AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Padapidadoum. [Recruté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aoki
Invité



MessageSujet: Padapidadoum. [Recruté]   Lun 3 Sep 2012 - 9:03

Revenir en haut Aller en bas
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1670
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Ven 7 Sep 2012 - 18:57

Le Meneur de la Primum Nocere avait manifesté il y a quelques temps déjà sa désapprobation quant aux entretiens des futures recrues qui se tenaient dans une modeste taverne, dont Slater avait d'ailleurs déjà fait tué cinq serveurs, plus par simple envie que par réelle nécessité. L'Enutrof fut rapidement mis au courant que quatre individus avaient manifesté vouloir rencontré la Primum Nocere, cette nouvelle lui fut rapporté par un jeune Iop ivre qui a eu l'indélicatesse de vomir sur les souliers de l'Enutrof. Nul ne saurait dire précisément s'il était mort avant d'être vaporisé, des témoins affirment avoir attendu un hurlement terrifiant...

La Taverne de Chabrulé était sale, poussiéreuse et mal-odorante, à l'image de ses habitués. Slater était venu seul, à son arrivée, le brouhaha se tut en quelques secondes. Une fois n'était pas coutume, et sans qu'il ne le sache vraiment, la Taverne était bondée de monde. L'Enutrof vit deux miliciens, eux aussi, ivres, sa Pelle Animée les botta jusqu'à la sortie.


- Où est-il ?

Le barman se mit à faire de grands gestes à une des serveuses. Une jeune Eniripsette blonde avec une poitrine avantageuse, dont on devinait un visage d'habitude fin et gracieux mais qui ce soir-là était fermé, masqué par une peur incontrôlable, se présenta à l'Enutrof et lui désigna une table à laquelle était assis cinq hommes, dont un Sacrieur. John Slater lui fit signe de disposer, on entendait des pleurs de soulagement émaner depuis l'arrière boutique.

Nul ne saurait dire si cette atmosphère lourde et terrifiante pesait sur les épaules du Sacrieur, John Slater s'avançait vers lui, lentement, les planches de la taverne craquaient sous ses pas. Il arriva devant le Sacrieur, l'invita à se lever. Trois jeunes femmes s'approchèrent, prêtes à dégainer leurs armes. Par prudence, l'Enutrof fit fondre les lames du Sacrieur.


- Peut-être l'ignoriez vous, peut-être que non. Mais cette taverne n'est pas digne de recevoir des visites de nos membres. Je vous prie de me suivre, seul, sans vos compagnons de route, nous aurons l'occasion de nous intéresser à leurs cas plus tard.

Ils sortirent, Aokijin était seul avec l'Enutrof, ils s'enfoncèrent dans les sous-sols de la ville et parvinrent enfin à l'Antre de la Primum Nocere. Le destin du Sacrieur était désormais scellé.

_________________
#BackInBusiness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Ven 7 Sep 2012 - 20:11

Les coudes sur le rebord de la fenêtre, Dropit savourait un Kokopavot a petites bouffées. Inspiration, crépitement du foyer, et nuage blanc qui se perdait dans l'harmonie des lumières de la lune et de la ville. Après une bonne journée dans la jungle d'Otomaï, rien ne pouvait brisé cet instant de perdition et de réflexion. Les rangs maigrissent, les frères partent vers d'autres horizons. Alors qu'un immonde Steamer passait sous la fenêtre, Dropit cracha un mollard crasseux qui termina sa chute sur son scaphandre.

<< ET OUAIS, ON T'AS JAMAIS APPRIS QU'IL Y AVAIT TOUJOURS QUELQU'UN POUR TE PISSER DESSUS ? SARDINE AMBULANTE, RETOURNES DANS TES EAUX DOUCES ! >>

L'Enutrof à barbe bleu ciel riait tellement intérieurement qu'il du recracher instantanément l'opaque fumée. Mais il avait raison ! Les poissons devaient rester dans les eaux, les idiots sur Terre et les aigles dans les airs. Et à propos d'aigle, une odeur nauséabonde venait de faire irruption dans l'antre, la plume blanche et le vomi ! Dévalant les escaliers à la recherche de l'intrus, Dropit serrait sa dague avec la main et le Kokopavot avec ses dents. L'odeur semblait venir de l'Anti-chambre, un ange qu'on aurait torturé à mort et qui en aurait craché le contenu de son estomac. Coup de pied dans la porte, et surprise.

<< Tient tient, mon odorat ne faillit que très peu, mais me voilà en présence de John-Slater et de Aokijin ! >>

Pendant que son confrère Enutrof lui expliquait la situation, Dropit se moqua de sa chaussure gauche a laquelle était accroché un bout de citwouille parfumé d'une once de relent. Ses mains ensanglantées lui laissait présager la situation actuelle de l'ivrogne qui avait osé faire une telle chose.

<< Sa n'aurait tenu qu'à moi, c'était sur la gueule que je t'aurais refourgué mon rhum, mais s'il te plait, y'a une paire de tongues Pandalamachin dans ce placard. Quand à toi, c'est bizarre mais comme je le disait, mon odorat d’œnologue a sentit la plume d'ange, et cela semble émaner de toi ! C'est bizarre car je sais que tu as raconter le baratin habituel à Oto. >>

Après avoir écraser le reste du cône sur son bras, Dropit consulta la feuille des requêtes de Brakmar qu'il tenait rigoureusement à jour et par ordre alphabétique.

<< Voilà, Aokijin, effectivement, tu as prouvé que tu défendrais Brakmar jusqu'à la mort, mais la case s'arrête là. Même pas une petite mission de reconnaissance. Tu as peut-être des amis dans cette guilde, mais sache que la guilde commence à s'en foutre ! Il est vrai que certains départs précipités m'ont rendu anxieux mais certainement pas dupe. Tu es dans l'antre de la Primum Nocere, nom de Djaul ! Et ici, les faibles meurent. Tu veux nous rejoindre ? Jusqu'où irais-tu ? Et imagine toi que je ne parle pas de scarifications mais de besognes pour notre ville. Car notre guilde vit essentiellement de cette cité. Gonfle moi ces ailes, soit reconnu auprès de celui qui gère l'effort de guerre, et lorsque tu aura rejoins un Ordre de la Tour de Brakmar, peut-être te donnerais-je mes grâces ! Une dernière chose, sache que cela pourra t'ouvrir les yeux et qui sait, t'épanouir.>>

Les paupières du barbu commencèrent à peser des tonnes, et il était temps pour lui de se rendre à la bibliothèque pour s'endormir dans l'utopie des livres...

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki
Invité



MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Mar 11 Sep 2012 - 13:14

L'endroit sombre et immense portait les couleurs pourpres qui caractérisaient la guilde. Aok eut à peine le temps de se familiariser à l'endroit qu'un Enutrof dévalant les escaliers quatre à quatre s'approcha d'eux. Le sacrieur le reconnût aussitôt, c'était Dropit, un personnage atypique qu'il avait déjà eu l'occasion d'apercevoir lors des rares fois ou il se payait le luxe de voyager en utilisant les zaap.
Aurait-il été mal informé ? Primum Nocere ne recruterait-elle que des Enutrofs ? Peut-être aurait-il à boire une potion de vieillissement pour espérer les rejoindre. L'idée le séduisait guère. Non pas qu'il n'appréciait pas l'art et la manière qu'on pouvait retrouver chez les adorateurs de kamas mais la Nécromancie n'y était pas très bien vu.
Et surtout, il savait à quoi ressemblait ses parents; Les rides, non merci.
Dropit s'adressa à lui avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit. Ses paroles furent brèves et l'idée qui en ressortait était claire, il devait prouver sa valeur et sa loyauté à Brakmar.
Il fallait faire ça vite et il fallait le faire bien car il n'aurait qu'une chance. Mais avant, il devait récupérer ses femmes. Aok n'aimait pas les laisser seules, unique présence qu'il côtoyait au quotidien, les savoir loin de lui le mettait mal à l'aise. D'habitude il ne les quittait pas sans leur donner une partie de son coeur. Cette fois-ci il avait été contraint de faire au plus vite, il aurait été stupide d'agir autrement.


Se hâtant, il parvint rapidement jusqu'à l'auberge ou une petite foule composée de clients et de badauds s'était amassée. Pris de panique, il se fraya rapidement un chemin en bousculant les personnes présentes. Si quelque chose était arrivé il ne pourrait jamais se le pardonner. Ce n'est que lorsqu'il fût arrivé à moins d'un mètre de ses trois épouses qu'il découvrit la scène avec horreur.
Un Iop qui ne devait pas avoir plus de sept années était accroupit au dessus de Sacca', le bandeau qu'elle avait habituellement autour des yeux tournant maintenant entre les mains de ce frêle idiot.

< Petit, donne moi ça. > dit le Sacrieur en tendant la main vers lui, un air de démence mêlé de fureur sur son visage.
< Qu'est-ce qu'elle a la dame ? Qu'est-ce que vous lui avez fait ?! > répondit le jeune Iop en regardant la féca avec un air horrifié.
Il n'y avait plus que deux trous là ou aurait du être présent les yeux de Sacca'. Deux orifices brûlés à vif dégageant l'odeur insupportable de la peau marquée au troisième degrés. Si d'ordinaire son apparence pouvait en effrayer plus d'un ce n'était rien en comparaison de l'image qu'elle renvoyait maintenant.
Voyant que le Iop n'était pas décidé à faire quoi que ce soit, Aok lui arracha le bandeau des mains et le remit en place. Puis sans attendre il rattacha les ligaments à la poitrine des trois femmes. La foule recula de plusieurs mètres lorsqu'elles se relevèrent, formant un cercle autour d'eux.

< C'est quoi ton nom, petit ? > dit le Sacrieur en se tournant vers lui.
Il ne répondit pas tout de suite, trop occupé à dévisager la femme qui se tenait debout à quelques centimètres devant lui. < ... Meuporg, monsieur. Je m'appelle Meuporg. > finit-il par dire.
< Eh bien, Meuporg ... Ce que tu as vu n'est rien d'autre que le résultat d'une confiance placée entre les mains des prêtres de Bonta. Sache le, la cité blanche qui se targue de défendre le bien et la justice n'est en réalité pas plus pure que les yeux souillés de ma compagne. > répondit Aok.
La peur grandissante du Iop à l'entente de ces paroles atteint son paroxysme lorsque la féca se pencha vers lui et caressa ses cheveux tout en lui donnant l'impression de le fixer à travers les bandages. Une semaine auparavant le Sacrieur aurait éventré sur place quiconque oserait poser la main sur Sacca'. Aujourd'hui il ne pouvait plus se permettre un tel geste, terroriser cet écervelé serait sa seule vengeance.

< Oh, regarde ! Tu t'es pissé dessus, petit. >



L'air frais de l’extérieur était un vrai soulagement après l'ambiance oppressante de la taverne. Ceci étant fait, il était temps pour Aok de se mettre en route. Conscient de l'objectif qu'il devait atteindre il n'en connaissait toutefois pas l'ampleur. Aussi, faire cavalier seul au compte de Brakmar n'était pas le plus indiqué pour prouver sa valeur. Dommage, c'est comme ça qu'il avait toujours fonctionné. Cette fois-ci il aurait besoin d'Oto Mustam.

< Nous sommes les murmures dans la nuit ... les monstres sous le lit ... les ombres tapies dans l’obscurité ... ceux que craignent la veuve et l’orphelin ... nourries à la haine et la rancœur ... >
< Contaminant les voyageurs errants ... inspirant l’effroi ... prêts à corrompre l’âme de l’inconscient ... Apportant peine ... détresse ... abandon ... mal-être et souffrance ... >
< Au-dessus du reste ... La fin justifie TOUJOURS les moyens ... funeste réputation dont nous sommes chaque jour plus fiers ... nous abattons ceux qui se dressent sur notre route ... >
< tapie dans l’ombre ... l’engeance démoniaque arrivée à maturité ... la peur et l’insécurité se répandent ... >
< Il vous reste maintenant à savoir si ce combat va se mener avec ou sans vous car il ne peut exister que deux camps : ceux qui sont avec nous et ceux qui sont contre nous… >

Tels furent les mots qu'il utilisa lors d'un discours d'une vingtaine de minutes promulgué aux nouvelles recrues Brakmariennes. Ses paroles, bien qu'Aok aurait juré les avoir déjà entendu quelque part, étaient inspirées et motivantes. Servir Brakmar n'allait pas être une tache aisée. Au rythme d'une mission par journée il lui faudrait plus d'un mois pour démontrer sa motivation.
Les taches se succédèrent, toutes aussi variées les une que les autres, et ce n'est qu'au bout de 45 jours qu'il fût enfin relevé de ses obligations.
Ses papiers en poche, il pouvait désormais prétendre à la place qu'il convoitait au sein de la PN.



Rapidement, il se mit en route jusqu'à l'antre. Une fois arrivé devant ses portes, il frappa deux coups et entra.


Revenir en haut Aller en bas
vOdkarOugeuhO-

avatar

Nombre de messages : 939
Age : 25
Localisation : Dans mon lit
Elément : Feu/Air/Eau
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Jeu 13 Sep 2012 - 11:31

Dans l'ombre d'une pièce annexe servant aux repos des membres, les traits du visage légèrement éclairés par une bougie située un peu derrière elle, assise dans un vieux fauteuil avec les jambes repliées, la disciple de Crâ méditait sur des stratégies de combat et de commerces. Cette tâche était extrêmement compliquée pour elle car elle savait que la paresse prenait souvent le dessus sur ses objectifs fixés. Les solutions les moins compliquées et les moins longues seraient donc les meilleures. D'ailleurs la Crâ était souvent connue non pour ses glorieuses richesses ou ses nombreuses panoplies mais pour avoir été régulièrement croisée au zaap des coordonnées 5,7 ou pour être la femme de la glorieuse Malm, tout simplement. Mais cela ne lui convenait pas, il était temps pour Vodka de faire sa place et c'est pour cela qu'elle était en train de méditer. Seulement, deux coups à la porte de l'antre la déconcentra. Ne sachant pas si d'autres membres étaient là pour aller voir ce qu'il se passait, ses jambes se déplièrent et l'emmenèrent jusque là. Une fois la porte ouverte, l'encadrement accueillait un Sacrieur du nom d'Aokijin. Elle n'avait pas eu besoin de demander son nom, elle connaissait ce personnage pour l'avoir plusieurs fois rencontrer via son ami Centenaire.


Malsoir, Aok. Dropit m'avait en effet parlé de ta précédente demande d'intégration et de ce qu'il t'avait demandé. Je vois que tu as bien accompli sa demande.



Quelque chose lui chatouilla la gorge et elle toussa plusieurs fois avant qu'une plume d'ange n'en sorte, récupéra son souffle et continua :



Je n'ai pas beaucoup combattu à tes côtés mais de ce que j'ai pu constater, ton aptitude au combat est acceptable. Ensuite, ta présence n'est pas spécialement désagréable hormis ta manie de vouloir faire des salto arrière à tout bout de champs. Je suis donc plutôt favorable à ton entrée parmis nous mais j'aimerais quand même que tu me racontes comment tu es devenu un démon. J'espère que ce sera une histoire passionante !



Vodka s'empara de quelques friandises, de deux ou trois bières et s'installa pour écouter attentivement le récit que lui conterait le Sacrieur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki
Invité



MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Jeu 13 Sep 2012 - 20:44

Expliquer les évènements qui l'avaient poussé à devenir un démon ? Après tout, la question était légitime mais elle surprit tout de même Aok.
< Chamrak, va nous chercher quatre chaises. > dit-il en se tournant vers la Pandawa. Elle s'exécuta aussitôt et, une fois qu'ils furent tous assis, le Sacrieur se mit à parler.

< Peut-être devrais-je me présenter d'avantage ... Je suis Ao Ki Jin, disciple de la déesse Sacrieur et Nécromant de mon état, deux affinités qui se transmettent de père en fils dans ma famille. Je n'ai que vingt ans et, pourtant, j'approche de la fin de ma vie. Comme tu peux t'en douter, imposer sa volonté aux morts demande une contrepartie importante que je paye au prix fort. Il existe cependant un moyen d'en inverser les effets : ne plus donner sa vie aux morts et, au contraire, leur prendre la leur !
Je n'ai juste pas encore trouvé ... Mais, sache que si j'y parviens avant de m'éteindre, je serai alors ravi de faire de toi ma quatrième femme lorsque ton heure viendra ! J'ai toujours voulu posséder une disciple de Crâ et tu remplis parfaitement les conditions. >

Il lui adressa un sourire torve et continua son récit.

< Comment j'en suis arrivé là ... Je me suis engagé dans les forces Brâkmariennes il y a peu de temps mais la raison de tout remonte à plusieurs années. Il est possible que vous en ayez entendu parler par ici. Cette histoire de la disparition tragique de la fille, depuis présumée morte, d'un des membres du Conseil bontarien. >
Il désigna de la main l'Eniripsa blonde assise à sa droite tout en continuant à regarder l'archère dans les yeux.
< Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu'on naît Eniripsa mais qu'on ne le devient pas. Je ne vous apprendrai pas non plus qu'il est de coutume de choisir un dieu tutélaire le jour de ses douze ans. Le principe est identique chez les Nécromanciens à qui il est demandé d'acquérir leur premier défunt au même âge.
A l'époque, nous habitions le centre-ville de Bonta. Mon père possédait une boucherie, ce qui nous permettait d'expliquer plus facilement les hurlements et la présence de sang. >
Il porta cette fois-ci son regard vers Vicodine, la dévisageant. Ses yeux se firent vagues.
< On habitait l'un en face de l'autre, c'était mon amie et je l'aimais. Je crois qu'elle aussi mais je n'ai jamais pu en avoir la certitude. Elle a toujours été différente des autres, elle ne voulait pas choisir de dieu mais son rêve était de devenir une Eniripsa. Mais comme je l'ai dit, on naît Eniripsa, on ne peut le devenir. En tout cas, hasard ou pas, son anniversaire et le mien coïncidaient. Je ne sais pas ce qu'elle comptait m'offrir mais, pour ma part, mon choix était fait. >
Marquant une pause, il se mit à la contempler silencieusement pendant près d'une minute. Assise sur sa chaise, droite et rigide, elle fixait le mur devant elle.
Il soupira puis se détourna d'elle pour s'intéresser à nouveau à son interlocutrice qui n'avait pas cessé de siroter sa bière en attendant la suite de l'histoire.
La fixant dans les yeux, il continua d'un ton froid.

< Je l'ai fait venir chez moi un peu avant l'aube. Elle n'était encore jamais entrée auparavant. Je lui ai bandé les yeux, c'était une surprise après tout ... On est descendu dans la cave. Elle était encore plus belle à la lumière des torches. Ce jour-là, elle portait une robe à fleurs verte, elle sentait bon ...
Je lui ai enlevé le bandeau qui l'empêchait de voir et on est resté immobiles quelques minutes. Puis je l'ai étranglée.
Elle n'a pas résisté, au contraire, elle souriait. Peut-être qu'elle savait ... J'ai pleuré pendant et bien après que tout soit fini. La Nécromancie est une forme de renaissance et, encore une fois, on naît Eniripsa ...
Ils l'ont recherchée, j'ai dû m'enfuir. Je ne sais pas comment ils se sont débrouillés mais ils ont su que c'était moi. Tout le monde est mort sauf mon père, je crois qu'il vit sur l'île d'Otomaï maintenant.
Par la suite, j'ai eu plusieurs fois affaire aux autorités bontariennes, notamment pour les yeux de Sacca', mais c'est une autre histoire. Plutôt longue, d'ailleurs...
C'est Centenaire qui m'a parlé des engeances démoniaques et, plus particulièrement, de Primum Nocere qu'il décrivait comme étant le creuset parfait dans lequel je pourrais faire fondre et forger le métal de toute la haine que je ressentais à l’égard des poulets en blanc. Il me semblait naturel de rejoindre et de forcir les rangs des ailes de cuir, si cela répond à ta question.>


Revenir en haut Aller en bas
Centenaire
Père Calment
avatar

Nombre de messages : 1398
Age : 25
Localisation : ouvre un compte en Suisse.
Elément : Surprenant !
Date d'inscription : 29/03/2012

MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Ven 21 Sep 2012 - 11:37

Le discours de Aokijin finit, le silence s’installa dans la pièce. Chose rare... Chose rare en effet qu'un postulant réussisse à assommer tout le monde en quelques secondes de parlotte. Mais ce calme ne resta pas longtemps car on entendit au loin la voix d'un fou qui chantait dans la rue.

" AAAAAAAH LAAAAAA SALOPE ! "

Ce chant infâme se rapprochait jusqu'à ce que la porte s'ouvre à la volée et que Centenaire surgisse alors avec un sourire. Cela devait s'expliquer par son voyage de noce qui venait de se finir. Avec Gourette, ils étaient partit faire de la plongé vers Sufokia. L'enutrof lâcha donc un :

" Mes amis ? Le palais des lacs est bientôt à nous. Notre plan se déroule parfai... "

Centenaire venait de se rendre compte qu'une nouvelle personne se trouvait dans la pièce. Il reprit alors rapidement ses esprits, remit sa chemise dans son pantalon, salua ses camarades et commença.

" Hey salut Aokijin, bien ? Je savais bien que tu viendrais un jour te présenter devant nous.
Tu m'as l'air motivé, c'est bien, mais je ne sais pas si cela suffit pour nous rejoindre.
Déjà, retire moi ce sourire arrogant de ton visage et écoute moi attentivement s'il te plaît ! "


Celui-ci s’exécuta et Centenaire reprit.

" Nos informateurs nous ont fait savoir que tu étais un membre actif de cette guilde d'incapable qu'est le Cercle Vicieux.
Si actif, que tu as pu briguer un poste de Bras Droit. Nous n'aimons pas cette mauvaise habitude qu'est le multi-guilde. Sache que si tu as le malheur de nous rejoindre, tu devras te soumettre entièrement à la Nocere et laisser derrière toi tout ce que tu possèdes. Tu appartiendras à la Nocere et à aucune autre guilde.
Comprends-tu bien ce que je dis ? "


Centenaire s'avança plus dans la pièce pour poser son sac sur une table. Il l'ouvrit et en sortit une petite pochette dans laquelle il avait rangé soigneusement ses photos de vacances avec Gourette. Puis il cria :

" Hey Slater, Dropit venez ici. Vous avez déjà vu une fecatte en maillot de bain ? Non ? Bah venez voir. "
Puis il se retourna vers Aokijin et dit : " Nous attendons ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki
Invité



MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Sam 22 Sep 2012 - 16:59

Encore un Enutrof ! Est-ce qu'ils apparaissaient par magie ? Peut-être sont-ils tous cachés quelque part, attendant le bon moment pour sortir. Tout ceci était étrange, et bien qu'Aok connaisse cet ancêtre là pour l'avoir côtoyé à maintes reprises il fût surpris de se retrouver ainsi entouré par autant de gens de petite taille.

< Vos informateurs sont bons. Pas excellent, mais bons ! Non je ne compte pas parmis les bras droits du Cercle Vicieux. Je l'ai été autrefois. Je suis également conscient de ce que rejoindre Primum Nocere implique et j'y suis préparé. Je me tiens, ainsi que mes épouses, à votre disposition. > dit-il tout en regardant Centenaire.


< Sachez toutefois que je continuerai malgré tout à prendre des nouvelles de certaines des personnes qui composent cette guilde. Je ne suis pas du genre sentimental mais j'ai tout de même développé certains "liens" que je n'aimerais pas perdre. Je ne pense pas que cela vous pose de problèmes ? > rajouta-t-il en regardant cette fois-ci tout ceux présent dans l'antre.
Revenir en haut Aller en bas
vOdkarOugeuhO-

avatar

Nombre de messages : 939
Age : 25
Localisation : Dans mon lit
Elément : Feu/Air/Eau
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Mar 25 Sep 2012 - 23:35

La femelle Crâ termina ses breuvages et leurs accompagnements en écoutant, observant les évènements qui se déroulèrent après qu'elle ait pris la parole. Quand elle s'aperçut qu'il était temps d'intervenir à nouveau, elle prit la parole :

Tes récits m'ont convaincus que tu avais le potentiel Nocerien. Seulement quand on entre dans la Primum Nocere, la priorité est donnée aux autres membres et non aux externes. Certes, tes liens tu peux garder. Mais s'il y avait une guerre entre nos deux guildes, il est logique que ton parti sera le nôtre, sans hésitations. N'est-ce pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki
Invité



MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Mer 26 Sep 2012 - 12:54

Aok se tourna vers la Crâ et dit < Bien entendu, il ne pourrait en être autrement. > Les choses commençaient à avancer et il avait hâte de pouvoir faire ses preuves au sein de la guilde.
Revenir en haut Aller en bas
Physalia
[Passeuse] GaGarce bordélique.
avatar

Nombre de messages : 3721
Age : 30
Localisation : Près d'Oto
Elément : Strontium
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Jeu 27 Sep 2012 - 12:31

Physalia se plaisait à faire languir les postulants. L'attente était le meilleur moyen de tester leur motivation.

Après avoir écouté le rapport de ses différents confrères et espionné le sacrieur, elle s'empara d'un parchemin et l'enduit de quelques mots.


- Esclave, par ici.

Son fidèle serviteur, un bworky hideux -si hideux qu'un test de paternité avait été commandé afin de vérifier s'il s'agissait de la descendance de Dropit- s'approcha.

- Portes ça à Aokijin, disciple Sacrieur.

Bientôt, le sacrieur tremblerait à la vue du message de la Pandawa. Signé du blason Nocere, on pouvait y lire :

Tiens toi prêt, ton heure est proche.

_________________
Inter arma silent leges !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Padapidadoum. [Recruté]   Jeu 27 Sep 2012 - 17:50

Revenant de la bibliothèque avec un livre sur la fraternité, Dropit glissa un oeil dans la taverne pour voir comment se déroulait les opérations. Les cris des ivrognes couvraient le fond sonore, mais cela ne l'empêcha pas de voir Physalia accompagné de... Il resta bouche bée.

<< Oh mon Dieu ! Je savais que je n'aurais pas du utilisé ce préservatif périmé et troué dans la machine du forain ! Et surtout, accepter ce tord-boyau qu'elle m'a proposé de partager. J'espère qu'elle ne s'en douteras jamais ! La pauvre, elle a du en souffrir... >>

Décider à ne pas verser de pensions à la charmante Pandawa, Dropit s'éclipsa en vitesse avant que lui prenne l'envie de jeter des noix de pécans à son enfant.

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Padapidadoum. [Recruté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Padapidadoum. [Recruté]
» Recrutement Greeny [Accepté]
» [Druidesse Taurenne] Tamah [recruté]
» les pirate noir recrute
» Occalina, pirate [Recrutée]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: