012

MessageSujet: Re: [ RP solo ] L'Ombre d'un Sram   Sam 12 Sep 2015 - 13:18

CHAPITRE 2 : A votre service



A l'aide du ballon volant, Necrophobia survola la cité d'Astrub puis fut guidé jusqu'à Jim Flep. Un Sram choisit par son créateur pour servir de guide à ses confrères. Dés son arrivé, Necrophobia reconnut l'agitation quelque peu moins bruyante que son autre monde. Jim recommanda au Sram d'aller rendre visite à une Fecatte répondant au nom d'Archie Maide afin de mieux se familiariser avec Astrub.

Situé dans la tour du conseil, la conseillère attendait derrière son comptoir fait de bois de noyer. A son tour, elle envoya le Sram à la rencontre des dirigeants de la ville. Necrophobia connaissait parfaitement cette cité. Il avait prit l'habitude d'éviter de s'y rendre. Seulement dans cette enveloppe charnelle, il lui était préférable de redécouvrir chaque quartier avec prudence.

Lorsqu'il rencontra Badufron, le chef mercenaire posté à la prison, il lui donna un ordre de mission. Toujours prêt à combattre, le Sram accepta. Il partit dans les ruelles à la recherche de Saykou Aychawesh. C'était un petit bandit qui s'amusait à s'en prendre aux jeunes demoiselles. L'ancien tueur avait été envoyé pour le faire cesser. Il le trouva prés du parc en plein conversation avec une Sadinette. Necrophobia lui saisit le bras puis lui ordonna de se taire. Aussitôt, trois de ses compères, restaient à l'écart, le rejoignirent. Saykou se libéra de l'emprise du Sram puis le menaça. Le chef de bande provoquait et narguait l'ex Brakmarien. Il bouillonnait de l'intérieur, dans son ancien corps, il aurait eu vite fait de les envoyer au cimetière. La foule avait arrêté toute activité, les yeux sur la scène de théâtre qui s'y déroulé.

Désavantagé, Necrophobia savait comment agir. Il décida de jouer réseau de pièges. Il se rendit invisible puis commença à piéger le parc. Très faible, les effets de l'invisibilité s'estompèrent rapidement. Ne maîtrisant pas encore la " peur ", le Sram repoussa ses assaillants avec ses coups sournois. Il tourna autour de la fontaine attendant qu'il puisse à nouveau invisibilité et ainsi continuer son réseau. Quand Necrophobia estima ses pièges suffisamment puissant, il amena Saykou à se placer prés d'un piège. Grace a son coup sournois, le bandit fit exploser le réseau. Le chef de bande succomba à ses blessures peu de temps après.

Necrophobia, trop concentré sur son combat, n'avait pas remarqué le tofu qui survolait l'affrontement. Il avait observé chaque mouvement du Sram puis disparut après les explosions. Le volatile s'éloigna du parc pour se poser sur l'épaule d'une personne caché par son capuchon et sa longue cape noire.

Exténué, le Sram s'agenouilla pour mieux reprendre son souffle. Ainsi, quand sa respiration fut plus régulière, il retourna voir Badufron. Ce dernier lui confia une nouvelle mission de soutient. Edgg Komb devait surveiller des gobelins, le chef des mercenaires craignait que le Sacrieur se fasse crucifier. Necrophobia partit à sa rencontre plus au sud des contours d'Astrub. Les craintes de badufron s'avéraient exacte, les trois gobelins se rebellèrent. Ensemble, ils eurent vite fait de rétablir cette mutinerie.






Necrophobia le remercia puis alla faire son rapport. Le Sram trouvait cela amusant d'offrir ses services, cela lui rappela son court passage chez les Kin'mes, un clan de mercenaire.


Citation :

Recrutement de Necrophobia au clan des Kin'Mes source




Il n’avait pas perdu son objectif de vue, celui de vivre une grande aventure. Il était conscient qu'il ne la trouverait pas ici, cependant c'était un rituel de passage obligatoire.

Son rapport effectué, Badufron lui expliqua rapidement que des habitants se plaignaient de l'absence de mercenaire en dehors de la cité. Certains d'entres eux se seraient même fait attaquer par les monstres. Le chef des mercenaires souhaita que le Sram élimine une majorité des créatures. Avant de se lancer dans un tel acharnement de combats, il s'octroya une pause dans la taverne.

Assis dans un recoin, il n'avait pas perdu ses habitudes de la Nocere. La bière d'Astrub lui semblait être une mixture entre limonade et pisse. Déposant quelques pièces, Necrophobia jeta le reste de sa chope par terre.  il sortit en pestant.

Alors qu'il exterminait les créatures des champs, il rencontra une paysanne qui lui révéla que sa récolte fut contaminée. En guise d'une modeste sommes de Kamas, elle lui demanda d'élucider ce mystère. En véritable enquêteur, il ramena plusieurs échantillons à Nibé Lulle, un petit alchimiste.






En quelques pas seulement il trouva l'entrée de la mine.

Chipo Atufe était plus enfouis dans la mine. Il guida Necrophobia davantage dans les profondeurs de la mine.






Une galerie était devenue inexploitable suite à un éboulement. necrophobia utilisa les explosifs de la mine pour se frayer un chemin. Il fit la rencontre de Fidel Gastro.






Le mystère résolu, il sortit de la mine pour tout raconter à Nibe Lulle. Sur son chemin menant à Astrub, il n'oublia pas son devoir civique en exterminant les créatures qui rodaient autour de la cité.






Dans un monde sans nuit, le Sram savait qu'il venait de passer une journée entière et qu'il était temps de dormir. En échange d'une petite bourse de Kamas, il se trouva une chambre dans une auberge.

Au petit matin, les mendiants et autres crieurs à la volé le réveillèrent. Il sortit de son sac un morceau de viande qu'il dévora. Discret, il évita d'attirer l'attention et sortit de l'auberge.

Vagabondant de ruelle en ruelle, il croisa Jim Flep. Ce dernier était à sa recherche depuis hier soir, son maître souhaiterait le rencontrer. Caché dans une planque d'Astrub, Jim guida l'ancien démon jusqu’à son entrée. Necrophobia connaissait très bien cet endroit, seul Ogivol Scralarcin pouvait s'y trouver.







Necrophobia détestait ce Sram. Ogivol se croyait désigné à remplir une mission pour le compte de Sram. Des histoires racontaient que Xelor lui même l'aurait puni pour ses crimes passés. Il savait que tout ceci n'était qu'une mascarade, Ogivol jouait au chef alors qu'il n'était qu'un pantin sans intérêt. Peut être était il jaloux qu'un Sram aussi insignifiant puisse avoir la bénédiction des dieux.


" Lorsque j'aurais retrouvé un peu de mes pouvoirs, je viendrais te tuer " Songea Necrophobia.


En attendant ce jour, il écouta ses ordres et partit à la recherche d'un rapport. Dissimulé dans un coffre prés de la statut Enutrof. Necrophobia déjoua la vigilance du garde pour le récupérer. Aussitôt, il retourna voir Ogivol. Celui ci ne put s’empêcher de jouer les messagers de Sram, ce qui agaça davantage l'ancien démon. Il lui conseilla d'aller au temple pour y rencontrer le maître de classe, Rigal Main Crochue, pour pouvoir faire ses preuves. Necrophobia connaissait la chanson ainsi que le temple. Il se dispensa de toute remarque puis quitta la planque.

Le temple était situé au sud d'Astrub Il lui faudrait traverser le coin des tofus pour atteindre le château d'Amakna. Continuer au sud en direction du village d'Amakna puis prendre à l’Ouest du Zaap.

Excité à l'idée de constater son évolution, il rejoignit la porte sud. Depuis son arrivé dans ce nouveau monde, il avait mit son corps a rude épreuve. Sans répit, il n'avait eu de cesse de courir et combattre. Ses sorts avaient gagnaient en puissance et il était conscient qu'il pouvait dorénavant maîtriser plus de pièges. Il était temps pour lui de se confronter aux Dopeul et ainsi voir l'étendu de ses efforts.

Necrophobia marchait le long du sentier menant au château d'Amakna. Au milieu du coin des Tofus, il s’arrêta. Il resta immobile puis se tourna vers des arbres.







- Cela fait un moment que je t’observe, jeune Sram. J'ai pour habitude d'espionner tous ceux qui descendent du ciel. Mais toi, tu as su attirer mon attention. Tu ne ressembles nullement à une nouvelle âme fraîchement tombé d'Incarnam. Tes yeux sont différents, ton attitude aussi. Tu es sur de toi, tu ne commets aucune faute lors de tes combats et tu ne sembles pas intimidé par ce monde.

- Voila une belle analyse.
Necrophobia pouvait ressentir sa puissance, rien de terrifiant comparé à ce qu'il avait pu croiser auparavant, cela dit, elle restait plus forte que lui actuellement. Il était curieux de connaitre ses intentions vis à vis de lui. Et toi ? Qui es-tu ?

- On me surnomme la Nécromancienne, bien que je ne sois pas encore capable de ressusciter les morts. Fille de Brakmariens, cela va faire cinq ans qu'ils sont partis sur ordre d'Oto-Mustam mais qu'ils ne sont jamais revenu. Depuis je suis sous la garde de mon oncle qui vivait à Astrub. Il y'a peu de temps je me suis mis en tête de partir pour Brakmar afin de m’enrôler dans la milice et apprendre quelle mission Oto-Mustam leur a confié.

Necrophobia resta silencieux, il attendait la suite pour mieux comprendre son rapport avec elle.

- Je recherche un camarade pour m'accompagner jusque la. Tu me sembles le compagnon idéal.

- Hum ! Brakmar tu dis ? Tu es loin d'être prête. Je ne sais pas comment sont les choses ici mais de la ou je viens, Brakmar est un coup gorge bien plus dangereux qu'Astrub. De plus Oto-Mustam t'utilisera pour astiquer les pavés de la cité et torturer ton esprit avant que tu n'apprenne quoi que ce soit sur tes parents. Devenir Brakmarien n'est pas un choix qui se prend à la légère. C'est comme devenir un vampire, tu auras soif de combats et de sangs. tu voudras te battre contre Bonta sans cesse. Si tu n'es pas en mesure de contrôler tes désirs primaires, tu ne pourras jamais atteindre le sommet de l'élite Brakmarienne. Devenir démon ravivera une cruauté sans égale. Soit sure de ton choix. C'est une philosophie de l'esprit, une destinée.

- Comment peux tu savoir tout ça alors que tu viens tout juste de débarquer ?

- Peu importe.

- Ma décision est prise. Je deviendrais Brakmarienne, je travaillerais pour le compte d'Oto-Mustam et quand le moment sera venu, je lui poserait la question.

- Et ensuite ?

- Ensuite ? ... Ensuite je partirais affronter des monstres puissant pour devenir suffisamment forte et ainsi régner sur Brakmar aux coté de la légion. Et toi ? Peux tu me dire ce que tu recherches ?

- Le grand frisson. L'aventure ... Je vais t'accompagner jusqu'à Brakmar. Mais nous prendrons la route demain, le voyage sera long !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Necrophobia
Necropedia


Nombre de messages : 613
Elément : Obscur
Date d'inscription : 12/09/2012

MessageSujet: Re: [ RP solo ] L'Ombre d'un Sram   Dim 27 Sep 2015 - 12:14

CHAPITRE 3 : Risque mineur


La réponse de Necrophobia soulagea l'invocatrice. Rassurée de ne pas faire faire cette longue traversée vers l'enfer toute seule.

- Nous passerons la nuit dans une auberge du village d'Amakna. Suggéra le Sram. Ensuite, au levé du jour, nous dépècerons quelques bouftous.

- Pourquoi ?
répondit la Necromancienne l'air incompréhensif.

- N'espère pas atteindre Brakmar sans y'être un minimum préparé et équipé. Nous nous fabriquerons une panoplie Bouftou avec les laines. Le silence de l'Osamodas en disait long, le Sram développa son argument. La cité sombre abrite les pires démons et malfrats. Nous serons une proie facile. Il nous faudra faire preuve de prudence et de discrétion. Le voyage sera long également. Il est possible que nous rencontrions des Gobelins ou des bandits. Le Sram marqua une pause puis jeta son orbe violette sur un bouftou qui s'était rapproché d'un peu trop prés. Lorsque nous serons prêt et qu'on aura rejoint Brakmar, nous devrons récupérer dix dague de boisailles avant de voir Oto-Mustam. Il ne recrute qu'avec cette condition.

- Comment peux tu savoir tout ça ? Qui es-tu vraiment ?
L'Osamodas était intriguée par ce Sram.

- Cela n'a pas d'importance. Mais si tu veux vivre, tu devras me faire confiance et m'écouter. Il s'approcha du bouftou qui gisait immobile dans une flaque de sang. Il lui arracha sa laine puis la rangea au fond de son sac. Nous passerons par le château d'Amakna pour atteindre le village.

Accompagné de sa nouvelle camarade, ils prirent le sentier en direction du sud. Sur leur chemin, ils rencontrèrent de nombreux aventuriers, mercenaires, et autres guerriers. Cela n'était pas normal pensa le Sram. Ils traversèrent l'élevage de bouftou jusqu'à parvenir au pont levis. Un chevalier, munit d'une lourde armure de métal les interpella. L’accès au château était momentanément fermé. L'ancien démon se renseigna pour connaître la raison puis l'honorable chevalier sortit deux parchemins qu'il leur remit.


D'aprés l'event " meurtre en amakna -2- " source


- Je ne pense pas que vous ayez la carrure pour cette mission. Ricana le chevalier.

- Et t'as raison l'bougre ! T'es d'ailleurs tout assigné pour être celui qui démasquera l'auteur de ce vol. Allister compte tellement sur toi qu'il t'as mis en garde ici. S'éleva une voie roque derrière le Sram.

Un groupe de quatre individus s'avança vers l'homme à la lourde armure. L'enutrof en tête de file, fit signe à Necrophobia de s'écarter puis s'adressa à ses camarades.

- Qui a les pass' d'inscriptions ?

- Heu ... Je les ai oublié à Astrub.
Répondit la Iopette géné.

- Allons ! Pourquoi veux tu toujours te rendre utile de la sorte ? T'sais bien qu't'es trop intelligente pour ça. Lâcha l'ancien.

- Pas de panique ! Je les ai. Affirma l'Eniripsa.

Ainsi, sous le regard des deux compagnons de route, le groupe d'aventurier pénétra dans le château. L’enquête risquait de durer des jours. Necrophobia s'éloigna pour réfléchir sur une souche d'arbre. Il envisageait plusieurs possibilités qu'il réfuta aussitôt qu'il anticipé la réaction du chevalier. Puis une idée lui apparut. Si simple et banale qu'il ne se doutait pas que cela puisse à nouveau marcher. Il se rendit invisible puis fit de même pour la Necromancienne. Il ne pouvait pas maintenir cet effet bien longtemps, il attrapa la main de l'Osamodas puis coururent à vive allure pour tromper la vigilance du chevalier.

Le château d'habitude si calme était en ce jour envahit par des aventuriers et des mercenaires des quatre coins du monde. Necrophobia décida de contourner la milice. Les plus puissants d'entre eux étaient réunis, attendant les consignes.


Extrait de l'event " meurtre en amakna -2- source


Ils arrivèrent au pont levis du sud. Si les chevaliers en poste avaient reçu l'ordre de ne laisser rentrer personne, rien n'avait été dit concernant les sorties. Ils continuèrent de marcher jusqu'au village. Le coin des bouftous était encore plus au sud. Dans un premier temps ils allèrent à la taverne. Ils s'installèrent dans un coin et passèrent leur commande. L'évènement d'Allister et sa course de Dragodinde faisait parler de lui mais en cette période d'été, le Goultarminator était dans toutes les bouches. Ce tournois devenu incontournable était le but ultime de tous guerrier. Lors de sa première édition, Necrophobia avait effleuré la place de titulaire.

Spoiler:
 
Extrait de " conclusion des sélections de vote sram " source



Extrait de " Goultarminator : Formation des équipes, Inscrivez votre équipe ici. " source


Depuis ce jour, Necrophobia n'avait eu de cesse de vouloir y participer. Il entretenait un amour à sens unique, une passion impossible pour ce tournoi. Il s'imaginait au centre de l'arène, acclamé par une foule en délire. Le débat des guerriers était focalisé sur la synchro et les portails des Eliotropes. Cela suscité bon nombres d'inquiétudes. Leur boisson finit, Necrophobia se déplaça jusqu'au comptoir pour y laisser une bourse puis sortit en direction de l'auberge la plus proche. La Necromancienne le talonnait, curieuse d'en apprendre plus. Ils passèrent la nuit chacun dans une chambre. Au petit matin, le Sram fut le premier debout. Il déroba quelques pains complet posé a l'attention des clients puis alla réveiller sa camarade. " Allons chasser " dit il avec enthousiasme.

Arrivé dans le coin des bouftous et seulement après deux combats, le Sram comprit que ses sorts étaient plus faible que ceux des invocations de la Necromancienne. Un écart de puissance qu'il était prêt a rattraper. Ensemble ils combattirent une horde de chef de guerres bouftous. Si le Sram était moins puissant que sa partenaire, il était néanmoins un bon instructeur. En véritable maître d'arme, il conseilla et forma l'Osamodas. Celle ci lui venait régulièrement en aide lorsque le tas d'os partait trop au front. Des heures durant, ils décimèrent des dizaines de bouftous, en n'oubliant pas de récupérer leur laine nécessaire pour la confection de la panoplie.

Ils n'étaient pas les seuls à désirer leur ressource. Necrophobia aperçut une toute jeune Sacrieuse. Un bref instant, il crut revoir xixis, sa défunte sœur. il l'observa sans intervenir pendant son combat puis décida d'aller à sa rencontre.

- Bonjour. Désires-tu te joindre à nous ? Nous recherchons également à tuer des bouftous.

- Non.
Répondit timidement la sacrieuse. Je préfère me débrouiller seule.

Malgré sa réserve, Necrophobia décela chez elle une âme d'aventurière. L'envie de croquer le monde. Certain que leur chemin les amènerait à se revoir il lui demanda son nom.

- Je m’appelle Hemophilia.
Répondit elle d'une voie douce et faiblarde.

Sans insister, le tas d'os s'éclipsa pour retrouver la Necromancienne. Une dure journée sans répit les attendait. Le Sram ne semblait pas souffrir de la chaleur écrasante comme cela pouvait l'être pour la jeune Osamodas. De grosses gouttes s'écoulaient de son visage avant d'aller s'écraser sur l'herbe. Les combats s’enchaînaient, le Sram se plaisait en la présence de sa partenaire. Aussi, il l'avait prise sous son aile, bien décidé de faire d'elle une redoutable Osamodas. A bout de souffles et de forces, ils parvinrent à ramasser suffisamment de ressources pour créer deux panoplies. Bien entendu cela ne se ferait pas sans l'aide d'un artisan. L'ancien démon décida de retourner à Astrub.

Sur la route ils firent une halte au village où ils y passèrent la nuit. Ils n'arrivèrent dans la cité des mercenaires qu'en fin de matinée. Necrophobia se dirigea vers les ateliers puis consulta le livre des artisans. Il fit son choix en prenant en compte l'expérience et le tarif. Sa bourse était peu garni pour se permettre de s'offrir les services d'un maître artisan. il se tourna alors vers les plus novices. Il demanda à la Necromancienne de lui laisser un tofu où il inscrivit à l'aide d'une plume de piou, un message.

















 



Ces derniers jours passé à chasser l'avait endurcit. Il avait conscience que ses attaques étaient toujours aussi dérisoire cependant, il remarqua que depuis ses débuts dans ce nouveau corps, ses sournoiseries étaient plus efficaces. La Necromancienne vêtu de la panoplie bouftou ressentait la même sensation.

- Nous sommes prêt pour nous rendre à Brakmar.
Dit elle.

Necrophobia avait décidé de laisser son devoir de disciple Sram à plus tard. L'appel du Démon était plus important.

- Il existe un passage à côté du zaap de la foret maléfique. Il nous mènera directement aux Landes de Sidimote. Ensuite nous continuerons vers le sud pour atteindre les portes de la cité.

L'Osamodas avait des frissons qui lui parcouraient le corps. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne retourne chez elle. Cela faisait des années qu'elle avait quitté ce lieux lugubre. Depuis son plus jeune âge, ses parents l'avaient préparé pour ce jour. Le jour ou elle rencontrerait le ténébreux Oto-Mustam et sa manière de tourmenter les recrues. Un passage obligatoire pour atteindre son but. Ses parents étaient de loyaux serviteurs à ses ordres. Leur disparition lors d'une mission d'exploration avait mit un terme à l’apprentissage de la Necromancienne. Elle ravala sa salive puis entama la marche. Ce changement d'attitude surprit le Sram, déterminé et confiante, il la suivit sans plus attendre.

Voyageant de zaap en zaap, ils arrivèrent rapidement devant l'entrée du passage de Brakmar. Le vent qui s’engouffrait de part et d'autre rugissait comme si le seigneur Rushu soufflait au travers de sa gorge. Ce grondement découragerait plus d'un pleutre.





Impossible de faire demi-tour, le Sram avança vers les ténèbres qu'il connaissait si bien. Il posa sa main sur les parois humides et fraîches pour se guider dans cette obscurité. ils marchèrent l'un derrière l'autre jusqu'à apercevoir une faible lueur. La lumière provenait de plusieurs bougies déposé par les mineurs. Leur route s’arrêta face à un ravin. La Necromancienne observa les environs et remarqua la présence d'un chariot. Elle se retourna en direction de son acolyte pour le guider lorsqu'un craquement d'os résonna dans la grotte. Le Sram trébucha en avant, une pioche s'était logée dans son dos et avait écrasé plusieurs de ses os. Une horde de mineur sombre surgit de derrière les parois.




Necrophobia se redressa et parvint à extirper la pioche de son dos. De colère il l'a jeta au pied d'un mineur.

- Zutain ! V'la qu'j'l'ai raté c'lui la !
S'écria un mineur sans pioche en main.

La Necromancienne voulu faire face à cette armée de sauvage dans un élan de courage. Elle invoqua un bouftou puis jeta des griffes spectrales. La boule de laine fut rapidement éventré par un géant tenant un puissant marteau dans une poigne de fer. L'Osamodas était désemparée, rien ne semblait les arrêter.

- Cours !
S'écria le Sram. Va jusqu'au chariot et desserre les freins. Donne moi un sanglier aussi.

Secoué, la Necromancienne s’exécuta sans réfléchir. Necrophobia tentait de maintenir la horde à distance secondé par le sanglier. Le Sram se dédoubla pour attirer l'attention puis posa des pièges pour ralentir leur progression. Le forgeron sombre martela la pauvre bête qui succomba dans un gémissement de douleur. Le double subit le même sort, transpercé par une multitude de pioches. Tandis que l'Osamodas peiné à desserrer le frein, un mineur sortit du chariot et d'un bras musclé il tira sur le levier.

Maître ! Dépêchez vous, le chariot est prêt.
Dit la jeune femme.

Le Sram disparut volontairement pour ne pas être une cible ambulante. Il courut aussi vite que possible puis réapparut juste avant de sauter dans le petit wagon qui commençait déjà sa course sur les rails.




Arrivé de l'autre côté, l'adrénaline retomba. Le Sram aida sa protégé à descendre.

- Nous avons bien faillit ne plus revoir la surface.
Dit Necrophobia avec un léger sourire forcé.

- Je ne comprends pas. dit elle le souffle court. Je croyais que nous étions devenu meilleur et que cette panoplie nous préparerait à combattre contre ce genre de menace.

- Tu sais ... Le Sram s'assura de ne pas être suivit puis reprit. Notre équipement améliore nos aptitudes mais cela ne fait pas tout. Il existe des êtres et des créatures au pouvoir incomparable. Il ne suffit pas de posséder un équipement pour gagner. Pour être un bon guerrier il faut remplir une multitude de critère. Comme ... Il réfléchit un instant à ce qu'il allait bien pouvoir dire. Maîtriser ses sorts au maximum. Connaître les faiblesses de l'ennemis, savoir anticiper, savoir différencier les éléments des tes adversaires ce genre de détail. Tu ne peux pas compter que sur ta force brute et ton équipement.

- C'est compliqué tout ça, on en m'a jamais enseigné ça.
Répondit la Necromancienne les sourcils renfrogner et un pli au milieu du front.

- Le problème avec ta génération c'est que les jeunes ne prennent plus le temps d'apprendre. Ils préfèrent la facilité et obtenir le pouvoir rapidement et passent à côté de tous les fondamentaux de l'art de la guerre. Avec moi, tu n'évolueras pas vite, tu transpireras par la force de tes bras pour t'équiper mais lorsque tu passeras les étapes une à une, tu surpasseras la grande majorité des gens.

- T'es vraiment spécial. Ton niveau est inférieur au miens et pourtant tu sembles avoir plus d'expérience que moi. Un jour je saurais qui tu es.

Necrophobia resta silencieux, il ne souhaitais pas débattre à ce sujet. Il se dirigea vers la faible lueur qui conduisait au zaap des Landes de Sidimote. L'atmosphère était différente. Un voile épais de nuages empêchaient le soleil de percer, plongeant les environs dans l'obscurité. Le sol aride était devenu stérile au fil des année. De grandes batailles eurent lieux ici, cadavres, ruines et squelettes jonchaient le sol. Plus ils avançait vers la cité, plus les flammes des enfers se refermaient sur eux. La chaleur de la lave magmatique et l'odeur su souffre démontraient bien l'oppression du royaume de RUSHU.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ RP solo ] L'Ombre d'un Sram   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ RP solo ] L'Ombre d'un Sram
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ RP solo ] L'Ombre d'un Sram
» L'Ombre de Sram et la Destinée d'une Eniripsa
» Solo le rm
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» blueprint en solo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Cercle d'Ivoire :: Discours de Salon. *-
Sauter vers: