AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Assasain, à votre service. [abandon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Singu
Invité



MessageSujet: Assasain, à votre service. [abandon]   Dim 3 Juil 2011 - 15:36

En ce 2 jouillier 625, un vil disciple Osamodas marcha dans les rue de la sombre Brackmar. La lune était au plus haut dans le ciel cette soirée, l'air était humide. Soudain, le disciple se sentit suivi! Il se retourna, et bien sûr, ne vit rien. Il continua sa marche. Quelque pas plus tard, un nouveau bruit ce fit entendre. Cette fois si, dégainant sa dague dit:
-Qui est là? Je n'ai pas peur de vous! Dit-il hardiment et sec.
-Au contraire... Tu devrais avoir peur de nous! Dit une voix rauque
-Qui êtes vous? Parlez ou je vous tranche la gorge!
-Je suis ton messager de la mort... Maintenant, prépare toi!!
Un combat s'engagea; l'inconnue tenta de lui mettre un coup de dague sur le flanc gauche du disciple, mais rata car le disciple avait reçu un entrainement rigoureux, savait parer les coups. L'inconnu perda sa stabilité, et trébucha. Le disciple n'hésita pas à le tuer, mais avant lui posa une question
-Qui t'as donc payer pour ma mort?
-Je te donne des indices... C'est un homme puissant à Bonta...
-Qui? Parle ou je tu tue maintenant! Hurla le disciple.
-Il s'agit d'un homme qu'on surnomme, Kyuga...
Restant silencieux, le disciple médita de façon calme, puis repris la parole:
-Je m’appelle Singularity, Je veux que tu....
L'inconnu le coupa
-Je m’appelle Vil Smiss.
Singularity était sidéré... Jamais il n'aurait pensé qu'un jour, Vil Smiss trahirait sa cité.
S’apprêtant à lui planté la gorge, Vil Smiss lui dit
-Ne tiens tu donc pas à savoir pourquoi il veut te tuer?
-Non, mais je veux qu'il sache qu'il a échoué.
Emplit de rage, il planta sa lame dans la gorge de Vil Smiss.

Le corps de Vil Smiss resta là, gisant dans le noir. La nuit commença à se coucher. Quelque magasin s'ouvrirent, Singularity était déjà bien loin de l'endroit où Vil Smiss a essayé de le tuer. Soudain, un cris se fit entendre. Surement des Brakmarien terrifié à voir le cadavre de Vil smiss gisant à terre... Singularity eu en tête de tuer Kyuga lui même. Mais il régnait sur une citée à plus de 300 jours d'ici. Il se décidât donc de se préparer. visitant des échoppes, il trouvât quelque objet utile et pas cher, des bon équipement, ... Soudain, il entendit:
-Dragodinde à vendre!!! Toute sorte de dragodindes à vendre!! Le tout à prix cassé!!
Se dirigeant donc vers cette échoppe, il demanda quel genre de dragodinde il avait, et à combien les vendait-il?
-Sache je suis éleveur, j'ai donc toute les sortes de dragodindes.
-Je cherche une dragodinde capable d'augmenter mon endurance au combat, ainsi que ma force de combat.
-Quel élément êtes vous?
-Je suis un disciple spirituel
-Bien, dans ce cas, je peux vous proposer celle ci, la dragodinde Rousse Orchidée.
-A combien est-elle?
-Je vous la fait à 150.000 kamas.
N'ayant pas cette somme, Singularity s’apprêta à partir, quand soudain, il vit un famillier qui lui serait bien utile...
-Combien pour ce Bwak de feu?
-Oh, il ne m'est d'aucune utilité. Je vous le laisse à 12.000 kamas.
S’empressant de sortir l'argent de sa maigre bourse, il acheta le bwak, ainsi que des aliments et médicaments pour lui.
-Merci, vendeur.
-Merci à vous.

Étant prêt de partir, il chercha un moyen de transport, n'importe où, tant qu'il se rapproche de la citée de Bonta. Il vit un dirigeable, sur le point de s'envoler. Il vu qu'il vendait des places, à 1.000kamas. Il en acheta une.

Trois jours plus tard, le dirigeable atterrit dans un endroit, en plein massif des Plaines de Cania. Au moment de débarquer, il demanda juste ça route à une personne qui était sur le dirigeable.
-Pou' aller à B'nta ? Tu dois allé a l'ouest, Et après, il' aura des pa'neaux affiché, t'auras qu'a les suivre.
-Merci Monsieur, bonne journée.
La personne parlait avec un accent difficilement compréhensible. Surement un dialecte du nord.
Ainsi donc, pendant plus de 2jours de marche, il trouva une petit ville, composé d'une taverne, d'une milice, et une petite place marchande. Il décida d'y faire une petit halte. Entrant dans la taverne, il demanda:
-Bonjour, Tavernier! Te reste t'il des places pour dormir cette nuit?
-Il me reste une chambre. C'est 3.000 kamas la nuit.
Sortant l'argent de sa bourse, il paya le tavernier, et alla se reposer quelque temps dans sa chambre.
Une heure et demie après, il sorti voir ce qu'il y-avait dans les échoppes à la place marchande. Il vit quelque bricole intéressantes, mais aussi des vivres, pour le reste du voyage. Ayant acheté des petite bricole, il retourna à la taverne, finir la journée.

Lors de son départ de la taverne, il ne vit personne. Ni à l'intérieur, ni à l'extérieur. Il devait surement être très tôt. Il commença la fin du trajet. Cinq heures plus tard, il vu la grande cité du bien. Ces ailes de démons commencèrent à lui faire mal, être si près du bien était pour lui un supplice. Il entra dans la grande citée sans trop de mal, quelque miliciens faisaient leur ronde, mais rien de bien grave, sauf si il se décida à dévoilé ces ailes...
Il vit le grand château de Kyuga, là, à quelque minutes de lui. Il se senti prêt à lui arracher les yeux, lui couper la tête et l'exposée devant toute la citée. Il aperçut un groupe de servant entrant dans le château, il décida de les suivre.

Le groupe déboucha dans les cuisines du chateau. Quel bourge ce roi... pensa t-il. Il demanda où se trouva la chambre de Kuyga.
-Prenez cette porte, montez l'escalier puis prenez la porte à votre droite. Sa chambre sera tout en haut.
Il se dit que c'est trop facile, jamais les Bontarien seraient aussi naïfs à ce point. Il se fit une joie de tuer quelque gardes sur le chemins. Quand il fut arrivé en haut, il vit cinq gardes, lourdement armés.
Il se dit faire diversion avec des invocations, afin d'arrivé par derrière et les tuer. Il invoqua un sanglier. Les gardes tombèrent dans le piège, et essayèrent de le capturer. Malheureusement pour les gardes, ils eurent la tête explosés contre les parois... Paniqué de ce bruit, le roi sorti de sa chambre. A la vue de Singularity, il voulut appeller d'autres gardes, mais, le sanglier avait déjà foncé sur lui, et lui as explosé une rotule. Singularity s'approchant de Kyuga, lui parla:
-Ainsi donc, tu as voulut me tuer, n'est-ce pas?
-Non, bien sur que non!!
-Alors pourquoi as-tu essayer de fuir quand tu m'as apperçu?!
-Les démons ne sont pas les biens venue dans notre belle citée!!
-Tu me connais dans ce cas... Comment as-tu deviné que je suis un démon alors?
-Je... J'ai dis ça par hasard!!!
-Le hasard n'existe pas...
Préparant ça dague, la même qui as été plantée dans la gorge à Smiss, parla au roi:
-Vois-tu cette dague? Sais-tu qui d'autre elle a tuée?
-Je... Je l'ignore!
-N'as-tu pas payé un certain Sram assasin pour me tuer?
-Non...
-Dans ce cas, je vais te dire qui d'autre elle a tué, il s'agit de Vil Smiss. Tu le connais non?
-Que... Tu... Tu as ... Tué Vil Smiss?
-Oui, ainsi que je vais te tuer toi... Prépare toi donc à mourir !!!
-Non!! Pitier j'ai une femme, je t'en pris!
-Les démons n'ont pas de pitier... Adieu...
Plantant sa lame dans la gorge, un cri strident sorti de la gorge du roi. Singularity ce dit qu'il valait mieux partir d'ici. Il sorti un objet acheté sur la place marchande, dans la petite bourgade de l'autre jours. C'étais une fiole, il but et se retrouva à la milice de Brakmar... Il partit en direction d'une taverne, afin de boire , et de ce réjouir de ce jour. Soudain, il entendit..
-Dit, tu es au courant de la mort de Smiss?
-Qui ne l'est pas?!
-C'est un assassin comme ça qu'il faut ...
-Oui. Bon, je retourne à L'antre des Nocere, bonne soirée mon vieille ami.
-Bonne soirée à toi aussi.

Singularity suivit l'homme qui retourna à l'Antre, et le vit rentrer dans une maison... Il décida d'y rentrer lui aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Nirvania

avatar

Nombre de messages : 43
Elément : Tabac
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Assasain, à votre service. [abandon]   Dim 3 Juil 2011 - 17:02

Adossé dans un coin, Nirvania aperçu Neel ouvrir la porte et s'engouffrer dans la pénombre de l'Anti-chambre. Ni une ni deux, il l'accosta, se raillant de sa nouvelle panoplie dont il s'était venté quelques jours plus tôt. La conversation fut brève mais cinglante, puis au terme de celle-ci, Neels retourna vaquer à ces occupations d'un air penaud.
Nirvania s'apprêtait elle aussi à s'en aller lorsqu'elle sentit la porte de l'Anti-chambre brasser l'air. Elle n'avait pas été fermée et quelqu'un s'était autorisé à rentrer sans y être invité.

- Voilà ce qu'il arrive quand on ne ferme pas, c'est la porte ouverte à toute cette vermine, cette crasse qui ne fait pas que salir les rues de brakmar mais qui salit aussi son nom. Sois maudit Neels, vieux corniaud! Murmura-t-elle.

L'intrus avait des allures de clochard, et le petit piaf dégarni qui le suivait aurait bien pu servir à récurer les toilettes de la guilde. On voyait à son visage confiant qu'il n'avait alors aucune idée d'où il avait mit les pieds. C'était cette attitude qui énervait profondément Nirvania, Primum Nocere n'était pas à prendre à la légère, ce n'était pas ce genre de guilde pathétique, sans âme!
Et ce vermisseau, cet imbécile devant lui, il avait envi de lui arracher les entrailles, de le vider à même le sol pour nourrir son affreux bwak.
Elle s'avança alors, d'un pas lourd, les yeux rivés dans ceux de l'inconnu, et une fois arrivée en face de lui, elle le frappa violemment à la tête. Elle s'avança encore, puis, regardant cet homme gisant sur les dalles de jais, prononça ces quelques mots:

- Etranger, je ne sais pas qui tu es ni quelles sont tes intentions, mais si tu ne m'explique pas vite la raison de ta venu ici, et dans des termes convenables, je te promet une mort lente et douloureuse. Et je te somme d'être clair et concis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Singu
Invité



MessageSujet: Re: Assasain, à votre service. [abandon]   Dim 3 Juil 2011 - 17:46

Se relevant avec un chiffon au nez sorti de sa poche, Singularity prit la parole :
-Sache que je ne suis pas un clochard, ni une personne des bas fonds. Mais bien une personne comme vous. Je suis un simple disciple Osamodas. J'ai entendu vos deux amis perler de moi. A moins que je me suis trompé de personne, et que je n'ai tué ni de Vil Smiss, ni de Kyuga. Je crois que vous me sous-estimé un poil. Ou alors c'est moi qui fait une erreur, je suis sous estimé à vos yeux.

Un petit moment, Singularity rangea son chiffon, ayant servis à stopper le saignement du nez.


-Je m’appelle Singularity, je suis un disciple du Dieu Osamodas. Je me suis introduit ici sans savoir quel endroit était-ce. Je remarque que je suis rentré dans un endroit privé et je m'en excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Aorewen

avatar

Nombre de messages : 1511
Age : 22
Localisation : Brâkmar.
Elément : Troll.
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Assasain, à votre service. [abandon]   Lun 4 Juil 2011 - 0:34

le Sacrieur se bidonna à la vue de ce frêle Osamodas :
-La grande cité du bien, tu dis, et bien retournes-y, c'est là qu'est ta place, avec la vermine.
Tes actes sont factices, et n'ont aucune valeur.

Sur ces mots, il retourna à ses occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Singu
Invité



MessageSujet: Re: Assasain, à votre service. [abandon]   Lun 4 Juil 2011 - 1:02

Singularity posa sa main sur la dague, voyant que d'autres personnes avaient eux aussi leur main sur leur arme, prêt à dégainé, il se dit que se serait peine perdue, il prit la parole:

-Crois-tu réellement que je vais retourner à bonta? Sachant que j'ai des ailes de démons sur mon dos? D'autant plus que la personne ayant voulut ma mort se trouvait là bas? Et ainsi donc, selon toi... Mes actes sont factices? Je tiens à te montrer cela.

Sortant de son sac, Singularity pris la couronne du roi, ainsi que la dague de Vil Smiss. Il les posa sur la table, devant le disciple Sacrieur.


-Et que dis-tu maintenant? Mes actes sont toujours aussi factices, comme tu le dis? Ou va tu dires que la couronne ainsi la dague sont elles factices?


Revenir en haut Aller en bas
Nirvania

avatar

Nombre de messages : 43
Elément : Tabac
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Assasain, à votre service. [abandon]   Lun 4 Juil 2011 - 1:24

Nirvania s'insurgea en entendant les paroles du jeune osamoda.

- Que crois-tu faire en agitant ces objets sans valeurs devant nous? Crois-tu vraiment pouvoir nous impressionner? Cette dague, cette couronne, ce ne sont que de vieilles reliques dont les faibles et les lâches se servent pour impressionner le peuple, ce ne sont là rien de plus que de simples morceaux de métal forgé.
De toute évidence tu n'as pas compris ce que nous recherchons chez nos jeunes recrues, et si tu manie le sabre comme tu manie la parole, je me demande par quel miracle as-tu réussi à occire cette charogne de Smiss.
Tu as peut-être les ailes d'un démon mais tu n'en a pas la carrure.
Tu ferais mieux de passer ton chemin, et vite. Tu ne nous intéresse pas plus qu'un cafard desséché sur le bord de la route!


Elle lui tourna alors le dos et s'engagea dans le couloir menant à la taverne de Wang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
singu
Invité



MessageSujet: Re: Assasain, à votre service. [abandon]   Lun 4 Juil 2011 - 1:56

Singularity avait une envie de dégainé sa dague... La même qui a tué Vil Smiss et Kyuga... Au moment où il allait dégainé sa dague, Oto mustam rentra dans l'antre Primum Nocere et prit la parole

-Je cherche Singularity, quelque espions m'ont dit qu'il passé par là...

Les personnes présentent indiquent d'un signe de tête où ce trouve Singularity


-Alors comme ça, tu as tué ma petite recrue Vil Smiss? Très beau travail, aucune trace laissées, pas d'indices, ... Cela dis, j'ai perdu ma meilleure recrue... Tu vas devoir la remplacée. Dès maintenant! Je veux te voir dès demain à l'entrée de la Milice de Brakmar. Salut.

Quelque personne saluèrent Oto Mustam.

-Bien, quand à moi. Dit Singularity, je vois que je n'ai pas ma place ici. Bonne fin de soirée, et désolé du dérangement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assasain, à votre service. [abandon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assasain, à votre service. [abandon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matapan, bricoleur à votre service !
» cuistot a votre service
» Entheral, a votre service, maudit êtres organique...
» Dératiseur à votre service...
» Dépeceur à votre service !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: