AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 L'ascension de Draghnela. [accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Draghnela-
Invité



MessageSujet: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Lun 20 Oct 2014 - 19:31

C'était un soir d'Hiver. Les lumières de la cité Maudite s'allumaient. Le monde grouillait ce soir, les marchands plus déterminés que jamais à vendre leurs quincailleries, quant aux acheteurs,eux, bien décidés à troquer pour sortir le moins de pièces de leurs bourses possible. La tour de Brakmar, plus effrayante et maléfique que jamais, scintillait jusqu'à l'île de Grobe. Cette mystérieuse personne, avec sa capuche sombre et sa cape ténébreuse, marchant dans la cité de la peur, faisait son tour habituel du soir.

" -Mère, je n'ai jamais vu le visage de cette personne. Brakmar est une famille, les démons se côtoient tous, mais je ne l'ai jamais vu s'adresser à quelqu'un !
- Moi non plus, mon fils, mais les rumeurs disent que les seules personnes ayant pu voir son visage sont mort aussitôt dans d'atroce souffrance. Ne t'approche pas de lui. "


L'homme mystérieux passa son chemin. Il arriva au quartier des pêcheurs :

" ACHETEZ MON POISSON ! IL EST FRAIS MON POISSON ! ET UN MORCEAU DE TENTACULE DE KRALAMOURE OFFERT POUR L'ACHAT DE 3 BEIGNET DE GREU-VETTE !!! "

Puis, bifurqua au quartier des Bûcherons :

" VENEZ PALPER LA QUALITÉ DE MON BOIS ! FRÊNE, NOYER, ÉRABLE, ÉBÈNE, UN CHOIX TRÈS DIVERSIFIÉ POUR ALLUMER LES FLAMMES DE L'ENFER ! "

Mais l'homme n'était pas là pour acheter quoi que ce soit. Se rendant à la Taverne du Chabrulé comme tous les soirs, il passa devant une maison, fenêtres ouvertes, dont une petite famille Brakmarienne dîner. L'odeur de la nourriture l'attira, aucun doute, de la soupe de Serpentin. Ayant du temps devant lui avant sa visite à la Taverne, il s'arrêta sous cette fenêtre entre-ouverte, s'assit, et commença à aiguiser sa dague en ayant une oreille à l'écoute de la discussion de cette petite famille.

" - Papa, pourrais-tu nous raconter encore une fois l'histoire de Draghnela ?

- Avec plaisir, ma fille ! "


La famille débarrassa le repas, et alla dans le Salon. Curieux, l'homme contourna la maison et crocheta discrètement le crochet de la fenêtre, pour pouvoir écouter cette aventure.

Le feu de la cheminée produisait une chaleur convenable, les sombres lampes rouges de la maison reflétée sur les 4 murs du Salon.

" Et bien, tout commença par une sombre nuit, une des plus sombre qui n'ai jamais eu dans le monde des Douze. La pluie s'écoulait, le tonnerre retentissait dans Amakna. C'est dans l'une de ces maisons que notre histoire débute.

Un jeune Sram habitait celle-ci avec sa mère et son père. Cette nuit-là, personne ne se doutait de la tragédie qui allait se produire. Revenant trempé de la pluie avec de gros morceaux de Frêne, l'enfant ouvrit la porte de chez lui et cria :

" -Maman ! Papa ! J'ai ramené du bois pour la cheminée ! Héhé, vous n'allez jamais me croire, j'ai trouvé de l'Orme ! On va pouvoir se réchauffer pour tout cet Hiver ! .. Maman ? .. Papa ..? "

A peine arrivé dans le Salon, il marcha dans une flaque. Il remarqua par la suite que ce n'était pas une flaque d'eau. Le feu de la cheminée brûlait comme les flammes de l'enfer, les canapés étaient retournés, les verres cassés,
le tapis déchiré, les murs tâchés de sang, la maison totalement retournée. C'est alors que l'enfant s'avança lentement dans le Salon, et murmura :

" -Maman.. Papa.. ? "

A ce moment là, il vit son père et sa mère étendu sur le sol, une marre de sang coulait de leurs corps, un regard vide les hantées. Des larmes vint alors de l'enfant, criant et pleurant la perte de ses parents alors que le tonnerre ne cessait de s'abattre dans la contrée.

La haine l'emplissait, son esprit était tourmenté, comme si une entité s'emparait de son âme. La colère le comblait. A genoux, pleurant la mort de ses parents, l'enfant ce leva, n'ayant qu'un seul objectif : Une vengeance lente et des plus douloureuse. En ce précipitant hors de la maison, il vit une discrète lumière briller non loin de la cuisine, coincé entre les deux portes de l'armoire. Une plume d'Ange Bontarien. L'enfant était déjà sur une piste. Aussitôt la plume entre ses mains, il pris un petit sac de Paysan pour placer ses quelques habits, et surtout, ranger cette plume qui l’amènera tout droit aux assassins de ses parents.

Il prit la route, sans savoir ou aller, sans personne à qui parler, mais avec une rage comme on en a jamais ressentit auparavant.

10 ans se sont écoulés, et l'enfant à maintenant 19 ans. pendant ces 10 années, aucune autre pensée vint à l'esprit de cette personne, mis à part la vengeance. Tout le monde le connaissait comme un destructeur. Ayant laissé des tas de cadavres derrière lui, personne n'osa se mettre en travers de sa route. Il était maintenant partit en direction de la cité maléfique, pour s'entretenir avec Oto Mustam. Arrivé dans la Milice, il s'approcha en direction de celui-ci.
Oto Mustam, sentant une immense rage et colère au plus profond de l'âme de cette personne, souri discrètement.

" - Alors c'est toi, Draghnela ?
- Comment connaissez vous mon nom ?
-Je suis Oto Mustam. Je sais tout sur les humains, tant qu'il y a une part de colère en eux.
-Je suis là pour faire ressortir mes ailes, Oto Mustam.
-Très bien, ramène moi 10 Dagues de Boisaille, et je t'apprendrai à voler dans les ténèbres. "

Aussitôt revenu de l'Hôtel de vente des Forgerons, Draghnela donna les Dagues à Oto Mustam. Une douleur l'emparait tout d'un coup, et de nouvelles articulations sortaient de son dos. Draghnela rejoignait la faction opposée à celle de l'assassin de ses parents, déterminé à tout éradiquer sur son passage lors de son ascension vers Bonta. Draghnela fit demi-tour et commença à prendre son chemin. Une voix l’interpella avant de passer les portes de la sombre Milice.

" -Attend, prends ça, cela pourrait t'être utile.
-Quelle est cette Dague, Oto Mustam ? Je ne sens aucune puissance sortir de celle-ci.
-C'est une emplisseuse. Plus tu assigneras un coup fatal aux anges avec cette dague, plus elle deviendra puissante. Sa couleur augmente en même temps. Ramène moi cette dague d'un rouge étincelant, et je te récompenserai par la suite. "

Draghnela, perplexe, pris la dague et partit vers les Landes de Sidimotes, visant la cité du Bien.

Sa route était mouvementée, tuant et pillant tout les anges qu'il croisait, les percepteurs de guilde qui auraient des ressources intéressantes, agressant sans aucun scrupule. Il possédait toujours la plume de l'agresseur de ses parents, mais ne savait pas comment retrouver l'assassin. Il ce dirigea donc vers les plaines de Cania, allant dans la foire du Trool retrouver la charmante voyante Etna. Aussitôt rentré dans la tente de celle-ci, elle engagea la conversation :
" - Je sens une immense colère sortant de ton âme, Sram. Tu es venus accomplir une vengeance ! "

Draghnela sortit la plume de son sac, la posa sur la table, et la planta d'un grand coup de Dague.

" - Je veux savoir à qui appartient cette plume, voyante.
- Les consultations, c'est 100 kamas !
-... "


Draghnela posa une bourse pleine d'argent sur la table.

" - Intéressant.. Je vais te poser un envoûtement sur cette plume. Plus elle brillera, plus tu t'approcheras de ta cible. "

La plume commença à léviter, des ombre circulaient autour d'elle. Aussitôt la plume redescendu sur la table, Draghnela s'empara d'elle et partit à la recherche de l'assassin.

Il parcourut les plaines de Cania, les yeux emplis de haine, sachant qu'il touchait bientôt son but. Le ciel s’obscurcissait autour de lui, apportant le chaos là où il passait. Arrivé aux portes de Bonta, il massacra les gardes Bontarien, volant leurs Badges pour sa grande collection. Fouillant les moindres recoins de la cité, éradiquant tout les gardes et les anges qui s'opposaient à lui, la plume ne brillait pas plus qu'elle était auparavant. S'approchant de la Milice,
la plume réagissait. IL entra de force, fracassant les portes barricadées, le ciel d'un noir Obscure s'abattait sur la cité du Bien. Avançant dans la Milice comme une armée de Démons assoiffés de sang, Draghnela aperçut la plume scintiller de plus en plus intensément. Assis autour d'une table, racontant ses exploits d'éradication de Démon, un Sacrieur, plus frimeur et prétentieux que les autres, vit une ombre obscure se dresser derrière lui. Le Sram ne pouvait plus contrôler la rage qui l'emparait. Après la sinistre mélodie des coups de dagues glissant dans les corps des Bontarien de la Milice, Draghnela assomat le Sacrieur Assassin de ses parents, et disparut dans les ténèbres, sans qu' Amayiro ai eu le temps de défendre sa médiocre cité.

Aussitôt le Sacrieur réveillé de son coma, il ouvrit les yeux, et remarqua qu'il avait atterri dans une maison où il avait commit un attentat il y a 10 ans auparavant. Attaché les bras levé par des chaines, il pendait au dessus du Sol, des marques d'ouverture et de brûlure s'étendaient sur tout son corps. Baissant les yeux, il vit une forme noir, dressée devant lui, une dague rouge sang brillait entre ses mains.

" - Qui.. Qui es-tu ? Que me veux-tu ? Détaches moi sur le champ ! Je suis l'un des gardes les plus haut gradé d'Amayiro, tu vas périr pour l'affront que tu as fais !
- As-tu eu pitié de mes parents ? Les as-tu épargné, eux ? Crois moi, Sacrieur, vous qui aimez vous faire châtier, tu vas être servi. "

Draghnela sortit la Dague qu'Oto Mustam lui avait donné, et fit le tour du Sacrieur attaché. Il brandit sa Dague, et donna un coup, sec. Le Sacrieur, horrifié par la douleur, criait et se débattait comme jamais.

" - Pardonnes moi ! Pardonnes moi ! Je n'ai fais que suivre des ordres, je n'y suis pour rien ! Arrête, s'il te plait, par pitié ! "

Le Sacrieur n'en pouvant plus, ouvrit les yeux, vit une plume tomber devant lui. Il regarda au sol, remarquant ses ailes, découpées, déchiquetées, baignaient dans une marre de sang.

" - Dorénavant, tu ne pourras plus t'envoler, petit ange. Mais cela t'es égal, plus que tu vas mourir. "

4 jours s'écoulaient, la torture ne cessait, les cris retentissaient, les larmes coulaient du Sacrieur, priant Amayiro de lui venir en aide. Le lendemain, à l'aurore du 5ème jour, Draghnela aiguisait sa Lame, et remarqua qu'elle brillait d'un rouge encore jamais vu auparavant. La Dague avait atteint son seuil, le cotât d'ange et de garde Bontarien était à son terme pour elle. Il marcha vers la salle des tortures, et compris que le Sacrieur avait périt de douleur pendant la nuit.

" - Papa, Maman, votre vengeance a atteint son but. "

Jouissant de son exploit, Draghnela partit en direction de sa cité, apportant l'emplisseuse à Oto Mustam.

" - Incroyable, la Dague est pleine d'âme de Bontarien à craquer ! Bon travail, Draghnela. Je vais te donner un équipement qui te servira au fur et à mesure de ton aventure.
-Je n'ai plus d'aventure, Oto Mustam. Mon but est atteint, je suis un solitaire, je n'appartiens à aucune guilde, je n'ai aucun ami. Les gens me fuient, craignant mon courroux.
-J'ai entendu parler d'une Guilde. Une Guilde entièrement constituée de Brakmarien, de Démon assoiffés de sang, présent pour piller tout ce qui bouge, et assassiner tous les hommes de la lumière. Pourquoi n'irais-tu pas tenter ta chance ?
-C'est une bonne nouvelle que j'apprends là, je vais essayer de m'entretenir avec eux. Merci, Oto Mustam.
-N'oublies pas la cape et la capuche que je t'ai confectionné. Elles ont été créées par mon meilleur tailleur. Et garde l'emplisseuse, j'ai vidé toutes les âmes dans l'entre de l'enfer, pour qu'aucun de ses anges puissent retrouver la paix.
Elle est maintenant inutile, mais continue de briller d'un rouge maléfique. "


Essayant de trouver des personnes à cette guilde, il demanda des informations aux plus sournois des espions de Brakmar. C'est alors que l'un d'entre eux lui en fournit quelques unes cruciales.

" - Oui, je vois de quelle Guilde tu veux parler. Ils ce font appeler les Primum Nocere. Ces personnes sont bien plus qu'une guilde, c'est une armée très soudée. Ils sont diaboliques, redoutables et redoutés ! Ils sont le mal, et je sais que tu aimes ça.
-Où pourrai-je les trouver ? Quelles sont les critères demandés pour intégrer cette armée ?
-Je penses que tu as atteint une Rage assez forte pour les convenir. Ton niveau 177 respecte la norme qu'ils demandent, et tes ailes augmenteront peut-être ta chance d'être rencontrer pour leur parler de tes motivations.
-Très bien, je pars à leur recherche. Prends ça pour toi, tu m'as été d'une grande aide, espion.
-Au plaisir, Draghnela. " "


" - Et depuis ce jour là, on raconte que Draghnela traîne dans les ruelles de Brakmar tous les soirs, habillé de la cape sombre et de la capuche qu'Oto Mustam lui a confectionné, à la recherche des membres de Primum Nocere, pour essayer d'intégrer cette armée.
-Ouaaaaaww, Papa, j'aimerai toujours cette histoire ! Ce Sram est incroyable, j'aimerai tellement le rencontrer! "

La phrase de la petite fille finit, la petite famille entendit les volets du Salon claquer, et aperçu leur fenêtre ouverte.

" - Tiens ? J'étais persuadé avoir fermé la fenêtre.. "

Allant pour fermer ces dernières, il vit une lumière rouge rayonner au bord de la fenêtre. Une Dague, d'un rouge étincelant, était posée sur le rebord. Aucun doute, c'était l'emplisseuse de Draghnela. La personne mystérieuse, après la fin de l'histoire, était partit en laissant ce présent, en route vers la Taverne du Chabrulé, doté de la capuche et la cape d'Oto Mustam. Draghnela espérait, après ces longues années à rechercher les membres de la Guilde,
les trouver à la Taverne, pour pouvoir s'entretenir avec eux, les yeux remplient d'ambitions à intégrer cette armée démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Lun 20 Oct 2014 - 22:43

<< Oui sans glaçon bougre d'âne, c'est bon pour les pichons ! >>

Ce n'était pas la première fois que Dropit lançait cette remarque au Tavernier du Chabrulé, mais au fond, il servait un rhum plus que convenable pour son prix. Alors qu'il allait s'assoir sur la table la plus proche du comptoir, il se rendit compte qu'une sombre capuche se tenait dans le fond de la pièce. D'un signe de main qui voulait dire "deux", le tavernier acquiesça, puis l'Enutrof se dirigea à la rencontre du Sram.

Sans rien dire, il s'installa à la table, croisa les bras et fixa l'étranger du regard. Les gobelets arrivèrent en même temps que la conversation.

<< Malsoir, petite légende démoniaque. Dragodinde ? Dragula ? Ah non, Draghela ! Ouais, le type qui hante les sans abris de Brakmar avec sa capuche hivernale. Oui, oui, bien sur que j'ai une vague idée de qui t'es ! Tiens bois, c'est offert et sa donne du cœur au ventre. >>

Dropit leva le verre en l'air, l'air de rien, bu, souffla d'une haleine aliéné, réchauffant l'air autour de la table. Il retroussa sa manche pour y laisser voir un gantelet aux armoiries de la Nocere.

<< Oto Mustam m'en a raconté une bien récemment, un type qui s'est vengé chercherait à étancher sa soif aux côtés de guerriers expérimentés. Moi j'ai clairement plus le temps pour ses trucs là... Car née de la vengeance, l'engeance n'est que folie. Mais peut-être désires-tu nous expliquer cela plus en profondeur dans un lieu plus... sinistre ? Et n'oublie pas ton verre, c'est moi qui ai payé. >>

Il connaissait le chemin les yeux fermés tellement de fois qu'il l'avais fait saoul. Dropit accompagna le novice jusqu'à l'antre Nocere afin qu'il y accomplisse son jugement.

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draghnela-
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela.   Mar 21 Oct 2014 - 22:49

Au début, Draghnela cru que cet étrange Enutrof ce payé sa tête, car il avait écorché son Nom. Peut-être étais-ce l'une de leurs coutume, ou alors trop de Rhum dans le nez de ce membre de la Nocere. Enchanté de l'intervention et la proposition de Dropit, Draghnela ce leva, sans aucun bruit, et suivit L'Enutrof.

" -Hum.. " Murmura Draghnela. Il fit un détour rapide, bu rapidement la boisson que l'Enutrof lui avais gracieusement offerte.

Un peu pompette, il reprit la route, marchant sinistrement, mais dans le fond, fièrement, au côté de Dropit.

Après un peu de marche, ils arrivèrent aux portes de la Maison de Guilde Nocere. Dropit s'avanca, mais Draghnela ne fut pas un pas. L'Enutrof fit un signe de la main à Draghnela, lui informant de le suivre. A l’intérieur, maintes et maintes tête de Bontarien étaient accrochés aux murs, et des sacs remplit de Badge Bontarien décorait le tour de cette salle. Draghnela essaya alors une approche à l'Enutrof, n'ayant pas décroché un mot de la soirée.

" - Ahah, si vous savez Dropit, le nombre de tête et de Badge Bontarien que j'aurai pu vous ramener lors de mon ascension vers Bonta, il aurait fallu acheter 4 Maisons de guilde en plus ! "

L'Enutrof, ne décrochant pas le moindre sourire, ce gratta la tête, d'un air perplexe, ce tourna, et repris la route vers les membres de la Nocere. Draghnela c'est juré dès cet instant qu'il n'essayerait plus jamais de faire rire.

Arrivés devant deux grandes portes, l'Enutrof toqua 8 fois par des coups rythmés, puis la porte s'ouvrit. Draghnela sentit comme un frisson, une sensation qu'il n'avait encore jamais eu. Un peu stressé mais déterminé, Draghnela jeta le regard dans la pièces, s'attendant à des membres haut-gradé dans la Nocere, autour d'une table noir, vêtu de cape et de plastron dédicacé ' Primum Nocere ' . A peine les yeux posé sur la salle, il eu tout juste le temps d'esquivé une peinte volante dans sa direction.
On peut dire que Draghnela était loin du compte. Des rires raisonnés, de la bière à foison, les pieds sur la table, ou sur des tapis en aile de Bontarien, l'armée des ténèbres passait une bonne soirée entre eux, ce comptant leurs plus
grandes histoires. On peut dire que l'ambiance n'étais pas ce qui manquait chez les Nocere !

Après 5 secondes d'adaptations, Draghnela ce rapprocha, et vit une deuxième peinte arriver droit sur la tête de Dropit. Draghnela prit une initiative redoutable, et invoqua rapidement un double juste devant Dropit, le sauvant de cette tragédie.

Un silence démoniaque s'installa dans la pièce, le double disparut, les Nocere avaient les yeux rivés sur l'Enutrof, craignant sa réaction. Une lourde voix retentit alors dans la pièce :

" - QUI OSE ENCORE GASPILLER DU RHUM ?!! "

L'Enutrof lança une corruption sur l'un d'entre eux, et les rires repartirent dans tout les sens, continuant ainsi cette impressionnante soirée.

L'un des Protecteurs de la Nocere vit Draghnela aux portent de la salle, alertant les membres de la Guilde :

" - UN INTRUS DANS NOTRE ANTRE ! SAIGNONS-LE ! "

Les membres de l'armées dégainez leurs armes, le protecteur s’avançant à grande vitesse vers le Sram. Draghnela sortit sa Dague de son fourreaux, et était prêt à contrer l'attaque. Dropit cria alors :

" - ARRÊTE ! Il est avec moi. "

Le protecteur stoppa net sa course, et ce retirait lentement, gardant un regarde froid sur Draghnela. Toute la Nocere le dévorait du regard, pensant surement que ce n'étais que l'un de ses péons qui avait encore postuler chez eux sans  prendre conscience de l’ampleur que cela pourrait prendre. Draghnela rangea son arme, et s’avança doucement vers Dropit, le visage couvert par sa capuche comme toujours, tournant la tête lentement dans les deux sens, observant l'armée
Brakmarienne. Au côté de Dropit, l'Enutrof et le Sram continua d'avancer dans la salle plus au fond. l'Enutrof ouvrir la porte, faisant signe a Draghnela de ce dépêcher. Dans cette salle un peu plus calme, les Bras droit de l'armée, ainsi que le maître de Guilde, discutaient bien moins bruyamment, autour d'une bonne grosse peinte de rhum. Dropit engagea la conversation en expliquant qui était cet étrange Sram sombrement vêtu. Après une petite discussion discrète entre eux, ils laissa la parole à Draghnela.

" - Je n'ai jamais été très doué pour les discours, à vrai dire, je n'ai jamais eu besoin d'en faire, plus que vous êtes la première guilde à laquelle je souhaiterai m'intégrer, et apporter mon entière dévotion à l'extermination des Bontarien et à l'éradication des Percepteurs de Guilde ennemies. Je m'appel Draghnela, plus connus sous le nom de ' Destructeur ' , mais vous avez surement dû entendre parler de moi et de mes exploits héroïque sur la cité du Bien ! "

Les membres de l'assemblée de la Nocere ne bronchèrent pas d'un sourcil, continuant d'écouter le charabia du Sram qui ne savait pas s'y prendre. Draghnela toussa, ce gratta la capuche, et tenta de continuer sa présentation.

" -Je suis aussi..
-Au lieu de nous parler sous ta capuche, dévoile-nous ton vrai visage, et ton véritable équipement, pour commencer. "
Rétorqua l'un des membres Nocere.

Draghnela, doutant de plus en plus de lui, retira sa capuche sombre et sa cape noir, et enfila son équipement qu'il avait arraché aux branches du Chêne Mou.

" - Je suis un Sram qui utilise les éléments Terre et Feu. Mon cercle de niveau atteint les 177, et mon but et de pouvoir ajouter la tête d'Amaiyro à votre collection de de Bontarien, à l'entrée de votre Maison de Guilde. J'apprends vite, saurai mener une traque à terme et suivre des ordres, bien que je n'en ai jamais reçus. La sournoiserie et mes pièges sont mes principales atout, et piller des percepteurs est l'un de mes passe-temps préféré. Découper les rotules des Bontarien n'ai que coutume pour moi. C'est pourquoi ma motivation à vous rejoindre est importante. J'ai toujours marché en solitude, le massacre seul, je connais bien assez, mais le massacre en équipe me plairai certainement. C'est pourquoi je suis debout ce soir devant vous, ayant ôté mon équipement sombre. L'intégration dans votre armée doublera surement la soif de sang que j'ai pu développer contre les Bontarien. J'ai déjà dérobé le Dofus de ses médiocres Wabbit, et arraché des mains enflammées du Dark Vlad, le Dofus Emeraude. Je suis bientôt au thermes de ma longue quête du Dofus Pourpre, et enfin, j'ai ramené la moitié des âmes des monstres peuplant le monde des Douze à Otomaï. Ma puissance ne cesse d’accroître, et je suis bien déterminé à m'en servir à vos côtés. "

Draghnela finit sa phrase, d'un petit 'ouf'. C'étais la première fois depuis la mort de ses parents que le sombre Sram eu le cœur qui battait à grande vitesse. Il espérait juste une chose, avoir donner assez de renseignement sur lui aux Nocere pour les satisfaire.
Revenir en haut Aller en bas
Halibella
[Ancienne Passeuse] Reinette des neiges
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 24
Localisation : Somewhere over the rainbow
Elément : Baryum
Date d'inscription : 04/08/2014

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Ven 24 Oct 2014 - 8:11

Halibella rentra d'une longue et terrible chasse au trésor. Elle accrocha sa cape et enleva ses bottes. En s'avançant dans l'antre la jeune sadida fit son plus grand sourire à ses compatriotes.

«Ça sent la chair fraiche par ici!», s'exclama-t-elle.

Elle continua de s'avancer vers le local, tout au fond de l'antre Nocere.  Elle rentra sans frapper, après avoir écouté à la porte. Faisant un clin d'oeil à Dropit et lui lançant sa carafe de rhum la discliple de sadida s'avança vers Draghnela.

«Malsoir», lanca Halibella en regardant le postulant de haut en bas.

«Clap clap clap. C'est bien beau tout ça, il est facile de dire que tu as x nombre de badges Bon'harienne dans tes poches. Par contre, de dire qu'il te prendrais 4 maisons Nocere pour tous les accueillir est complètement mensongé. Il n'y a aucune maison plus grande que la nôtre.   Et que dire de tes dofus. Les wabbits, le Dark Vlad, le minotoror... nous les avons, nous aussi, combattue. Qu'en est-il du Dragon cochon et de ce cher Comte Harebourg? T'es oeuf de dragons, mon cher, n'est point quelques chose qui m'impressionne. Entendre parler de toi et des tes sois disant exploits ''héroique''? Non jamais. Je te trouve très confiant et arrogant pour quelqu'un de ta stature.»

Halibella regarda ses amis d'un regard espiègle. Puis continua.

«Tapper, tapper, tapper des Bon'harien. C'est tout ce que tu sais faire ? Parce que selon ton discourt, c'est ce que j'en déduit. Mis à part nous aider à plumer les défendeurs du bien, que nous apporterais ta présence? Des gens capable de remplir les tâches d'oto mustam nous en avons tout plein déjà. Pourquoi toi plutôt que n'importe quel autre brakmarien ?»


Ayant terminé son petit discourt, la sadida alla prendre place près de Dropit et regarda le petit Draghnela en attente d'une réponse qui satisferait ses attentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DragKing
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela.   Lun 27 Oct 2014 - 21:35

Surpris par l'impressionnante arrivée d'Halibella, Draghnela prit la parole après le discours de celle-ci :

- Malsoir, chère disciple de Sadida. Vous disiez avoir vu de l'arrogance et de la confiance en moi ? Mais il n'en n'ai d'aucunes sorte. Croyez-moi que si je me tiens devant vous aujourd'hui, c'est que mon ambition est immense. Je ne doute pas que mes Dofus ne vous impressionnent pas. On m'a fais part de vos grands exploits, et je sais donc à quoi m'attendre ici. C'est vrai, Taper des Bontarien est ce que je fais le plus souvent, et donc est la référence que j'ai pu donner. Mais ma présence saura faire face à toutes attentes, pour les défenses des percepteurs, ou bien encore la conquête de Prisme. Je saurai bien évidement apporter mon utilité dans les métier que j'exerces et aider les membres qui en auront besoin quelques soit le service demandé.

Draghnela repris son souffle, dirigeant son regarde vers la Sadida des rangs Nocere, puis continua :

- Pourquoi moi plutôt que n’importe quel autre Brakmarien ? Car je saurai faire preuve de loyauté et de détermination, et ça, tout au long de ma vie. Vos occupations sont mes centres d’intérêt, et l'entraide est primordial. Il est  évident que je n'ai pas encore le niveau de vos frères, ni celui d'autre Brakmarien qui pourrait postuler dans votre armée, mais ma dévotion envers vous, mon ambition à joindre vos rangs, elles, sont immense et le resteront jusqu'à jamais.

Ce tournant devant les Nocere, une main derrière le dos ainsi que l'autre au niveau de sa poitrine, Draghnela ce courba légèrement, et lança une dernière phrase :

"  Mes armes sont votre, leurs sang, aussi. "

Draghnela finit son petit discours, attendant la réaction des membres Nocere, et celle d'Halibella, ce demandant s'il avait été assez convainquant pour la satisfaire.
Revenir en haut Aller en bas
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1057
Age : 29
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Mar 28 Oct 2014 - 2:57

- Joli discours !

La voix semblait venir de partout. Résonnant dans la pièce, éclairée par les quelques ampoules du lustre se balançant en son centre, ces mots sortait de la bouche du Sacrieur caché depuis le début par l'ombre du coin de la salle. Il ne pris même pas la peine de s'avancer pour se dévoiler, les phrases de Draghnela ne l'avait pas plus convaincu que la plupart des autres ayant échoué.

- Loyauté, dévotion, allégence... Oui, ce sont des qualités, dit-il en mimant les guillemets. Celles-ci sont aussi très bien pour des guildes comme Hell Raiser, Le Cercle Vicieux ou autres guildes de l'Alliance.

Darkelius marcha le long du mur et sortit de l'ombre à hauteur de ses confrères, la tête penchée de manière à ce que l'ombre de sa coiffe cache toujours son visage. À niveau de Dropit et Halibella, le Nocere releva son visage en fixant la sramette. Son regard, perçant celui de la postulante, était aussi froid qu'un cadavre sur la banquise de Frigost.

- De tout ce que tu as dit, je n'ai retenu qu'un discours banal que l'on peut dire à n'importe qui. Tes armes ? Ce n'est pas de ça qui manque ici. Une courbette ? Il faut plus pour nous convaincre.

Le Sacrieur passa à coté de Draghnela en la scrutant et alla s'adosser au mur opposé, juste à côté de la porte.

- Tu es plutôt en bonne santé. Au pire, on peut te donner en nourriture à nos montures. Au mieux,... Il n'y a pas de "mieux" en fait. Croisant les bras, Darkelius soupira en regardant Draghnela. Si la cruauté se meurt, il va nous falloir devenir immortels...

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halibella
[Ancienne Passeuse] Reinette des neiges
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 24
Localisation : Somewhere over the rainbow
Elément : Baryum
Date d'inscription : 04/08/2014

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Mer 29 Oct 2014 - 21:17

Un bon petit soldat d'Oto, quoi!

Halibella se leva de sa chaise et marcha vers le postulant.  Le fixant droit dans les yeux, la jeune sadida continua.

Ta dévotion est certes très présente. Qui n'en aurait pas après tout, dit-elle doucement en se rappelant son passage dans cette même salle. Ceci étant dit, je rejoins Darkelius en disant que les armes c'est bien, mais malgré jouer au dur à cuire, en quoi on devrait te prendre.

Halibella toucha du bout de ses doigts le foulard pourpre qu'elle portait fièrement autour de son cou.  Il était clair que le jeune sram ne l'avait guère impressionnée.


Écoute moi bien, continua-t-elle. Repense à ce que j'ai dit. Ceci est la dernière chance que je te donne, pour me faire entendre ce que je veux.

La jeune sadida se retourna , faisant dos au postulant. Elle lança quelque chose par dessus son épaule qui atterri devant Draghnela.

Ta de la chance, elle s'est pas sacrifié encore!, lança Halibella en ricanant. Elle ne se gênera pas, si je lui demande.

Espérant des réponses, la sadida alla se rassoir prêt du vieil enutrof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DragQueen
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela.   Jeu 30 Oct 2014 - 21:41

Surpris par la découverte de Darkelius et chamboulé par la sacrifié qui ce dandinée aux pieds Draghnela, celui-ci était très pensif. La suite des événements ne tenait qu'à un fil, et il ne voulait pas faire un seul mauvais pas de plus, car celui-ci serait décisif. Il marmonna alors :

[ Les belles parôles sont inutiles, mes armes n'ai pas ce qui leurs préoccupent le plus, et le sang de Bontarien, bien évidement qu'ils peuvent le faire couler sans mon aide. Mais ques qui serait primordial dans une guilde ..? ]

A ce moment là, Draghnela pensa à une chose. Une chose importante qu'il avait oublié de préciser, et qui, pourtant, importe grandement au sein d'une guilde : L'activitée ! Priant le Dieu Sram qu'il eu trouvé l'attente d'Halibella, et la satisfaction des autres Nocere de la sombre salle, il engagea la conversation :

- Je vois.. Votre armée est assez soudée pour accomplir tout hauts-faits, il est clair que des armes n'aient pas ce qui vous manques, ni de la loyauté, ni des assassins d'Homme plumé.. Cela, il n'y a pas que moi qui sache le faire. Mais, ce que je peux vous apporter et que peut-être pas tout le monde ne prennent ça au sérieux, c'est la parole. C'est vrai, sous ma cape sombre, sans personne avec qui discuter, solitaire et écarté des autres, on pourrait croire que je suis presque muet, mais il n'en ai rien. La guilde à ses discutions, ses demandent, et il ce doit d'être actif à ce niveau là. Ambitieux, fourbe, Sociable et assoiffé de sang. Serai-ce cela que vous recherchez ?

Fermant les yeux, diverses pensées s'accumulées dans la tête de Draghnela. Il savait que la prochaine personne qui prenait la parole, prenait en même temps son destin entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1057
Age : 29
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Ven 31 Oct 2014 - 0:34

Au fur et à mesure que la Sramette parlait, le Sacrieur hochait la tête. Écoutant chaque mot prononcé comme s'ils étaient ses derniers. Une fois que le silence régna à nouveau, Darkelius tendit le bras, poing fermé, leva le pouce et sourit... Puis pivota sa main, son doigt venant pointer vers le sol. Son bras revenant se croiser avec l'autre, il prit une longue inspiration puis expira doucement.

- Certes, il est toujours bénéfique de discuter avec ses confrères et consoeurs. Mais pas au point d'en faire un des principaux critères de recrutement.

S'avançant jusqu'à arriver devant la postulante, il ramassa la sacrifiée et la regarda remuer dans le creux de sa main. Bien qu'elle ne pouvait dire quoi que ce soit, son attitude et sa manière de bouger semblait indiquer qu'elle savait sur qui elle devrait se jeter lors de ses derniers instants. Le Sacrieur posa, sans même tourner le regard en sa direction, le petit être sur l'épaule de Draghnela puis continua en direction des autres Noceres. Il attrapa une bouteille de rhum et se servit un verre.

- C'est donc tout ce que tu sais faire ? Darkelius se retourna. Taper, parler et te courber ? J'ai l'impression que tu es venue te présenter à nous sans t'être un minimum renseigné. Un peu comme un cancre venant le jour d'un examen avec des idées de réponses mais sans en savoir réellement plus sur le sujet.

Le Sacrieur attrapa un bout de sa cape d'une main et vint nettoyer la broche servant d'attache qu'il tenait dans l'autre. Celle-ci n'était ni plus, ni moins que Le Blason.

- Sais-tu qui nous sommes ?

Le disciple sanglant attendit alors des réponses qui, bien que n'apparaissant que dans les premières pages des registres Noceres, devaient être la base d'un enrôlement en bonne et due forme.

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draghnelle
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela.   Dim 2 Nov 2014 - 11:16

Draghnela ne savait plus quoi répondre. Un silence des plus noirs s'installait dans la lugubre salle, le vent faisant grincer les volets de la maison Nocere, les lumières du lustre éclairées tout juste la salle. Une Sacrifié sur l’épaule, des membres Nocere en face de lui, le scrutant et attendant une réponse de pied ferme, Draghnela compris qu'il ne s'était pas assez renseigné auprès de ses espions à propos d'eux. Un petit souffle de désespoirs sortit de la bouche glaciale du Sram.

- Mesdames, messieurs, j'avoue ne pas avoir la réponse à vos demandent. Pourtant, ce sont les meilleures espions de notre cité que j'ai dû engagé pour avoir plus d'informations sur vous avant de vous faire face. J'ai feuilleté tout les bouquins de la Bibliothèque, eu des informations coûteuses à votre sujet, et bien évidement, respecter les critères d’adhésion chez vous.

Draghnela leva la tête, regardant le lustre ce balancer hypnotiquement, puis observa Halibella, Dropit et Darkelius, déçus de pas pouvoir leurs faire entendre ce qu'ils veulent.

- Vous savez, un très ancien ami à moi m'a dit une phrase, un jour. C'était peu de temps avant la liquidation de mes parents. Ah, ce Cra était doué, petit, nous faisions déjà équipe pour tenter tout donjon qui était à notre portée ! Mais depuis mon ascension, je n'ai plus eu de nouvelles de sa part, les bruit m'ont fais entendre qu'il est devenu une personne très occupé, ce cher --DespE-- . Cette phrase m'a aidé à terrasser tout vivants durant 10 ans, et j’espère  pouvoir l'utiliser ici, et par la suite des événements.

" N'abandonne jamais tes projets. Une fois dans le futur, le passé te sera inaccessible. Ne relâche jamais tes efforts, le regret est parfois pire que la mort. "



Qu'il disait !

Draghnela fit dos aux membres Nocere, marcha vers la porte d'entrée de la Salle. A niveau de celle-ci, il ce retourna, plia son bras en dessus de son épaule droite, le pouce pointé en direction de la porte.

- Derrière cette porte, cher Nocere, rien ne m'attend. Les guildes faibles ne m'intéresse pas, et personne ne m'attend chez moi. Actuellement, il n'y a que deux options qui me feront passé cette porte : Un échec de candidature, sortant de votre Antre sans aucuns autres objectifs et destiné à airée dans les sombres ruelles de Brakmar, ou un glissement frissonnant de la porte pour aller me chercher une bonne bière, et une deuxième pour Dropit, bien entendu.

Draghnela marcha vers la table où étaient assis les membres Nocere, ce replaça au même endroit où il ce trouvait depuis le début de son ultime jugement.

- Je suis prêt à accomplir toutes demandent de votre part pour faire mes preuves, je comprend que cela fais un petit moment que vous êtes sur mon cas, et je suis persuadé que bien d'autre Brakmarien voudraient ce trouver dans cette pièce même, vous avez surement d'autres chats à fouetter.

Ayant oublié la sacrifié, qui ce faisait discrète sur son épaule, Draghnela resta droit, évitant trop de mouvement brusque au risque de ce faire sauté la cervelle.
Revenir en haut Aller en bas
GayBoy
[Passeur] Aspirant Kitty
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 29
Localisation : Sur Despe !
Elément : Useless
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Dim 2 Nov 2014 - 14:07

Une silhouette apparût dans l'obscurité derrière le disciple sram, nouveau postulant, qui semblait bien mal accomodé en compagnie de la poupée sur son épaule... Avec un courant d'air, son ombre se matérialisa et avec son visage ainsi dévoilé, GayBoy ne pouvait guère cacher un léger rictus. L'ecaflip avait observé longuement la scène et laissé ses camarades poser les premières questions, mais désormais avec le murmure du nom de son cra préféré qui avait résonné, il ne pouvait rester tapis derrière eux en toute discrétion...

-"Encore une fois, tu fais fausse route nous concernant"lâcha-t-il au nouvel invité, tout en tournant autour de lui en le regardant d'un air menaçant.

-"Laisse moi donc te corriger un tant soit peu sur les us de cette noble demeure. Tout d'abord, tu n'est pas libre d'entrer ou sortir à ton gré, tant que nous n'aurons pas statué sur ton sort, tu reste notre jouet, et si nous le décidons, tu nourriras nos nobles familiers, ou pire, tes restes décoreront les murs extérieurs. Saches également que la meilleure bière de la cité sombre ne se trouve pas ailleurs. Les meilleurs artisans sont à nos bottes, et la pisse de chacha qui existe au dehors n'est qu'une façon plus ou moins habille pour nous de faire fructifier notre argent en vendant cette boisson imbuvable, via des tavernes malfamées, à un prix exorbitant."
Faisant un signe en direction de l'esclave qui leur servait à boire, il désigna une bouteille, s'en fit servir deux choppes, et d'une habilité sans pareil s'en saisit...
Puis il tint au sram ce précieux contenu.


-"Bois cette bière, apprécies, car en fonction de tes prochains mots elle sera peut-être la dernière qu'il te sera donné de boire..."
Il caressa de ses griffes la petite sacrifiée, qui semblait trépigner de hâte d'accomplir sa besogne, et s'adressa à elle:

-"Patience ma jolie, j'attends encore des réponses..." lui confia-t-il.

-"Bien, maintenant expliques moi, d'où connais-tu ce bon vieux Despe, car d'une équipe avec toi, j'en aurais sans doute entendu parler... Mais surtout, tâches de m'expliquer en quelles circonstances ce vieux débris a pu te conseiller de façon aussi philosophique, car ça ne lui ressemble guère... Tu l'auras compris, je connais ce cra que tu cites, il n'a plus aucun mystères pour moi."
Attentif aux réponses qui lui seraient proposées, l'ecaflip se délecta de ce délicieux élixir qu'il tenait entre ses pattes. Avant d'en terminer, il adressa à son hôte un dernier avertissement:


-"Souviens toi également à l'avenir, qu'ici tu ne fouettes pas les chats, et que je ne manquerai pas de te châtier personnellement pour cet affront que tu fais à ma race petit sram..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Dim 2 Nov 2014 - 17:44

Dropit s'était également émerveillé à la mention du nom de son chère ami Despe. Rigolant à la dernière tirade de son frère Ecaflip, il ajouta une petite note finale.

<< En effet, ta rencontre avec le vieu Despe serait une histoire des plus intéressante... Sache que pour ma part, tes efforts de réponses ne m'ont relativement pas déplus, mais je ne serais pas le seul à convaincre ! >>

Il rembourra sa pipe d'un mystérieux tabac brun, se mit à l'aise dans son fauteuil et ouvrit grand ses écoutilles.

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DraghneLaw
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela   Mar 4 Nov 2014 - 17:03

Draghnela, perplexe, scruta toute la salle discrètement pour savoir si d'autre membre de la Nocere ce tapissaient encore dans l'ombre. Ravis par l'intervention de Gay-Boy, mais encore plus par la simple phrase de Dropit, le Sram engagea sa petite histoire :

- GayBoy.. Oui, notre cher Cra à déjà prononcé ton nom durant votre ascension contre le Bworker, si je ne m'abuses. Je connais DespE depuis bien longtemps, là où personne n'avait encore découvert l'île de Frigost, là où le monde des Douzes comportait bien douze race, ou encore, là où le simple fait de dire le mot ' Ougah ' en faisait trembler plus d'un.. Certes, étant jeune, je ne lui arrivais pas à la cheville. Il possédait déjà une grande force,  et à vrai dire, il m'aidait plus que ce que je pouvais l'aider ! Mais nous passions pas mal de temps ensemble, enchaînant les donjon Tanukouï. Ah, ces fameuses testicules.. On en aura vu passer ! Depuis ce temps là, nous sommes resté en contact, même si mon ascension m'a un peu coupé du monde, et qu'il est devenu un cra très occupé.. Je dois beaucoup à ce cher ami, d'ailleurs, c'est l'une des seules personnes que je côtoie encore.

Ayant finit sa peinte que lui avait généreusement apporté Gay-Boy, Draghnela s’avança vers la table où étaient réuni les Nocere à l'écoute, posa la peinte sur la table de manière à ne pas trop gêner. Avant de retourner au milieu de la sombre salle, il s’arrêta net à côté de l'Ecaflip, et lui fit discrètement un signe de la main, passant inaperçu des autres, faisant comprendre qu'il était désolé pour l'affront qu'il eu fait à sa race.

Il marcha vers le centre de la salle, d'une discrétion impressionnante, ce retourna, faisant face aux membres. D'un léger coup d’œil vers son épaule, il observa la sacrifié d'Halibella, toujours au garde-à-vous, attendant les ordres de sa maîtresse.

[ HRP ] Je tenais à vous dire que, de mon temps où je jouais avec DespE il y a de ça bien 5 ou 6 ans, je ne portais pas mon nom de Draghnela, je jouais aussi un Sram, se nommant Zefica. Dans l'impossibilité de récupérer ce compte, j'ai donc du me recréé un autre Sram à ma reprise ! [ HRP ]
Revenir en haut Aller en bas
Halibella
[Ancienne Passeuse] Reinette des neiges
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 24
Localisation : Somewhere over the rainbow
Elément : Baryum
Date d'inscription : 04/08/2014

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Mar 4 Nov 2014 - 17:21

Convaincue, Halibella se leva et passa devant Draghnela.

C'est bon, tu m'as eu. Prépare toi, car ce qui t'attends est encore bien pire que de devoir me convaincre.

La sadida esquissa un sourir en regardant ses frères, puis fit un clin d'oeil sachant pertinemment qu'ils savaient de quoi elle parlait.

Elle continua son chemin.

Viens ma belle, c'est pas aujourd'hui ton heure ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragnhela
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela   Jeu 6 Nov 2014 - 15:26

Enchanté par la décision d'Halibella, Draghnela savait que le travail n'était pas encore finit. Darkelius et GayBoy étaient toujours présent dans la salle, sans encore avoir donné leurs avis définitifs. Attendant impatiemment leurs décisions, il s’avança prêt de la table, où était toujours assis Dropit, bien silencieux mais appréciant son succulent rhum et attentif aux échanges de paroles qui ce trottait dans la salle, Darkelius attendant peut-être un ultime faux-pas du Sram, et GayBoy à l'écoute de l'histoire que Draghnela avait à conté à propos de son confrère DespE. A niveau de celle-ci, le Sram demanda :

- Pourrai-je vous emprunter une chaise ? Vous n'avez pas encore l'air convaincu sur mon cas, et je comptes bien argumenter un maximum pour essayer de vous faire changer d'avis.

Espérant des réponses, le Sram attendait quand même un autorisation avant de pouvoir s’asseoir sur l'une des chaises de la maison Nocere.
Revenir en haut Aller en bas
Malm

avatar

Nombre de messages : 1932
Age : 25
Localisation : Dans une crêpe-party
Elément : blouge
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Jeu 6 Nov 2014 - 16:37

De la pièce adjacente Malm n'avait pas perdu un mot de la conversation. Cependant, trop occupé a sculpté un bâton à tête de canard, il tarda un peu a se manifester. L'oeuvre n'était toujours pas finit mais il ne pouvait plus laisser se dérouler cet entretien sans intervenir. Il posa sa dague sur la table a coté de la canne inachevée. Tout en poussant la porte qui était resté a demi ouverte, il tenta de se rappeler toute ce qui l'avait interpellé sur ce Sram qui s'efforçait de promettre la lune depuis quelques minutes deja.

La porte s'ouvrit, le maître Feca apparût à tous.


L'attention de l'assemblée ce porta tout d'un coups sur lui, il fût flatté de voir qu'il faisait encore de l'effet malgrès sa longue retraite.
Draghnela ne pût ignoré Malm qui devait lui paraître comme une nouvelle cible à se mettre dans la poche. Cependant Malm était plutôt là pour évaluer le fond plutot que la forme. Les masques, les belles paroles, les belles promesses et les mises en scènes n'était pas vraiment son dada.

Après quelques secondes afin de saluer ses confrères et consoeurs, le Feca prît place dans un fauteil en prenant soin de ne pas froisser sa cape puis s'adressa directement à l'invité :


- Bien, les échanges, présentations et promesses d'usages sont désormais terminés, j'ai évité la partie ennuyeuse de ta présentation, on va donc pouvoir passer à ce qui m'intéresse : le réel, le concret, la vérité.

Prenant un ton familier pour mettre à l'aise le Sram, Malm continua :

- Visiblement tu ne sais pas réellement ce qu'est notre guilde, alors voilà le deal : Je te parle de nous comme nous sommes ensuite tu me parleras de toi comme tu es.

Il marqua un temps de pause afin que Draghnela prenne bien conscience de la profondeur de la demande.

- La Primum est avant tout un état d'esprit, une éthique différente, une morale parallèle ; les autres ne sont rien, nous sommes tout. Nous sommes tout en tant que groupe la guilde passe toujours avant le reste, que ça soit les alliances, les amis, les ennemis. La Primum c'est une famille, la majorité d'entre nous nous connaissons depuis des années, il y a beaucoup de liens très fort dans la guilde. La Primum c'est de longues engueulades et de longues beuveries. Nous sommes une guilde avec majoritairement des gens d'esprit, ce battre contre des monstres on sait faire, mais ça passionne pas grand monde. La guerre par contre on connait bien, et là où  l'on est différent des autres, c'est parce qu'on a comprit que les batailles ne se gagnent pas que sur le terrain ; oui la guilde c'est aussi des gens de lettres. Malgrès tout ça on n'est pas toujours d'accord, et on a chacun nos petits caractères et c'est important. La guilde est un rassemblement de personnages peu communs, chaque membre est unique, chaque membre s'assume et a une identité très prononcé. Certains restent parfois longtemps dans l'ombre. Pour ma part je rechigne souvent a aider quand je n'en ai pas envie, mais quand je le fais c'est de bon coeur et ça c'est important.

Il savait qu'il n'avait pas abordé tous les points qu'il voulait, alors il réfléchit un peu avant de continuer son discours :

- Tout à l'heure je parlais d'éthique .. Cette guilde est une finalité. On y entre, on y reste, si tu veux vraiment nous rejoindre, réfléchit bien, ça doit être le dernier endroit de ta vie, nous prônons la loyauté jusqu'à son paroxysme. Un membre qui quitte la guilde, ne pourra jamais la réintégré. Un ancien Primum Nocere repasse et restera a jamais dans ceux qui ne sont rien pour nous. Si tu dois nous rejoindre, il y aura un honneur a respecter. A ton nom sera associer celui de la guilde, en ce sens tu devrais toujours être digne de la guilde, dans tes propos comme dans tes actes. D'ailleurs à ce sujet, je t'ai croisé il y a quelques temps, et tes imposantes ailes ont attiré mon attention. J'espère que tu les as obtenu loyalement, sinon ne compte pas sur mon approbation.

S'étant efforcer de définir la guilde le plus sincèrement possible, Malm attendait maintenant que Draghnela en fasse autant, pour lui même..

- J'ai été franc avec toi, tu sais a quoi t'attendre si tu poursuis ta candidature et si elle est acceptée. Maintenant parle moi de toi, ton toi cachée, pas celui de façade, pas celui qu'on montre pour faire bonne figure. Parle moi de tes peurs, tes hontes, tes défauts, tes échecs, tes incompétences, bref tout ce qu'on ne veut pas montrer lorsque l'on veut faire bonne impression. Soit sincère et dévoile toi, je saurais t'accepter comme tu es.
Si je juge que tu es de bonne fois et que tu te livres vraiment, mon avis sera favorable. En revanche si tu ne fais que mieler mes oreilles, je m'opposerais farouchement a la suite de ta candidature.


Malm savait que l'exercice n'était pas simple, mais il fallait bien ça pour combler le manque de personnalité du disciple de Sram.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragh
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela.   Dim 9 Nov 2014 - 13:00

Après avoir attentivement écouté le discours de Malm, Draghnela apprit plus de choses sur la Primum Nocere que les informations de ses espions. Il prit alors la parole :

- Bien.. Alors, commençons par le commencement.

Il repartit au centre de la salle, à sa place habituel, puis enchaîna :

- Il est évident que j'ai des défauts. Bien entendu, comme tu l'as dit précédemment, j'essayais de faire bonne figure, principe d'un entretiens. Si tu veux tout savoir de moi, je te dirai tout. Mes malus, mes craintes, mes échecs, je vais t'en dire un maximum sur mon sujet. Au cours de mon ascension vers Bonta, je marchais seul. Pendant 10 ans, je n'ai presque pas dialoguer avec quelqu'un. Pourtant, je n'aimes pas la solitude. L'argent ne ce tasse pas plus que ça dans ma banque, et je n'aimes pas me faire remarquer négativement. Tu m'en a appris sur la Primum Nocere, des choses que je ne savais pas, comme des choses que l'ont m'avais déjà communiquer. Il est évident que, si je me bat autant pour tenter l'intégration chez vous, ce n'ai pas pour partir le lendemain, ni jamais d'ailleurs. Mes intentions sont réelles, et je ne compte en aucuns cas abandonner ce que j'entreprends. C'est vrai, je suis borné, cela pourrai me nuire, mais m'as permis d'en arriver là. J'aime prendre mon temps, réfléchir avant d'agir, je déteste être pressé. S'il adviendrait d'avoir l'honneur de porter votre nom, je saurai en faire bonne usage.

Draghnela fit une pause, inspira profondément, puis continua :

- Pour parler de mes ailes, sache que je les aient obtenus avec honneur durant mon ascension. Un membre de votre guilde m'a déjà mit en garde, mais je nierai toujours l'escroquerie. Cela fais un petit moment déjà que la puissance de mes ailes à atteint son maximum, pendant le temps où je me'amusais à saigner nos ennemis. Dormant le jour et vagabondant le soir, il est vrai que je ne suis pas tout le temps motivé à faire une escale sur Frigost, ou encore courir dans les prairies d'Amakna, en même temps, personne ne m'a encore proposer à combattre à ses côtés. Une peur ? Surement de pas pouvoir trouver une famille qui pourrai remplacer celle que j'ai perdu il y a 10 ans.

Bien que perturbé par les révélations qu'il venait de faire, Draghnela réfléchissait à ne rien avoir oublié. S'avancant vers Malm, tout en restant un peu éloigné, Draghnela affirma par la suite :

- Malm, ce que tu viens d'entendre est la stricte vérité. Si tu as besoin d'autres informations me concernant, je ne suis pas bien loin, mais je penses avoir fait le tour de la question.

Draghnela ce replaça au centre de la salle, attendant la réaction du Féca aux couleurs Pourpre.
Revenir en haut Aller en bas
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1057
Age : 29
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Ven 14 Nov 2014 - 0:16

Après cet échange verbal, le Sacrieur se dirigea vers la porte.

- Bien... Il semblerait que tu sois réellement motivé. Darkelius ouvrit la porte et se retourna. Pour ma part, j'ai à faire. Je pense que nous saurons bientôt si ce qui t'attend est un enrôlement ou un enterrement.

Faisant de nouveau face à l'extérieur de l'Antre, Darkelius fixa le ciel. Comme chaque jour, il était sombre et accompagné de cris, engueulades et pleures. Chose qui, pourtant banales, étaient plaisantes aux oreilles du Nocere. Il pris une grande inspiration comme pour sentir l'odeur des crimes qui emplissaient les rues.

- Regarde ce ciel, cette lune... Tu pourrais ne plus jamais les revoir.

Suite à quoi, il partit. Laissant la porte se refermer lentement et ainsi ôter à Draghnela ce qui pourrait bien être sa dernière vue de l'extérieur.

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malm

avatar

Nombre de messages : 1932
Age : 25
Localisation : Dans une crêpe-party
Elément : blouge
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Ven 14 Nov 2014 - 7:36

Le plaidoyer de Draghnela fini, Darkelius parti, Malm avait eu le temps de peser la valeur des mots de la Sramette.

- Ce que tu as dit là est bien plus intéressant que tout ce qui a été dit avant à mes yeux, je ne m'opposerais pas à un entretien avec toi pour la suite de ta candidature.

Le Feca repensa à sa canne qu'il n'avait toujours pas achevée... Il se leva et se dirigea vers la porte de son atelier. Juste avant de refermer la porte derrière lui il lança a Draghnela :

- Ne cris pas victoire trop tôt, la route est encore longue pour faire partie des notres. Je pense que tu l'as remarqué, mais la patience est une qualité nécessaire pour nous rejoindre.

Un petit rictus apparût sur le visage de Malm avant que la porte ne se referme pour de bon.


Dernière édition par Malm le Dim 16 Nov 2014 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draghnelah
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela   Dim 16 Nov 2014 - 18:02

Sans émettre un son de sa voix, Draghnela observa Darkelius et Malm sortir de la salle du Jugement. Il savait que cette lourde étape n'était pas prête d'être finit, mais il eu quand même un sentiment de satisfaction. Il ce tourna vers la fameuse table Nocere, où était toujours assis le fidèle Dropit, certainement à cour de Rhum, et GayBoy, fixant le Sram d'un regard glacial.

Attendant des réponses, il resta toujours fidèle à son poste, debout, au milieu de la salle, au centre de cet ancien tapis rond aux majestueuses couleurs de la Nocere, formant un effet hypnotique en le regardant d'en dessus.
Revenir en haut Aller en bas
GayBoy
[Passeur] Aspirant Kitty
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 29
Localisation : Sur Despe !
Elément : Useless
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   Dim 23 Nov 2014 - 20:46

Draghnela fut raccompagné jusqu'à l'extérieur de la demeure. Des corbeaux ne tarderaient pas à lui être adressés, certains seraient porteurs de messages, dans lesquels des sombres instructions lui seraient données...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ascension de Draghnela. [accepté]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ascension de Draghnela. [accepté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ascension de Draghnela. [accepté]
» Ascension
» Pandapinpadaploume, l'art de l'alcool. [Accepté]
» Tournoi Mai 2010 = jeudi de l'ascension le 13 mai
» [Accepté] [Guerrière Protection][PvP] Chärlotte .

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: