AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Il était une fois... [Recruté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TemporeI
Invité



MessageSujet: Il était une fois... [Recruté]   Ven 6 Mai 2011 - 15:49

Autrefois, j'étais un disciple de Xelor pacifiste et joyeux du nom de Temporel. J'avais longtemps parcouru les champs astrubéens en quête d'un bouftou avec lequel m'amuser, d'un piou à nourrir ou d'une vue prenante susceptible d'être dessinée. Je passais mon temps à vadrouiller et quand j'étais fatigué, je faisais halte à la taverne pour écouter les rumeurs du jour. Je dormais souvent dans cette taverne, j'avais pris l'habitude de laisser la fenêtre ouverte afin d'ouïr les belles mélopées que les bardes itinérants jouaient pour se faire un peu de kamas. La musique avait sur mon être un effet envoûteur, elle me transportait dans un monde d'insouciance et de rêves. Cette époque lointaine ressemble à ce qu'on pourrait nommer une époque heureuse.

Un jour à la taverne, je vis un disciple de Xelor... Remarquable est le terme le plus approprié pour décrire ce dernier. Il se nommait Rayer, il semblait puissant, une aura formant une paire d'ailes d'un blanc immaculé l'entouré, éblouit par un tel spectacle, j'engageai la conversation et demandai à Rayer la permission de le dessiner. Quelques heures plus tard, nous parlions avec une insouciance qui annonçait les prémices d'une belle amitié. Rayer me prit sous son aile, et me rebaptisa « Temp' », surnom qui me resta. Au bout de quelques mois, il m'apprit à manier les marteaux et m'initia aux sorts de protections tel que Contre. Rayer parlait souvent de la cité Blanche, il aimait sa cité et la défendait fièrement.
A l'instar de Rayer, j'avais envie de me dévouer à Bonta, j'en parlai à mon ami et nous décidâmes d'un commun accord de prendre la route pour Bonta. Lorsque nous fûmes arrivés, je fus immédiatement subjugué par la beauté de la cité, à tel point que je la dessinasse. Je fus enrôlé deux jours plus tard dans les rangs Bontariens.
Cependant j'étais toujours idéaliste et pacifiste, en m'enrôlant je pensais pouvoir aider Bonta sur un plan économique, culturel mais certainement pas militaire. Cruelles désillusions, je fis l'objet des railleries des autres Bontariens, me traitant de couard, de douillet... Seul Rayer me défendait, me comprenait. Les jours passèrent et je me complaisais dans la tranquillité douillette que m'offrait la bibliothèque de Bonta où j'occupais le poste d'archiviste.

Mais un jour, Rayer ne revint pas d'une mission, il était tombé sous les coups Brakmariens. Saisis d' une rage folle, j'attrapai mon marteau et mon bouclier et pris le chemin de la Sombre cité, bien décidé à venger mon ami. Je fus stoppé et capturé par le premier garde Brakmarien que je rencontrai. Je m'éveillai dans les geôles de la sombre cité...

Que dire de Brakmar, le sombre cité ? Il y règne la terreur et l'anarchie. C'est l'incarnation de la peur, de la haine et du désespoir. Combien de temps ai-je été emprisonné dans cette cité ? Je ne sais pas. Il n'y a ni jour, ni nuit, juste un éternel crépuscule rougeâtre. L'air est empli de la puanteur du sang des torturés, de cris à vous glacer le sang et de rires cruels.
Ils se délectaient en nous décrivant les tortures et les souffrances auxquelles ils nous destinaient, accroissant ainsi le tourment dans lequel ils s'évertuaient à nous plonger. Ils ne se contentaient pas de nous torturer physiquement, ils nous maintenaient sans cesse dans une pression psychologique qui nous brisait moralement. La plupart de mes compagnons d'esclavage périrent de leurs mains. Ces « ils » sont des tortionnaires, des psychopathes ne vivant que pour torturer. Les habitants de la cité s'en prennent aussi bien à leurs congénères qu'à leurs captifs. Les grandes guildes détiennent le pouvoir et se partage la sombre cité. Ainsi s'aventurer dans le mauvais territoire équivaut à un suicide, long et douloureux. Pas un jour ne s'écoule sans combats ni effusions de sang. L'assassinat, le meurtre et le double-jeu font partie de la vie courante. La vie ne vaut rien dans le sombre cité, seules la souffrance, la misère et la mort ont une quelconque valeur.
Mon évasion fut miraculeuse. Pourtant bien que physiquement libre mon corps converse les stigmates de mon passage dans la sombre cité. Chaque inspiration est une torture et chaque battement de coeur un supplice. La douleur n'est rien à côté des tourments qui m’assaillent. D'affreux cauchemars et visions me hantent, je vois se répandre mon propre sang et j'entends toujours le cris des suppliciés. Je ne sais plus qui je suis si ce n'est que l'on me nomme " Temp' ", je ne peux plus dormir ni même me reposer. Pire encore, je ne peux pas oublier les tourments endurés et j'ai une irrépressible envie de tuer.
Personne n'échappe à la sombre cité.

Voilà 2 mois que j'erre dans la sombre cité, il y a une semaine j'ai triomphé de Mak Gahan, le chaferfu d'Oto Mustam et il m'a accordé le grade de Néophyte. Hier je suis tombé sur un barde que j'avais l'impression d'avoir autrefois connu, il me fit un signe de main et n'eut pour réponse qu'une Aiguille dans la gorge... J'étais en quête de la guilde la plus dangereuse et la plus crainte de la sombre cité, la Primum Nocere et il semble que ma quête touche à sa fin.

Dépose une missive sous la porte de la Primum Nocere.

« Triste jour à vous, je suis un disciple Xelor de cercle de puissance 199, autrefois dans ce qui me semble être une autre vie, j'étais différent, du moins je crois. Aujourd'hui, je ne suis... que suis-je au final ? Je ne sais pas trop. Je sais que je voue une haine viscérale envers les Bontariens, bien que je n'en connaisse point la raison, je ne suis même pas sur qu'il y en ait une, cela tient plus de l'ordre de la tradition. Chacune de mes inspirations me procure une douleur lancinante qui éveille mes pulsions.Peut-être que devenir à mon tour bourreau donne un semblant de sens à mon existence, je ne sais pas. Si je souhaite vous rejoindre, c'est pour m'impliquer de manière totale dans la guerre nous opposant à Bonta et pour vous aider à triompher, je veux des bains de sangs et des têtes coupées. Gloire à Brakmar ! »

Décidément, personne n'échappe à la sombre cité...
Revenir en haut Aller en bas
Aorewen

avatar

Nombre de messages : 1511
Age : 22
Localisation : Brâkmar.
Elément : Troll.
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Sam 7 Mai 2011 - 0:33

Aorewen se rendit à la taverne de Djaul quand il croisa le Xélor errant et se rappela de la missive lue quelques heure plus tôt.
-Temp', Temporel, ah mais oui !
Il salua celui qu'il se rappela comme ancien confrère, et commande deux pintes.
-J'ai lu ton récit, et je dois avouer qu'il me laisse perplexe. Tu débarques dans notre cité, il y'a de ça deux mois, en tant que prisonnier, tu réussis à t'évader, et tu es soudain le plus fervent défenseur de Djaul, voulant répandre sang et tripes à travers tout le pays. Bizarre, la seule explication plausible est l'intervention divine, mais c'est peu probable. Tu vas devoir t'expliquer un peu mieux que sur le papier pour tenter d'être des nôtres, sinon je crains que ta vie ne s'arrête ici. Ah oui, tu ne le savais peut être pas, mais à présent ta vie est entre nos mains. Si tu n'es pas capable de servir la cause, tu mourras.
Sois à la hauteur.... ou meurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temporel
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Sam 7 Mai 2011 - 1:04

Temporel fini sa pinte
Triste soir ignoble Aorewen.
Cela fait deux mois que j'erre dans la sombre cité, mais ma captivité a duré ce qui m'a semblé être une éternité. Je suis prêt à me dévouer corps et âme à la cause. Ma vie, celles des autres, je méprise le concept, je serai donc prêt à mourir pour la cause.
Quand au fait que je sois un fervent défenseur de Djaul, je ne l'ai jamais prétendu. Je veux du sang, des souffrances et de la mort, pourquoi je ne le sais pas, j'ai des flash, une voix dans ma tête qui me dit de tuer. C'est plus fort que moi. Et quoi de mieux pour assouvir ces pulsions, que de faire partie de l'élite Brakmarienne ? Après tout, ne vous targuez vous pas d'être des brutes sanguinaires ? D'être des génies du mal ? Me serais-je fourvoyé, votre réputation serait-elle usurpée ? Seriez-vous pacifistes ?
crache
L'idée de vous battre vous fait elle trembler et non frémir ? Est-ce là la fierté de la Primum Nocere ? Si votre réputation est effectivement une chimère et que l'idée de vous battre vous répugne, alors je me suis trompé de porte. Mais ce n'est pas le cas n'est ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Mawa
Chat Loperie
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Sur son coussin !
Elément : Echec <3
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Sam 7 Mai 2011 - 9:48

Mawa traînait dans l'Antre en cette sombre journée. De bonne humeur, elle se prépara rapidement, en vue de faire une promenade dans brâkmar. C'était une matinée comme les autres, les Sadidas ronflaient, les Enutrofs buvaient. Cependant, elle aperçut qu'Ao', était prêt avant elle et qu'il avait fait tomber une lettre avant de disparaître. L'ecaflipette s'intéressa de prêt à cette missive. Fâchée contre Ao de l'avoir laissée traîner, elle parti à sa recherche, sachant très bien qu'il irait boire pas très loin d'ici. Mawa entra dans la taverne et vit Temporel, elle le connaissait depuis longtemps, elle chuchota, pour elle même:

Temp'...

Elle s'approcha ensuite du sacrieur d'un air effroyablement froid, et lui chuchota:

Nous deux, on va devoir s'expliquer ! Elle lui montra la missive du Xelor.

Elle dévisagea ensuite Temporel. Elle se souvenait très bien de lui, mais lui ? Il avait pu oublier à cause de la folie qui l'envahissait peu à peu. Mawa avait senti cela sur sa lettre. Elle savait aussi très bien que le Xelor trouverai sa voie, la bonne, un jour. Cependant elle n'avait pas lu dans ses cartes qu'il lui en coûterait autant. Elle prit la parole, pas trop amicalement, mais calmement. Elle voulait savoir s'il se souvenait:

- Temp'... Temporel. Maljour à toi. Je suis heureuse de te voir, de voir quelqu'un comme toi en ces lieux. Tu as de bonnes qualités d'orateur, Ao' pourra te le confirmer je suppose. De plus, à en voir le rang qu'Oto t'as accordé au sein de la cité, ta sincérité envers Brâkmar n'est plus à prouver. Cependant fais attention à toi. La haine ne doit pas te diriger, tu dois la diriger. C'est important. Mais je ne me fais pas plus de soucis que ça.

Mawa commanda deux bières: Une pour elle et une pour le Xelor. Elle se désaltéra et reprit:

Nous sommes tout sauf pacifiste. Tu le sais, tout le monde le sait. Maintenant bois un peu, d'autres confrères ne devraient pas tarder à passer par ici. La taverne est un lieu... Sacré.

Elle s'installa confortablement aux cotés de Temporel, le dévisageant sans un mot. Il n'avait que très peu changé. Ses bandelettes s'étaient cependant assombries, tout comme son âme. Esquissant parfois un sourire, retenant parfois une larme, Mawa se remémora de beaux souvenirs, elle savait que le petit homme était un réel atout, et qu'il pourrait faire trembler Bonta aux cotés des confrères. Elle n'en oublia pas la conversation qu'elle devait avoir avec Ao.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arrs

avatar

Nombre de messages : 769
Age : 26
Localisation : Sous sa coussineuse!
Elément : 1/2 EC
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Sam 7 Mai 2011 - 10:45

Arrs s'était endormit la veille sur la tranche de la porte du Conseil encore restée entre-ouverte. Il ouvrit les yeux et n'aperçu aucun des membres habituels qui jonchent le sol. Il renifla un coup et suivit les quelques poils laisser ici et là par sa femme, arrivé à la taverne il se précipita sur Mawa, et lui fît tomber la missive des mains. Embarassé et bien que flemmard, il se baissa pour la ramasser, et y jeta un rapide coup d'œil. Il regarda autour de sa femme et vît ce Xelor, il marmonna :

Hm, Temp' c'est ça? Intéressant.

Bien qu'elle le cachait, il ressentait chez elle un changement peu banal, il esquissa un bref sourire, et t se dirigea derrière le Xelor, il posa son avant bras sur l'épaule de celui-ci et lui chuchota :

"Je veux du sang, des souffrances et de la mort" ce sont tes paroles, et c'est à mon sens un désir justifié. Sache néanmoins qu'a trop rechercher la mort, tu pourrai y trouver la tienne. Ton sang tu l'as déjà versé, tes souffrances t'ont éveillées, mais la mort elle...enfin qui sait?

Il jeta un rapide coup d'œil à Mawa et lui sourit, puis se retourna en tapotant l'épaule du Xelor et s'en alla. Il invoqua une Ronce discrètement au pied de sa femme et l'a piqua avec tout en ayant le dos tourné et fît entendre un rictus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temporel
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Sam 7 Mai 2011 - 14:10

Temporel esquisse un sourire forcé à Mawa

Triste jour à vous vile dame. Vous semblez me connaître, et vos traits déclenchent en moi quelques réminiscences fortuites, il semble en effet qu'autrefois nous nous sommes côtoyés. Cependant les souvenirs sont un luxe que je ne peux plus m'offrir.
Vous parlez de haine, je ne pense pas haïr, je ne hais rien ou je hais tout, c'est une question d'interprétation. La vie, la mienne comme celle des autres, m'indiffère. J'ai prétendu haïr les Bontariens, car il est de bon ton dans l'idéologie Brakmarienne de les haïr. Cependant non, je ne les hais pas, ils me sont indifférents, mes yeux se posent sur eux, comme sur les gens, ils les voient, mais je ne les distinguent plus. Tout m'est invisible, insensible, rien n'a de sens, rien n'a de but. La vie de vaut rien, ni la mienne ni celle des autres. Vous pourrez donc transmettre à votre époux, que non, je ne crains plus la mort.

Un philosophe a dit un jour que nous sommes tous "être-au-monde" et que c'est pour "'l'être-au-monde que l'angoisse s'angoisse". A ce jour, je suis plutôt "être-hors-monde", je n'éprouve rien. Je ne sais pas si cela est mal ou bien, je doute, après tout ai-je encore ma place ici bas ? Est-il normal de ne plus éprouver ? La seule émotion qui subsiste en moi est l'envie de tuer. Je ne vous ressemble pas, je n'ai point d'idoles de gourous ou de dieux à l'image de Djaul, de Rushu ou de Brumen.
Mais est ce grave que je sois un impie ? il y a une chose dont je ne puis douter, c'est de mon utilité en tant que Brakmarien. Après tout qu'importe que j'adore ou non Brakmar, si je suis toujours au front, les armes déployées, si je combats sans relâche sous ses couleurs, non ? Quand mon marteau fend le crâne d'un Bontarien, cela importe t-il vraiment que je le fasse pour moi ou pour une quelconque idéologie ?
Revenir en haut Aller en bas
Wang
[Artisan] hein hein
avatar

Nombre de messages : 3742
Localisation : dans sa tête
Elément : opti
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Dim 8 Mai 2011 - 15:59

Comme chaque année, le mois de Maisial annonçait la mise en fut des breuvages de printemps.
Cela faisait quelques temps que les champs d'orge et de houblon s'étaient dévêtus..
Bien que la garde doive être maintenu jusqu'à Junidor - gloire à Summens -, l'on peut, sous certains manteaux, déguster les nouveaux breuvages.
Ce qui de fait, amenait le vieux Wang à la taverne.

Tout en ne prêtant attention à la petite pléïade de touristes présents dans l'antre, il continuait les négociations avec un marchand Pandawa de passage, jusqu'au moment où le nom de "Rayer" sonna dans les conversations.

Cela faisait si longtemps que ce nom n'était arrivé à ses oreilles, pour mort ou perdu Wang l'avait pris. C'est avec Dame Valyara et ce même Rayer que le vieillard avait abattu l'Abraknyde Ancestral tout juste installé dans sa demeure, neuve à l'époque.


Temporel, malgré que Rayer eut quelques travers, en tant que disciple de l'horloge, peu de meilleurs maîtres tu n'aurais pu avoir.. ainsi je n'oserai remettre en cause ton accomplissement en tant que Xélor..

Néanmoins, si, ces derniers temps, maintes fois nous avons pu combattre ensemble les têtes blondes, je pense qu'il serait sage et avisé, de ta part, de réaliser quelques travaux pour Oto Mustam.. afin de nous faciliter quelque décision que ce soit à ton sujet.

Tu es venu à notre taverne à un moment opportun, jeune Xélor.
Emporte en plus de la bénédiction de Djaul et d'Enutrof cette fiole de breuvage nouveau. Après son absorbtion, si les plumes venaient à repousser, tes bras t'en tomberaient !


Lançant la fiole au Xélor, l'Enutrof sourit au souvenir de ce vieux Rayer. Que son âme soit damnée à jamais, si Djaul le veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.networkanime.com/index-cat-kaos.html
Temporel
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Dim 8 Mai 2011 - 17:13

Temporel prit une bière

Triste jour à vous Wang. Je vous remercie pour vos bénédictions. Je vais également suivre vos conseils et je vais de ce pas proposer à ce cher Oto mes services.


Finit sa pinte, et sort de la taverne en prenant le chemin de la Milice
Revenir en haut Aller en bas
Nowah
Miss Primum Nocere
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 23
Localisation : Là où il te ferait plaisir, chéri.
Elément : Nuisance.
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Lun 9 Mai 2011 - 21:35

Lieu de rencontre habituel de bon nombre de Noceres, Nowah, ayant eu vent d'un nouveau venu, se pressait à y arriver, courrant sur ses deux jambes menues. À un tournant, elle manqua de près un face-à-face avec un petit homme. Un petit homme. Faisant voleter ses bras en deux grands moulinets pour éviter d'atterrir sur le derrière, une de ses mains aggripa la tunique noirâtre piquée d'une étoile rouge dudit inconnu et s'en servit pour se remettre sur pied. Après avoir replacer quelques mèches éparses qui lui enflouaient la vue, ses prunelles se posèrent enfin sur l'objet de son presqu'accident. Sur son visage blême se traçait un énorme et franc sourire qu'elle eut du mal à retenir, se faisant violence pour garder sa contenance et éviter de lui sauter dans les bras. Faute d'accolade, elle lui saisit les épaules et le secoua quelque peu comme pour s'assurer que c'était bien lui. N'en pouvant plus, reconnaissant bien malgré ses cheveux qui lui couvraient la vue, son vieil ami et ancien époux Temporel, elle se jeta dans ses bras et le serra aussi fort qu'elle le pu.

- Iiiiiiiiiiik ! Temp', c'est bien toiii ?!

Sa voix cristaline et aggressante perçait l'éternel crépuscule, percutant le disciple de Xélor un peu plus qu'elle ne l'aurait souhaité. Craignant de voir apparaître un confrère dans l'entrebaillement encore évident de la porte de la Taverne, elle relâcha son étreinte sur Temporel et secoua ses vêtements froissés par le câlin exépié.

- Alors c'est toi le nouveau ? Dis, c'est toi qui a postulé, hun ? Tu as fini par trouver la voie !

Trépignant, elle ne pu se contenir et l'enlaça à nouveau, sans même attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temporel
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Lun 9 Mai 2011 - 23:03

Se défait de l'étreinte et semble perdu dans ses songes.

Triste jour à vous dame Nowah.
Nowah... Ce nom me déclenche des brides de souvenirs, je crois vous connaître et vous apprécier, mais je n'en suis point sur. Mis à part votre voix stridente, vous semblez fort chaleureuse. Peut-être que je me souviendrai d'où nous nous connaissons en vous côtoyant plus.

Commande deux bières, une pour Nowah et une pour lui.

J'en profite, Oto m'a donné une perm' de 24h ! A ton ignonimie !
Revenir en haut Aller en bas
xxxx-naruto-xxxx

avatar

Nombre de messages : 402
Localisation : Vos pires cauchemars
Elément : Betise
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Jeu 12 Mai 2011 - 0:22

Temporel... L'ecaflip laissa ce nom résonner dans son esprit. Il soupira, se souvenant du temps passé... Temporel. A l'opposé des souvenirs qui me pourchassent... Naruto avait quitté le monde des douze vers d'autres lieux il y a bien longtemps mais ne pouvait lutter contre les sombre fantômes qui l'y rappelaient... Primum Nocere... Nom maudit aux résonances délétères... Spectre des souvenirs du passé... Temporel. Encore un ancien guerrier blanc à l'esprit souillé par le sang... L'ecaflip caressa son pendentif aux reflets d'ambre, symbole de son long voyage au delà de la pensée...A nouveau il soupira. Puis il décida de se montrer à cet inconscient qui se présentait auprès de la guilde au nom maudit.

Triste soir Temporel, apprend que je trouve absurde ton comportement. L'inconstance pourrait s'avérer fatale et ta soif de sang risque de mettre l'ensemble du groupe en danger... Sache que pour être accepté ici, tu devras te montrer digne de confiance, aussi il faut que tu apprennes à modérer ta soif de sang. Au danger, tu ne foncera pas tête baissée, ton envie de meurtre, tu sauras la contrôler, ta haine... Laisse la s'aiguiser.

Ainsi parla cet être éthéré qu'était Naruto, Fantôme torturant l'esprit des Survivants. Il ne semblait pas attendre de réponse mais resta, dans sa posture n'évoquant qu'une glaciale neutralité, qui donnait des envies de suicide à bien des gens. Au delà du monde des Douze, il avait connu pire chose que les cauchemars hantant la cité pourpre... Et ça se ressentait dans cette attitude de fantôme drainant toute idée de bonheur ou envie de sourire. Même tuer semblait devenir une addiction plutôt qu'un plaisir quand on côtoyait telle âme errante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temporel
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Jeu 12 Mai 2011 - 16:06

Temporel a la gorge sèche et un sentiment étrange, après un toussotement il s'adresse à l'éthéré

Triste jour Naruto. Il est amusant que vous émettiez un jugement sur mon comportement. "Absurde" ce mot signifie dénué de raison, de logiques. Cela induit le fait que vous pensez que ce monde est régit par une logique, que nos actes, nos propos, nos existences ont un but, un sens. Or les notions "d'être" et de "non-être" et leur inexistence tendent à laisser croire le contraire. Le monde tel qu'il est ne devrait pas être, et le monde tel qu'il devrait être n'existe pas, il est donc vain ou "absurde" d'exister. Nos comportements sont donc "absurdes" par essence. Je ne fonce pas tête baisser, je prévois, je calcule méticuleusement la manière idéale d'exécuter ma proie. Quand au fait de contrôler mon envie de meurtre, je ne sais pas si j'en ai et l'envie et la capacité, mais je suis sûr d'une chose, c'est qu'à vos côtés je pourrai apprendre ou du moins essayer. Votre dernier point concerne le fait que je sois digne de confiance, je pourrai répondre "oui" "non" ou tout autre réponses vaines, cela n'y changerait rien. Vous le jugerez par vous même.


Revenir en haut Aller en bas
xxxx-naruto-xxxx

avatar

Nombre de messages : 402
Localisation : Vos pires cauchemars
Elément : Betise
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Il était une fois... [Recruté]   Jeu 12 Mai 2011 - 21:18

Nous jugerons par nous même? Non, en vérité, nous en jugerions par nous même si nous prenions le risque de t'enrôler dans nos rangs. L'absurde du monde dans lequel nous évoluons a au moins le mérite de relever du comique Bien qu'en regardant l'ecaflip, ce ne soit pas votre sentiment premier...Votre situation, que vous dites réfléchie, tient pourtant de la vengeance et du coup de colère plutôt que de la recherche d'un quelconque idéal. Passons, je suis prêt à vous donner mon approbation. Mais vous avez expliqué n'être qu'un Bontarien que la cité sombre manipulerait... Peut être un jour reprendrez vous conscience de ce qu'est le bien. Alors ce jour, vous sentirez le souffle froid de la mort sur votre petite nuque... N'oubliez pas. Nuisance est mère d'impureté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il était une fois... [Recruté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: