AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphée
Invité



MessageSujet: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Mer 15 Aoû 2012 - 3:36

__________________________________________________[HRP]________________________________________________________
En espesrant que les candidatures pour deux personnes soient acceptées.
PS: Un role play à deux n'est vraiment pas facile à construire, de plus on arrivait pas à mettre plus d'une image et les petites musiques qu'on voulait intégrer.

.Nymphée : Bonjours, vous ne me connaissez peut être pas car Beauty ma fait réelment découvrir ce jeu il n'y a pas si longtemps (car j'étais bien plus sur le jeu Aion) tout en me donnant sa nini (Level 199) que j'ai maintenant rename et maîtrisé. Je suis apte à faire du PvP (ce que je rafole), du RP (pourquoi pas boire une coupe de sang bontarien dans la taverne du Chabrulé ?), ainsi que participer à la vie de guilde, que ce soit pour donner un coup de pouce, des events, ou tout simplement papoter au micro.

.Beauty-Armor : Près de cinq ans de jeu, actuellement en finalisation de stuff PvP, avec une Fécatte de cercle 200 depuis 1 an. Je recherche une guilde Brakmarienne incluant le RP, et ainsi participer aux diverses activités de la guilde.
Bonne lecture.
__________________________________________________[/HRP]________________________________________________________


.Prologue.

Depuis le début des temps sur les terres d'Amakna, les disciples des cultes sombres et ceux de la lumière s'affrontent. Les Bontariens prirent petit à petit le contrôle des contrées repoussant les hordes brakmariennes. Face aux nombreuses défaites, Oto Mustam célèbre chef de la milice envoya un grand assaut contenant énormément de combatants reconnus, même le terrible trio nommé "Tricheforce" fut envoyé dans la sanglante bataille de la Lande de Sidimote.
La Tricheforce était composé, de trois guerriers légendaires fidèles à Djaul, Drogo Khal ou encore surnommé "Le Sanguinaire" n'ayant subit aucune défaite, ainsi que le couple Kkrats, Eddward "La Muraille" & Catelyn "SilentHeal" ayant deux filles nommées Nymphée et Beauty-Armor âgées de un et deux sabliers. La bataille fut épouvantable, les anges mieux organisés et plus nombreux éliminèrent les démons n'en laissant plus que trois face aux centaines de leurs soldats. Le sang coulait à flot sous la puissance de la Tricheforce, 250 litres de sang ... Non 300 litres de sang se déversèrent par le courroux de ces trois ombres vivantes.
Le nombre était toujours là, une terrible colère de Iop acheva Catelyn, fou de rage Eddward décapita le meurtrier
de sa femme et couru à son aide, celle-ci mourra dans ses bras alors qu'il la tenais à ces genoux dans un époustouflant faisceau de lumière. Pendant le dernier baisé avec sa seconde moitié une attaque mortelle, lancé par un Sram qui était jusqu'à l'heure invisible, le mis hors d'état de nuire.
Drogo comprenant la situation punis le Sram en un rien de temps et s'élança vers ses frères d'armes.
Le corps de Catelyn non animée gisais aux pieds d'Eddward. Drogo troublé dis simplement:

-Comment puis-je t'aider ? Mon bouclier, mon ami.
Eddward répondit:
-Mon frère, Je te demande une dernière faveur ...
Il cracha du sang et continua:
-Prends soin de mes filles, élèves les comme-ci c'était les tiennes...Fuis, fuis pauvre fou.
Après ses dernières paroles La Muraille s'effondra dans l'Au-delà.
La Lande était silencieuse, rien ne bougeait, le temps s'était figé, pas même les bontariens n'osaient s'approcher du Sanguinaire et de son aura démoniaque.
Les nuages ne laissant plus de lumières s'échapper du ciel, Drogo disparu dans l'ombre, l'apaisante obscurité.



.Chapitre Premier - L'appel de Djaul.

Drogo a rapidement récupéré Nymphée et Beauty-Armor à la Crèche-Noire de Brakmar, et les a élevés sans renier le passé mais en le dissimulant, loin de tout, loin de la guerre, loin des cultes, dans la Millifutaie.
Seize années se sont écoulés, maintenant la nuit n'est plus que jours où les Bontariens dominent Amakna.
Comme tout Vandanor la petite famille avait pour programme la chasse au sanglier. La journée s'annonçait magnifique, en plein mois d'Aperirel, la rosée du matin commençait à laisser place à la douce chaleur du soleil.
Nymphée la jeune Eniripsa se réveilla comme une edelweiss et partit réveiller sa grande soeur. Elle entrouvrit la porte, Beauty dormait ... profondément, une bulle pendait à son nez. Nymphée s'approcha de sa soeur Fécatte, sourit, puis répéta :

- Hey listen, Hey, listen ... listen, on se réveil !
Beauty posa sa main gauche sur sa table de nuit et lança tout ce qu'elle touchait sur sa joyeuse soeur. Vus l'humeur habituelle de Beauty, elle se précipita vers la porte et lâcha :
- Euh... à toute je vais réveiller papa.
- C'est ça barre toi ! grincha Beauty
Après un petit déjeuner animé par les cabrioles de Drogo, les rires de Nymphée, et les jurons de Beauty, ils se préparèrent à la chasse. Une fois prête la famille se méta en route, Nymphée troublée demanda :
- Hmm ... Au faite on va où déjà ?
Sa soeur répliqua:
- A ton avis ? comme d'hab'.
Drogo fière répondit :
- Et oui mes petites pioutes, sur la route de Millifutaie, dans les bois !
Une excellente chasse, prèt de 6 gibiers, dont un trop abîmés pour être porté à cause des dommages infligés par Beauty. Ils rentrèrent en fin d'après-midi flottant dans une brise agréable. La nuit tomba rapidement, et une partie de "Tragic the Gardening" commença. Les coups critiques de Nymphée furent fatals. Elle s'exclama "loosers !"
Au même moment quelqu'un frappa à la porte, la fécatte dis à son tours "
Bravo, tu as gagnée le droit d'aller ouvrir la porte". Nymphée ouvrit la porte, un grand homme barbu se tenait au seuil de la maison, il avait quelque chose de spécial ... Peut être les grandes ailes blanches qui dépassaient de son dos ... Oui c'était ça. Nymphée troublée ne sut quoi dire, L'étrange personnage dit d'une voix chaleureuse:
- Bonsoir, c'est bien ici que vie notre chère ami Drogo ?
- Oui, oui bien sûr. Papa il y a quelqu'un qui veut te voir !
Drogo ayant fini de ranger le jeu de cartes, vint à la rencontre de l'inconnu.
Au moment où il aperçu les ailes de l'étranger, une lueur plus menaçante que les ténèbres elles mêmes sortit de ses yeux. Avant même que Drogo ne puisse faire un mouvement, une ronce agressive s'enroula autour du Sanguinaire.
Les deux soeurs choquées ne purent faire quoi que ce soit, et un instant plus tard une épée transperça leur père, suivit d'une giclée de sang.
L'ange meurtrier s'en alla sans se retourner laissant les deux soeurs en larmes baignant dans le fluide vital de Drogo.
Seuls les ombres de Nymphée et de Beauty dansaient selon le désir de la lueur de la bougie. Folle de rage Nymphée usa toute sa magie pour soigner Le Sanguinaire, mais c'était peine perdu, la mort avait déjà fauchée son âme.
Une fois toute sa magie utilisée, elle essaya de le réanimer avec des compressions thoracique, encore, encore ... encore et encore. Acceptant la réalité Beauty mit une main sur l'épaule de sa soeur acharnée, et dit sur un ton sans émotion : "
Mettons nous en route pour Brakmar". Leur destin était scellé auprès de Djaul.


.Chapitre Second - Le côté Obscure de la force.

La fécatte et l'eniripsa ont mis leurs pouvoirs aux mains de Brakmar. Chasser non plus des sangliers mais des anges, "les piafs" comme Nymphée les appelle, étendre la divine obscurité de la cité, ainsi que retrouver le meurtrier pour lui assurer une mort lente, étaient leur quotidien. Elles attaquaient les villages Pandala des quatre éléments,
puis les territoires bontariens, en répétant ces assauts chaque jours. Elles firent connaissance d'une dizaine de démons ayant les mêmes objectifs tout comme Satyrr, Malm ou encore Dropit, elles n'étaient donc pas seul.
Des évênements plus majeurs eurent lieux où elles purent découvrir la fraternité et la rage Brakmarienne, notamment avec l'attaque sur Bonta organisée par la Primum Nocere où une centaine de démons mirent le chaos dans la cité blanche. Les bontariens ne remettaient pas longtemps à reprendre les territoires.
Lors du mois de Fraouctor, les deux soeurs reprirent la Lande de Sidimote. Un jours gris où, les oiseaux ne chantèrent guère, les lapinos restèrent dans leur terriers, les feuilles tombais des Oliviolet venant s'échouer au sol et ainsi brûler à petit feu.
Quelque heures après la conquête, les bontariens ripostèrent avec un groupe doté d'une grande puissance, composé de huit anges. Beauty & Nymphée n'étaient que les deux seuls défenseures du prisme qui défini le territoire, leur défaite était certaine, une autre chose était certaine, elles ne fuiraient pas. Les cendres s'envolaient sous la puissance des coups et des sorts lancés par les combattants. Une fois l'affrontement terminé, les cendres retombèrent tel de la neige venant flotter dans le sang des corps ayant perdu leur âme après une longue lutte opiniâtre. L'honneur de Brakmar fut sauve en échange de la vie de deux de ses guerrières.



.Chapitre Troisième - La Nuit Tombe.

De l'air, toute la machine qu'est l'organisme de Beauty se remit à fonctionner. Elle ouvrit rapidement les yeux, tout en respirant le plus d'air possible, sa vue revenait petit à petit. Beauty entendit des étouffements sur sa droite, elle tourna rapidement la tête pour percevoir la source, il fallut plusieurs secondes pour qu'elle puisse y voir clair et voir l'Eniripsa quelle connaissait tant. Nymphée était allongée et regardais le plafond couvert de moisissures où des araknes tissaient leurs futurs pièges.
Une voix d'un inconnu retenti dans l'obscure salle seulement éclairée par une bougie posée sur une table au centre de la petite pièce, "
Enfin réveillées, vous êtes" dit l'étrange personnage situé à gauche de Beauty.
Les deux soeurs regardèrent dans la direction de la voix. Elles aperçurent un petit vieillard, un osamodas reconnaissable à sa queue qui tombait le long de la chaise sur lequel il était assit. Il ajouta :

- Adoy mon nom est. Dans la Lande de Sidimote je me promenai, à la recherche de plumes de corbacs, puis trouvé je vous ai. Et ainsi par mon pouvoir, ressuscité je vous ai.
Nymphée trouva la force de répondre :
- Merci Adoy, je ne saurai comment vous remercier !
Adoy sourit et répondit :
- Deux choses vous pouvez faire. Des plumes de corbacs j'ai besoin, et ...
Il toussa et ajouta :
- Vaincre les Bontariens vous devez, rejoindre une puissante guilde et ainsi unir vos pouvoirs. Car utile à Brakmar est votre Force.
Beauty s'exclama :
- Merci papi, nous vous ramèneront vos plumes. Et vous avez raison nous devons mettre un terme au règne de Bonta.
Elle regarda Nymphée qui était debout, prête à lui lancer un mot de reconstitution. Une fois fait Beauty se leva, les deux soeurs se fixèrent et dirent au même moment "Primum Nocere".
Adoy se mit à rire ce qui l'amena à s'étouffer. Une fois sa crise fini il ajouta :

- Bonne idée vous avez, postuler dans la taverne du Chabruler vous devez.
Nymphée se jeta dans les bras de la petite créature, le vieux Osamodas ému articula "Maintenant y aller, vous devez". Il se détacha de Nymphée, descendit de sa chaise et avança à petits pas vers la porte, pour un pas de Beauty il devait lui en faire dix. Une fois arrivé devant la porte, il cria (comme il put): "Vive Brakmar !" et ouvrit la porte. Beauty lui fit un signe de main puis sortit, Nymphée lui fit un dernier câlin puis elle suivit sa soeur. Adoy prononça ces dernières paroles "Ne vous inquiétez pas, plus fort mes pouvoirs sont que les autres jeunots d'Osamodas, vous vivrez même si mourir je venais."Sur ces paroles il attrapa un scarabée qui se promenait sur le mur de sa maison puis le manga et ensuite ferma la porte de sa petite maison. Les deux soeurs trouvèrent rapidement un panneau indiquant la direction de la cité Sombre.


.Chapitre Quatrième - Primum Nocere.

La route fut longue et mouvementée par les quelques rencontres avec des anges. Maintenant les remparts de Brakmar se dessinaient derrière la cime des arbres calcinés. Une fois à la porte Nord de la cité elles prirent la route vers la taverne, sur le chemin un chacha noir pourchassait un rat qui traversait la route de pavés. Le rat rapide se cacha dans une bouche d'égout, le chacha n'ayant que la peau sur les os et donc affamé miaulait après avoir raté un festin. Celui-ci miaula de plus en plus fort, jusqu'à ce qu'il fasse un vol plané de près de dix mètres après un puissant coups de pied de Beauty-Armor. La Fécatte et l'Eniripsa tournèrent au coin de l'allée, ainsi elle se trouvèrent face à la taverne du Chabrulé.

Elles rentrèrent dans la célèbre taverne et se dirigeaient vers la serveuse, à gauche se trouvait un ivrogne qui discutait avec à priori un fan de boufbowl vu son pitoyable équipement. Plus loin à droite deux Roublards buvaient des pintes de bières.
Arrivant au comptoir la serveuse leur demanda gentiment :

- Que puis-je vous servir mesdemoiselles ?
Beauty répondit :
- Rien à boire, nous voudrions rencontrer la Primum Nocere pour proposer notre candidature.
En entendant ces mots les deux roublards crachèrent leur gorgées, puis se mirent à rire. Le sourcil droit de Beauty-Armor se leva. Le plus grand des deux Roublard écarta sa chaise et se rapprocha des jeunes femmes. Une fois arrivé devant elles, il cracha :
- Alors mes petites vous voulez jouer les dures ? Vous avez vraiment cru que la Primum Nocere accepterai des gamines comme vous ? Laissez moi rire, regardez la petite elle se trimballe avec des doudous.
Puis il se mit à rire, le deuxième Roublard vint se placer à coté de lui et fit de même.
Nymphée répondit :

- C'est un présent pour la Primum Nocere.
Ils rigolèrent de plus belle. Le plus petit prit l'une des deux peluche et arracha la tête de celle-ci. Des plumes volèrent.
Nymphée ajouta :

- C'est tu combien de bontariens nous avons du vaincre pour avoir toute ces plumes ?
Le plus grand soulard fit une grimace et lâcha :
-Quoi qu'il advienne "Primum Nocere" est un mot interdit pour des gamines, on va y entrer et on ne veut surtout pas de vous. Alors déguerpissez !
- Non
- Quoi non ?
- Ceci est un mot interdit ...
A ce moment le grand roublard vola jusqu'à l'extérieur de la taverne. Le deuxième dégaina sa hache encore recouverte de sang et parti pour trancher la tête de l'Eniripsa. La hache arriva a pleine vitesse mais s'arrêta net, par une sorte de bouclier invisible ... oui un bouclier invisible ! Beauty-Armor ria à son tour. Le Roublard s'enfuit à toute vitesse écrasant la tête de son camarade en courant. La serveuse souffla et s'exclama à son tour :
- Ouf ... Rien n'est cassé. Je vous prierai de vous asseoir à cette table.
Elle pointa une table au fond de la taverne. Beauty s'excusa :
- Excusez nous pour ce petit désagrément, je voudrai une petite bière. Merci bien.
Les deux soeurs s'asseyèrent à la table désignée en attendant un signe de la Primum Nocere.
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Mer 15 Aoû 2012 - 14:38

Comme à son habitude en pleine saison, Dropit se réveilla avec la trop que fameuse gueule de bois et toujours une moitié de souvenir d'une longue soirée. Avant de rentrer se coucher dans l'antre, il se voyait dans les arènes, demandant à des gens si sa lame leur prêterait main forte. Malheureusement, il n'était pas très crédible avec son haleine de dragon. Ne se rappelant d'avant, il descendit tant bien que mal les escaliers afin d'aller trouver n'importe quoi a grailler. En mangeant, il se rendit compte qu'il avait mal à une dent et eu un flash d'un souvenir. Une bagarre de taverne ou quelque chose comme ça. Pour une histoire de chaise ou il ne savais quoi. Deux roublards qui avaient pris le vieux Enutrof pour un immonde pochtron. Provoqué par une pichenette dans la mâchoire, il les avait envoyé valdinguer dans les tables afin de se rassoir et de profiter des dernières lampées de son rhum.

Et voilà ce qu'il l'avait intrigué le plus ce soir là, lorsque les deux petites demoiselles avaient également fait face à ces deux frères crétins. Il avait remarqué un lien très fort entre ces deux femmes, l'une protégeant l'autre. Il se rappella maintenant que la serveuse les avaient fait assoir à la table de recrutement. S'extirpant de ses souvenirs, Dropit attrapa une gourde d'eau, bu le contenu et se dirigea vers la taverne du Chabruler. En chemin, il envoya d'un geste avec le pouce une pièce de 100 kamas à un pauvre bougre. Il savait que c'était ne pas vraiment respecter le crédo, mais il avait pitié des hommes dont le destin les avaient scellé à cette souffrance. La taverne était très peu peuplé et il s’aperçut que les deux guerrières étaient toujours là, en train de dormir.

<< WOOOOH, DEBOUT LA D'DANS. >>

Attendant que leurs yeux s'ouvrent, Dropit fit signe à un serveur de lui ramener une gourde d'eau.

<< Et bien, on dirais que vous avez fait bonne route pour dormir à cette heure ci, il est tout juste huit heure du matin et l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Alors comme ça on cherche à intégrer la Primum Nocere ! Regardez vous, je pourrait être votre grand père et vous désirez nous rejoindre ? Ha ! >>

Dropit remercia la serveuse, dégusta son eau fraîche et pris l'air sérieux.

<< J'ai observé la scène de lutte hier soir et je doit dire que sa vaut des félicitations. Vous m'avez l'air puissantes, jeunes mais puissantes. J'ai eu vent de votre passé sombre, et cela nous rapproche d'autant plus. Je connais votre rancœur. Mais pour nous rejoindre il va falloir que vous compreniez que détester les anges n'est pas suffisant. Ouvrez bien vos oreilles car je ne le dirais pas deux fois, d'abord nuire. >>

Profitant de la perplexité des deux bizuts, il en rajouta une couche.

<< Je me demande malgré votre jeune âge si vous analysez ce que tout cela implique. Je sais. Je vais rester avec vous en attendant mes frères. Et si vous me prouver que vous êtes des génies, vous recevrez mon appui. >>

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 28
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Mer 15 Aoû 2012 - 15:13

Comme d'habitude, aucune des personnes présentes n'osait dire si un Nocere était présent dans la taverne. C'est considéré comme un crime de haute trahison et la personne voit sa personne, ainsi que sa descendance, maudite à jamais. Dropit rejoignit les deux et leurs adressa quelques mots. L'Eniripsa se leva et ramassa une des plumes qui avaient volé la veille puis alla s'asseoir à leurs table.

- Leurs dire une fois d'entrée est déjà beaucoup. Elle salua son confrère puis regarda les deux postulantes en sentant la plume. C'est bien de l'ange. Vous les détestez et c'est un bon point commun mais, à mes yeux, ce n'est pas suffisant. Si c'était le cas, la Primum Nocere ne sera ni plus, ni moins qu'un vulgaire groupement de brâkmariens.

Nymphadora jeta la plume à terre et pris le verre que la serveuse lui tendit. Elle sirota une gorgée avant de fixer les yeux des deux soeurs.

- Alors dîtes-nous... Qu'est-ce qui vous fait penser que vous pouvez nous rejoindre ?

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphée
Invité



MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Mer 15 Aoû 2012 - 18:02

Les deux soeurs écoutèrent les propos des membres s'étant installés à leur table.
Au fur et à mesure que les deux interlocuteurs exprimaient leurs idées, un sourir grandissait jusqu'aux oreilles
de chacune des deux soeurs. Nymphée avait les yeux grand ouvert, elle pencha légèrment la tête vers la gauche.
Elle était entrainée dans une pulsion d'émotions, son excitation était au plus haut point, elle commença à gratter le bois de la table avec ses ongles laissant une trace de plus en plus visible,
elle dit troublée :

-Alors vous ... vous aussi que ce soit anges, démons, viellards, ou même enfants, vous leur nuisez. Cette idéologie est si parfaite. Savez-vous quel plaisir j'ai éprouvée lors de l'affrontement mineur avec les deux démons d'hier soir ?
Beauty fronça ses sourcils tout en gardant son inquiètant sourire, et continua :
-Si nous n'avons pas achevées les deux soulards de la nuit dernière, c'est par respect de ce lieu, ce fut si dure à se retenir ! Il est bien vrai que la chasse aux piafs, elle regarda Nymphée puis continua :
- N'est qu'un pretexte pour détruire.
A ce moment Nymphée arracha la tête de la seconde peluche. Des plumes volèrent autours d'elle, agile l'Eniripsa en attrapa une au pleins vol et la fit brûler grace à la flamme de la bougie
tout en répétant "
Un prétexte pour détruire".
Beauty regarda le vieillard nommé Dropit, puis fixa l'Eniripsa encore inconnu. Ainsi elle demanda :

- Quel est votre nom ? Pour vous répondre ... Madame. Nous sommes des armes puissantes mais instables. Nous avons besoin d'une main forte, prête à nuire à qui que ce soit, tout comme l'élite, Primum Nocere.
Nymphée toujours en jubilation, répétat à sa soeur la question de la l'Enirpsa :
- Qu'est-ce qui vous fait penser que vous pouvez les rejoindre ?
- Car nous ...
- Devons nuire ...
- Ensemble à ...

Et elles finirent ensemble :
- Tous !
La Fécatte fixa de nouveau l'Enutrof et lui donna son point de vue :
- La nuit tombe ... tel est notre devise. Il manquait une partie "d'abord nuire". Vous nous avez dis "l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt". Sachez que l'aube pour nous n'est que le crépuscule.
Le silence retomba à la table. Les deux soeurs baissèrent leurs têtes laissant apparaître juste leur sourire à la lueur de la bougie.
Revenir en haut Aller en bas
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 28
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Mer 15 Aoû 2012 - 19:03

L'Eniripsa éprouvait un certain plaisir en voyant deux potentielles recrues exprimer leurs détermination aussi bien. Leurs paroles, gestes ainsi que l'aura qu'elles dégageaient... Pour elle, les deux se défendaient bien. L'odeur de la plume brulée lui rappelait les raids sur le poulailler géant qu'est Bonta. Lorsqu'elle entendit le mot "madame", elle fronça les sourcils.

- Madame ? Ai-je l'air d'une vieille ? M'enfin, pour répondre, je me nomme Nymphadora. Et vos noms à vous ? Nymphadora exprima un petit sourire. Vous savez manier les mots à ce que je vois. Il en serait content, n'est-ce pas 'pit ? Petit jeu: Essayez d'accorder votre devise, "La nuit tombe", à notre idéologie "D'abord nuire" en une phrase plaisante à entendre.

L'Eniripsa attendit une réponse avec impatience.

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphée
Invité



MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Mer 15 Aoû 2012 - 23:32

Les deux soeurs riaient après la remarque de Nymphadora, et Beauty répondit :
- Non, vous avez l'air d'avoir notre âge. Je m'appelle Beauty et voici ma soeur Nymphée. La ravissante Eniripsa hocha la tête.
- Mademoiselle Nymphadora les mots sont des armes redoutables qu'il ne faut pas négliger. Le "il" désignez qui ? demanda t-elle joyeusement.
Voyant que sa soeur était comme toujours, trop curieuse. Beauty changa de sujet.

- Alors une phrase plaisante à entendre, intégrant notre devise et notre chère idéologie. Hmm ... attendez... Elle réfléchit.
- D'abord nuire que le sang recouvre le jours, ainsi la divine nuit tombe pour toujours. Lâcha Nymphée tout en mettant une plume derrière son oreille droite.
- Pas mal ! pour fêter cette trouvaille, une petite tournée de bières cela vous dirait ? Tout en faisant un geste de main à la serveuse.
- Tu sais très bien que je n'aime pas trop ça, surtout au réveil ! Bouda Nymphée.
- Alors ça sera 3 bières et un jus de bananagrume s'il vous plait. Dit la Fécatte à la serveuse. Ensuite elle prit la tête de sa soeur, puis elle lui frotta celle-ci.
- J'adore cette nouvelle devise !
Les deux soeurs rigolèrent tout en attendant une réponse, ainsi que la commande.
Revenir en haut Aller en bas
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 28
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Jeu 16 Aoû 2012 - 9:25

Contente de la réponse, Nymphadora sourit et attrapa la pinte de bière que la serveuse avait apporté. Elle en but une gorgée après avoir trinqué puis s'essuya la bouche d'un mouvement de bras en frôlant Dropit avec son coude.

- Très belle union. Le "il" désignait une personne importante de la guilde. Je ne sais pas si vous pourrez le rencontrer car il est beaucoup occupé ces derniers temps mais bon, qui sait ? L'Eniripsa regarda plus particulièrement Nymphée. Même début de nom, même croyance, même idéologie... Ça en fait des points communs.

Nymphadora regarda sa bière en la faisant tournoyer d'un mouvement du poignet puis en but une autre gorgée en manquant une seconde fois de cogner son confrère Enutrof assis à côté d'elle.

- J'ai une petite question qui vient subitement de se poser dans ma tête... Vous vous présentez toutes les deux, ok, mais si il venait à y en avoir qu'une seule de choisie, que feriez-vous ?

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphée
Invité



MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Jeu 16 Aoû 2012 - 16:34

Un silence suivit la question de Nymphadora. Beauty-Armor but quelque gorgées de la boisson à base de levure, et dit :
- Vous savez aussi utilisez les mots, ces armes blessantes ... Nous avons compris votre démarche.
- Vous nous testez, mais j'ai bien peur que cette question n'était que poser pour voir comment nous allions réagir.
Nymphée sirota son jus, faisant du bruit avec sa kokopaille. Une fois son breuvage terminé, elle mordilla la paille.
- Pourquoi choisir l'une des deux, alors que vous nous connaissez pas plus l'une que l'autre ? La Fécatte fini son verre, puis le posa délicatement sur la table.
- Quel sera le prochain supplice ? Vous pouvez continuer, notre vie ne fit que haine, souffrance, supplice ... Un deuxième jus de bananagrume s'il vous plait ! Il sont vachement bons.
La Fécatte laissa un petit vide, le temps que les deux membres de la Primum Nocere imprègnent bien l'idée de sa soeur. Puis elle rappela :
- Pour vous répondre ... Nous sommes des armes instables, je ne saurai vous dire notre réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Jeu 16 Aoû 2012 - 18:42

Les plages de Moon étaient teintés d'or et de bronze par les lueurs du soleil couchant. Sur son transat, Dropit serra contre son épaule une Enutroffe avec qui il trinqua son demi verre de punch. L'excitation montait et la fin de soirée, si romantique était-elle n'avait plus qu'une seul issue.

<< Le sable va me brûler les fesses mais allons-y ! Hôte mon marcel et je rajouterais le dernier ingrédient qui manque à ce paradis... >>

Au lieu de cela, l'enutroffe lui envoya un coup de coude et la douceur laissa place à la migraine. Retour en enfer. La bouche pâteuse, Dropit rouvrit les yeux quand sa petite Nymphadora arbora sa dernière question. Peu lucide, il entendit sans bien même comprendre la réponse des deux postulantes. Il fronça les sourcils.


<< Mhhh, pardonnez-moi, vous disiez ? Ah oui ! Tiens c'est drôle, très drôle. En faite s'en est même affreusement hilarant. Le manque de réactivité n'est vraiment pas une vertu et si l'on se retrouve dans la pire situation qui soit, il faut toujours prendre une décision, même si cela doit se solder par un sacrifice. M'enfin... >>

Il se retourna vers Nymphadora et lui fit un regard noire doublé d'un sourire de malice.

<< Tu viens tout juste de me privé de... de ma petite escapade et n'essaye pas de t'endormir ce soir avant longtemps ! >>

Il commençait à reprendre souvenir du début de la discussion entre les trois femmes. Il s'était endormis, c'est bien dommage car cela semblait animée et prometteur. Il réajusta son casque Harnage sur sa tête.

<< En tout cas, mes p'tites 'dames, même si vous semblez avoir échouer à ce test, sachez qu'il n'était qu'une infime épreuve parmi la longue route qui vous attend. Je vous avais dit que je vous donnerais mon appui, et bien finalement non ! Il vous reste encore des choses à prouver ! Et si vous voulez me parler, faites le de suite afin que je replonge au plus vite dans ma léthargie. >>


_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphée
Invité



MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Ven 17 Aoû 2012 - 0:05

Les deux soeurs écoutèrent les sermons de l'Enutrof, tout en finissant leur verre. Une fois l'homélie de Dropit finie Nymphée se leva et s'avança vers le comptoir.
Beauty faisait basculer sa pinte d'avant en arrière, intriguée elle demanda :

- Et comment pourrions nous prendre votre appui ?
Quelque instants plus tard la belle Eniripsa revint avec un grand sourire ainsi qu'un seau d'eau. La Fécatte ayant comprit la situation ferma les yeux. Nymphée renversa la totalité du récipient sur l'ivrogne Dropit, fière et naïve elle ajouta :
- Voila c'est bien mieux ! Vous pourrez nous parler avec toute votre tête mon chère Dropit. Vous n'étiez pas réveillés, encore saoul ... et ... vous ... vous empestiez.
Persuadée de sa démarche elle se rassit.
- Nous marchons sur La longue route et nous sommes déterminées à accomplir ce périple. dit Nymphée en fixant ses deux interlocuteurs.
- Dropit, nous sommes assis autours d'une table, ici que les mots comptent. Alors je vous pris de nous croire. Nous sommes vouées à la Primum Nocere.
Les deux soeurs ne bougèrent plus, ne dévoilant que leur volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 28
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Ven 17 Aoû 2012 - 2:02

La discussion devenait de plus en plus intéressante...

- Vous savez... Nous seuls sommes capables de dire qui est ou qui n'est pas voué à être des nôtres... Si nous décidons que seulement l'une de vous deux est digne de nous rejoindre, c'est que c'est le cas et c'est tout. De plus, comment savoir ce que vous valez une fois que chacune de vous deux est seule ? Fixa Nymphée. Si tu es prise mais que ta soeur est refusée, serais-tu assez forte pour vivre sans elle et la laisser à son sort ? Serais-tu capable de la rayer de ta vie ? Tourna son regard vers la Fecatte. Et toi ? Si l'inverse se produit, pourrais-tu arrêter de la protéger ? Pourrais-tu vivre comme si tu étais le dernier membre de ta famille ? S'adressant aux deux. Vous n'avez pas l'air de le montrer, honnêtement. La postulation à deux est à double tranchant. Certes, l'union fait la force blablabla... De mon point de vue, ce n'est qu'une stratégie pour éviter de montrer ses faiblesses. Or, lorsqu'on fait parti de l'élite, on doit se surpasser pour que ses propres faiblesses s'effacent... Pas les dissimuler. Le lien que vous avez est fort, très fort mais, hélas, trop fort. Vous donnez l'impression de ne pouvoir vivre l'une sans l'autre. Votre réponse renforce cette impression.

Nymphadora regarda Dropit. L'Enutrof était trempé jusqu'aux os.

Vous savez... Lorsque, pendant une discussion, on est poussé dans ses derniers retranchements, inconsciemment, les gestes prennent peu à peu la place des mots. Ils peuvent être menaçants ou provocants... Regarda Nymphée. Ce lien familial. Serait-ce là ton point sensible ? Ta faiblesse ? L'Eniripsa but le restant de sa bière. Dernière chose... La provocation est une bonne chose. La provocation envers l'un des nôtres est une chose que l'on ne supporte pas.

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphée
Invité



MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Ven 17 Aoû 2012 - 17:55

- Votre menace est inutile, ce que j'ai fais n'était absolument pas une provocation.
Nymphée chercha le regard de sa soeur, puis elles se regardèrent une trentaine de secondes.
- Oui, elle fixa l'Eniripsa, Oui je serais assez forte pour vivre sans elle et la laisser à son sort. Je l'accepte.
- Oui j'arrêterai de la protéger, et je serai ainsi le dernier membre de ma famille. Je l'accepte
- Nos liens seront tranchés.

Les deux soeurs tombèrent dans le silence attendant la prochaine étape.
Revenir en haut Aller en bas
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 28
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Ven 17 Aoû 2012 - 18:36

Nymphadora rit.

- Sachez que nous prenons ce que nous voulons comme nous le voulons. M'enfin... Pour votre "oui, j'accepte", pour moi ce ne sont que des paroles. Nous pourrons voir ça que le moment venu.

Nymphadora se leva et regarda attentivement les deux sœurs.

- Sur ce, mesdemoiselles, je dois m'en aller.

L'Eniripsa prit sa cape qui se trouvait sur le porte-manteau, sortit et disparut dans les ruelles de Brâkmar.

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1670
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Ven 17 Aoû 2012 - 22:40

John revint d'une longue journée de marche, l'Enutrof s'était donné pour mission d'écarteler plusieurs bontariens contrariants depuis plusieurs semaines. Certains confrères lui avaient vaguement évoqué l'arrivée de deux jeunes recrues. John n'a pas l'habitude de se déplacer jusqu'à la Taverne pour y tailler une bavette, et pas d'avantage si certains ivrognes comme Dropit s'y trouvaient déjà. Il fit une entorse à ses habitudes et se dirigea, seul, jusqu'au lieu de la dépravation quasi quotidienne de son confrère.

Il entra, la mine sévère, marquée par le temps et les guerres. Il aperçu au fond de la salle, tous assis à une même table, les deux recrues dont on parlait temps, ainsi que Dropit. John Slater, qui avait fait assassiner le précédent barman, et ne souhaitant pas perturber son remplaçant, se prit une chaise et s'assit à son tour. Il ne commanda rien.

- Je me nomme John 'Johartis' Slater, affilié à Djaul et Hyrkul, et détenteur du Feu Noir. Je sais qui vous êtes, inutile de vous présenter.

Voyant Dropit se mettre à ricaner, John lui lança un sort qui lui scella temporairement les lèvres.

- Vous êtes aussi jeunes que vous paressez fébriles. Vous avez été éduqué dans le confort de la complémentarité fraternelle, vous n'imaginez pas souffrir de la solitude et de l'ennui. Mais la Primum Nocere se moque de cela. La Primum Nocere n'héberge pas les rejetons de soldats vaincus sur le palier de Bonta, non. Je n'ai pas connu votre père, c'était un brave guerrier, mais ce n'était qu'un guerrier. Et nous ne sommes pas, ici, de simples guerriers. Vous venez ici, avec la ferme intention d'être des nôtres, je n'ignore pas vos motivations, elles sont tout à fait banales à vrai dire, car voyez-vous, ces murs habritent des centaines, que dis-je, des milliers de soldats qui vouent une haine sans borne aux rejetons de Jiva. Vous n'avez pas assez souffert cependant dans votre encore courte vie pour faire partie des soldats les plus haineux.

Il se leva et lança un sortilège révélant une carte du Monde des Douze faites d'un feu étrange, l'air se réchauffa, de petites flammèches mirent le feu à la barbe de Dropit qui commença à s'agiter sans pouvoir parler

- Voyez-vous, le Monde des Douze est assailli par Bonta. Il n'y a rien à faire, ils sont nombreux, trop nombreux, et leur faiblesse au combat et ainsi atténuée par leur nombre affolant. Ils pullulent plus vite que les rats. Notre avantage, c'est que nous nous sommes entrainés à lutter et à éradiquer les rats. Peu de nos soldats meurent, parce que nous nous cachons, en attendant les guerillas. Nous ne pourrons pas lutter éternellement ainsi. Nous avons besoin de mener l'élite de Brakmar jusque dans Bonta, et mettre à feu et à sang cette ville fétide. Et l'élite de Brakmar, c'est nous.

La carte disparu dans une légère brise, John rappela les petites flammeches dans ses mains, ne laissant derrière elle qu'une petite barbe grillée, Dropit se rassit, et adressa un regard assassin à John.

- Combien de batailles avaient vous mener, et combien en avez-vous remporter ? Peu j'imagine, vos âges vous font ignorer ce qu'était l'Aurore Pourpre, peut-être vous a-t-on narrer cette histoire incroyable. Il marqua un temps et leva les yeux vers le plafond, l'air de rire "j'y étais". Le temps est une triste tragédie. Ne pas avoir assez vaincu, c'est être inexpérimentée, l'être trop, c'est être vieux et incapable, et vivre sans cesse avec le regard plongé dans le passé. J'ai vu nombre de jeunes puceaux devenir de grands héros, et mourir au combat. Comprenez-vous ce que je veux dire ? Vous n'avez rien d'héroïque, vous avez encore tant de choses à prouver... Mais venir jusqu'ici, même à deux, relève d'un courage presque fou. Il faut l'être aussi, un peu, mais la folie mène à bien des écarts.

Il marqua une pause, commanda enfin de l'eau. Le serveur s'empressa de lui servir. L'Enutrof se mit à boire, de la vapeur s'échappait de sa bouche.

- Boire de l'eau ne me désaltère presque plus... Peu importe. Vous devez être prêtes à devoir mener, si d'aventure vous êtes acceptées, d'horribles batailles qui marqueront à jamais votre conception de la Vie et de la Mort. La Primum Nocere méconnait les notions du Bien et du Mal. Le Mal, c'est le Mal, il est absolu et touche quiconque se met en travers de notre route. Vous devez aussi vous préparez à l'éventualité d'une séparation, mais j'imagine que vous le savez déjà. La Primum Nocere n'est pas qu'une guilde dans laquelle on entre pour un temps. On y entre, et puis, on y meurt, c'est ainsi. Et pendant tout ce laps de temps, il n'y aura qu'une chose qui animera votre existence, quelque chose qui deviendra progressivement la maxime de chacun de vos actes, qui vous rongera de l'intérieur et fera de vous les plus grandes guerrières du Monde des Douze et de laquelle vous ne serez libéré que par votre Mort. Car une fois Nocere, n'oubliez jamais que le principe fondateur c'est...


...D'abord nuire.

_________________
#BackInBusiness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Nymphée
Invité



MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Sam 18 Aoû 2012 - 20:25

Les deux soeurs écoutèrent sans perdre une goute du discours de l'Enutrof nommé John Slater. Celui-ci les captivaient, il parlait avec une grande prestance.
Captivée Nymphée répéta les des derniers mots de Johartis.

- D'abord nuire ...
Elle cligna des yeux et continua :
Merci de m'éclaircir mes pensées John, je peux vous appelez comme cela ? J'aurai une question à vous poser si ça ne vous dérange pas.
Vous êtes le deuxième membre venu nous interroger à nous rabaisser par notre âge.

L'Eniripsa regarda les deux Enutrofs chacun leur tour.
Faut-il être ménoposée pour pouvoir vous rejoindre ? Certes nous n'avons peut être pas fait le quart de vos batailles,
mais nous avons la motivations, et nous sommes prêtent à mourir pour ce plaisir qu'est la destruction, tout en nuisant le plus possible avant.

Nymphée regarda L'Enutrof à la barbe brûler et sourit. Beauty-Armor prit la parole.
- La mort sur le champ de bataille, l'horreur qu'est la guerre ne nous fait pas peur. Elle nous réjouit, et nous allons jusqu'au bout pour la victoire. Comme disait ma soeur nous n'avons certainement pas fait le même nombre de batailles, celles que nous avons menées n'étaient ni glorieuses ni héroïques, elles était juste épouvantable pour l'ennemi.
Un grand plaisir.

- Doûtez vous de notre potentiel ? Nous ne cherchons pas à être héroïques John, nous voulons la victoire tout en laissant le plus de séquelles possibles dans les rangs adverses. En partant de ces principes,
nous sommes identiques.
Revenir en haut Aller en bas
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1670
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Sam 18 Aoû 2012 - 21:32

Les réponses des soeurs ne se firent pas attendre, Slater afficha un léger sourire quand l'une des deux évoqua la ménopause, un humour malsain qu'il appréciait.

- La ménopause ? Bien des nôtres en sont déjà loin. Vous savez, certains Enutrofs sont aussi vieux que Cania et n'ont pourtant jamais connu la guerre, les neutres, mes enfants. Certains jeunes chérubins ont connu plus de conflits et savent déjà reconnaitre l'odeur du sang avant même de savoir manier une lame. Oto Mustam ne rechigne pas à engager des enfants dans ses guerillas en Amakna. Des enfants qui meurent au combat, tuer par des miliciens deux, trois, parfois quatre fois plus âgés qu'eux, d'autres en reviennent blessés, les plus chanceux sont vivants, en bonne santé, et rapidement promus. La Primum Nocere ne s'intéresse pas à cette petite fange démoniaque, aussi immature qu'elle est insolente avec les ainés. Nous tâchons de nous faire respecter par ces farces mais, les mentalités évoluent vites de nos jours.

Quelqu'un pénétra dans la taverne, il était vêtu d'une épaisse toge noire, John s'interrompit un instant et le toisa du regard. Incapable de le reconnaitre, il se retourna sur les soeurs, et poursuivit.

- C'est en cela que je n'accorde que peu de confiance à la jeunesse. Elle est parfois inexpérimentée, elle aime se battre mais meurt vite, de façon stupide. Elle ne prend pas toujours toute la mesure et la gravité de la Guerre. Vous dites ne pas avoir peur de l'horreur qu'elle instille dans l'esprit de beaucoup de soldats pourtant plus vieux que vous. Parfois la peur de la Mort vous préserve de la Mort elle-même, être intrépides et courageuses ne vous en immunisera jamais. Ai-je peur de la Mort ? Je suis la Mort, mais à quel prix m'a-t-on lié à elle sans jamais la craindre ? ... Un lourd tribu, je ne le regrette pas, non... Mes ennemis savent qu'à l'heure ou Slater arrive sur un champs de bataille, tout finira pas brûler, ami comme ennemi.

Il bu une nouvelle gorgée de son eau, le verre commença à fondre sous la chaleur dégagée par les mains du vieillard.

- La Primum Nocere n'a jamais vu un seul de ses membres mourir au combat. Il nous arrive de perdre, d'être contraint à la fuite, mais jamais nous ne mourons. Certains sont encore mortels, d'autres non, et lutteront jusqu'à ce que le Monde des Douze soit submergé par les flots. Une lutte qui jamais ne s'arrêtera. En cela, vous sentez vous à la hauteur ?

_________________
#BackInBusiness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Nymphée
Invité



MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Dim 19 Aoû 2012 - 15:52

Encore une fois le discours de John Slater fascina les deux postulantes. Décidément cet Enutrof avait les mots.

Nymphée prit une grande respiration, sa vie allait changer, elle le savait. Et elle était déterminée à rejoindre l'élite.


- Oui je suis à la hauteur.

Son coeur s'embellit, chaque mot qu'elle dit lui provoqua une secousse cardiaque. La tension était tout autre.

Prenez la poignée de l'épée qu'est mon pouvoir entre vos mains, et je vous en prie sortez la de son fourreau, laissez la vous montrer tout son potentiel. Prenez la ! découvrez son tranchant, sa haine, sa colère, sa fiabilité, sa dévotion, sa maturité. Cette lame qui vous sauvera plus d'une fois, que vous n'abandonnerais pas, car le serment une fois fait ne se fini qu'à la mort. Elle ne se brisera pas sous votre fureur.

Elle laissa quelque secondes vides, reprenant son souffle l'Eniripsa ferma ses yeux. Nymphée releva lentement ses paupières, tout en remontant son regard jusqu'à celui de Johartis.

Je suis cette épée qui est destinée à la destruction et qui hurle pour vous rejoindre.

Beauty enchaina :

- Oui je suis à la hauteur.

Toute ses paroles résonnèrent le long de son corps.

Je suis rentrée ici, dans l'intention d'appartenir aux ultimes enfers. Je suis rentrée ici pour vous proposer ma puissance, et y la verser jusqu'à mon dernier souffle pour défendre notre idéologie. Que Djaul en soit témoin, je mets mon âme dans un coffre et ainsi vous avez la clé. Mon sang vous est voué, et coulera si il le doit, pour Primum Nocere.

La Fécatte posa ses mains délicatement sur la table.

Unissons l'obscurité que nous sommes.
Nous devons ensemble ....
D'abord nuire.
Revenir en haut Aller en bas
Dropit
[Passeur] Rhumaddict
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 26
Localisation : sur Orbite
Elément : Flow
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Dim 19 Aoû 2012 - 18:03

Après avoir glissé en douce un serpentin dans le sac de John Slater et s'être essuyé le visage, Dropit du prendre congé pour faire voile vers Vulkania. Il adressa un dernier regard inconnu aux postulantes et commença la concoction d'une potion.

<< J'ai comme l'impression d'être un chêne, et oui, il y a beaucoup de glands autour de moi. Quoi qu'il en soit, soyez assuré que vous aurez de mes nouvelles prochainement, le devoir m’appelle. >>

Il fit un signe de tête vertical à John-Slater et se dirigea vers le bar. Il versa une dose de rhum extra-forte qui, dit-il, " a mariné deux semaines avec le sang de puissants anges " dans le prochain cocktail de bananagrume de Nymphée. Il savait que si elle ingurgitait et savourait cet authentique breuvage, c'est que le sort en était jeté. Il bu le contenue de sa potion et se remit à l'aventure.

_________________
"Juif & Bitch ! Let us, Get rich !" ©J&B Corp. 2009.
"La haine est une diablesse, elle m'invite à danser"



TeamForrainFeujBGiksdéKESKIA ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John-Slater
[Passeur] Roger Confédéré
avatar

Nombre de messages : 1670
Elément : Braconnier
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Lun 20 Aoû 2012 - 0:27

Slater ne s'offusqua pas de l'ironie de son confrère, se saisit du serpentin lorsque celui-ci eut quitté les lieux, et le laissa filer.

Il toisa du regard les sœurs, l'une, puis l'autre. La peur qu'elles essayaient de lui dissimuler lui tira un léger sourire. Il sentait leurs cœurs s'emballaient, la Taverne était désormais pratiquement vide, seul un inconnu et le personnel demeuraient dans la pièce. L'homme voilé se leva, c'était un milicien proche de John qui lui remit une lettre, ne pouvant s'en saisir sans la brûler, l'Enutrof le fit patienter et se tourna à nouveau vers les sœurs.


- C'est dans les petits gloires que naissent les grands héros, et les grandes héroïnes. J'espère vous revoir vite, une grande aventure vous attend, je parlerai de vous à notre Maître, tâchez de vous montrer dignes devant lui, devant nous, quand l'heure viendra, si mes confrères vous estime aptes à nous rejoindre. Le chemin est encore long.

John laissa le milicien passer devant, il ordonna au serveur d'offrir des breuvages aux soeurs, en attendant que d'autres Nocere ne viennent à leur rencontre...

_________________
#BackInBusiness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://johnslater117.wordpress.com/
Yopimarus
[meneur retraité] Nain Bleu
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29
Localisation : Paris ville lumière
Elément : le sixième
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.   Jeu 23 Aoû 2012 - 5:38

Yopimarus était las. Epuisé pas ses travaux bureaucratiques, il avait besoin d'aller se ressourcer à Vulcania, afin de reprendre un peu de force. Il devait rejoindre Dropit à Madrestam, mais évidemment, celui-ci ne s'y trouvait pas. Il poussa un soupir, et se décida à revenir sur ses pas, afin de se rendre à a Taverne fêtiche de l'enutrof, où il passait la plupart de ses journées. C'était probablement là qu'il serait.

Sur le chemin, il croisa Nymphadora, qui lui confirma qu'il trouverait bien l'enutrof en train de se vautrer dans ses déjections à la taverne. Elle lui expliqua également que deux postulantes s'étaient présentées: c'était visiblement la nouvelle mode de se rendre à la taverne plutôt qu'à l'antre de la guilde; peut-être était-ce là un moyen d'éviter une ambiance pesante, et de se rassurer quelque peu dans un lieu relativement plus convivial. Elle lui expliqua cependant que les deux jeunes postulantes semblaient avoir de certaines capacités intellectuelles, ce qui devenait relativement rare. Il sourit, car il connaissait Nymphadora depuis longtemps, et celle-ci se contentait rarement de peu. Il faisait confiance à son exigence, et sans doute ces deux sœurs pourraient avoir un entretien plus poussé.

Enfin, il arriva à la taverne. Il n'y trouva pas l'enutrof, celui-ci était déjà reparti... vers Vulcania. En pestant, il s'apprêtait à repartir, lorsqu'il aperçut l'eniripsa et la fecatte dont on lui avait parlé. Il reconnut les deux êtres qui l'avaient accompagné récemment dans l'antre de Grozilla. N'ayant ni l'envie ni le temps d'entamer une longue conversation, il s'approcha d'elles et leur dit simplement ces quelques mots:


-Nous nous reverrons bientôt, dans un lieu autrement plus propice à une discussion sérieuse sur votre avenir. Vous vous êtes engagées sur une pente dangereuse, mais peut-être parviendrez vous à votre but. Soyez patientes, et tenez-vous prêtes.

Puis il sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.
» Bienvenue à CONDOR
» Les Roi des Tombes ?
» quelle armes contre le Tigrex pour passer quetes Rang 5
» Skylanders SWAP Force, le jeu que tous les enfants attendent dans les bacs

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: