AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Fleur maladive. [Egarée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asmodée
Invité



MessageSujet: Fleur maladive. [Egarée]   Dim 18 Sep 2011 - 17:08

Une écriture à l'ancienne, pleins et déliés s'entremêlant sur une feuille de parchemin... La mention "A l'attention des membres de Primum Nocere" vous interpelle. Dépliant la fine peau d'animal, vous aurez l'occasion de lire les mots suivants :

Citation :

Le 16 Septange 641, à Brâkmar,
Puissant conseil, membres de la Guilde, recruteurs,

J'ai l'honneur par la présente de postuler auprès de vous pour rejoindre votre guilde. Suite à mon entrée au sein de la milice, je souhaite pouvoir m'associer à vous : en effet, vos objectifs et les miens semblent être en parfaite adéquation.

J'espère que ma cruauté, mon goût artistique pour la violence, mes talents de découpeuse et ma paire de dagues me permettront de satisfaire à vos attentes.

Mais laissez moi vous expliquer ce qui m'a amené à vous contacter. Il y a de cela quelques jours, je me suis réveillée, en périphérie d'une place animée, sous une affiche publicitaire "Bonta : lave plus blanc que blanc". La lumière était forte et belle. Les gens autour de moi étaient heureux et beaux. Les tours blanches étaient grandes et belles. Je me sentais particulièrement mal à l'aise... Qu'est ce que je faisais là? C'est une bonne question. Pourquoi étais-je à ce moment précis en sous-vêtements en est une autre. Je me les suis posées... A ce moment j'ai pris conscience de mon mal de crâne. Un douleur lancinante qui m'a mise à genoux... Mais je pris mon courage à deux mains et me leva, pour m'affaler quelques minutes plus tard dans une taverne de la ville blanche. Je n'avais rien sur moi confirmant mon identité, mais j'étais persuadée que, bien qu'Asmodée soit mon véritable nom, on me connaissait ici sous quelque pseudonyme. Je commandais ce que le patron avait de plus fort, soit une infusion... Je vous avouerais que je suis plus café noir, mais boire quelque chose de chaud me fit du bien. D'autres clients arrivèrent et dirent quelque chose au patron, qui me fit aussitôt une reflexion, parlant d'établissement respectable... Je l'ai alors giflé pour lui apprendre à me parler. Puis lui ai mis un coup de genoux qui l'a laissé sur le carreau. Puis comprenant que c'était du petit couple assis au comptoir que venait l'insulte, je choisis de les blesser grièvement : pour l'homme un vilain coup de tasse dans l'arcade et pour la femme, le visage lacéré par mes ongles et un coup de tabouret dans la tempe pour la faire dormir avec son mari... J'avais envie de détruire quelque chose de beau... La taverne refusa de prendre feu, aussi ai-je volé les vêtements de la femme inconsciente avant de lui briser le nez d'un coup de talon.

Quelques jours plus tard, je signais auprès d'Oto Mustam un contrat. Ce contrat, nous l'avons tous signé. Le sang et l'acier y sont mélés et la mort est le seul avenir promis, mais les ténèbres doivent bien avoir leurs émissaires, elles aussi. Répandre le mal est si agréable... C'est pour cela que je vous demande de bien vouloir accepter de me rencontrer. J'ai tenté de vous trouver dans la salle secrète de la tour des ordres, mais le passage doit être effondré... Je vous propose de me rencontrer à la taverne du Chabrûlé, où je loge en ce moment. Passez quand vous souhaiterez me parler.

Maléfiquement,
Asmodée.

Vous rendant à la taverne du Chabrulé vous pouvez voir une jeune femme, vêtue d'une tenue assez légère, dévoilant quelques rondeurs. A peine mignonne, elle parait néanmoins être la personne la plus charismatique ici présente : son visage rond encadré de cheveux noirs maintenus en un vague chignon semble un masque, vis de tout expression. Ses yeux sombres vous fixent sans vous voir. Elle hausse un sourcil à votre approche, vous acceuillant de cette seule expression. Si vous vous approchez, ellese lève et vous tend royalement le bras, attendant un baisemain. Puis elle se rasseoit, que vous ayez fait ce qu'elle attend de vous ou non. Elle boit un café noir, dans lequel rien n'ose se refléter. La jeune sramette attend vos question avec un rictus macabre. Dans ces yeux, on peut voir étinceler une folie mal dissimulée. Sur le masque figé de son visage au sourire sans joie, vous pouvez néanmoins lire une certaine appréhension. Ou peut-être un sadisme non dissimulé.
Revenir en haut Aller en bas
GayBoy
[Passeur] Aspirant Kitty
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 29
Localisation : Sur Despe !
Elément : Useless
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Mer 28 Sep 2011 - 22:56

C'était assez peu courant et à la fois décevant de ne pas pouvoir lire plus souvent de manuscrit carressant à la fois les yeux aux premières lignes de lecture et assouvissant la noirceur d'une âme aux pâles lueur de l'aurore.
Un rictus maléfique était apparu sur le visage de l'ecaflip, il était intrigué par les mots d'Asmodée et voulait en savoir plus. Alors il arracha une plume à son petit bwak qui avait eu la malchance de se trouver dans les parages, fit verser le sang de l'animal et répondit au dos du manuscrit d'Asmodée:

Après avoir lu et étudié votre missive, j'estime qu'une rencontre au sein de nos murs s'impose. Nous ne nous rendons que très rarement dans des lieux aussi mal fréquentés que la taverne du Chabrulé, ainsi donc il devient nécessaire que vous vous présentiez à visage découvert face à nous et que vos motivations et capacités à combattre soient pour la première fois évaluées.
Espérant ne pas être déçu de vous voir vous présenter, je vous prie d'accéder à cette requête dans des délais raisonnablement appropriés.
Le meilleur café de brakmar vous attendra alors, si tenté que vous daignez en préparer vous même.
Cordialement, GayBoy.


Ayant finit d'écrire, il mit la peau de bête dans le bec de son familier et lui dit avec méchanceté:

Ne me déçois pas une nouvelle fois, trouve-là vite et si tu es chanceux alors peut être qu'elle prendra soin de soigner tes blessures! Ne reviens pas si tu échoues, meurs dignement dans Brakmar car je n'aurais aucune pitié à ton égard.

Il jeta littéralement son familier à l'extérieur de la demeure Nocere, claqua la porte et occupa son attente de la meilleure façon qu'il soit, en buvant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xxxx-naruto-xxxx

avatar

Nombre de messages : 402
Localisation : Vos pires cauchemars
Elément : Betise
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Mer 28 Sep 2011 - 23:00

Avant que quiconque n'ai vu quoi que ce soit, le froid tombait dans la pièce. Un index fantomatique vint s'appuyer sur la tempe de la sramette. Au bout de cet index se tenait un ecaflip transparent. Oui, simplement transparent. D'une voix claire, il déclame à votre oreille les vers suivants :

Majestueuse sramette, démone ambitieuse,
Rejoindre la Primum sans mon approbation...
Met dans ce vers en suspens toute ton attention :
C'était la serrure, en voici la clef rieuse.

Ce quatrain fut ma mise en garde
Maintenant écoute et regarde,
Mon accord est lueur blafarde.

En effet, disparaissant lentement, le fantôme de l'ecaflip émet une lumière douce comme celle de la lune, l'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Invité



MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Mer 28 Sep 2011 - 23:12

Asmodée se mit en route, l'écho des vers du fantôme résonnant dans sa tête. L'un des membres, au moins semblait lui donner son approbation. Elle devrait donc faire ses preuves devant tous les autres... Arrachant trois plumes au bwak afin de décorer sa coiffure, elle vérifia que sa tenue était un parfait assemblage entre les centimètres carrés de peau offerts à la vue et les étoffes laissant à peine deviner le reste de son corps.

Elle arriva à destination et banda d'un petit mouchoir la blessure du bwak. Elle inspira et frappa trois coups délicats à la porte. Comprenant que la demeure était grande, elle sorti son fume cigarette et commença à fumer, prenant une pose on-ne-peut-plus royale avant de frapper lourdement au heurtoir et de s'annoncer :


Je suis Asmodée et l'on m'a convié à venir en ce lieu pour que je puisse mieux me présenter à vous, suite à ma candidature que vous avez reçue par courrier.
Revenir en haut Aller en bas
Sanguis-Ignis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 24
Elément : Obscur
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Ven 30 Sep 2011 - 3:43


Sanguis revenais d'une brutal bagarre entre le Poutch, Danto et elle même. Fatigué et titubant encore un peu sur sa jambe gauche, la splendide sramette aperçus quelqu'un devant la demeure. Qui était-ce ? En un claquement de doigt Sanguis ce rendit invisible et alla observer quelques temps cette nouvelle postulante. Elle avais l'air pure, purement diabolique.. *Clack* Dans un nouveau claquement de doigt elle réapparut entre Asmodée et la porte et pris la parole d'une vois claire et distincte :

Malsoir, Gay m'avais prévenue que tu viendrais. Rentre donc et patiente dans le canapé.

Asmodée allait avancer mais Sanguis la bloqua juste avant qu'elle puisse passer la porte.


Qui est tu vraiment ? A combien s'élève ton cercle de puissance ? J'ai cherché après ton nom dans les archives je ne l'ai pas vue. Pourrait tu l'orthographier correctement ?

Claqua sec-ment la splendide sramette avant de l'installé dans le salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Invité



MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Ven 30 Sep 2011 - 11:14

De sa voix légèrement brisée, alors d'un petit nuage de fumée s'évaporait, Asmodée dit :

Malsoir, mad...emoiselle? Nommez moi Asmodée, car le nom sous lequel on me connait m'emplit de honte. Les registres seront bientôt falsi... Modifiés, pour ce nom qui est réellement mien. Mon cercle de puissance est suffisant pour postuler auprès de vous, mais puisque mes preuve il faut vous faire, sachez qu'il est d'environ 180. Et, à qui ai-je le déshonneur? Je vois que nous sommes toutes deux disciples de Sram...

La sramette qui faisait face à Asmode était d'une beauté cruelle, aussi attirante que pouvait l'être un démon voulant charmer les anges... Asmodée se mordit la lèvre inférieure pour reprendre ses esprits... Elle n'userait de charmes qu'après un examen approfondi de la chose... Très approfondi espérait secrètement Asmodée... Et pourquoi pas avec d'autres membres, si tous étaient aussi charmant que la sramette à qui elle faisait fasse...

Excusez moi, mais je me surprend à rêver éveillée, tandis qu'un cauchemar pourrait se dérouler si nous avions un bontarien sous la main... On m'a parlé du meilleur café de toute la ville. Puis-je le goûter? Accepteriez vous une cigarette de ma part? Dit-elle en chargeant son fume cigarette. La petite boîte métallique argentée s'ouvre, sur cinq tubes de papier noir remplis de tabac sur lesquels sont marqué en tout petit "Fumer c'est mal. Alors qu'est ce que vous attendez pour commencer?" Puis elle continua, tentant de prendre une pose pouvant mettre en valeur son corps, qui n'était, ainsi vêtu, qu'un appel à la luxure la plus totale. Je me suis récemment mise à cette anachronique et exotique façon de fumer, encore que je ne dise pas non pour une petite pipe de temps en temps... Mais passons, souhaitez vous tester ma motivation..?
Revenir en haut Aller en bas
Darkvirusk

avatar

Nombre de messages : 322
Age : 22
Localisation : Belgium power !
Elément : Ptit con
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Dim 2 Oct 2011 - 1:44

Revenant de la chasse , aux bontariens , surement , nul n'oserais douter de la dépendance qu'a ce disciple à exterminer la vermine blanche , il était cuisinier , parfois , à sa heures perdues , fricassée d'emplumé , moumoules frites , des mets délicats oublié de la plupart des mémoires , ce moment là il était justement en train de préparer un repas du matin pour Vodkarougeuh , qui aimait particulièrement les petites attentions , maniant d'une manière experte les lames et les hachoirs présent tout autour de lui , coupant soigneusement chaque bout de chair présent sur la table de travail , il interrompit son travail pour vérifier si le stock de viande suffisait , c'est que cette femme était une grande mangeuse , et qu'elle devait être rassasiée dés son réveil , préférant être certains , et ne voulant pas quitter l'établissement , il préféra voir si il n'y avait pas un postulant ou deux à se mettre sous la main , un peu de chair présente par ci ou par là suffirait pour finaliser le plat , en rentrant dans l'antre ou pesait une atmosphère froide , un rayon de lune passant par une vitre éclairé à l'aide de chandelle , une jeune sram , le rayon de lumière illuminant son corps , ses courbes dévoilées , certains endroits caché par du tissu , teinté de pourpre , teinté de sang , tandis que d'autres était nu , ne désirant qu'à être caressé , touché , titillé , tranché , aprés tout , il cherchait de la chair , néanmoins il se laissa allé à quelques mots , quelques bavardages

Malsoir, jeune disciple du dieu sram , j'étais en train de cuisiner , quand je me suis rendu compte qu'il me manquait de la chair , fraiche , la raison de ma venue est simple , j'ai besoin de cette viande , je vous ai observé , votre corps appele la passion et la destruction , deux choses bien différentes , mais intimement lié , serez vous le repas de ma soeur ? rien n'est moins sûr pour vous , si vous êtes ici , vous souhaitez être des notres , bon nombres de postulants ont finit dans nos chaudrons , ou nos caves , et votre sort ? vous l'avez en main , convainquez moi par vos propos uniquement par vos propos et je vous laisserez surement vivre , n'usez pas de votre charme il est superflus en ce moment , en ce lieu , peut etre lors d'un moment plus intime , celui ci pourrait être une arme redoutable.

Interrompus par une fumée provenant du disciple , le crâ tint d'autres propos

Ainsi , vous fumez , la cigarette je présume , de mon coté je préfère la pipe , qui par son aspect et son air , souligne l'élégance , et la sagesse de certaines personnes, si vous survivez , nous reparlerons de tout ceci , je repars vers ma quête de chair , non loin d'ici se trouve d'autres postulants , bien moins frivole et charismatique que vous , ils serviront à remplir le coffre de viandes , en attendant que votre sort vienne , prenez garde et soyez convainquante

Sur ces propos clairs et conçit , vagues et imprécis , l'être démoniaque quitta la pièce principale afin de rejoindre des pièces annexes d'ou émanèrent des cris de terreurs.


Dernière édition par Darkvirusk le Dim 2 Oct 2011 - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yopimarus
[meneur retraité] Nain Bleu
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29
Localisation : Paris ville lumière
Elément : le sixième
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Dim 2 Oct 2011 - 9:06

Yopimarus regardait avec suspicion la sramette. Il connaissait ces yeux vides, signes que la personne n'est pas réellement celle qu'elle se prétend être. Pas de doutes possibles: cette sramette était une de ces créatures ayant vendu son âme à autrui, et qui est dépendante du personnage dont elle est la servante. D'habitude, l'eniripsa méprisait ce genre d'individus, qu'on traitait comme des esclaves et qui le méritaient, de vulgaires mulets dont le seul mérite était de soutenir les individus primaires dont elles dépendent. Simplement, cette fois-ci, l'individu en question était un des membres de la guilde. Yopimarus l'avait deviné en entendant le même style de discours, comme s'il parlait à travers elle. Et cet individu avait plus ou moins disparu ces derniers temps, n'apparaissant que de temps à autre. Il semblerait qu'il ait choisi aujourd'hui de revenir sous une autre forme, qui finalement serait ou deviendrait plus réelle que son original. Il finit par prendre la parole:

-Naruto, hein... Quel étrange retour. Tu n'as plus à faire tes preuves, mais quelques explications et détails sont à régler avant que tu nous rejoigne sous cet avatar. A très bientôt, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguis-Ignis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 24
Elément : Obscur
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Dim 2 Oct 2011 - 19:03


Sanguis venais d'assisté à cette scène, elle aurais d'ailleurs préférer que Yopimarus fasse son apparition un peut plus tard. Elle n'auras pas eu sa Clope ! La jeune sram ce demandait encore ce qu'il ce passait, cette sram qui ce tenais face à elle semblait être bien connue et tout autant apprécier des plus anciens de la guilde. Elle pris donc la parole calmement en esquissant un faible sourir à Asmodée.

Si Yopimarus dit que tu n'as plus à faire tes preuves alors je le croît. J'ai hâte de faire plus ample connaissance avec toi. Après tout, on est née sous les mêmes dieux que ça soit de Classe ou de Guerre. Sur ce je doit y allée une bonne soupe m'attend.

Partant au pas de course à dos de son Autruche elle jeta un petit "Malsoir" derrière son épaule, puis décampa.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wang
[Artisan] hein hein
avatar

Nombre de messages : 3742
Localisation : dans sa tête
Elément : opti
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Dim 2 Oct 2011 - 20:44

Par une brève apparition à la taverne, Wang corrigea d'un coup de baguette le jeune Sram qui semblait prendre plaisir à se travestir en sapin de nowel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.networkanime.com/index-cat-kaos.html
Sanguis-Ignis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 24
Elément : Obscur
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Ven 6 Jan 2012 - 10:52



[ La candidature est tombé à l'eau ? Plus de réponses depuis un bon moment. C'était un anciens guildé ? M'enfin dans tout les cas dommage, parraissai être une personne sympatique ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yopimarus
[meneur retraité] Nain Bleu
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29
Localisation : Paris ville lumière
Elément : le sixième
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Fleur maladive. [Egarée]   Ven 6 Jan 2012 - 14:48

[Naru il fait des apparitions de temps à autre, mais plus de nouvelles nan x) Vais fermer.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fleur maladive. [Egarée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fleur maladive. [Egarée]
» Main sans valeur et fleur
» [40k] Mutants Egarés Et Damnés, à base de figs Skaven
» Kamilia >>Un parfum de fleur envoûtant flotte dans les airs...
» Une fleur écossaise

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: