AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humph
Invité



MessageSujet: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mar 28 Déc 2010 - 0:54

Le vent souffle fort ce soir, il porte l’odeur de la mort jusqu’aux fortifications de la Bourgade. Malgré l’obscurité, certains ont vu une ombre progresser sans bruit à travers la forêt des pins perdus. On raconte que la bataille fut terrible…

Le froid est vigoureux, ce qui rend sa progression difficile. D’autant plus difficile qu’il vient de voir ses compagnons se faire décimer. Le froid pénètre au plus profond de sa chair, lui faisant presque oublier qu’il a la jambe mutilée et que son œil gauche ne lui seras plus jamais d’aucune utilité. Cependant, l’expérimenté Humphrey continu son implacable progression dans le blizzard frigostien, avec une idée bien claire en tête : venger la mort de ses camarades!

Quelques jours plus tôt, à la milice de Bonta.

Membre de l’organisation Oprab (Organisation pour le rétablissement de l’autorité bontadienne), Humphrey se retrouva un beau jour convoqué par Amayiro en personne et celui-ci lui demande de participer à un prestigieux banqué organisé en l’honneur des récentes victoires contre les ennemis de Bonta. Au cours de ce festin, il retrouva trois de ces vieux amis qu’il avait appris à connaitre lorsqu’il terrassait encore le bouftou royal à grande peine. Il comprit rapidement que ce que Amayiro voulait, c’était de les envoyer en mission de façon officiel. Ils avaient pour but de repérer un avant-poste brakmarien au nord de la forêt des pins perdus et de faire le nécessaire afin que plus jamais il ne soit utilisé. Etant très patriotique, Humphrey n’hésita pas à accepter la mission qu’on lui confia, et après avoir préparé son sac et rangé son az tech dans son fourreau, celui-ci se mit en route.

L’hiver n’est pas la saison idéale pour se rendre sur l’île de Frigost, à vrai dire il est fortement déconseillé d’y aller en toutes saisons car on pourrait croire que les températures ne daignent pas décoller du zéro absolu. Cependant, Humphrey était bien déterminer à mener cette mission à bien et pour cela, ils devaient attaquer l’avant-poste de nuit. Le repérage avait commencé, les quatre compagnons se séparèrent afin de couvrir une plus grande superficie.

Tout d’un coup, un terrible tremblement suivi d’un cri de douleur vint déchirer le silence de mort qui régnait dans les environs. Qu’était-ce ? D’où cela venait-il ? Immédiatement, Humphrey se dirigea vers en direction des cris. C’est alors qu’un deuxième bruit survint. Cette fois ci pas de cris, seulement un effroyable bruit d’os qui se brisent. Humphrey fut pris de nausées, ce qui l’obligea à marquer l’arrêt une seconde. Ce fut suffisant pour qu’un troisième bruit ne retentisse dans l’obscurité. Humphrey avait reconnu la voix de son ami criant : « Fuyons ! », il se redressa d’un trait et sans tenir compte de ce qu’il venait d’entendre, il s’engouffra entre les pins perdus. Devant lui se tenais une scène de carnage : les arbres esquintés étaient recouverts de sang, des tripes ornaient les branchages comme de vulgaires guirlandes de noël et on pouvait distinguer des membres disséminés un peu partout dans la neige. C’est alors que fit son apparition un glourcéleste couvert de sang, se tenant devant lui. Il ne fallut qu’un geste de la patte pour faire passer de vie à trépas le dernier compagnon, celui-ci s’empala sur un arbre brisé.

Comment ce glourcéleste était parvenu jusqu’ici ? Il n’y avait jamais eu de glourcéleste capable de traverser la montagne. Humphrey ne puis pas s’empêcher d’éprouver une peur sans nom quand le glourcéleste se retourna vers lui. Sa carrure imposante ainsi que la taille de ses griffes empêchaient Humphrey de bouger, mais quand la bête fut proche, il vint à Humphrey une incroyable envie de courir. Est-ce ça qu’on appelle l’instinct de survie ? En tout cas ce fut d’une efficacité remarquable, Humphrey prit la poudre d’escampette à travers les arbres. Les branches fouettaient son visage, lasseraient ses jambes et ses bras et surtout ralentissaient sa progression. Les cris du glourcéleste furieux de ne pas pouvoir l’attraper, se faisaient entendre dans son dos. Il ne fallait pas se retourner, surtout pas. Soudain, Humphrey heurta un rocher alors qu’il passait entre deux arbres, il entendit sa cheville craquer sous l’impact, une terrible douleur se fit ressentir. Il s’effondra dans la neige et en tentant de se rattraper à quelque chose, il vit une cavité sous un gros rocher à cinq mètres de lui. Il utilisa les dernières forces qu’il lui restait pour se hisser à l’intérieur. A ce moment, le glourcéleste arriva et ne voyant plus sa proie, il se mit à renifler le sol mais ne trouva rien : il faisait tellement froid qu’Humphrey ne transpirais plus. Le glourcéleste continua son chemin en quête de sa proie.

Il se passa deux jours durant lesquels Humphey resta sous ce rocher, sans manger, sans boire et dans le froid, priant Jiva de bien vouloir le sauver. Ces deux jours permirent à Humphrey de réfléchir à ce qu’il c’était passé là bas. Le glourcéleste n’était pas là-bas par hasard, ce devait être un coup des brakmariens. Cependant ceci ne semblait pas logique, il aurait suffit d’un escadron d’une dizaine de soldats pour venir à bout des quatre compères, quelque chose de plus grave se tramait. C’est alors que la forêt s’assombrit et une silhouette apparut. Humphrey l’avait déjà vu lorsqu’il étudiait à la milice bontadienne, le bracelet « tête de mort », le masque et la paire d’aile majestueuse, il ne pouvait pas se tromper, il s’agissait bien de Djaul. Une voix s’éleva dans son esprit : « Vous les bontarien, vous ne voyez le mal qu’à l’extérieur de vos murs mais vous ne vous apercevez même pas des atrocités que sont capables vos semblables ». Humphrey n’en revenait pas, il se demandait si ce n’était pas à cause de la déshydratation. Djaul poursuivit : « Le glourcéleste que tu as croisé ne se trouvait pas là par hasard, il a été lâché par tes semblables… ». C’était évident, Amayiro les avaient envoyé se faire massacrer de façon brutale afin qu’on croit à une attaque brakmarienne et ainsi Amayiro pouvait continuer à justifier ses dépenses astronomiques pour la défense de la cité. Il avait tout prévu, sauf peut-être une intervention de la part de Djaul. Tout comme il était venu, Djaul disparut et la lueur du jour revint éclairer les bois. Cependant il avait redonné espoir au pauvre homme coincé dans son rocher.

Humphrey repris son chemin vers la bourgade, tout en sachant que quoi qu’il arrive, il ne remettrait jamais les pieds à Bonta. De toute façon cela ne serait pas une bonne idée, car il serait exécuté sur le champ pour ne pas faire de bruits. Sa première destination fut la taverne de la bourgade, lieu où circulent bon nombres de rumeurs, c’est là qu’après quelques heures il entendit quelqu’un mentionner les fait d’armes d'une organisation : la Primum Nocere. Bien que le niveau sonore fût élevé, Humphrey arrivait parfaitement à suivre la conversation lointaine. Il s’agissait en fait d’une guilde de brakmariens prêts à tout pour faire respecter l’ordre qu’ils avaient instauré.

« Il paraitrait que quelques-uns d’entre eux rodent en ville ces derniers temps.
- A bon tu les as vus ? Ils ont probablement une planque en ville !
- Non détrompe toi, Clyde Parker veille à la sécurité du bourg, mais à en croire les rumeurs, ils seraient basés à Brakmar. »


Ces dernières paroles suffirent à Humphrey, il allait pouvoir se rendre au château d’Anakma pour rencontrer la terrible guerrière Morrie Gane, afin qu’elle lui inculque le savoir de guerre brakmarien. Humphrey était paré à recevoir un long enseignement, mais à sa plus grande surprise, on ne lui demanda que de signer un formulaire attestant qu’il voulait bien changer d’alignement. Ce nouvel alignement sonnait comme un renouveau dans le cœur d’Humphrey, lui qui était tant dégouté de tous les mensonges qu’Amayiro et son gouvernement lui avaient servi.

Humphrey prit la direction de Brakmar avec, comme à son habitude, le visage caché par une étoffe. Il traversa d’une traite la forêt d’Anakma, la plaine des scarafeuilles, la presque-île des dragoeufs et le cimetière des torturés. L’expérience qu’il avait acquise sur le champ de bataille lui permit de s’en sortir sans trop de problèmes.

Arrivé aux portes de Brakmar il resta bouche bée, car cette ville était tout aussi grande que Bonta. Il avait toujours cru à un village fortifié perché sur un pic rocheux et cette vision ne faisait que le conforter dans ses récents choix. Humphrey opta pour la taverne car il savait par expérience que c’est le meilleur endroit pour obtenir des informations. Il choisit la taverne de Djaul, sachant que Djaul lui avait déjà porté conseil dans le passé. Et il ne fut pas déçu, Primum Nocere était dans toutes les conversations, il n’eut qu’à s’immiscer dans l’une d’elles pour en apprendre plus.

Quand Humphrey racontât son aventure sur Frigost, le brouhaha général s’arrêta net et fit place à une ambiance glaciale. C’est à ce moment que la porte s’ouvrit, laissant entrer une étrange lueur ; les gens autours d’Humphrey reculèrent pour laisser place aux nouveaux arrivants. Au fond de lui-même, Humphrey savait que cette rencontre allait être décisive pour son avenir…


La suite c'est à vous de l'écrire...





Je rajouterais un p'tit plus que je n'ai pas jugé nécessaire de faire apparaitre dans le RP. Je suis un Enutrof de cercle 199 et je suis sur le point de changer de guilde au vues des récentes évènements qui s'y sont produits. Je m'implique énormément dans ce que je fait pour la guilde et ses membres, même si vous pensez que j'abandonne ma guilde actuelle, il faut savoir que j'y suis depuis le niveau 80 et que j'ai toujours été là pour elle.
Autrement, mon attention c'est portée sur votre guilde récemment car j'ai fait connaissance de Neels-LeFourbe et de Dmg-Woman qui m'ont parus fort sympathiques et que j'ai envi de mieux les connaitre.


Le cadeau Bonux® : en tant que bontarien (actuellement), j'ai acheté une maison à Brakmar (et oui ) donc elle serait mise en maison de guilde.
Le super cadeau Bonux® (qui ne l'est peut être pas pour vous mais là où je suis, si) : je suis sur le point de devenir maître tailleur donc ca peut être utile.

A bientôt, je l'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Zeke

avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Elsewhere
Elément : tenebris nigrum ignis
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mar 28 Déc 2010 - 3:22

Plusieurs personnages vinrent s’asseoir aux coté du vieillard. L'un d'eux était Zeke, disciple de Crâ, célèbre dans la taverne de Djaul pour sa maladresse, mais aussi pour sa sympathie étrange. Le jeune archer regarda attentivement l’ancêtre, se rappelant des dires de quelques ivrognes postés devant l'entrée de la taverne. Et d'un ton assez rieur :

- Un glourcéleste tu dis? Pour une fois, Amayiro c'est forcé on dirait! Mais dit moi l’ancêtre, tu semble fort pour ton âge, avoir réussi a battre un glourséleste à la course!

Puis Zeke repris son sérieu, recommenca a regarder le vieillard d'un air intrigué. Il écouta l'histoire de Humphrey avec attention.

- A première vu, tu sembles fort. Ton idée de vengeance est assez grande, mais dit moi, lorsque tu seras contre ceux avec qui tu as combattu durant toutes tes vieilles années, seras-tu prêt a faire ce qu'il faut?

(HRP) Les passeurs sont en vacances pour l'instant donc si ta candidature prend un peu de temps c'est normal (/HRP)



Dernière édition par Zeke le Mer 29 Déc 2010 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aorewen

avatar

Nombre de messages : 1511
Age : 22
Localisation : Brâkmar.
Elément : Troll.
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet:    Mar 28 Déc 2010 - 7:07

Le Sacrieur aimait accompagner ses compagnons lors de leurs escapades nocturnes, c'est pourquoi il les suivit bien volontiers. Les discussions allaient bon train dans la taverne de Djaul, lieu choisi, mais lorsqu'il se fit conter cette histoire sur Frigost un rictus se forma sur son visage, et l'ont pu distinguer son sourire décharné. C'était un vieillard à l'origine de cette aventure, mais le disciple Sacrieur se demanda surtout combien de bières ce dernier avait avalé. Il lui lâcha d'un ton railleur :

-Arrêtes l'alcool l'ami, un Glourséleste dans la Forêt des Pins perdus, on aura tout vu !

Mais l'Enutrof raconta l'histoire avec plus de précisions, et plus le récit avançait plus il avait envie de saisir son Martal et de l'abattre sur le vieillard. Ainsi il travaillait pour Amayiro, mais il racontait qu'il s'était enfin aperçu de sa fourberie.

-Je vois, tu désires te venger mais tu me convainc moyennement, tu crois qu'il te suffit d'aller voir cette vieille Morrie pour vouer le culte Suprême ? M'enfin tu as l'air de connaître l'art de se battre et d'espionner, reste à savoir si tu es assez fou pour continuer sur le chemin que tu t'es tracé.
L'erreur est fatale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mawa
Chat Loperie
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Sur son coussin !
Elément : Echec <3
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mar 28 Déc 2010 - 10:09

Mawa était présente dans la taverne, cachée dans l'ombre elle écoutait l'aventure de l'Enutrof, lequel ne la voyait pas. Il ne soupçonnait même pas son existence. L'odeur qu'émanait le vieillard n'était pas totalement Brâkmarienne, en effet il restait en lui certaines traces de son passé. Son récit était pour le peu original, et on aurait bien pu le prendre pour fou, c'est d'ailleurs ce que la jeune Ecaflipette pensa au départ, mais finalement, tout ceci était assez probable.
Mawa sorti de l'ombre, salua ses confrères qui étaient eux aussi étonnés de sa présence ici puis se tourna vers Humphrey :


- Eh bien, après ce long récit, tu n'as pas encore un peu soif? J'suis sûre que t'as bien besoin d'une ou deux bières. Avant tout tu vas sagement m'écouter: Ton périple fût long, et tu sembles avoir compris que Bonta n'était pas la bonne voie. Cependant cette décision, bien qu'elle semble être réfléchie, n'est que très récente. Seras tu près à tuer les bontariens que tu croiseras sur ton chemin? Même le poissonnier chez qui tu achetais tous les jours ton poisson, et avec qui tu as noué des liens?
As-tu seulement réfléchis au conséquences que cela impliquerait? Je l'espère.


Mawa s'arrêta et se mit à rire dans son coin, pour ensuite s'expliquer:

- Tu racontes dans ton récit qu'après une soit-disant rencontre avec Djaul, tu aurais retrouvé l'espoir. Je ne suis pas vraiment sur que ce soit le genre de personne à donner un espoir, le plus minime soit il à un soldat Bontarien !
Cependant, tu me sembles assez fort physiquement et mentalement pour tenter l'aventure. Mais si tu venais à t'être trompé de voie, l'issue serait fatale, tu dois t'en douté !


Mawa fît commander les deux bières pour le vieillard et s'en alla, après avoir chuchoté à ses confrères quelques mots:

- L'alcool, c'est la meilleure des potions de vérités, on saura tout de lui ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla-Ur

avatar

Nombre de messages : 284
Age : 26
Localisation : DANS TON MOBILE
Elément : Saiks
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mar 28 Déc 2010 - 13:19

"Comme de par hasard", la somptueuse Ecatte rosée, fit son entrée dans une taverne ou il semblerait qu'à première vu, quelques uns de ses confrères étaient déjà dans la place...
Comprenant que ceux-ci écoutaient l'histoire d'un vieil Enutrof qui voulait rejoindre la prestigieuse Primum Nocere, elle s'approcha de ce dernier avec un visage amical.
Sourire aux lèvres, elle posa ses fesses sur une table de bois proche, entrecroisa ses longues et douces jambes blanche, s'appuya un peu en arrière puis regarda l'homme avec ses yeux violet brillant ornés d'une fossette creusée dans sa joue droite.
Pendant une minute entière, ce fut le grand silence ! Les hommes bavaient, Mawa tentait au plus mal de cacher sa jalousie, jusqu'à ce que la princesse soupire...

_"Qu'est-ce que vous m'regardez tous comme sa !? A votre avis, pourquoi ferais-je donc honneur de ma présence en ce lieu crasseux ? ... Pour la bière, évidement ! On a plus une seule goute d'alcool dans l'antre ! Alors prenez tous ce que vous pouvez et déposez le tout à l'entrée de notre bar ! Je m'occuperais moi même de l'inventaire alors du nerf, aller !!!"

Ses pupilles d'un violet brillant c'étaient changées en un rouge écarlate, sa fossette disparue et ses sur-cils, bien bas.
Mais elle était plutôt contente et fière au fond d'elle même, de voir que l'incapable Craton pouvait servir quand même !

_"Oh j'oubliais. Vielle homme, rejoint nous donc dans notre antre pour finir de discuter de ton avenir ! Cette taverne répugnante qui gâche toute ma splendeur, n'est nullement l'endroit approprié ! Et puis tu vas aider à porter les caisses comma ça !"



Heu... Priscilla ? ... Ojou-Sama ? V-vous oubliez de payer l'alc...

_"HEEIIINNN ???!!!"

N-non rien, pardonnez moi je vous prie !

_"Pff !! Quel misérable narrateur tu fais !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeke

avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Elsewhere
Elément : tenebris nigrum ignis
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mar 28 Déc 2010 - 22:07

Un éclat de rire se fît entendre. Tous se retournèrent vers Zeke, plier en deux de voir la fille de l'un de ses plus vieux amis.

- Prissou, kestufou là? On est en train de discuté nous, et si t'es là pour voler la bière dans une taverne, va la volée a Pandala!

Puis le jeune archer se retourna vers le vieillard, l'air perdu parmi les discussions que la Nocère avaient créer autour d'eux.

- Mes confrères n'ont pas l'air normal, mais c'est ce qui fait de nous se que nous sommes. Nous t'avons posé une question, mais encore sans réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humphrey
Invité



MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mar 28 Déc 2010 - 23:57

Humphrey ne faisait pas le fière face à deux valeureux guerriers , à vrai dire ce n'est pas dans son habitude, mais les deux bières qu'on venait de lui offrir le réconfortaient, surtout que cela venait d'une très charmante ecaflipette dont il ignorait la véritable identité, a part peut être le surnom de Prissou. Tout en relevant la tête il déglutit un coup avant de prendre la parole sur un ton peu rassuré :

-Il se trouve que...toutes ses années m'ont laissé un gout amer dans la bouche, je n'ai trouvé aucun remède pour l'instant, même la bave de bouftou n'a aucun effet. Je suis désormais convaincu que le remède existe bel et bien et que cela s'appelle de la vengeance.

Prenant une profonde expiration, le vieil Enutrof regarda droit dans les yeux de son interlocuteur et haussa la voix de façon déterminée.

-Après toutes ces années passés à la botte du gouvernement bontarien, je ne souhaite que de le voir faillir et je mettrais tout en œuvre pour ébranler la conviction de ses innombrables sbires.

Sa voix retomba, il ne s'en était pas rendu compte, mais tout en parlant il s'était levé. Après avoir marqué un temps d'arrêt, celui-ci regagna son tabouret. Il quitta le regarde du guerrier qui se tenait toujours en face de lui. Celui ci n'avait pas bougé, il avait soigneusement écoute ce qu'Humphrey avait à dire. Il baissa la tête et d'une voix faiblarde il continua :

-Les derniers amis qu'il me restait à Bonta se sont fait massacré dans une sinistre forêt... Et les autres sont corrompus. J'espère que vous comprendrez ce que je ressens.

Sur cette dernière phrase, Humphrey saisi la première chope qui lui passais sous la main et la vida d'un trait, un peu comme s'il voulait oublier qui il a été pendant tant d'années.



Revenir en haut Aller en bas
Zeke

avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Elsewhere
Elément : tenebris nigrum ignis
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mer 29 Déc 2010 - 0:13

- La vengeance n'est pas un remède, mais une façon de vivre. Si tu crois que ta vois est parmi elle, tu devras devenir la vengeance elle-même.

Après avoir fini de parler, le jeune archer se leva, et alla chercher une bouteille, la ramena à la table et la donna au petit homme barbue.

- Tiens, prend une gorgé de sa, tu m'en donneras des nouvelles!

Ne sachant pas ce que c'était, le vieillard hésitait, de peur que se soit un piège.

- Allez, si tu as peur d'une bouteille, comment seras-tu capable de représenté la vengeance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humphrey
Invité



MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mer 29 Déc 2010 - 1:18

Face à cette bouteille, Humphrey compris rapidement que quoi que elle contenait, il fallait boire son contenu. La peur ne peut pas l'emporter sur la soif de vengeance, si la bouteille est empoisonnée, c'est qu'il avait été jugé trop faible et que de toute façon il ne parviendrait jamais à se venger. Humphrey serra les dents, pris encore une fois une profonde inspiration et s'attaqua au bouchon avec ses dents, qui d'ailleurs n'étaient plus en très bon état. Le bouchon sauta, une odeur comme jamais il n'en avait senti vint le prendre au nez et il dut se tenir à la table pour le pas tomber à la renverse. Il avait déjà goûté au sang de scorbute, mais là c'était au delà de ses compétences. Et pourtant il ne fallait pas reculer, Humphrey porta le goulot à ses lèvres et but une rasade.

-Kof! Kof! Mais qu'est ce que... Pouah! Dites moi qu'il ne servent pas ça au clients!

Concsient d'être toujours vivant, Humphrey se tourna vers l'archer qui lui avait tendu cet ignoble breuvage. Tout en cherchant l'air, il lui tendit la bouteille.

-Trinquons ensemble veux-tu? C'est bien la première fois que je me retrouve seul à déguster un si délicieux nectar.

Un sourire transperçât le visage du guerrier, content de ce qu'il venait de faire subir au vieillard. Humphrey poursuivit :

-Quelle belle leçon de cruauté que tu me donnes là. J'apprécie.

Revenir en haut Aller en bas
Neels-lefourbe

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 26
Localisation : partout! je suis omniprésent
Elément : Le mojo
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mer 29 Déc 2010 - 2:01

Neels-lefourbe perché sur le comptoir au fond du bar avait assister à toute la scène.
D'un oeil furieux, il regardais le vieillard et Zeke prêt a trinquer.


- Tsss

C'est alors que d'un geste brusque, il lança une rafale de corbeaux contre l'enu et le cra, qui réussir à en esquiver la plus part maladroitement.
Un silence s'établit alors dans la taverne et tout le monde regarda alors le maître osamodas


- Comment osez vous trinquer sans moi bande de larves?!

Puis avec une habilité impressionnante, il sauta du comptoir et marcha d'un air supérieur jusqu’à leur table.

- Toi le vieillard! si tu désire te joindre à nous, la moindre des choses c'est de payer ta tournée!
Et toi Zeke tu pourrai prévenir les autres, au lieu de trinquer à deux!


Humphrey voulu alors répondre mais il fut aussitôt couper par Neels qui lui mit une bonne claque dans le dos
-Mais j'ai pas assez de kam... outch!
-Patron, la tourné!! Ne t'inquiète pas vieillard, si tu n'as pas de quoi payer, le bar te marquera une ardoise.


Puis avec un grand rire Neels s’installa à leur table.

-Tu a l'air plutôt fort pour un vieil enu, j'espère que tu accomplira ta vengeance envers c'est bon à rien.
Personnellement je suis pour ton adhésion à notre clan, tu a l'air motiver et sa me plait, et puis on manque cruellement de vétérans chez nous..


Après c'est quelques mots, Neels vola une des chopes sur la table et la vida d'un trait. Puis il s'exclamat avec un large sourire

- Au faite vieillard, tu n'as pas esquiver mon corbeau toute a l'heure, ta barbe brule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeke

avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Elsewhere
Elément : tenebris nigrum ignis
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mer 29 Déc 2010 - 3:42

Zeke regarda son confrère en riant. Lui tendit la bouteille après en avoir englouti la moitié. Et le regarda en boire.

- Alors? J'imagine que tu n'aimes pas qu'on boit sans toi, mais faudrait prévenir quand tu reviens de mission aussi! déclara le jeune archer, tout en regardant Neels cracher le contenu du flacon.

Puis il se retourna vers Humphrey, le visage couvert de brûlure causé par les corbeaux de Neels.

- Bien, je vois qu'on progresse, mais dit moi, sauras-tu me dire ce que c'est? Une vengeance n'est rien si il n'y a pas ce qu'il y a dans se flacon, alors tu sauras surement me dire ce que c'est...!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humphrey
Invité



MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mer 29 Déc 2010 - 16:11

La question était claire : cette bouteille était spéciale. Si la question lui était posée, c'est que ce n'était pas qu'un simplement un liquide puisé quelque part dans un caniveau, mais bel et bien une sorte de potion. Humphrey ne pouvait pas imaginer la recette mais cependant, il avait sa petite idée de potion de vengeance. Ayant peur qu'on se moque de lui, il prit un air sérieux :

-Je suppose qu'elle contient de l'eau calme, car il en faut du calme pour assouvir sa soif de vengeance. Ensuite, il faut du courage c'est pour cela que j'y mettrais du cœur de Maitre Corbac et rien de tel que de manger le cœur de quelqu'un pour lui voler son courage. Je ne serais pas étonné que cette mixture soit une infusion de Racine de Fourbasse car on ne prend pas plaisir à se venger sans être fourbe. Pour la couleur, je partirais sur de l'encre de Kralamour Géant et pour l'odeur,.... Je n'ose même pas imaginer...

Il fut impossible pour Humphrey de discerner si ce qu'il venait de répondre avait un sens tant le regard du puissant archer, qui se tenait toujours face à lui était impénétrable.
Revenir en haut Aller en bas
Darkelius
[Passeur] Suilekrad
avatar

Nombre de messages : 1057
Age : 29
Localisation : Dans l'ombre...
Elément : Cruauté
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mer 29 Déc 2010 - 18:46

- Si ton but est uniquement la vengeance, alors ton passé est un fardeau qui te suivra même après assouvissement...

Perché sur une des sombres poutres, le Sacrieur, caché dans l'ombre qui dominait les hauteurs poussiéreuses de la salle, avait écouté l'étonnante histoire du Glourséleste "égaré" et assisté à toute la scène tout en s'occupant de son Az'Tech, chose qu'il faisait depuis quelques jours avec hâte de l'utiliser. C'était donc lui cette infâme odeur d'emplumé empuantissant les lieux. Malgré ça, il ne l'avait pas encore chassé de la ville car son nom ne lui était pas inconnu. Voulant savoir ce qu'il était venu faire ici, Darkelius fit un bond suivi d'une agile réception pour descendre de son perchoir puis avança vers l'Enutrof.

- Humphrey... Humphrey... Ah ouiiii ! Ça me revient ! L'ami d'Alca, le Sadida aux pwals rouges ! Je ne sais pas si tu te souviens de moi mais moi, je me souviens de toi. S'appuyant sur la table sur laquelle se trouvait Prisc'. Tu veux donc te venger... Mais es-tu conscient que, même après cela, ton fardeau de vie va te ronger ? L'idée d'avoir été parmi eux te hantera jusqu'à ce que tu en deviennes fou... Tu es condamné à supporter ton existence à jamais et ce, que tu te venges ou non.

Le Sacrieur fit quelques lents pas et se pencha pour attraper la bouteille contenant le liquide alcoolisé tout en affichant une parfaite ignorance des réactions possibles de ses confrères et consœurs se trouvant autour puis, d'un geste nonchalant, attira un verre propre, placé sur l'étagère bancale située derrière le bar, sans même y prêter attention.

- Encore une chose... Buvant une gorgée puis désignant le vieil homme de la main tenant le verre, manquant d'en renverser. Imaginons que tu fasses parti des nôtres, que se passera-t-il une fois vengeance faite ? Que feras-tu ? Car bon, on pourrait croire que c'est ton seul but.

_________________



Nos sumus supra orbis et eius legibus.
Finis semper est in media iustificat.
Primum Nocere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeke

avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Elsewhere
Elément : tenebris nigrum ignis
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mer 29 Déc 2010 - 19:02

Regardant Darki d'un air farceur, Zeke lui envoya une taloche derrière la tête et repris sa discussion avec le vieillard.

- Original, un peu compliquer mais original. Tu l'as pris dans un bouquin? Parce que les ingrédients de cette bouteille ne sont que du Rhum de qualité et du sang de Bontarien. Une vengeance ne se fait que dans l'alcool et le sang, tout le monde le sait!

Puis le jeune archer pris la bouteille, et retourna vers la sortie en regardant le vieillard autour de ses confrères.

- Se n'est pas à moi que revient la tache de continuer cette discussion, bien des questions ont été dites, mais pas toutes ont été répondue. Je te souhaite malchance!

Et Zeke disparu de l'autre coté de la porte encore battante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humphrey
Invité



MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Mer 29 Déc 2010 - 19:51

Humphrey se mit à s'agiter, regardant les personnes autour de lui, car il avait bien l'impression qu'ils étaient tous là quelque part, à croire qu'il n'y avait vraiment plus une goutte d'alcool dans leur antre. Puis il se résigna, se tournant ainsi vers son nouvel interlocuteur, un Sacrieur lourdement bâti qu'il avait déjà rencontré quelques années plutôt.

-La folie dis-tu? Qui te dit que je ne le suis pas déjà? Est-ce qu'un être sensé serais venu jusqu'ici pour demander à vous rencontrer? Et mon existence ne regarde que moi et à vrai dire, je pense que vous prendriez du plaisir à regarder un homme se détruire de l'intérieur.

Humphrey savait qu'il n'était pas encore prêt à recevoir la l'enseignement des disciples de Djaul, se faisant, il n'évoqua pas le sujet devant l'assemblée. Il voulait à tout prix éviter la taloche derrière la tête mais au fond de lui espérait qu'un jour cet enseignement lui soit donné.

-Je sais que ma vengeance m'accompagnera dans ma tombe, mais quoi de plus noble qu'aspirer à un même et unique but dans la vie, ou du moins ce qu'il en reste.

Il esquissa un sourire, il est vrai qu'il n'était plus tout jeune. Il se pencha sur la table, prit la deuxième bière offerte pas Mawa qui avait fini pas s'aérer, leva sa chope, balaya d'un coup d'oeil l'assemblée et lança :

-A la votre!

Revenir en haut Aller en bas
Humphrey
Invité



MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Sam 1 Jan 2011 - 0:12

Dans tout Brakmar, on entendait les fées d'artifices exploser, virevolter, crépiter. Le vieil Enutrof entamait sa 147ième année, il était enfin tant de changer.

-Bonne année à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Ourson plush



Nombre de messages : 518
Age : 24
Localisation : Terre
Elément : Terre air
Date d'inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Sam 1 Jan 2011 - 5:01

Ours-noir qui était occupé faire la fête rentra brutalement dans la taverne, il ajusta habilement son Solomonk d'un hochement de tête, écouta attentivement son sbire qui lui fit un rapide compte rendu, et s'adressa au vieil enutrof

Mal le malsoir vieillard, et mauvais année à toi, qu'elle soit faite des plus vile vices. Tu prétends donc que notre chère Amayiro serait fourbe...

Il détournait son regard de l'enutroft, pour en lancer un complice au tavernier, qui lui lança aussitôt une bière, après une douce bises a Ichassi, l'infidèle serveuse, il reprit

Je doute qu'il soit doté de cette qualité. Mais tu l'as surement plus côtoyé moi,

En s'approchant de la table il donna un violent coup de Sandales Gorithme dans la cheville du vieillard

Oh ! Pardonne moi, tu n'en as pas reparlé j'ai pensé qu'elle complètement guérie, j'ai cru comprendre que tu appréciais la cruauté, j'espère que tu le seras lorsqu'il faudra achever le bontarien, lui cracher dessus, insulter sa famille et violer ses sœurs... Pour avoir combattus a tes côtés je te suis assez confiant sur ce point, je te souhaite malchance Humphrey, à bientôt.


Ours-noir tapota l'épaule du vieillard, et s'en alla dormir dans son humble demeure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina

avatar

Nombre de messages : 184
Age : 25
Elément : Un peu de tout
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Lun 3 Jan 2011 - 20:49

La belle Mina (bien plus belle que Priscilla) était pelotonnée dans une chambre de la taverne, roulée en boule sur un des moelleux coussins qui ornaient la pièce. Cela faisait maintenant des mois que la jeune chatte hibernait. Mais une un tiraillement au creux de son estomac perturbait son sommeil et le rendait de plus en plus léger, une contraction de plus en plus forte lui tordait les entrailles, bientôt suivie d'un bruit effroyable : Burublubluhouuuu. Oui, Mina avait faim.

Elle ouvrit un oeil, puis le second. Froussa son museau et remua des moustaches. Bailla un bon coup, étira minutieusement chacune de ses petites pattes et émit un miaulement plaintif : meeeeouuuw.

Enfin réveillée, elle décida de se mettre en quête de nourriture et d'un bon lailait chaud. Connue pour ses prouesses à la chasse elle décida d'aller trouver de quoi s'en mettre plein la panse...Dans le frigo.
Mais quelque chose allait l'empecher d'atteindre son festin.
En effet, en descendant le vieil escalier de la taverne, Mina aperçut un attroupement qui s'était formé autour d'un vieil Enutrof.

"Encore une de ces vieilles peaux qui vient quémander de quoi s'engraisser... Marre des viocs, on devrait tous les saigner, ça serait plus utile à l'économie de Brakmar!" Murmura la minette.

Mais en s'approchant un peu plus près, elle remarqua que ses compagnons Nocère portaient une attention particulière à la vieille bique. Mina prit un tabouret et se plaça un peu en retrait, juste assez près pour entendre le récit de la-ride-sur-pattes. Un récit plutôt intéressant et bien conté, du-t-elle s'avouer au bout d'un moment.
Cependant quelque chose la titillait, Ce dentier ambulant fuyait Bonta, dégouté de la fourberie d'Amariyo et pensait trouver refuge à Brakmar afin d'assurer sa vengeance... Mais Brakmar et les Brakmariens n'étaient-ils pas l'emblème même de la fourberie ?
Le vieux risquait d'être déçu... Et s'il était déçu, il voudrait repartir, et s'il voulait repartir...Mina se ferait une joie de le raccompagner...En enfer ! Elle s'imaginait déjà confectionner de beaux sacs en peau d'Enutrof et accrocher le scalp du vieux pigeon au dessus de sa cheminée...
Elle approuvait donc la venue du vieux grincheux ! Rêvant secrètement des sacs de qualité Enutrof qu'elle pourrait se fabriquer et qui étaient très à la mode ces temps-ci...

Sortant de ses songes, la jeune ecaflip se souvint de ce pour quoi elle s'était tirée de son profond sommeil et se dirigea vers la cuisine en dandinant des fesses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Physalia
[Passeuse] GaGarce bordélique.
avatar

Nombre de messages : 3729
Age : 30
Localisation : Près d'Oto
Elément : Strontium
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   Jeu 6 Jan 2011 - 12:18

Obscurette était arrivée en cours de route, cependant, elle avait récemment recruté une secrétaire qui admettons-le, fournissait un travail exemplaire et acharné. Maîtrisant à la perfection les mots, l'eniripsa pu lui conter l'histoire de l'enutrof dans ses moindres détails, allant même jusqu'à décrire les bruits et relents alcoolisés.

C'est alors qu'Obscurette pu noter plusieurs choses concernant l'enutrof mais elle ne les dévoilerait pas avant le grand soir. Comme à son habitude, elle prendrait un malin plaisir à titiller de sa lame le postulant.

L'ouïe défaillante du vieil homme l'empêcha d'entendre la passeuse, consciente de cela, elle se dressa derrière lui et hurla :


Vieillard, à genoux !

Elle marqua une pause afin de savourer la frayeur qu'elle lu dans son visage.

Haha ! Malgré ce qu'ils espèrent nous faire croire, ces enutrofs restent faibles... S'assurant que Wang n'était pas dans le coin, elle continua : Il suffit de contempler quelques instants notre greluche en chef.
Vous semblez être prêt pour la grande réunion qui sera sans doute, vu votre carrure, vos derniers instants en vie. Tenez vous prêt, et n'oubliez pas que la Nocere est une finalité, que ce soit dans la vie ou dans la mort.


Le sourire aux lèvres, elle s'adressa à présent à ses frères d'armes :

Camarade, jetez moi cet éclopé hors d'ici.

_________________
Inter arma silent leges !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'épopée de Bonta à Brakmar[accepté]
» Programme des tournois Wakfu TCG Septembre 2010 – Février 20
» [wip] Map Bonta vs Brakmar
» Team Bonta et Brakmar
» Bonta et Brakmar

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Primum Nocere, Antre de Brakmar, Menalt, Dofus. :: Anti-chambre * :: Orbus Extranius-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: