AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Sylvaryss le sournois [Refusé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvaryss
Invité



MessageSujet: Sylvaryss le sournois [Refusé]   Jeu 13 Fév 2014 - 0:38


Il est tard,  j'ai froid très froid .Seul devant cette statue j'attends, la mort sans doute, un détail parmi tant d'autres.
Chaque nuit se ressemble, une soif de vengeance, une haine envers l'ennemi. Cet ennemi faible, ignorant, stupide mais nombreux.
Tant de paysannes bontariennes qui prolifèrent aussi rapidement que de vulgaire wabbit dans l'espoir de nous voir tomber, de me voir tomber.
Il y a eu des pertes, j'ai perdu des frères, impuissant je n'ai pas bougé devant ces faibles bien que déterminé à tuer ces misérables. Je reste là et j'attends, je bois, j'oublie.  
Cette honte, ce regret qui m’empare et me détruit chaque jour continue de me hanter. Il faut que je me venge, il est temps d'agir.
Il est l'heure pour moi de retrouver ce que l'on ma volé, une famille, des frères.
Il faut que je trouve des guerriers, des démons assoiffés de meurtres tout comme moi voir pire que moi.
Où la mort sera acclamée, où elle sera récompensée et admirée. Je ne vois qu'un seul clan capable de me donner ce que je recherche.
Mais j'ai peur, oui j'ai peur, peur pour vous.
Chaque jour qui passe me rends de plus en plus fou, de plus en plus cruel. D'ici peu, il se peut que je sois devenu incontrôlable , insensé . Il me faut trouver l'autorité.
Un leader, des leaders pour lesquelles je me battrai, que je défendrai quitte à périr jusqu’au bout,. Après tant d'années à rechercher cet homme ?
Cette femme ?  Sans succès juste illusions, je dois me poser une bonne fois pour toute pour finir mes jours.
La légende raconte que ceux que je recherche serait à Brakmar. Cette ville sombre tout comme moi.  Le paradis des bandits.
Mais où ? Tant de légende sur ces guerriers. Ces démons. Mais je ne les trouve pas. J'ai beaux chercher, chercher sans aucun résultat.

Sylvaryss alla donc voir son ami d'enfance à la taverne de Djaul



- Eh bien je vois que tu es toujours là. Les choses ne changent pas.
- Sylvaryss? Sylvaryss c'est bien toi ?  Mon ami que fais-tu ici.
- Je suis venu régler des affaires j'ai besoin de toi.
- Je ne veux pas de soucis dans ma taverne je te préviens !
- Toujours aussi courageux à ce que je vois vieille canaille.Je suis venu te demander un service mon ami un service que tu me dois.
- Allons parler tu veux, après tant d'années tu as surement pleins d'histoires à me raconter. Qu’as tu fais pendant ces années d'absence ?
- J'ai médité ma vengeance chaque jour. Dans cette île que l'ont appelle frigost . Près de la Fôret des pins perdus. Seul, isolé, j'ai pu prendre conscience de ce que je devais faire.
- Et cette femme ?
- Quelle femme ?
- Celle pour qui tu as failli renier les tiens ? Celle pour qui tu es parti!

Sylvaryss tapa d'un poing ferme sur la table et se leva. Aussitôt la taverne se vida.


- Morte, morte ils me l’ont prise. Une femme sans défense attaqué par 4 vulgaires bontariens dans la baie de sufokia .
- Je vois dans tes yeux de la haine j'ai peur pour toi mon ami.
- Tu n’as pas à avoir peur de moi, je suis venu pour que tu me dises ou ce trouve le clan que je recherche. Garde ta pitié et ta peur pour toi.
- Je pense savoir qui tu recherche, tu es fou. Fou mon ami il n’y a pas d'autres mots. C'est gens sont réputés pour être les pires démons qui soit en ce monde.
Même leurs propres alliés ont peur d'eux sur le champ de bataille à la vue de leur simple blason. C'est la mort qui t'attend là bas.
- Il ya bien longtemps que je suis mort. Trêve de bavardage, donne-moi ce que je recherche.

Jiaye prit alors un manuscrit, écrivit un bref instant et le glissa dans la poche du steamer.


- Ainsi soit il mon ami, fais ce dont tu as à faire mais n'oublies pas. D'abord nuire...
- D'abords nuire ? que dis-tu ? explique-toi …
- Tu comprendra, ne perds pas ton sang froid et accroche toi, ils vont sûrement t'humilier, te tester ou peut être même te tuer.

Pauvre ivrogne, il ne sait plus ce qu’il raconte. Il ya bien longtemps que je n'ai plus rien a prouvé à qui que ce soit. Nuire ? Moi je suis là pour détruire.

- L'ami à une prochaine.

Sylvaryss regarda le manuscrit et  vit une adresse tout près de la taverne. Content mais à la fois terrifié il se rendit devant cette porte.

C'est donc ici que tout va se jouer.

Sylvaryss enleva sa veste la posa sur le rebord d'un enclos et tapa à cette porte, le regard déterminé, prêt à ce battre pour prouver ce qu’il vaut si jamais on lui demandé.
Je suis seul désormais, seul face à cette porte et aux personnes inconnues que je vais rencontrer derrière. Peur ? Trop fier pour l'avouer…
Revenir en haut Aller en bas
Sylvaryss
Invité



MessageSujet: Re: Sylvaryss le sournois [Refusé]   Ven 14 Fév 2014 - 2:25

Sylvaryss frappa une seconde fois à la porte . Aucun bruit . Il décida donc de retourner à la taverne voir son ami.

- Finit de rigoler , que tout le monde sorte de cette taverne .

Il commenca à tout détruire dans la taverne , les serveuses se refugiant derriere le comptoir.

- Je t'ai demandé une adresse l'ami et je la veux maintenant ou c'est la mort que tu récolteras.
- Mais.. je ..euh .. je t'ai donné la bonne adresse . Tu as du faire une erreur .
- Une erreur ? Tu as peut être raison .

Sylvaryss souleva alors son ami , en le tennant par le cou .

- Eh bien puisque j'ai fais une erreur tu vas mis emmener et j'éspere pour toi que tu n'en feras pas.
- Mais , le service n'est pas finit ...
- Maintenant il l'est , je t'assure . En avant .

Sylvaryss et son ami traversèrent Brâkmar et arriverent dans un quartier plutôt étonnant .

- Je n'irai pas plus loin , ici il n'y a que des assasins , des violeurs et des voleurs .
- Ne t'en fais pas tu es à moi pour l'instant et aucun n'osera sapprocher de toi .

Ils marcherent , marcherent et soudain le barman s'arreta .

- Tiens là-bas , tu vois la fumé ? C'est à cette endroit que tu trouveras ce que tu cherches .

Sylvaryss lacha aussitôt son ami et avanca déterminé .Il arriva bientôt près de la porte qui était entre ouverte .
Il vit un eni assis sur le côté . Il ne pu s'empecher de rire ,encore un qui c'est perdu , tachons de faire mieux que lui .
Revenir en haut Aller en bas
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1697
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Sylvaryss le sournois [Refusé]   Sam 15 Fév 2014 - 17:15

Une missive fut envoyé par John Slater, décidément trop occupé à essayer de fusionner une Ga PM avec sa Bague gloursonne. Firefox, sont tifoux, se chargea d'apporter le précieux parchemin à Sylvaryss

"Cher Sylvaryss, anciennement Tanicks. Nous aimons à l'idée d'être une famille soudée, et plus que jamais nous nous efforçons de créer des dissensions inutiles. Il n'est pas nécessaire d'être irréprochable, mais il faut ne faire l'objet d'aucune polémique ni d'aucun soupçon. Ici, nous ne vous accuserons de rien sans preuve, mais votre passé est obscur, trop peut-être.

Ne souhaitant pas amener la discorde dans ses rangs, la Primum Nocere se refusera probablement à vous.

Cordialement.

John Slater, Gardien Nocérien".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Sylvaryss
Invité



MessageSujet: Re: Sylvaryss le sournois [Refusé]   Sam 15 Fév 2014 - 19:56

Sylvaryss , s'agenouilla devant ce petit tifoux pour prendre ce message tant attendu, il se releva alors et regarda le manuscrit .

- Hum un passé obscur. Trop obscur pour qu’aucune personne n’ose m'accueillir dans ces lieux. Ainsi soit-il petite bête.  Je vais répondre à ton Maître qui n’a peux être pas tort.

Sylvaryss , repartit dans sa taverne tant aimée et se posa à une table .

- Et bien écrivons si tel est leur souhait.

Il prit alors sa plume et se mit à griffonner rapidement sur le papier ces quelques mots…

« Tanicks , polémique, soupçons . Ah mes anciens frères, même partis dans un autre monde vos actes pourrait me porter préjudices.
Oui en effet il y a eu il y a bien longtemps un petit eni un peu trop malin. Un ami ? Non jamais ! Un fourbe, un voleur. Ce dont je ne nierai guère.
Il y a eu ensuite ce panda, ancien frère. Oui un frère, j'ai combattu à ces côtés, je l'ai défendu, il m’a défendu. Il est partit aujourd’hui coupable certes mais en homme.
Et il restera mon ami. Ces choix sont ces choix et même si je ne les soutiens pas ce ne sont point mes affaires.
On en vient à moi ? Des erreurs j'en ai fais, tout le monde en a fait ici. Mon histoire ? Je peux vous la conter, je pense la connaitre mieux que quiconque.
Sept ans à côté d'une même personne dans le monde des douze, on a traversé bien des épreuves ensemble, trop d'épreuve même. Une simple femme a même failli nous séparer. Toujours les femmes.
Mais une chose est claire, il n’y aura aucun caillou dans ce petit monde capable de me séparer des miens.
Même si certains pense savoir mieux que nous la vérité. Courte histoire mais l’essentiel y est.
Revenons-en à mes deux anciens frères d'armes. Le mal qui a été fait à certaines personne ont été, nul ne pourra le nier  mais pas par moi.
Non pas par moi et personne ne pourra venir me dire le contraire. J'ai commis une erreur peut être. Avoir été trop proche de ces frères ?
Comme chaque autre pour qui je me suis engagé il y a de ça un an.
Mais n’est ce dont pas ce que l’ont attendait de moi ? Ce dont une famille est censé être ? Une chose est sûre Sylvaryss, anciennement Tanicks comme tu le dit n’a jamais demandé quoi que ce soit à personne et ne le fera jamais.
Si avoir été proche de mes anciens frères d'armes était une erreur alors je payerai pour eux.
Mais je ne laisserai jamais personne dire que moi TANICKS est fait tout ce mal. Et si certaines personnes sont capable de venir me prouver le contraire qu’elles viennent s'exprimer parmi nous .

Mon cher
Pour terminer, si d'autres questions te hantent, je serai ravi de te répondre à nouveau en face a face cette fois ci. Si vous ne daignez m’ouvrir votre porte, la taverne nous accueillera.
Je vous y attendrai, seul.
Oui seul ! Mais sachez tout de même, cher enutrof, que si refus il y a et que vous devez me l’annoncé dans cette taverne. Alors il vous faudra certains frères derrière vous.
Oui des frères car vous n'avez pas idée de ce que peut faire un steamer qui vient de perdre et aussi soit-il aussi obscur que vous le dite. Après tout si il m’arrivait d'échouer comme tant d'autres, je pourrai décider de me venger.
Mais ne vous inquiétez pas. Je n'ai pas encore perdu cher Gardien. »


Sylvaryss se diriga de nouveau vers la demeure des ces grands guerriers tant respectés. Arrivé devant la porte, il cloua la missive au bois de celle-ci et repartit toujours autant déterminé.

En prononcant ces quelques mots à voix haute

-Il y a peut être une personne a qui je dois certains trucs tout compte fait. On appelle ça un chinois chez moi. Personne d’autres. Non personne.

Il faisait sombre dans la cité cette nuit là.
Revenir en haut Aller en bas
Kastyel

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 27
Localisation : Dimensions Divines
Elément : PVM
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Sylvaryss le sournois [Refusé]   Sam 15 Fév 2014 - 21:46

Kastyel qui avait eu vent de l'endroit ou se terrais le postulant, décida d'envoyer son plus beau ChaCha Angora lui porter ce parchemin :


Nos portes te sont fermés pour de bonnes raisons, nous avons étés plus que courtois en décidant de prendre le temps de statuer sur ton sort, mais ce temps est révolu, comprend bien que tes menaces n'ont aucun effet sur nous.

Nous sommes Primum Nocere, Nous sommes Légions, Nous ne pardonnons pas, Nous n'oublions pas, Crains nous...

Ta fierté te perdras, sache que si l'occasion se présente je t’ôterais moi même la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1697
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Sylvaryss le sournois [Refusé]   Sam 15 Fév 2014 - 21:55

La répondu de Sylvaryss ne se fit pas attendre. Firefox revient avant la tombée de la nuit. Slater prit compte des propos du Steamer et estimait que la rencontre en face à face était, très certainement, ce qu'il y avait de plus sensé dans son parchemin.

Il se présenta à la taverne, l'attention était portée sur le jeune Steamer, tous le regardait d'un air inquiet, comme s'il pouvait représenter une quelconque menace ici. Le Gardien Nocérien prit place face à Sylvaryss, les serveurs savaient qu'il ne buvait pas et préféraient se terrer derrière le comptoir, conscients du drame qui allait se jouer.


- Votre histoire est floue. Ce que je comprends, c'est que vos fréquentations sont mauvaises. Soit, nous avons tous eu nos périodes rebelles, ce ne sont pas les actes de nos fréquentations qui nous caractérisent, n'est-ce pas ? Mais il faut parfois reconnaitre que leurs actions, quand elles sont mauvaises, doivent être dénoncées, et punies. Et votre passivité dans les affaires dans lesquelles vous êtes incriminées vous font et feront du tort. Que puis-je dire à propos de tout cela ? J'estime, et je ne suis pas le seul ici, que votre présence ici, sans être une insulte, et un affront. Un affront pour aXao, une guilde respectable dans laquelle vos fréquentations ont mis un petit bordel, fort heureusement, sans grande conséquence pour elle. Et vos fréquentations ont pris la fuite, vers d'autres Mondes, lâches qu'ils sont. Vous devez savoir qu'on ne peut abuser d'un Nocérien et penser, l'espace d'un instant, pouvoir se présenter ici avec les formes, et être entendu. Estimez-vous chanceux que je daigne me présenter ici.

Slater marqua une pause, se tourna vers la porte extérieure. Deux hommes parurent, visage masqué.

- Quant à la menace que vous pensez représenter pour moi, et pour la Primum Nocere, elle est inexistante. Votre nature impulsive et votre arrogance, celle de croire que vous êtes assez puissants pour m'impressionner ou impressionner la Primum Nocere, sont assez de défauts pour que nous vous laissions ici, dans cette taverne.

Les deux hommes s'approchèrent, dagues au poing.

- Puisse votre âme tourmentée retrouver le chemin de la médiocrité, et vous mener aux portes de Cor Unum. Là, peut-être qu'on s'infligera vos désirs de vengeance, votre rhétorique, votre arrogance, à moins que la solution ne soit de prendre la fuite.

Slater se leva et tourna le dos à son interlocuteur, comme une ultime provocation. Les deux hommes disparurent avec lui, laissant Sylvaryss seul devant le personnel et les clients de la Taverne, à jamais humilié.

Et les portes de l'Antre Nocérienne se refermèrent sans bruit. Des menaces du Steamer, il ne restait qu'un courant d'air qui vint caresser les ailes de Deathwing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Wang
[Artisan] hein hein
avatar

Nombre de messages : 3742
Localisation : dans sa tête
Elément : opti
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Sylvaryss le sournois [Refusé]   Dim 16 Fév 2014 - 12:42

Quieta non movere. La voie est close.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.networkanime.com/index-cat-kaos.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sylvaryss le sournois [Refusé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sylvaryss le sournois [Refusé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sylvaryss le sournois [Refusé]
» tactiques générales:le flan refusé avec les nains
» Dépôt de plainte refusé ?
» [Refusé] Le noble déchu d'un royaume perdu.
» Déjà 25 ans! But refusé d'Alain Côté....

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: