AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Une nouvelle ère ? [recruté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Slater
Invité



MessageSujet: Une nouvelle ère ? [recruté]   Mer 15 Juin 2011 - 12:40

L'Aurore Pourpre... La naissance de Brakmar... Tout cela me semble si loin. Soupçonnent-ils seulement ce qui se prépare depuis des siècles et des siècles ? ... Ce monde n'est pas préparée au conflit à venir. Rushu a longtemps cherché à renversé l'ordre du Monde des Douze, a-t-il seulement conscience des entités qu'il a réveillé ? ...

La naissance

Je n'ai aucun souvenir de mon enfance. En ai-je seulement eu une ? J'ai quelques souvenirs, des bribes, des rêves, mais tout ceci est flou. Un comble pour un prophète. J'entend encore les cris des soldats à l'agonie de l'Aurore Pourpre, des hurlements en provenance des tréfonds de Brakmar, des chants de guerre en l'honneur de Rushu, ainsi, j'y étais, c'était un 12 Descendre de l'an 24. Je me souviens de l'attaque de Septange, un jour sombre, chaotique, la lumière du Soleil ne parvenait pas jusqu'à la Terre. Je me souviens de la trahison de Raval, je l'avais vu, j'en avais également vu les conséquences... On ne peut changer le cours de l'histoire, seulement l’appréhender.
Le jour ne se levait plus, les heures passaient sans que les ténèbres ne se dispersent. Une nuit longue et froide.
La mort de Menalt demeure mon souvenir le plus clair... J'avais un compte à régler avec les Centaures, une haine ancienne, mais qu'importe. L'Ordre du Tonnerre fut balayé cette nuit-là. Et puis...


Les siècles passèrent.
L'an 201 signa la fin de l'officieux Ordre des Prophètes, l'ensemble de leurs pouvoirs furent dispersés sous forme d'artefact, à travers le Monde. Je ne pouvais cependant me résoudre à redevenir un simple mortel. Avec l'aide du Seigneur Démon Rushu, je parvins à réunir les artefacts et m'octroya ainsi l'ensemble des pouvoirs de l'Ordre. La corruption s'empara de mon esprit, la folie prit le dessus... Mon corps se brisa, mon âme demeurait... Une longue période d'errance débuta.

Le Seigneur Démon me rappela plusieurs siècles plus tard, sous forme d'un disciple Enutrof. Johartis le Prophète devint John Slater. Pendant longtemps je ne fus qu'un espion parmi les forces de Jiva, profitant de mes brèves périodes en tant que Bontarien pour éliminer des héros Brakmarien trop encombrants pour Rushu. Le Seigneur Démon m'accorda ses faveurs, et le droit d'appartenir à son ordre, en l'an 640. Depuis ce jour, je suis devenu un démon à part entière, depuis ce jour, je voue corps et âme à Brakmar.

Je découvris la voie du Feu Noir... Mais ceci est une autre histoire.


La fin de l'Errance

L'ancien Johartis le Prophète observa le Monde des Douze durant sa longue période sous forme d'éthéré. Il vit ainsi comment de jeunes et pathétiques moucherons devinrent de puissants et respectables combattants. Les premières guildes naquirent, les premiers Dofus tombèrent... Le Prophète remarqua le fanatisme d'une guilde envers Brakmar. Elle réunissait plus de démons que toutes les autres. Des démons motivés par un désir de revanche depuis l'Aurore Pourpre. Johartis fut cependant surprit qu'elle fut conduite par un Eniripsa au teint bleuté, minuscule et visiblement fébrile. Le Prophète suivit la progression de ce jeune démon à travers le continent. Nombre de batailles furent remportées grâce à ses pouvoirs de plus en plus grands. Johartis se disait que s'il avait un jour l'occasion de revenir en ce Monde, il irait chercher cet Eniripsa et combattra Bonta avec lui.

Lorsque Rushu ramena le Prophète à la vie, Johartis était faible. Ses pouvoirs n'étaient plus. Il dut combattre ardemment les monstres qui peuplaient le Monde des Douze.

Il rencontra de nombreux aventuriers, en tua de nombreux autres... Jusqu'à atteindre un cercle de puissance suffisant pour être craint par la ville Lumière.

Le Prophète se souvint des promesses qu'il s'était faite. Primum Nocere, c'était le nom de cette guilde de démons.
Guidé par un de ses membres, Aorewen, John Slater s'enfonça dans les sous-sols de Brakmar jusqu'à trouver le refuge de la Nocere.

L'entré était gardée par les nouveaux arrivants, le Prophète se tint en face d'eux avant de prendre la parole.

- Je souhaite rencontrer votre meneur, immédiatement.
- Qui l'demande ?
- John Slater.
Les gardes se regardèrent un instant. Savaient-ils seulement qui était vraiment ce vieillard visiblement de mauvais humeur ?
- Prenez rendez-vous et...
- Je n'ai pas le temps de prendre de rendez-vous ! S'écria le Prophète, assénant au passage un coup de Bagueterelle à l'un des gardes.
Les portes s'ouvrirent, les gardes s'écartèrent, l'un d'eux remettait son casque en place.
- Que se passe-t-il ici ?
- Ce vieux bougon demande à voir l'meneur.
John Slater reconnu Malm, un puissant disciple Féca qu'il avait eu à ses côtés lors des incursions Bontariennes un peu partout dans Cania. Il reconnaissait en lui des traits de caractères propre à un autre Féca qu'il avait connu, un des fondateurs des Héritiers Pourpres... Une combativité et un sens de l'honneur aigu.
- Mmh, le disciple Féca toisa du regard l'Enutrof. Que lui veux-tu ?
- Simple demande d'adhésion. La Primum Nocere est puissante, l'est-elle assez ? Savez-vous ce qui se trame depuis plusieurs siècles déjà ? Vous aurez besoin de mes services, vous aurez besoin de puissants guerriers pour lutter contre Bonta... Et bien d'autre chose encore.
- Mmh.. Nous avons déjà assez d'Enutrof comme cela, pourquoi devrais-je t'accorder une audience ?
- Combien de tes Enutrofs maitrisent le Feu... Noir ?
Le Puissant Féca et les gardes écarquillèrent les yeux. Le Feu Noir, disait-il ?
- Le Feu Noir ?
- Celui-là même qu'utilisa Hyrkul contre Menalt. Et je savais que vous n'aimez pas plus les centaures que les Bontariens. Vous savez combien cette magie est puissante.
- Et combien elle est dangereuse, fit remarquer un des gardes.
Malm s'enquit d'asséner à son tour un coup de baton sur le haut du crâne du garde, il s'étala sur le sol, inerte.
- Ne t'en fais pas pour Raubert, il à l'habitude de prendre des coups. Suis-moi.



Une nouvelle ère ?

John Slater pénétra enfin dans le refuge de la Primum Nocere, accompagné de Malm. Ils trouvèrent Aorewen sur le chemin qui se mit à les suivre. L'Enutrof gardait cette mine imperturbable, son destin allait pourtant se décider...

Ils entrèrent dans une immense salle ornée de statues à l'image de Rushu et Djaul. C'était l’hémicycle de la Nocere, tout en haut de celui-ci se tenait Yopimarus, l'Eniripsa meneur de la guilde.

- Toi qui viens d'aXao, il ne fait aucun doute sur tes talents d'orateurs. Je doute seulement que tu sois aussi habile avec une arme. Je doute que tu saches maitriser le Feu Noir, aussi sage et érudit sois-tu, commença l'Eniripsa. On entre pas dans la Primum Nocere avec de telles affirmations, sans preuve.
Un disciple Enutrof qui se tenait à sa droite se leva. John reconnu Wang.
- Tu es Prophète ? Bien. Tu vois tout ? Tu vois ton avenir ? Pourquoi nous déranger si tu connais déjà notre jugement ? Mmmh... Tu es effectivement un bon orateur, mais montre-nous plutôt ce que tu vaux vraiment, petit.
Le Prophète n'appréciait guère le snobisme. Il invita Wang à descendre et se battre avec lui. Avant même qu'il ne pu lancer un sortilège, Johartis dégaina son Ougarteau enchanté et enferma le vieux Wang dans un tourbillon de flammes sombres.
- Votre agilité est inutile, maître Wang. Si un sort aussi modeste suffit à vous maitriser, qu'en serait-il si vous étiez mon ennemi ?
- Grmbl.
Yopimarus se leva.
- Bien. Cela suffit. Vous m'avez convaincu, bien que Wang ne soit pas mon meilleur guerrier, j'aurai tout le loisir de vous voir à l’œuvre une autre fois. Vous avez arpenté de nombreuses guildes, ce n'est pas gage de fidélité, pourquoi devrais-je croire que vous le serez cette fois-ci ?
- Détrompez-vous maître Yopimarus. aXao demeure la guilde qui a le plus compté pour moi, vous connaissez bien son triste sort, je ne serai peut-être pas là sinon. Mais par dessus tout, aujourd'hui plus que jamais, j'ai soif de magie et de pouvoir. J'ai soif de sang. C'est une soif qu'on ne peut abolir, alors j'essaie simplement de l'étancher. Votre guilde a fait ses preuves, par delà sa simple réputation, elle partage des valeurs qui me sont familières. L'honneur, l'entre-aide, et la haine du bontarien, entre autre. J'ai pour projet de collecter toutes les âmes Bontariennes de ce Monde, libre à moi d'en disposer comme je l'entend. Mais je dois vous mettre en garde, très bientôt, vous serez confronté à des guerriers beaucoup plus puissants. Vous aurez besoin du Feu Noir.
- Ce ne sont que des mots pour l'instant. Votre cas sera étudié, je ne vous promet rien.
Sur ces mots, l'Eniripsa se dirigea vers sa loge, Wang, Malm et Aorewen demeuraient dans la pièce.

Le sort est jeté.
Revenir en haut Aller en bas
Aorewen

avatar

Nombre de messages : 1511
Age : 22
Localisation : Brâkmar.
Elément : Troll.
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère ? [recruté]   Mer 15 Juin 2011 - 22:41

Aorewen assista effectivement à la scène, et prit la parole en premier :
-Malsoir John, ou devrais-je plutôt dire Lu. Je te trouve bien prétentieux en parvenant ainsi jusqu'à nous, c'est Rushu que nous vénérons, pas un soit disant prophète nommé Johartis...
Pour ce qui concerne notre armée, elle est suffisamment puissante contre la cité Blanche, ne t'en fais pas.
Néanmoins beaucoup t'apprécient ici, dont moi même.
Mais ta preuve n'est pas suffisante, battre Wang c'est facile.
Il va falloir faire mieux pour nous convaincre, en es-tu capable ?
Je l'espère, mais nous n'aurons aucune pitié.. c'est pour les faibles.

Sur ses mots, le Sacrieur s'assit et pris de quoi boire, puis fixa le vieu fou.

[Le candidat m'a chargé de dire qu'il ne pourrait répondre avant dimanche au plus tôt, et mercredi au plus tard]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malm

avatar

Nombre de messages : 1930
Age : 25
Localisation : Dans une crêpe-party
Elément : blouge
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère ? [recruté]   Ven 17 Juin 2011 - 19:22

Spoiler:
 

Malm suivait le soit-disant 'prophète' depuis son arrivée. Il était très intrigué par cet étrange individu qui prétendait maîtriser le 'feu noir'. Beaucoup de questions se bousculaient dans la tête du Maître Feca.. Le Feu Noir était-il si puissant ? Quels avantages un prophète pouvait fournir à la guilde ...?
Il se devait d'intervenir pour avoir des précisions. Afin de ne lâcher aucuns mots irréfléchi, Malm se tut encore quelques minutes tout en regardant l'énutrof.

Les minutes passèrent dans le silence..

Après mûr réflexion l'imposant disciple de Feca s'approcha de l'énutrof, assez près pour être limite gênant, et lui tînt ce discours :


- John-slater... Ainsi tu souhaites être des nôtres ? Sache que nous ne sommes pas de simples Brakmariens, nous sommes la Nocere, nous suivons une idéologie particulière, et pas partager de tous. A cause de cette dernière, quelques uns nous admire, beaucoup nous déteste, mais tous nous craigne. Connais tu cette idéologie et penses-tu avoir la prestance nécessaire pour être crains ?

Le Feca tournait à présent autour l'énutrof qui paraissait si frêle a coté de lui.

- Tu dis être un prophète envoyé par Rushu, tu dis aussi maîtriser le Feu Noir, mais rien ne nous le prouve. Si c'était vrai, se serait un avantage certains sur nos ennemis, même si nous nous débrouillons deja largement sans. As-tu une quelconque preuve à nous apporter ?

Malm s'arrêta de tourner en rond autour de l'énutrof, se rasseyant sur un fauteuil afin d'avoir à vue l'étranger, sa douce femme, et les mains d'Aoerwen.

- Je t'ai vu combattre, tu n'excelles pas dans l'action, mais tu es un très bon stratège, j'en conçois. Il faut tu saches, la Primum Nocere n'est pas un endroit où l'on viens et d'où l'ont s'en va sans mal. Nous sommes le mal, et on ne quitte pas le mal sans en subir les conséquences, retiens bien ceci.

- De plus je me suis renseigné auprès d'Oto Mustam, je lui ai parlé de toi, et il n'a aucune affection pour toi, c'est un mauvais point, peut être devrais-tu aller un peu à sa rencontre et lui demander s'il n'a pas quelques tâches a te confier ?

- Si tu es ce que tu dis être tu m'intéresse, ou plutôt tu m'intrigues, j'ai hâte d'avoir des réponses a toutes ces questions qui me turlupinent !


En regardant John, Malm voyait dans ses yeux un regard familier, comme s'il lui rappelait un autre Feca d'un ancien temps révolu, mais Malm n'aimait pas être assimilé à quelqu'un d'autre, il se pensait unique en son genre, et faisait tout pour l'être, mais finalement il ne dit rien là dessus.

Malm attendait des réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slater
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle ère ? [recruté]   Sam 18 Juin 2011 - 23:25

Le prophète se tourna d'abord vers Aorewen, le jeune mais néanmoins expérimenté Sacrieur le dominait de sa hauteur, il revêtait une coiffe étrange.
- Le prophète que je suis n'a jamais eu la vocation d'être connu, reconnu et aduler par ses pairs. Je ne cherche qu'à être craint par mes ennemis. Aussi, la cité Blanche n'est pas le seul problème pour l'heure, vous oubliez que des forces d'autres mondes se rassemblent, dans le but seul de s'accaparer des kamas qui auraient plus leur place dans ma besace. Pour les preuves de ma puissance, et même si je ne peux encore lutter contre les héros de Bonta, j'ai mis à mort une centaine d'anges, et une autre centaine s'il le faut. J'ai depuis longtemps rangé ma pitié pour les jeunes Iops en quête d'honneur.

le puissant Féca semblait s'impatienter, Johartis leva les yeux vers lui. Malm n'appréciait guère qu'on le dévisage, il n'aimait pas qu'on cherche ainsi à ébranler sa confiance en lui. Le prophète ne s'aventura pas cependant à le défier plus longuement du regard, et entama son discours
- Votre idéologie s'accorde avec la mienne.. "D'abord nuire", pensez-vous que je sois du genre à me laisser amadouer par la pitié ? Du sang de Sram coule dans mes veines, j'userai de mille et une tromperies contre Bonta, jusqu'à temps qu'elle s'effondre. Vous doutez de mes compétences dans la maitrise du Feu Noir ? Bien. Elle est d'abord régit par une certaine forme de cupidité, une soif manifeste du pouvoir. Plus l'esprit est mauvais, plus votre pouvoir s'amplifie. Que dire de plus, vous souhaitez une démonstration peut-être ? J'ai envoyer nombre de mes ennemis dans les flammes. Si vous savez communiquer avec les cendres, peut-être aurez-vous un témoignage de la puissance du Feu Noir. Vous semblez perplexe. Je ferai un piètre prophète si je n'avais pas prévu de quoi vous convaincre.

Des démons, serviteurs de Rushu, pénétrèrent à leur tour dans la salle, apportant avec eux un disciple Féca. Le choix de la victime n'était pas fortuit.

- Voilà, maître Malm, un des vos pairs, champion de Jiva. Vous me direz, les Enutrofs sont les bêtes noires de votre race, qui puis-je ?

Le prophète ordonna qu'on lâche la proie. Le Féca lança ses sortilèges, Johartis pointa son index sur lui, des flammes l'entourèrent, un esprit rieur en surgit, traversant de part en part le corps du bontarien. Il commença à tituber, l'Enutrof dégaina son marteau enchantée par le Feu Noir. Un premier coup porté sur le thorax, un second dans le bas ventre. L'ange était à terre, des flamiches mordaient son corps.

- Aucun sortilège ne peut résister au Feu Noir. Il vous consume de l'intérieur. Vous me direz, tout Enutrof peut utiliser à sa guise un sortilège similaire, le Feu Noir n'accorde pas de capacité supplémentaire, il décuple simplement votre puissance, du moins, j'en suis rendu à ce stade. La voie du Feu Noir est longue, maître Malm, très longue. Vous devez seulement être conscient qu'il brûle à petit feu votre âme, jusqu'à ce qu'elle soit complètement consumée. Sans âme, rien ne peut nous affecter, c'est ainsi que je compte bien récupérer les artefacts des prophètes, ne plus être sujet à la corruption et la folie que leurs pouvoirs engendrent. Tous ces efforts dans le but ultime de servir la Primum Nocere, servir son idéologie, pour l'éternité et par delà la mort. Pour finir, je ne suis effectivement pas un bon agent d'Oto Mustam, ces exigences m'agacent, mais je n'omet pas les dons qu'il serait à même de m'offrir si je me montre plus docile. Faire partie de l'élite Brakmarienne, oui, c'est un objectif qui mérite de mettre de côté son orgueil.



Satisfait de ces réponses, l'Enutrof s'installa auprès d'Aorewen, et commença à boire avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Yopimarus
[meneur retraité] Nain Bleu
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 29
Localisation : Paris ville lumière
Elément : le sixième
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère ? [recruté]   Dim 19 Juin 2011 - 4:56

Yopimarus n'avait pas quitté la salle où se trouvait l'enutrof, et s'était mis à l'écart dans l'ombre. Il n'avait prononcé que des paroles de circonstances assez fades, préférant toujours observer le candidat avant de s'exprimer pleinement. La petite prestation de celui-ci face à Wang l'avait fait tout de même bien rire: deux croulants se tapant dessus, c'est toujours un beau spectacle. Bien sûr, Wang n'avait que faire de ce genre d'échauffourée, et son ardeur au combat n'apparaissait que lorsqu'il le fallait vraiment.
Après avoir suivi avec intérêt les diverses réponses de l'enutrof, l'eniripsa s'avança pour lui redire quelques paroles.


"Vos discours sont plutôt convaincants. Vous vous exprimez bien, et vos paroles sont empreintes de cette sombre âpreté que j'apprécie particulièrement. Quand à vos prouesses au combat, si le premier était amusant mais peu instructif, le second fut déjà plus intéressant, bien qu'un peu mis en scène. Il est vrai que vous maîtrisez une voie élémentaire assez rare aujourd'hui, et votre puissance sera probablement plus que suffisante pour être des nôtres. Il est cependant clair que vous manquez encore de preuves de votre fidélité à Brâkmar. Exécuter quelques tâches d'Oto-Mustam me semble nécessaire, même si les premières qu'il confie sont plus que rébarbatives. Si vous faites preuve de patience, vous verrez qu'avec l'expérience, il vous accordera plus de confiance, et ses missions deviendront progressivement plus sanglantes et agréables. Mais vous avez le temps pour avancer dans cette voie. Si aucune raison fâcheuse qui pourrait vous fermer nos portes n'est évoquée par l'un de nos membres, il y a fort à parier que nous nous retrouvions pour un dernier entretien, dans quelques jours, afin de vous mettre à l'épreuve. Tâchez de ne pas tomber en miettes d'ici là." acheva-t-il en craquant entre ses doigts un petit fémur de chafer.
Puis, ayant un koalak sur le feu, il repartit hâtivement dans son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aorewen

avatar

Nombre de messages : 1511
Age : 22
Localisation : Brâkmar.
Elément : Troll.
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère ? [recruté]   Lun 4 Juil 2011 - 13:06

[ A quand l'entretien ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une nouvelle ère ? [recruté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle ère ? [recruté]
» Une nouvelle ère
» Une nouvelle ère pour GW2 va-t-elle s'ouvrir le 21 janvier 2014 ?
» Capcom a vendre : vers le début d'une nouvelle ère ?
» [JDR] Mass Effect : nouvelle ère

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: